Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeJeu 15 Jan - 13:02

Vendredi 16 janvier 2015
Vendredi de la 1re semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 4,1-5.11.  
Frères, craignons, tant que demeure la promesse d’entrer dans le repos de Dieu, craignons que l’un d’entre vous n’arrive, en quelque sorte, trop tard. Certes, nous avons reçu une Bonne Nouvelle, comme ces gens-là ; cependant, la parole entendue ne leur servit à rien, parce qu’elle ne fut pas accueillie avec foi par ses auditeurs. Mais nous qui sommes venus à la foi, nous entrons dans le repos dont il est dit : Dans ma colère, j’en ai fait le serment : On verra bien s’ils entreront dans mon repos ! Le travail de Dieu, assurément, était accompli depuis la fondation du monde, comme l’Écriture le dit à propos du septième jour : Et Dieu se reposa le septième jour de tout son travail. Et dans le psaume, de nouveau : On verra bien s’ils entreront dans mon repos ! Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos-là, afin que plus personne ne tombe en suivant l’exemple de ceux qui ont refusé de croire.  

Psaume 78(77)
Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
les titres de gloire du Seigneur,
sa puissance et les merveilles qu'il a faites.

Pour que l'âge suivant les connaisse,
et leur descendance à venir.
qu'ils n'oublient pas les exploits du Seigneur
mais observent ses commandements.

Qu'ils ne soient pas, comme leurs pères,
une génération indocile et rebelle,
génération de cœurs inconstants
et d'esprits infidèles à Dieu.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,1-12.  
Quelques jours après la guérison d’un lépreux, Jésus revint à Capharnaüm, et l’on apprit qu’il était à la maison. Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, pas même devant la porte, et il leur annonçait la Parole. Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, ils font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. » Or, il y avait quelques scribes, assis là, qui raisonnaient en eux-mêmes : « Pourquoi celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Percevant aussitôt dans son esprit les raisonnements qu’ils se faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire à ce paralysé : “Tes péchés sont pardonnés”, ou bien lui dire : “Lève-toi, prends ton brancard et marche” ? Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité pour pardonner les péchés sur la terre… – Jésus s’adressa au paralysé – je te le dis, lève-toi, prends ton brancard, et rentre dans ta maison. » Il se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient frappés de stupeur et rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. »   

Commentaire du jour : Saint Augustin
« Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé »

Messe du 16 janvier 2015 (Temps ordinaire n°21)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeVen 16 Jan - 13:12

Samedi 17 janvier 2015
Samedi de la 1re semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 4,12-16.  
Frères, elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur. Pas une créature n’échappe à ses yeux, tout est nu devant elle, soumis à son regard ; nous aurons à lui rendre des comptes. En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a traversé les cieux ; tenons donc ferme l’affirmation de notre foi. En effet, nous n’avons pas un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses, mais un grand prêtre éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché. Avançons-nous donc avec assurance vers le Trône de la grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours.  

Psaume 19(18)
La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.

Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.

La crainte qu'il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :

Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cœur ;
qu'ils parviennent devant toi,
Seigneur, mon rocher, mon défenseur !


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,13-17.  
En ce temps-là, Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait. En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre. Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! » Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »   

Commentaire du jour : Saint Ambroise
« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades »

Messe du 17 janvier 2015 (Saint Antoine)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeSam 17 Jan - 12:49

Dimanche 18 janvier 2015
Deuxième dimanche du temps ordinaire


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2FSamuelcoucheacute

Premier livre de Samuel 3,3b-10.19.  
En ces jours-là, le jeune Samuel était couché dans le temple du Seigneur à Silo, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » 


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2FSamuelretournetecoucher


Éli répondit : « Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. » L’enfant alla se coucher. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Éli répondit : « Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. » Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici. » Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.” » Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. 

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 10929150_1044492168900855_1916682275945402983_n

Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute. » Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet.  


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Enfant-%C3%A9coute

Psaume 40(39)
D'un grand espoir j'espérais le Seigneur :
il s’est penché vers moi.
En ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j'ai dit : « Voici, je viens.

Dans le livre est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j'aime :
ta loi me tient aux entrailles. »

Vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
J'ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Imgserver.php?file=

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 6,13c-15a.17-20.  
Frères, le corps n’est pas pour la débauche, il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps ; et Dieu, par sa puissance, a ressuscité le Seigneur et nous ressuscitera nous aussi. Ne le savez-vous pas ? Vos corps sont les membres du Christ. Vais-je donc prendre les membres du Christ pour en faire les membres d’une prostituée ? Absolument pas ! Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit. Fuyez la débauche. Tous les péchés que l’homme peut commettre sont extérieurs à son corps ; mais l’homme qui se livre à la débauche commet un péché contre son propre corps. Ne le savez-vous pas ? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit-Saint Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes, car vous avez été achetés à grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps.  

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 651553123_extras_albumes_0

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,35-42.  
En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître –, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi). André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.  

Commentaire du jour : Basile de Séleucie
« André amena son frère à Jésus »

***  
Homélies :

Les premiers disciples
Le chemin de foi de tout chrétien
”Nous avons trouvé le Messie”
Accueillir la Parole

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeDim 18 Jan - 2:54

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeDim 18 Jan - 15:25

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeDim 18 Jan - 18:24

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeLun 19 Jan - 5:27

Lundi 19 janvier 2015
Lundi de la 2e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 5,1-10.  
Tout grand prêtre est pris parmi les hommes ; il est établi pour intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ; il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Il est capable de compréhension envers ceux qui commettent des fautes par ignorance ou par égarement, car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ; et, à cause de cette faiblesse, il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme pour ceux du peuple. On ne s’attribue pas cet honneur à soi-même, on est appelé par Dieu, comme Aaron.Il en est bien ainsi pour le Christ : il ne s’est pas donné à lui-même la gloire de devenir grand prêtre ; il l’a reçue de Dieu, qui lui a dit : Tu es mon Fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré, car il lui dit aussi dans un autre psaume : Tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité. Pendant les jours de sa vie dans la chair, il offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect. Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel, car Dieu l’a proclamé grand prêtre de l’ordre de Melkisédek.  

Psaume 110(109)
Oracle du Seigneur à mon seigneur :
« Siège à ma droite,
et je ferai de tes ennemis
le marchepied de ton trône. »

De Sion, le Seigneur te présente
le sceptre de ta force :
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

Le jour où paraît ta puissance,
tu es prince, éblouissant de sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
je t'ai engendré. »

Le Seigneur l'a juré
dans un serment irrévocable :
« Tu es prêtre à jamais
selon l'ordre du roi Melkisédek. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,18-22.  
En ce temps-là, comme les disciples de Jean le Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vint demander à Jésus : « Pourquoi, alors que les disciples de Jean et les disciples des Pharisiens jeûnent, tes disciples ne jeûnent- ils pas ? » Jésus leur dit : « Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront. Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d’étoffe neuve ; autrement le morceau neuf ajouté tire sur le vieux tissu et la déchirure s’agrandit. Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; car alors, le vin fera éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. À vin nouveau, outres neuves. »   

Commentaire du jour : Bienheureux Jan van Ruusbroec  
« L'Époux est avec eux »

Messe du 19 janvier 2015 (Temps ordinaire n°6)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeLun 19 Jan - 13:30

Mardi 20 janvier 2015
Mardi de la 2e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 6,10-20.  
Frères, Dieu n’est pas injuste : il n’oublie pas votre action ni l’amour que vous avez manifesté à son égard, en vous mettant au service des fidèles et en vous y tenant. Notre désir est que chacun d’entre vous manifeste le même empressement jusqu’à la fin, pour que votre espérance se réalise pleinement ; ne devenez pas paresseux, imitez plutôt ceux qui, par la foi et la persévérance, obtiennent l’héritage promis. Quand Dieu fit la promesse à Abraham, comme il ne pouvait prêter serment par quelqu’un de plus grand que lui, il prêta serment par lui-même, et il dit : Je te comblerai de bénédictions et je multiplierai ta descendance. Et ainsi, par sa persévérance, Abraham a obtenu ce que Dieu lui avait promis. Les hommes prêtent serment par un plus grand qu’eux, et le serment est entre eux une garantie qui met fin à toute discussion ; Dieu a donc pris le moyen du serment quand il a voulu montrer aux héritiers de la promesse, de manière encore plus claire, que sa décision était irrévocable. Dieu s’est ainsi engagé doublement de façon irrévocable, et il est impossible que Dieu ait menti. Cela nous encourage fortement, nous qui avons cherché refuge dans l’espérance qui nous était proposée et que nous avons saisie. Cette espérance, nous la tenons comme une ancre sûre et solide pour l’âme ; elle entre au-delà du rideau, dans le Sanctuaire où Jésus est entré pour nous en précurseur, lui qui est devenu grand prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.

Psaume 111(110)
De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur
dans l'assemblée, parmi les justes.
Grandes sont les œuvres du Seigneur ;
tous ceux qui les aiment s'en instruisent.

De ses merveilles il a laissé un mémorial ;
le Seigneur est tendresse et pitié.
il a donné des vivres à ses fidèles,
gardant toujours mémoire de son alliance.

Il apporte la délivrance à son peuple ;
son alliance est promulguée pour toujours :
saint et redoutable est son nom.
À jamais se maintiendra sa louange.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,23-28.  
Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. » Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ? Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. » Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »     

Commentaire du jour : Baudouin de Ford
« Le sabbat a été fait pour l'homme »

Messe du 20 janvier 2015 (Bienheureux Basile Moreau)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeMar 20 Jan - 12:52

Mercredi 21 janvier 2015
Mercredi de la 2e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 7,1-3.15-17.  
Frères, Melkisédek était roi de Salem, prêtre du Dieu très- haut ; il vint à la rencontre d’Abraham quand celui-ci rentrait de son expédition contre les rois ; il le bénit, et Abraham lui remit le dixième de tout ce qu’il avait pris. D’abord, Melkisédek porte un nom qui veut dire « roi de justice » ; ensuite, il est roi de Salem, c’est-à-dire roi « de paix », et à son sujet on ne parle ni de père ni de mère, ni d’ancêtres, ni d’un commencement d’existence ni d’une fin de vie ; cela le fait ressembler au Fils de Dieu : il demeure prêtre pour toujours. Les choses sont encore beaucoup plus claires si cet autre prêtre se lève à la ressemblance de Melkisédek et devient prêtre, non pas selon une exigence légale de filiation humaine, mais par la puissance d’une vie indestructible. Car voici le témoignage de l’Écriture : Toi, tu es prêtre de l’ordre de Melkisédek pour l’éternité.  

Psaume110(109)  
Oracle du Seigneur à mon seigneur :
« Siège à ma droite,
et je ferai de tes ennemis
le marchepied de ton trône. »

De Sion, le Seigneur te présente
le sceptre de ta force :
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

Le jour où paraît ta puissance,
tu es prince, éblouissant de sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
je t'ai engendré. »

Le Seigneur l'a juré
dans un serment irrévocable :
« Tu es prêtre à jamais
selon l'ordre du roi Melkisédek. »  


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,1-6.
En ce temps- là, Jésus entra de nouveau dans la synagogue ; il y avait là un homme dont la main était atrophiée. On observait Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat. C’était afin de pouvoir l’accuser. Il dit à l’homme qui avait la main atrophiée : « Lève-toi, viens au milieu. » Et s’adressant aux autres : « Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de tuer ? » Mais eux se taisaient. Alors, promenant sur eux un regard de colère, navré de l’endurcissement de leurs cœurs, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il l’étendit, et sa main redevint normale. Une fois sortis, les pharisiens se réunirent en conseil avec les partisans d’Hérode contre Jésus, pour voir comment le faire périr.   

Commentaire du jour : Saint Pierre Chrysologue
Le Christ guérit la paralysie de nos membres et de nos cœurs

Messe du 21 janvier 2015 (Sainte Agnès)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeMer 21 Jan - 12:51

Jeudi 22 janvier 2015
Jeudi de la 2e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 7,25-28.8,1-6.  
Frères, Jésus est capable de sauver d’une manière définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. C’est bien le grand prêtre qu’il nous fallait : saint, innocent, immaculé ; séparé maintenant des pécheurs, il est désormais plus haut que les cieux. Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même. La loi de Moïse établit comme grands prêtres des hommes remplis de faiblesse ; mais la parole du serment divin, qui vient après la Loi, établit comme grand prêtre le Fils, conduit pour l’éternité à sa perfection. Et voici l’essentiel de ce que nous voulons dire : c’est bien ce grand prêtre-là que nous avons, lui qui s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les cieux, après avoir accompli le service du véritable Sanctuaire et de la véritable Tente, celle qui a été dressée par le Seigneur et non par un homme. Tout grand prêtre est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; il était donc nécessaire que notre grand prêtre ait, lui aussi, quelque chose à offrir. À vrai dire, s’il était sur la terre, il ne serait même pas prêtre, puisqu’il y a déjà les prêtres qui offrent les dons conformément à la Loi : ceux-ci rendent leur culte dans un sanctuaire qui est une image et une ébauche des réalités célestes, comme en témoigne l’oracle reçu par Moïse au moment où il allait construire la Tente : Regarde, dit le Seigneur, tu exécuteras tout selon le modèle qui t’a été montré sur la montagne. Quant au grand prêtre que nous avons, le service qui lui revient se distingue d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure, reposant sur de meilleures promesses.  

Psaume 40(39)
Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j'ai dit : « Voici, je viens.

Dans le livre, est écrit pour moi
ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j'aime :
ta loi me tient aux entrailles. »

J'annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.

Mais tu seras l'allégresse et la joie
de tous ceux qui te cherchent ;
toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! »
ceux qui aiment ton salut.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,7-12.  
En ce temps- là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent. De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait. Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.   

Commentaire du jour : Saint Athanase
« Tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher »

Messe du 22 janvier 2015 (Temps ordinaire n°4)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeJeu 22 Jan - 12:52

Vendredi 23 janvier 2015
Vendredi de la 2e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 8,6-13.
Frères, le service qui revient à notre grand prêtre se distingue d’autant plus que lui est médiateur d’une alliance meilleure, reposant sur de meilleures promesses. En effet, si la première Alliance avait été irréprochable, il n’y aurait pas eu lieu d’en chercher une deuxième. Or, c’est bien un reproche que Dieu fait à son peuple quand il dit : Voici venir des jours, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle. Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai faite avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : eux ne sont pas restés dans mon alliance ; alors moi, je les ai délaissés, dit le Seigneur. Mais voici quelle sera l’Alliance que j’établirai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés, dit le Seigneur. Quand je leur donnerai mes lois, je les inscrirai dans leur pensée et sur leurs cœurs. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Ils n’auront plus à instruire chacun son concitoyen ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands. Je serai indulgent pour leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés. En parlant d’Alliance nouvelle, Dieu a rendu ancienne la première ; or ce qui devient ancien et qui vieillit est près de disparaître.

Psaume 85(84)
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.
Son salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.

Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s'embrassent ;
la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.

Le Seigneur donnera ses bienfaits,
et notre terre donnera son fruit.
La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,13-19.  
En ce temps-là,  Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle avec le pouvoir d’expulser les démons. Donc, il établit les Douze : Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques – il leur donna le nom de « Boanerguès », c’est-à-dire : « Fils du tonnerre » –, André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.   

Commentaire du jour : Saint Augustin
« Il en institua douze pour qu'ils soient avec lui, et pour les envoyer prêcher »

Messe du 23 janvier 2015 (Temps ordinaire n°2)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeVen 23 Jan - 12:34

Samedi 24 janvier 2015
Samedi de la 2e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 9,2-3.11-14.  
Frères, dans le sanctuaire de l’ancienne Alliance, une tente était disposée, la première, où se trouvaient le chandelier à sept branches et la table avec les pains de l’offrande ; c’est ce qu’on nomme le Saint. Derrière le second rideau, il y avait la tente appelée le Saint des saints, Le Christ est venu, grand prêtre des biens à venir. Par la tente plus grande et plus parfaite, celle qui n’est pas œuvre de mains humaines et n’appartient pas à cette création, il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire, en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais son propre sang. De cette manière, il a obtenu une libération définitive. S’il est vrai qu’une simple aspersion avec le sang de boucs et de taureaux, et de la cendre de génisse, sanctifie ceux qui sont souillés, leur rendant la pureté de la chair, le sang du Christ fait bien davantage, car le Christ, poussé par l’Esprit éternel, s’est offert lui-même à Dieu comme une victime sans défaut ; son sang purifiera donc notre conscience des actes qui mènent à la mort, pour que nous puissions rendre un culte au Dieu vivant.  

Psaume 47(46)  
Tous les peuples, battez des mains,
acclamez Dieu par vos cris de joie !
Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,
le grand roi sur toute la terre.

Dieu s'élève parmi les ovations,
le Seigneur, aux éclats du cor.
Sonnez pour notre Dieu,
sonnez, sonnez pour notre roi, sonnez !

Car Dieu est le roi de la terre :
que vos musiques l'annoncent !
Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son trône sacré.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,20-21.  
En ce temps- là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger. Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient : « Il a perdu la tête. »   

Commentaire du jour : Saint Thomas d'Aquin
Jésus se donne entièrement, jusqu'à donner son corps et son sang 
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeSam 24 Jan - 13:19

Dimanche 25 janvier 2015
Troisième dimanche du temps ordinaire


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Logo-diaporama-jonas

Livre de Jonas 3,1-5.10.  
La parole du Seigneur fut adressée à Jonas : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle. » Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande : il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant : « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! » Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac.  En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.  

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Vacaciones-2

Psaume 25(24)
Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Dans ton amour, ne m'oublie pas,
en raison de ta bonté, Seigneur.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 1907848_976796875670385_4157572254029141315_n

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 7,29-31.    
Frères, je dois vous le dire :le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme, ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien, ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.  
 


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2Fconvertissezvous

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,14-20. 
Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.  

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 D793671d

Commentaire du jour : Saint Ephrem
« Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes »

***  
Homélies :

Comment lire l’Évangile ?  
« Venez à ma suite »
Dieu au coeur de notre Humanité
Bonne Nouvelle de la fraternité selon l’Évangile

Retour/Méditation du Rosaire

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 PubQuiz
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeDim 25 Jan - 13:24

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeLun 26 Jan - 0:33

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeLun 26 Jan - 8:09

Lundi 26 janvier 2015
Mémoire des saints Timothée et Tite, évêques, compagnons de saint Paul


Deuxième lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 1,1-8.  
Paul, Apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, selon la promesse de la vie que nous avons dans le Christ Jésus, à Timothée, mon enfant bien-aimé. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de gratitude envers Dieu, à qui je rends un culte avec une conscience pure, à la suite de mes ancêtres, je lui rends grâce en me souvenant continuellement de toi dans mes prières, nuit et jour. Me rappelant tes larmes, j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi : c’était celle qui habitait d’abord Loïs, ta grand-mère, et celle d’Eunice, ta mère, et j’ai la conviction que c’est aussi la tienne. Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu, ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile.

Psaume 96(95)
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

De jour en jour, proclamez son salut,
racontez à tous les peuples sa gloire,
à toutes les nations ses merveilles !

Rendez au Seigneur, familles des peuples,
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

Adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
tremblez devant lui, terre entière.
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-9.  
Parmi ses disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.” S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté. Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.”

Commentaire du jour : Saint Augustin  
Le maître de la moisson

Messe du 26 janvier 2015 (Saints Timothée et Tite)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeLun 26 Jan - 13:00

Mardi 27 janvier 2015
Mardi de la 3e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 10,1-10.  
Frères, la loi de Moïse ne présente que l’ébauche des biens à venir, et non pas l’expression même des réalités. Elle n’est donc jamais capable, par ses sacrifices qui sont toujours les mêmes, offerts indéfiniment chaque année, de mener à la perfection ceux qui viennent y prendre part. Si ce culte les avait purifiés une fois pour toutes, ils n’auraient plus aucun péché sur la conscience et, dans ce cas, n’aurait-on pas cessé d’offrir les sacrifices ? Mais ceux-ci, au contraire, comportent chaque année un rappel des péchés. Il est impossible, en effet, que du sang de taureaux et de boucs enlève les péchés. Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps. Tu n’as pas agréé les holocaustes ni les sacrifices pour le péché ; alors, j’ai dit : Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volonté, ainsi qu’il est écrit de moi dans le Livre. Le Christ commence donc par dire : Tu n’as pas voulu ni agréé les sacrifices et les offrandes, les holocaustes et les sacrifices pour le péché, ceux que la Loi prescrit d’offrir. Puis il déclare : Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime le premier état de choses pour établir le second. Et c’est grâce à cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes.  

Psaume 40(39)  
D'un grand espoir j'espérais le Seigneur :
il s’est penché vers moi.
En ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.

Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j'ai dit : « Voici, je viens.

J'annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.

Je n'ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur,
je n'ai pas caché ta fidélité, ton salut ;
j'ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,31-35.  
En ce temps-là, comme Jésus était dans une maison, arrivent sa mère et ses frères. Restant au- dehors, ils le font appeler. Une foule était assise autour de lui ; et on lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. » Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? » Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »   

Commentaire du jour : Saint Augustin
« Celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère »

Messe du 27 janvier 2015 (Temps ordinaire n°29)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeMar 27 Jan - 13:08

Mercredi 28 janvier 2015
Mercredi de la 3e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 10,11-18.  
Dans l’ancienne Alliance, tout prêtre, chaque jour, se tenait debout dans le Lieu saint pour le service liturgique, et il offrait à maintes reprises les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais enlever les péchés. Jésus Christ, au contraire, après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu. Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds. Par son unique offrande, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qu’il sanctifie. L’Esprit Saint, lui aussi, nous l’atteste dans l’Écriture, car, après avoir dit : Voici quelle sera l’Alliance que j’établirai avec eux quand ces jours-là seront passés, le Seigneur dit : Quand je leur donnerai mes lois, je les inscrirai sur leurs cœurs et dans leur pensée et je ne me rappellerai plus leurs péchés ni leurs fautes. Or, quand le pardon est accordé, on n’offre plus le sacrifice pour le péché.

Psaume 110(109)  
Oracle du Seigneur à mon seigneur :
« Siège à ma droite,
et je ferai de tes ennemis
le marchepied de ton trône. »

De Sion, le Seigneur te présente
le sceptre de ta force :
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

Le jour où paraît ta puissance,
tu es prince, éblouissant de sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
je t'ai engendré. »

Le Seigneur l'a juré
dans un serment irrévocable :
« Tu es prêtre à jamais
selon l'ordre du roi Melkisédek. »


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 4,1-20.
En ce temps-là, Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer de Galilée. Une foule très nombreuse se rassembla auprès de lui, si bien qu’il monta dans une barque où il s’assit. Il était sur la mer, et toute la foule était près de la mer, sur le rivage. Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles, et dans son enseignement il leur disait : « Écoutez ! Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, du grain est tombé au bord du chemin ; les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé. Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux, où il n’avait pas beaucoup de terre ; il a levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde ; et lorsque le soleil s’est levé, ce grain a brûlé et, faute de racines, il a séché. Du grain est tombé aussi dans les ronces, les ronces ont poussé, l’ont étouffé, et il n’a pas donné de fruit. Mais d’autres grains sont tombés dans la bonne terre ; ils ont donné du fruit en poussant et en se développant, et ils ont produit trente, soixante, cent, pour un. » Et Jésus disait : « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! » Quand il resta seul, ceux qui étaient autour de lui avec les Douze l’interrogeaient sur les paraboles. Il leur disait : « C’est à vous qu’est donné le mystère du royaume de Dieu ; mais à ceux qui sont dehors, tout se présente sous forme de paraboles. Et ainsi, comme dit le prophète : Ils auront beau regarder de tous leurs yeux, ils ne verront pas ; ils auront beau écouter de toutes leurs oreilles, ils ne comprendront pas ; sinon ils se convertiraient et recevraient le pardon. »

Il leur dit encore : « Vous ne saisissez pas cette parabole ? Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ? Le semeur sème la Parole. Il y a ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée : quand ils l’entendent, Satan vient aussitôt et enlève la Parole semée en eux. Et de même, il y a ceux qui ont reçu la semence dans les endroits pierreux : ceux-là, quand ils entendent la Parole, ils la reçoivent aussitôt avec joie ; mais ils n’ont pas en eux de racine, ce sont les gens d’un moment ; que vienne la détresse ou la persécution à cause de la Parole, ils trébuchent aussitôt. Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces : ceux-ci entendent la Parole, mais les soucis du monde, la séduction de la richesse et toutes les autres convoitises les envahissent et étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre : ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent, et ils portent du fruit : trente, soixante, cent, pour un. »
 


Commentaire du jour : Saint Césaire d'Arles
Donner du fruit trente, soixante ou cent pour un

Messe du 28 janvier 2015 (Saint Thomas d'Aquin)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeMer 28 Jan - 2:18

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeMer 28 Jan - 14:04

Jeudi 29 janvier 2015
Jeudi de la 3e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 10,19-25.  
Frères, c’est avec assurance que nous pouvons entrer dans le véritable sanctuaire grâce au sang de Jésus : nous avons là un chemin nouveau et vivant qu’il a inauguré en franchissant le rideau du Sanctuaire ; or, ce rideau est sa chair. Et nous avons le prêtre par excellence, celui qui est établi sur la maison de Dieu. Avançons-nous donc vers Dieu avec un cœur sincère et dans la plénitude de la foi, le cœur purifié de ce qui souille notre conscience, le corps lavé par une eau pure. Continuons sans fléchir d’affirmer notre espérance, car il est fidèle, celui qui a promis. Soyons attentifs les uns aux autres pour nous stimuler à vivre dans l’amour et à bien agir. Ne délaissons pas nos assemblées, comme certains en ont pris l’habitude, mais encourageons-nous, d’autant plus que vous voyez s’approcher le Jour du Seigneur

Psaume 24(23)
Au Seigneur, le monde et sa richesse,
la terre et tous ses habitants !
C'est lui qui l'a fondée sur les mers
et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur
et se tenir dans le lieu saint ?
L'homme au cœur pur, aux mains innocentes,
qui ne livre pas son âme aux idoles.

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction,
et de Dieu son Sauveur, la justice.
Voici le peuple de ceux qui le cherchent !
Voici Jacob qui recherche ta face !


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 4,21-25.  
En ce temps-là, Jésus disait à la foule : « Est-ce que la lampe est apportée pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ? Car rien n’est caché, sinon pour être manifesté ; rien n’a été gardé secret, sinon pour venir à la clarté. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! » Il leur disait encore : « Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure que vous utilisez sera utilisée aussi pour vous, et il vous sera donné encore plus. Car celui qui a, on lui donnera ; celui qui n’a pas, on lui enlèvera même ce qu’il a. »   

Commentaire du jour : Bienheureuse Teresa de Calcutta
« La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous »

Messe du 29 janvier 2015 (Temps ordinaire n°13)
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeVen 30 Jan - 9:47

Vendredi 30 janvier 2015
Vendredi de la 3e semaine du temps ordinaire
 

Lettre aux Hébreux 10,32-39.   
Frères, souvenez-vous de ces premiers jours où vous veniez de recevoir la lumière du Christ : vous avez soutenu alors le dur combat des souffrances, tantôt donnés en spectacle sous les insultes et les brimades, tantôt solidaires de ceux qu’on traitait ainsi. En effet, vous avez montré de la compassion à ceux qui étaient en prison ; vous avez accepté avec joie qu’on vous arrache vos biens, car vous étiez sûrs de posséder un bien encore meilleur, et permanent. Ne perdez pas votre assurance ; grâce à elle, vous serez largement récompensés. Car l’endurance vous est nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu et obtenir ainsi la réalisation des promesses. En effet, encore un peu, très peu de temps, et celui qui doit venir arrivera, il ne tardera pas. Celui qui est juste à mes yeux par la foi vivra ; mais s’il abandonne, je ne trouve plus mon bonheur en lui. Or nous ne sommes pas, nous, de ceux qui abandonnent et vont à leur perte, mais de ceux qui ont la foi et sauvegardent leur âme.  

Psaume 37(36)
Fais confiance au Seigneur, agis bien, 
habite la terre et reste fidèle ; 
mets ta joie dans le Seigneur : 
il comblera les désirs de ton cœur. 

Dirige ton chemin vers le Seigneur, 
fais-lui confiance, et lui, il agira. 
Il fera lever comme le jour ta justice, 
et ton droit comme le plein midi. 

Quand le Seigneur conduit les pas de l'homme, 
ils sont fermes et sa marche lui plaît. 
S'il trébuche, il ne tombe pas 
car le Seigneur le soutient de sa main. 

Le Seigneur est le salut pour les justes, 
leur abri au temps de la détresse. 
Le Seigneur les aide et les délivre, 
car ils cherchent en lui leur refuge. 


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 4,26-34.  
En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier.   

Commentaire du jour : Saint Grégoire le Grand 
« Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit » (Jn 12,24) 

Messe du 30 janvier 2015 (Temps ordinaire n°8 )  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeVen 30 Jan - 13:02

Samedi 31 janvier 2015
Samedi de la 3e semaine du temps ordinaire


Lettre aux Hébreux 11,1-2.8-19.  
Frères, la foi est une façon de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas. Et quand l’Écriture rend témoignage aux anciens, c’est à cause de leur foi. Grâce à la foi, Abraham obéit à l’appel de Dieu : il partit vers un pays qu’il devait recevoir en héritage, et il partit sans savoir où il allait. Grâce à la foi, il vint séjourner en immigré dans la Terre promise, comme en terre étrangère ; il vivait sous la tente, ainsi qu’Isaac et Jacob, héritiers de la même promesse, car il attendait la ville qui aurait de vraies fondations, la ville dont Dieu lui-même est le bâtisseur et l’architecte. Grâce à la foi, Sara, elle aussi, malgré son âge, fut rendue capable d’être à l’origine d’une descendance parce qu’elle pensait que Dieu est fidèle à ses promesses. C’est pourquoi, d’un seul homme, déjà marqué par la mort, a pu naître une descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel et que le sable au bord de la mer, une multitude innombrable. C’est dans la foi, sans avoir connu la réalisation des promesses, qu’ils sont tous morts ; mais ils l’avaient vue et saluée de loin, affirmant que, sur la terre, ils étaient des étrangers et des voyageurs. Or, parler ainsi, c’est montrer clairement qu’on est à la recherche d’une patrie. S’ils avaient songé à celle qu’ils avaient quittée, ils auraient eu la possibilité d’y revenir. En fait, ils aspiraient à une patrie meilleure, celle des cieux. Aussi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, puisqu’il leur a préparé une ville. Grâce à la foi, quand il fut soumis à l’épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice. Et il offrait le fils unique, alors qu’il avait reçu les promesses et entendu cette parole : C’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom. Il pensait en effet que Dieu est capable même de ressusciter les morts ; c’est pourquoi son fils lui fut rendu : il y a là une préfiguration.  

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,69-70.71-72.73-75.  
Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,
comme il l’avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

salut qui nous arrache à l’ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,
amour qu’il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,
afin que, délivrés de la main des ennemis,
nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.  


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 4,35-41.
Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »   

Commentaire du jour : Saint Boniface  
« Pourquoi avoir peur ? »

Messe du 31 janvier 2015 (Saint Jean Bosco)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeSam 31 Jan - 12:44

Dimanche 01 février 2015
Quatrième dimanche du temps ordinaire


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Mose_05

Livre du Deutéronome 18,15-20.
Moïse disait au peuple : « Au milieu de vous, parmi vos frères, le Seigneur votre Dieu fera se lever un prophète comme moi, et vous l’écouterez. C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu, au Mont Hored, le jour de l’assemblée, quand vous disiez : « Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu, je ne veux plus voir cette grande flamme, je ne veux pas mourir ! » Et le Seigneur me dit alors : « Ils ont bien fait de dire cela. Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi ; je mettrai dans sa bouche mes paroles, et il leur dira tout ce que je lui prescrirai. Si quelqu’un n’écoute pas les paroles que ce prophète prononcera en mon nom, moi-même je lui en demanderai compte. Mais un prophète qui aurait la présomption de dire en mon nom une parole que je ne lui aurais pas prescrite, ou qui parlerait au nom d’autres dieux, ce prophète-là mourra. »  

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Hqdefault

Psaume 95(94)
Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.


Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 5-Religieuse-en-priere

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 7,32-35.  
Frères, j’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur. Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé. La femme sans mari, ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde, elle cherche comment plaire à son mari. C’est dans votre intérêt que je dis cela ; ce n’est pas pour vous tendre un piège, mais pour vous proposer ce qui est bien, afin que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.  

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Img_183037_1028790_l

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,21-28.  
Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. » Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.  

Commentaire du jour : Saint Bonaventure
« Voilà un enseignement nouveau proclamé avec autorité ! »

***  
Homélies :

La sainteté de Dieu
« Je sais fort bien qui tu es : Le Saint, le Saint de Dieu ! »
Choisir chaque jour le Christ
Le Fils vit dans le Dynamisme de l'Esprit-Saint
Choisir de suivre le Christ
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeDim 1 Fév - 5:17

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21137
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Empty
MessageSujet: Re: Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/   Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/ - Page 38 Icon_minitimeDim 1 Fév - 18:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour page 1 à 50/Évangile homélie 2013/2014/ jusqu'au/Dimanche 1er Mars 2015/
Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: