Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Premier message!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 24
Localisation : Gard
Réputation : 1
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Premier message!   Mar 20 Mar - 14:02

Bonsoir,
C'est un exercice difficile pour moi que de "coucher" les mots sur le papier, de m'ouvrir et parler de moi de manière totalement sincère. Mais, c'est je pense, un exercice nécessaire si je veux intéragir de manière serein, avec vous, intervenant du site.

Pourquoi me suis-je inscrit sur votre site?
Pour partager mes réfléxions, bien que les réfléxions se font bien souvent de manière "quasi" permanente, je suis aujourd'hui arriver à un tournant de ma vie, je le sens.

Depuis quelques années maintenant je n'arrive plus à me regarder en face, je suis devenu au fil du temps un "monstre".
Est-ce que je peux mettre cela sur le dos de la société sans être d'une mauvaise foi compléte? Je ne sais point. Surement que, oui, un peu en tout cas. Mais ceci est un autre débat.

J'ai pendant des années étais un adepte du mensonge, j'étais vaniteux, égoiste, méchant, xénophobe, raciste, nazi et tout un tas d'autres adjectifs pouvant qualifier mes actes plus odieux les uns que les autres. J'ai plongé dans un univers sombre, qui m'a détruit, spirituellement et physiquement.

J'ai pendant longtemps copié sur les autres, leurs personnalités, leurs façons de parler, d'écrire, de voir les choses, j'avais un masque sur les yeux et j'avancer, guider par des sens qui n'étais pas les miens.

Aujourd'hui j'ai décidé de lever ce masque, et je re-découvre le monde, pas de manière innocente c'est sur mais je re-découvre le monde et je veux me reconstruire et marcher dans la lumière du Seigneur.

Mince, avec tout ceci j'oublie de faire une présentation de moi.Je me nomme Mathieu, je suis âgé de 19 ans et je réside en France (Europe), à Alès dans le Gard (30).

Je vous souhaite de passé une agréable soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2875
Age : 71
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Premier message!   Mar 20 Mar - 19:39





Bonsoir cher Mathieu, et bienvenu parmi nous...
Nous sommes heureux de vous lire au moins autant que de vous accueillir. Merci infiniment pour votre bon et intéressant message, auquel nous aurons davantage le loisir de répondre demain. Nos journées sont en effet parfois très chargées, mais nous aurons toujours du temps pour dialoguer avec vous.

A bientôt, donc, et que votre nuit soit paisible. Amen! Notre prière vous accompagne.
Amitiés des modérateurs,
Fanny


Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2875
Age : 71
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Premier message!   Mer 21 Mar - 7:03


Cher Mathieu,
Bonjour. On dit que c’est le premier pas qui coûte, eh bien vous l’avez franchi avec ce premier message. Bravo!
Sans doute vous exprimez-vous sans problème, on sent chez vous un désir de dialogue et une ouverture à l’autre (ce sont des qualités), mais le difficile est de dire clairement ce que l’on a ou ce que l’on ressent au fond de soi… Et pour cela, nous avons besoin d’une écoute et d’un accompagnement bienveillant ; nous espérons répondre à cette attente sur ce forum. Nous ne vous jugerons jamais mais nous essaierons de vous comprendre pour mieux vous accompagner – avec le cœur.



Vous dites vouloir vous « reconstruire et marcher dans la lumière du Seigneur », c’est très beau et cela suggère un cheminement de foi ; pourriez-vous nous parler ici de ce qui a pu vous amener sur notre site, et plus précisément nous dire si une rencontre ou un événement a été décisif dans votre désir de chercher Dieu? Merci…

Nous vous avons lu avec intérêt sur Facebook ; vous proposez une citation (elle n’est pas de votre cru, je pense) qui dit assez bien la tournure que prennent nos sociétés nanties, mais le trait nous paraît excessif. En effet, beaucoup d’hommes et de femmes de bonne volonté, en ce monde, oeuvrent à faire grandir l’amour des autres et l’Espérance ; vous en lirez maints témoignages sur notre site. Quelqu'un a écrit que si des prêtres et des moines ne priaient pas et ne faisaient pas le bien en ce monde, celui-ci s'écroulerait.



Il y aurait beaucoup à dire, et je pense que nous partagerons nos réflexions au fil des échanges, si vous le voulez bien. Coeurtendre vous répondra très bientôt, il est coutumier de l’accompagnement des personnes et vous apprécierez sûrement beaucoup la profondeur de ses réponses.



En tout cas, vous me semblez une bonne personne, mais qui se voit trop « en noir », d’autant qu’à un moment ou à un autre de notre vie, il faut savoir se pardonner à soi-même ; Dieu le fait, et considérablement, dans Sa Miséricorde inouïe, alors nous ne pouvons que Le suivre sur ce chemin et nous pardonner à nous-mêmes comme à tous ceux qui nous font du tort. Sans quoi, c’est l’Enfer sur la Terre…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
'' Ceci est le sourire de ton coeur''

Ce qui ne signifie pas une indulgence néfaste envers soi-même, mais une juste et lucide vision des choses de sa vie, et un désir puissant d’avancer sans se retourner en arrière. Comme l’a dit Jésus :

« "Quiconque a mis la main à la charrue et regarde en arrière est impropre au Royaume de Dieu." » Lc 9, 62

Bon courage, cher Mathieu, le Seigneur dit qu’il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ; comme vous l’exprimez si bien, vous ouvrez les yeux sur le monde et sur vous-même, la quête de vérité est déjà une renaissance.



Soyez assuré de notre affectueuse amitié dans la prière.
Fanny
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu

avatar

Masculin Nombre de messages : 2
Age : 24
Localisation : Gard
Réputation : 1
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: Premier message!   Mer 21 Mar - 11:38




Fanny bonjour,
je vous remercie d'avoir consacré un peu de ce temps ,
Tout d'abord, merci pour la rédaction de vos messages. Je me doute que cela à du prendre du temps pour me répondre.

Je tenais aussi à remercier l'intégralité de l'équipe travaillant d'arrache-pied pour ce site et pour nous fournir des liens propres et pertinent, qui plus est, classifier et répertorier. Cela est, à mes yeux, titanesque.
Un grand Bravo à vous !

C'est notamment un de ces derniers points qui m'a amené sur votre site, ça mine de documents, m'aidant sur mon chemin de la découverte du catholicisme, sur mon chemin de Foi.. Je ne pensais pas découvrir en venant ici, toute cette culture d'érudition.

Ce n'est pas un événement qui a été décisif et m'a donné ce désir de chercher Dieu. Mais plusieurs événement.
Tout d'abord mon isolement, qui dure depuis un an maintenant, et ensuite cette liberté dû à mon isolement.
Cette liberté, et cette isolement, m'ont amenés à vivre de manière totalement débridé, dans un excès total, sans restriction, aucune.


Mais l'isolement m'a permis d'analyser avec plus de profondeur et bizarrement plus d'objectivité, et de pragmatisme m'a situation.
Je me sentais mal, vide, totalement vidé.
Je décida d'aller passer quelques jours chez ma Tante, qui n'habite pas très loin de chez moi et qui sut me donner de bons conseils, encore aujourd'hui d'ailleurs.
Ma Tante n'a pas la télévision et quand je viens chez elle, cela ne me dérange pas plus que cela. Enfin bref je m’égare, excusez-moi.




Je découvrit une vieille Bible de Jérusalem dans la bibliothèque poussiéreuse de chez ma Tante.
Je l'ai prise et l'ai lu par curiosité au début. Puis ensuite parce que je me sentais bien en la lisant. Le message passé dans la Bible est tellement beau, plein d'Amour, que ça ne peux que être vrai, réel.

Pour ce qui est de Facebook, je ne suis pas très friand de ce site. Je n'actualise d'ailleurs plus mon profil et cette citation date un peu et n'est même pas de moi.
Ce serais avec un immense plaisir que je partagerais mes réfléxions avec vous, et d'autres au fil des échanges.
C'est un très beau verset de Luc, merci beaucoup de l'avoir partagé, car je n'ai pas commencé ma lecture par le Nouveau Testament mais par l'ancien..
Je vous remercie pour votre attentionné message.


Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Premier message!   Mer 21 Mar - 18:43




Mathieu a écrit : Bonsoir, C'est un exercice difficile pour moi que de "coucher" les mots sur le papier, de m'ouvrir et parler de moi de manière totalement sincère. Mais, c'est je pense, un exercice nécessaire si je veux intéragir de manière serein, avec vous, intervenant du site.

Michel répond : Bonjour Mathieu, bienvenue sur notre site de liens en lien avec le virtuel où il est possible de partager un peu de son coeur avec des personnes qui aspirent au partage. Vous savez ce qui est difficile est parfois plus bénéfique que le chemin qui conduit à la facilité. Facilité rime avec difficulté, mais toujours choisir la facilité peut finir par nous conduire malgré nous vers un double chemin où nos difficultés ne nous donneront plus accès à la facilité.

Mon expérience d'accompagnement de plusieurs catégories de personnes en difficulté m'a fait comprendre malgré moi que rechercher une vie trop facile nous conduit sur le chemin des difficultés, qu'il nous aurait été possible d'éviter en acceptant de vivre une vie en équilibre avec le meilleur de notre discernement mais aussi celui des autres, en commençant par les personnes qui ont toujours fait des efforts pour construire un monde meilleur.

Les difficultés, oui, mais parfois on paie en double, une fois pour la personne qui nous a occasionné un trouble et une autre fois pour comprendre le trouble qui nous a été imposé par cette personne qui parfois peut avoir agi par ignorance ou en pleine connaissance.

Mais la vie est une grande aventure, il y a tout ce qu'il faut autour de nous pour être triste comme il peut y avoir aussi tout ce qu'il faut pour plonger dans le monde de l'émerveillement, pour les personnes qui en sont capables. Certains ont besoin de beaucoup pour être heureux mais au bout de leur chemin ils ne sont pas plus heureux, même que parfois ils sont plus malheureux que celles et ceux qui ont réussi à construire leur bonheur avec presque rien.

La joie extérieure ne fait pas toujours naître notre joie intérieure, mais dans notre intérieur quand il y a la vraie joie elle dégage une forme de simplicité qui attire les regards sur nous, pour des raisons que nous ne connaissons pas toujours.Mais très lentement, à pas de tortue on découvre dans ces regards profonds des coeurs éprouvés qui ont un grand besoin d'être écoutés par un autre coeur sensible aux mots doux afin de décharger leurs maux qui font souffrir leur coeur engourdi par tant de souffrance.

Mathieu a écrit : Pourquoi me suis-je inscrit sur votre site?
Pour partager mes réfléxions, bien que les réfléxions se font bien souvent de manière "quasi" permanente, je suis aujourd'hui arriver à un tournant de ma vie, je le sens.
Depuis quelques années maintenant je n'arrive plus à me regarder en face, je suis devenu au fil du temps un "monstre".


Michel répond : Si vous êtes un monstre votre approche n'est pas trop monstrueuse, si vous êtes vraiment un monstre vous donnez l'apparence d'un petit monstre qui ne veut pas devenir un gros monstre méchant.

Quand un monstre est petit et doux, c'est fou à écrire mais la douceur du petit monstre était tellement présente que le petit monstre a disparu en y laissant son coeur seulement, qui ressemblait à un coeur d'enfant et qui ne demandait qu'à renaître en douceur mais avec l'apparence que lui donnait sa douceur.Ne vous en faites pas trop pour cette histoire de monstre, car je crois qu'un jour ou l'autre il y a un petit monstre en chacun de nous appelé à disparaître pour faire place à notre enfant intérieur caché derrière nos fragilités.

Mathieu a écrit : Est-ce que je peux mettre cela sur le dos de la société sans être d'une mauvaise foi compléte? Je ne sais point. Surement que, oui, un peu en tout cas. Mais ceci est un autre débat.

Michel : Nous sommes ce que nous sommes, je suis pécheur,je suis ce que je suis, il est ce qu'il est, mais chacun a grandi avec ce qu'il a reçu ou avec ce qu'il n'a pas reçu, mais pourquoi?


Je ne sais pas, mais la seule chose que je puisse écrire c'est que j'ai connu des personnes qui avaient tout pour être heureuses mais très malheureusement qui sont mortes malheureuses, mais pourquoi? Par contre j'ai connu d'autres personnes qui n'avaient presque rien et avec le peu qu'elles avaient, sans trop comprendre pourquoi ni comment elles ont fait, elles ont été plus heureuses que bien des gens qui avaient tout et parfois trop. Je crois qu'il faut sauter par-dessus les pourquoi pour être heureux au moment présent, avec ce que nous avons et non avec ce que nous n'avons pas. J'ai remarqué chez les personnes qui avaient peu pour être heureuses, que le peu qu'elles avaient elles le partageaient facilement avec d'autres qui avaient encore moins qu'elles.





C'est un peu comme si Dieu voulait nous faire comprendre que c'est avec peu qu'il peut faire beaucoup en se servant du peu que nous avons pour rassembler tous les coeurs qui ont à coeur de vivre dans l'amour et le partage en partageant leur amour avec les sans-amour. Parfois notre raison voudrait bien connaître les pourquoi de la vie, pourquoi j'ai fait cela, pourquoi mon père ne m'a pas aimé, pourquoi ma mère est partie, pourquoi je ne suis pas comme les autres, mais le coeur lui, il ne pose aucune question, il aime seulement, en grandissant au ralenti de l'amour et en cherchant un coeur à aimer pour que deux coeurs puissent s'aimer en passant par le coeur.
Mathieu a écrit : J'ai pendant des années étais un adepte du mensonge, j'étais vaniteux, égoiste, méchant, xénophobe, raciste, nazi et tout un tas d'autres adjectifs pouvant qualifier mes actes plus odieux les uns que les autres. J'ai plongé dans un univers sombre, qui m'a détruit, spirituellement et physiquement.



Michel répond :La vie est une aventure où nous avons à côtoyer le bonheur comme le malheur , l'espérance comme la désespérance, la souffrance comme la guérison, la beauté comme la laideur, le mensonge comme la vérité, la vanité comme l'humilité, la xénophobie comme la xénophilie, etc. Je crois que votre passé doit franchir l'étape de la vie au présent pour vous en servir comme d'un outil, afin de servir le présent de votre vie en jetant un regard dans le Regard du Christ qui vous attend là où Il vous voudra. Si vous en avez le désir je vous propose de lire la vie sur le martyre d'Étienne qui a été approuvé par Paul devenu Saint-Paul.

Mathieu a écrit : J'ai pendant longtemps copié sur les autres, leurs personnalités, leurs façons de parler, d'écrire, de voir les choses, j'avais un masque sur les yeux et j'avancer, guider par des sens qui n'étais pas les miens. Aujourd'hui j'ai décidé de lever ce masque, et je re-découvre le monde, pas de manière innocente c'est sur mais je re-découvre le monde et je veux me reconstruire et marcher dans la lumière du Seigneur.Mince, avec tout ceci j'oublie de faire une présentation de moi.

Je me nomme Mathieu, je suis âgé de 19 ans et je réside en France (Europe), à Alès dans le Gard (30).
Je vous souhaite de passé une agréable soirée.

Michel répond : Personnellement je vous encourage à copier, mais sur Celui sur Lequel vous voulez reconstruire, en marchant sur le chemin pour vous permettre de marcher à la Lumière du Seigneur. Je me demande ce qui vous a motivé à un changement à la ''(rapido tout de go)''. Cette expression, je ne sais si vous allez la comprendre mais il me semble qu'il y a eu un temps où il est arrivé quelque chose dans votre vie qui vous a motivé à un tel changement. Ce fut une joie pour moi de vous répondre ; si nous pouvons répondre à vos questions cela nous fera toujours plaisir, selon notre disponibilité. Ce sera toujours un plaisir de vous lire comme de vous répondre.
En toute amitié Michel

Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2875
Age : 71
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Premier message!   Lun 26 Mar - 16:10

Bonjour cher Mathieu,

Merci infiniment pour votre patience, des actions de modération souvent ardues et non-recherchées sollicitent notre énergie et notre temps à « l’extérieur » de notre propre site. Mais nous avons le devoir de signaler les problèmes graves aux sites catholiques (et autres !) que nous visitons ou fréquentons et qui n’ont pas conscience des dangers du Web. Et de leur proposer notre assistance.

Vous avez, à ce que je lis, posé un regard clairvoyant sur le travail de recherche et de classification par ordre alphabétique faramineux de notre ami Michel-« coeurtendre » (je ne fais que le seconder… et l’encourager !), et nous vous remercions de tout cœur de nous avoir fait part de votre avis, il est très important pour la suite de notre travail de construction à venir… C’est réellement là une entreprise « titanesque », vous voyez juste.

Nous sommes sincèrement heureux que les liens sécurisés et sélectionnés que nous proposons pour leur richesse spirituelle vous aident dans votre cheminement ; c’est notre but, tout comme ils aident les nombreux prêtres et religieux(ses) inscrits sur « écoute partage Parole » (pour leurs homélies, par exemple), mais aussi ceux qui ont le plus de difficulté à naviguer dans leur quête de Dieu, on ne pense jamais assez à eux.

Quand vous nous narrez votre merveilleuse rencontre avec la Parole de Dieu, vous me faites penser à la grande Bonté de sa Providence, et à ce passage de l’Écriture :

« Je regarde la tâche que Dieu donne aux enfants des hommes :
Tout ce qu'il fait convient en son temps. Il a mis dans leur coeur l'ensemble du temps, mais sans que l'homme puisse saisir ce que Dieu fait, du commencement à la fin.» Qo (Ecclésiaste) 3, 10-11

Autrement dit, Dieu fait toute chose bonne en son temps (au moment propice) ; et il a mis dans le cœur de l’homme « l’ensemble du temps », c’est-à-dire le sentiment de l’Éternité, la conscience de sa réalité ; mais l’homme ne maîtrise pas le temps ni le Dessein de Dieu sur le monde…
Il est certain que l’isolement – et le silence qui l’accompagne, la plupart du temps ! – est favorable au retour sur soi, comme celui de l’enfant prodigue de la parabole (chacun de nous, en fait) :

« Rentrant alors en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires de mon père ont du pain en surabondance, et moi je suis ici à périr de faim ! » Lc 15, 17

Vous noterez que c’est surtout une certaine « faim » qui a poussé l’enfant à « rentrer en lui-même » et à revenir vers son Père, dont il s’était dangereusement éloigné ; le mal-être existentiel et la vacuité intérieure que vous avez ressentis sont bien le signe que Dieu est prêt à vous combler de sa Grâce et de « mets succulents », comme l’écrit si profondément le prophète Isaïe ; c’est une chose que vous savez obscurément et cependant avec certitude :

« Pourquoi dépenser de l'argent pour autre chose que du pain, et ce que vous avez gagné, pour ce qui ne rassasie pas? Écoutez, écoutez-moi et mangez ce qui est bon ; vous vous délecterez de mets succulents.
Prêtez l'oreille et venez vers moi, écoutez et vous vivrez. » Is 55, 2-3

« Mangez ce qui est bon » – Dieu seul est Bon, Sa Parole de Vie est très bonne puisqu’elle nous ressuscite, et éternellement ! Et son Eucharistie rassasie véritablement.
De toute évidence la Providence de Dieu a prévu votre errance et pourvu à vos besoins comme Il S’efforce de le faire pour chacun de ses enfants. Car il est Père Aimant et Il nous nourrit. Surtout de Sa Parole, Incarnée en Jésus-Christ. Une Parole si extraordinaire, si belle, si rayonnante, qu’on ne l’oublie pas une fois qu’on l’a entendue ; vous en parlez merveilleusement bien :

« Je l'ai prise et l'ai lu par curiosité au début. Puis ensuite parce que je me sentais bien en la lisant. Le message passé dans la Bible est tellement beau, plein d'Amour, que ça ne peut que être vrai, réel. »

C’est une Parole éternelle dans sa Vérité d’Amour. Vous me rappelez une histoire vraie, celle d’une femme dont l’activité consistait à se prostituer ; un jour, elle marchait dans une rue de la ville lorsqu’elle entendit des chants émaner d’une église où l’on célébrait la messe ; sans réfléchir (raconte-t-elle plus tard), attirée par la prière et la beauté de ces chants, elle a poussé la porte de l’église et est entrée ; les chants avaient cessé et le prêtre proclamait l’Évangile du jour, ce passage-ci où Jésus est invité à un repas :

« Un Pharisien l'invita à manger avec lui ; il entra dans la maison du Pharisien et se mit à table.
Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Ayant appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un vase de parfum.
Et se plaçant par derrière, à ses pieds, tout en pleurs, elle se mit à lui arroser les pieds de ses larmes ; et elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers, les oignait de parfum.
À cette vue, le Pharisien qui l'avait convié se dit en lui-même : "Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse!"
Mais, prenant la parole, Jésus lui dit : "Simon, j'ai quelque chose à te dire" - "Parle, maître", répond-il. --
"Un créancier avait deux débiteurs ; l'un devait 500 deniers, l'autre 50.
Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce à tous deux. Lequel des deux l'en aimera le plus?"
Simon répondit : "Celui-là, je pense, auquel il a fait grâce le plus." Il lui dit : "Tu as bien jugé."
Et, se tournant vers la femme : "Tu vois cette femme? Dit-il à Simon. Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds ; elle, au contraire, m'a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.
Tu ne m'as pas donné de baiser ; elle, au contraire, depuis que je suis entré, n'a cessé de me couvrir les pieds de baisers.
Tu n'as pas répandu d'huile sur ma tête ; elle, au contraire, a répandu du parfum sur mes pieds.
A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour."
Puis il dit à la femme : "Tes péchés sont remis." » Lc 7, 36-48

Son cœur en a été tout bouleversé et sa vie de ce moment, a changé ; l’Amour du Seigneur lui a fait verser autant de larmes qu’à cette femme pécheresse, sa sœur en humanité.

Pourriez-vous nous dire, cher Mathieu, si vous aimez prier et si vous avez rejoint une communauté paroissiale pour vous accompagner dans votre recherche ? En tout cas, ne demeurez pas seul, même si nous ne doutons pas que Dieu vous accompagne ! Je veux dire que la foi est communautaire…

Comme vous répond si bien Michel, si vous avez cru un temps que la liberté consistait à tout se permettre, cette illusion doit vous servir comme d’un tremplin :

« Je crois que votre passé doit franchir l'étape de la vie au présent pour vous en servir comme d'un outil, afin de servir le présent de votre vie en jetant un regard dans le Regard du Christ qui vous attend là où Il vous voudra. »

Le Seigneur est notre « phare », surtout au sein des tempêtes, et nous ne nous perdrons jamais si nous ne Le quittons pas des yeux.
Quand coeurtendre vous a répondu, votre second message n’avait pas encore été posté… Mais il a eu l’intuition qu’un événement décisif avait provoqué un net revirement en vous ; il se nomme : la Parole de Dieu. Alleluia ! J’écoute cette Parole depuis presque 60 ans et je ressens toujours la même joie et le même transport dans l’émerveillement. Je vous en souhaite autant !!

Bien fraternellement,
Fanny
Revenir en haut Aller en bas
Clémence

avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 40
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: réponse à "premier message".   Ven 30 Mar - 8:41

Bonjour cher Mathieu; je me présente, Clémence, depuis peu de temps sur ce site. J'ais lu avec attention ton message, et je trouve que tu exprimes trés bien ce que tu ressents; je constate que tu te qualifie, je cite, de "monstre"; et malgré le fait que tu ais commis des choses qui, apparement, te semblent mal, tu restes quand même, pour moi et comme pour les autres ici, ( je pense), un être humain qui n'est pas un monstre. Je pense que quoi que nous fassions de mal, nous ne sommes pas des "monstres", mais des personnes qui souffrent; en outre, ce qui peux être "monstrueux", ce sont certains de nos actes, ou bien certaines de nos paroles, dans la vie au quotidien avec les autres; Je pense également que tu es bien dur avec toi-même, et j'ais vu, à travers tes phrases et tes mots, que tu es quelqu'un de bien, au fond de toi. Comme tout le monde, nous commettons tous des pêchés, et si nous avons des regrets, le Christ nous pardonnes tout ces pêchés, qui que nous soyons, et quoi que nous fassions. On devrait davantage s'accorder un peu de douceur, même si cela n'est pas façile; moi, je t'offres un peu de ma douceur, si tu le veux Mathieu, et je comprends ce que tu traverses en ce moment.
Moi aussi, il y à des années de cela, j'ais énormément soufferts; il y avait beaucoup de violence en moi, et certains disaient que j'étais "méchante"; mais en vérité, il ne s'agit pas de "méchanceté", mais de souffrence ou de colére; et même si j'ais fais du mal à des personnes, cela ne fait pas de moi un "monstre", mais c'est la souffrence qui elle-même est monstrueuse. Lorsque je souffre trop, j'agit: j'écris sur des feuilles blanches pendant des heures, ou alors je sors et je vais faire du sport, je vais là ou je peux m'apporter le plus de bien; c'est assez difficile, mais lorsque l'on à appris à le faire, c'est plus agréable... J'adore écrire et correspondre sur ce site, et toi, que fait tu, as tu des passions?
croix-coeur
si tu cherches de l'amour, ici il y en à plein; il se donne gratuitement et sans conditions.
:ViergeMère: Clémence.
Revenir en haut Aller en bas
 
Premier message!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Présentation des membres-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: