Écoute Partage Parole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton cœur
 
PortailAccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 12068
Age : 66
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Empty
MessageSujet: Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/   Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Icon_minitimeSam 8 Juil 2023 - 19:58

Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ 206640364E57B95223FD03




Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Lumiegravereanimation3gif






Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Lumiegravereanimation3gif




91. Comment ne pas se rappeler ces nombreux jeunes touchés par les migrations ? Les phénomènes migratoires ne représentent pas « une urgence transitoire. Les migrations peuvent advenir à l’intérieur même d’un pays ou bien entre des pays différents. La préoccupation de l’Église concerne en particulier ceux qui fuient la guerre, la violence, la persécution politique ou religieuse, les désastres naturels dus aux changements climatiques et à la pauvreté extrême : beaucoup d’entre eux sont jeunes. En général, ils sont en quête d’opportunités pour eux et pour leur famille. Ils rêvent d’un avenir meilleur et désirent créer les conditions de sa réalisation ».[44] Les migrants « nous rappellent la condition primitive de la foi, celle d’“étrangers et voyageurs sur la terre” (Hébreux 11, 13) ».[45]

92. D’autres migrants « sont attirés par la culture occidentale, nourrissant parfois des attentes irréalistes qui les exposent à de lourdes déceptions. Des trafiquants sans scrupules, souvent liés aux cartels de la drogue et des armes, exploitent la faiblesse des migrants qui, au long de leur parcours, se heurtent trop souvent à la violence, à la traite des êtres humains, aux abus psychologiques et même physiques, et à des souffrances indicibles. Il faut signaler la vulnérabilité particulière des migrants non accompagnés et la situation de ceux qui sont contraints de passer de nombreuses années dans des camps de réfugiés ou qui restent longtemps bloqués dans les pays de transit, sans pouvoir poursuivre le cours de leurs études, ni exprimer leurs talents. Dans certains pays d’arrivée, les phénomènes migratoires suscitent des alarmes et des peurs, souvent fomentées et exploitées à des fins politiques. Une mentalité xénophobe, de fermeture et de repli sur soi se diffuse alors. Il faut réagir fermement à cela ».[46]

93. « Les jeunes qui migrent vivent une séparation avec leur environnement d’origine et connaissent souvent un déracinement culturel et religieux. La fracture concerne aussi les communautés locales, qui perdent leurs éléments les plus vigoureux et entreprenants, et les familles, en particulier quand un parent migre, ou les deux, laissant leurs enfants dans leur pays d’origine. L’Église a un rôle important à jouer comme référence pour les jeunes de ces familles brisées. Mais les histoires des migrants sont aussi des histoires de rencontre entre personnes et cultures : pour les communautés et les sociétés d’accueil, ils représentent une opportunité d’enrichissement et de développement humain intégral de tous. Les initiatives d’accueil qui se rattachent à l’Église ont un rôle important de ce point de vue et peuvent revitaliser les communautés capables de les mettre en œuvre ».[47]

94. « Grâce à la provenance variée des Pères, le Synode a vu confluer de nombreuses perspectives en ce qui concerne le thème des migrants, en particulier entre les pays de départ et les pays d’arrivée. En outre, on a entendu résonner le cri d’alarme des Églises dont les membres sont contraints de fuir la guerre et la persécution et qui voient ces migrations forcées comme une menace pour leur existence même. Le fait d’inclure en son sein toutes ces différentes perspectives met précisément l’Église en condition d’exercer un rôle prophétique vis-à-vis de la société en matière de migrations ». [48] Je demande en particulier aux jeunes de ne pas se laisser enrôler dans les réseaux de ceux qui veulent les opposer à d’autres jeunes qui arrivent dans leurs pays, en les présentant comme des êtres dangereux et comme s’ils n’étaient pas dotés de la même dignité inaliénable propre à chaque être humain.




Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Lumiegravereanimation3gif




Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ 1955149697_small_1




Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Lumiegravereanimation3gif




Et demandons à la Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Icon_arrow Vierge Marie de prier avec nous et pour
 nous le Père céleste, afin qu’il répande sur tous les croyants
 l’Esprit Saint, feu divin qui réchauffe les cœurs et nous aide
 à être solidaires avec les joies et les souffrances de nos
 frères.  



Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Lumiegravereanimation3gif







Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/ Lumiegravereanimation3gif



Revenir en haut Aller en bas
 
Page /13/ Pape François/Les migrants comme paradigme de notre temps/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page /5/ Pape François/ Une Église attentive aux signes des temps/
» Page /6/Pape François/Sujet/Elever le regard, regarder l’horizon, élargir les horizons: cela est notre foi, cela est notre justification/ . . ./
» Page/3/Pape François/Sujet/La justification et la sacramentalité : la communauté chrétienne comme opératrice de justice./
» Page de retour/Les 7 Dons de l'Esprit-Saint/Pape François/Sur notre forum/écoute/partage/parole/
»  Page /20/Pape François/Sujet/Il s’agit d’une «vilaine maladie», qui conduit à se cacher derrière des justifications du type:Mais je suis bien comme cela . . ./

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: