Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel Blogue avec Serge Larivée/Christopher Hitchens et Sophie Durocher une pauvre journaliste sur le Web/Mais très bonne pour Lcn/

Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 19650
Age : 62
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Michel Blogue avec Serge Larivée/Christopher Hitchens et Sophie Durocher une pauvre journaliste sur le Web/Mais très bonne pour Lcn/   Sam 16 Mar - 10:13


Page de recherche pour permettre aux internautes de réfléchir sur l'approche de Serge Larivée concernant les écrits de Christopher Hitchens,un journaliste ''(alcoolique athée)" qui présente une désinformation sur la vie et l'oeuvre de feue mère Teresa de Calcutta ; n'oublions pas que Christopher Hitchens reconnaît librement dans plusieurs de ses écrits détester l'Église Catholique et toutes les autres religions. Voici un exemple ci-dessous clique sur le lien en rouge.

Stuart Schneiderman a écrit : Depuis qu'il a été diagnostiqué avec un cancer de l'oesophage de stade 4, Christopher Hitchens a été assailli par des prières ferventes pour son rétablissement. Il s’est rapidement avéré que ces prières étaient des voeux pour qu'il puisse maintenant trouver Dieu. Comme vous le savez, Christopher Hitchens a fait une quantité considérable d'argent en ridiculisant ceux qui croient encore en Dieu. Incorrigible athée qu'il est, Hitchens a réussi à transformer ses convictions en gloire et fortune en attaquant la prétention, illogique, et l'emphase des croyants. Rien dans son effort n’est particulièrement original, mais Hitchens le fait avec une telle verve et un tel enthousiasme qu'il a attiré un public considérable.

Je pense qu'il est juste de dire que Hitchens a pris soin de ne pas agresser les grands théologiens occidentaux. On soupçonne que s'il prenait sur les œuvres de saint Thomas d'Aquin, il ne ferait que révéler ses insuffisances théologiques et philosophiques. Comme il est prudent, Hitchens s'est abstenu. Bill Maher le désigne comme un penseur, mais Hitchens est aussi doué qu'un homme de lettres comme le monde anglophone en possède aujourd'hui. Il est utile comme notre Bernard-Henri Lévy, mais sans les cabotinages prétentieux. Pour ceux qui ont attendu avec impatience le jour où Christopher Hitchens se rapprocherait étroitement et personnellement de Dieu, son nouvel essai sur la Bible King James devra servir, pour l'instant, comme d’un lot de consolation.

Michel Bernatchez : J'aime beaucoup cette remarque de Stuart Schneiderman qui écrit que
Hitchens avait la capacité de discernement sur son insuffisance théologique.Je pense qu'il a cru bon et sage de ne pas s'aventurer sur le terrain des théologiens de grande renommée qui auraient défendu la cause de saint Thomas d'Aquin.Je crois que l'approche de Serge Larivée est beaucoup moins sage que celle de Christopher Hitchens car il s'aventure dans la vie de Mère Teresa avec une parfaite méconnaissance où l'ignorance transparaît dans sa personnalité de pseudo-chercheur. Je remarque que Serge Larivée parcourt plusieurs médias en grand solitaire, refusant un face-à-face avec des personnes qui s'opposent à sa pseudo-science.


On présente la recherche sur la vie de feue mère Teresa comme une recherche faite par un groupe de trois chercheurs(ses) scientifiques, mais aucun écrit médiatique ne démontre la participation de Carole Sénéchal et Geneviève Chénard. Si la recherche s'est faite à trois, comment se fait-il que Serge Larivée soit le seul personnage solitaire visible dans les médias, tant dans les journaux qu'à la télévision?

Lien ici.

Sur le site UdeMNouvelles il est écrit, en faisant allusion à l'analyse de Serge Larivée : À l'instar du journaliste et auteur Christopher Hitchens, ''abondamment cité dans leur analyse'', ils concluent à la construction d'un personnage auréolé de sainteté - qui ne résiste toutefois pas à l'analyse des faits - et dont la béatification a été orchestrée par une efficace opération de relations médias.

''Michel Bernatchez réagit sur le profil du journaliste
Christopher Hitchens : ''Premièrement il ne s'agit pas d'en vouloir à cet homme qui a vécu une expérience difficile durant sa vie de jeune homme en perdant sa mère qui s'est suicidée. Mais une question ne devrait laisser personne dans l'indifférence, à savoir : Comment un professeur comme Serge Larivée peut-il se servir abondamment et sérieusement des écrits d'un personnage aussi controversé, qui se donne le titre d'athée ultra-militant et se fixe lui-même comme mission de faire la guerre à mère Teresa ainsi qu'à l'Église qu'il dit détester?

Pour moi Michel Bernatchez il est clair que le choix que fait
Serge Larivée du personnage de Christopher Hitchens comme source principale de sa recherche sur la vie de feue mère Teresa, manque de discernement, surtout le choix préférentiel d'un journaliste dont il est possible de retrouver les écrits sur la plupart des sites d'athéisme qui essaient par tous les moyens de proposer la débaptisation aux catholiques en se servant de la vie de mère Teresa de Calcutta comme d'un appât. On comprend mieux pourquoi il est écrit que Serge Larivée se sert ''abondamment des écrits de Christopher Hitchens dans son analyse''
Je ne pense pas qu'il faille attendre d'avoir un diplôme universitaire pour comprendre que si le petit groupe d'incroyants de
Serge Larivée choisit un journaliste plongé dans les profondeurs de l'athéisme pour se servir de ses écrits athées afin de nous tracer un profil incompréhensible de l'oeuvre de feue mère Teresa de Calcutta, c'est que l'intention de Serge Larivée est proche de celle de Christopher Hitchens. On dit que Hitchens a fait une quantité considérable d'argent en ridiculisant ceux qui croient encore en Dieu.

Si un groupe de chercheurs(ses) incroyants(es) se sert ''abondamment des écrits de
Christopher Hitchens dans son analyse'', veut ou veut pas on est presque obligé malgré soi de se demander si l'intention de Serge Larivée et son petit groupe de l'UdeMNouvelles est de faire de l'argent en méprisant l'Église Catholique. Cette approche ressemble drôlement à la suite du projet de Christopher Hitchens.

Combien de temps
Serge Larivée et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard ont-ils vécu avec mère Teresa de Calcutta et les Missionnaires de la Charité? Personnellement je suis un homme de terrain et je suis très méfiant au sujet de certaines personnes qui voient du mal partout excepté chez elles. Mes expériences du passé m'ont fait comprendre qu'il était préférable par prudence, de connaître chaque personne à partir de ma propre expérience personnelle sur le terrain, que de me guider sur les qu'en-dira-t-on de plusieurs personnes dont j'ignore quelles sont les intentions de leur démarche quand elles parlent en mal de l'oeuvre d'un groupe ou d'une personne.



En lisant les propos de
Serge Larivée, je me demande comment il en est arrivé à se servir des écrits d'un journaliste alcoolique qui se vantait de détester tout ce qui avait odeur de religion, pour faire son enquête sur la vie de feue mère Teresa de Calcutta, fondatrice des Missionnaires de la Charité? Il aura fallu vraiment que Serge Larivée soit extra-faible en discernement comme chercheur de l'UdeMNouvelles, outre le fait de vouloir ouvrir un débat médiatique sans même inviter les personnes concernées à s'exprimer de droit, à savoir les Missionnaires de la Charité, et l'Église catholique qui a mis en oeuvre la béatification de la fondatrice des Missionnaires de la Charité.

Quant à moi Michel Bernatchez, je suis extrêmement prudent quand des chercheurs(ses) refusent d'interroger les personnes qu'ils mettent trop facilement au banc des accusées, sans même leur donner le droit de parole dans un face-à-face médiatique avant d'en faire un sujet de recherche présenté dans une revue de Sciences religieuses. En suivant attentivement les débats de contre-interrogatoire de la Commission Charbonneau présentés sur plusieurs chaînes de télévision, cette approche m'a fait découvrir amplement combien plusieurs personnes sont victimes d'une déformation de demi-vérités qui aboutissent à petits pas vers une falsification de la vérité entière, ce qui me rappelle le jeu du téléphone quand nous étions enfants. Comme j'étais malentendant en jouant au jeu du téléphone où l'on me chuchotait un mot à l'oreille que je devais donner au suivant, j'étais le premier à briser le mot que je donnais au prochain, mais si vous saviez comme je détestais jouer au jeu du téléphone car j'aimais entendre les mots véritables pour ne pas perdre le mot véritable.




Aujourd'hui j'ai comme l'impression que
Serge Larivée a passé la vie de feue mère Teresa de Calcutta dans un jeu de téléphone, et pire encore : Surtout quand les mots sortent par la bouche de Christopher Hitchens, athée convaincu comme convaincant, athée de première classe qui de surcroît était alcoolique et détestait l'Église et les Missionnaires de la Charité. Ma question est toujours la même : Comment des chercheurs(ses) de l'UdeMNouvelles peuvent-ils se servir d'un journaliste alcoolique et athée détestant l'Église pour en faire le centre de leur recherche?



Je suis certain comme je suis plus que convaincu que si
Serge Larivée rencontrait un cardinal, un évêque ou un missionnaire de la Charité ivre à l'UdeMNouvelles, quelques minutes après un article serait publié très généreusement sur la Toile. Mais alors, pourquoi un si grand silence entourant le journaliste Christopher Hitchens, en cachant le vrai côté de sa personnalité qui devient un obstacle et rend inacceptable la recherche du groupe pseudo-scientifique de Serge Larivée ? Est-ce parce que Christopher Hitchens est mort, qu'il a hérité d'un testament médiatique silencieux sur sa vie d'alcoolique?


Cet homme a fait beaucoup de bruit durant toute sa vie d'alcoolique, et mère Teresa de Calcutta était elle, une femme silencieuse, mais les pseudo-chercheurs(ses) Serge Larivée, professeur au Département de psycho-éducation de l'Université de Montréal, et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard, ont donné à celle-ci un héritage médiatique beaucoup plus bruyant qu'à Christopher Hitchens. Ma question adressée au groupe de pseudo-scientifiques se résume en un seul et unique mot :''(Pourquoi?)'' En lisant en grande partie les écrits de ce journaliste au coeur plein de révolte on se rend bien compte que le petit groupe l'UdeMNouvelles n'aurait pas eu grand-chose à écrire s’il n’était pas passé par les écrits de Christopher Hitchens.

Citation 1-Si on clique sur Christopher Hitchens on peut lire ceci>> Dans l'article Hitchens rédige un mémoire, Hitch-22, dans son pensionnat. Il y relate ses expériences homosexuelles pendant ses années de faculté, et indique avoir eu des relations avec deux hommes qui feront par la suite partie du gouvernement Thatcher. Un peu plus loin il est écrit dans la suite du même article :

Citation 2: Il travaille d'abord à Londres pour le Time Higher Education, où il édite les articles relatifs aux sciences sociales jusqu'en novembre 1973. À cette date, la mère de
Christopher Hitchens se suicide à Athènes, en compagnie d'un homme d'Église dont elle était éprise, un dénommé Timothy Bryan. Elle se donne la mort par surdose de somnifères, tandis que, dans la pièce d'à côté, Bryan se taillade les poignets dans la baignoire.Christopher Hitchens se rend alors seul à Athènes en urgence, et récupère le corps de sa mère. Il pense que le suicide de sa mère, mariée de force et malheureuse dans le couple, est dû à la peur que son mari ait découvert son infidélité.

Citation 3- Au lieu d'écrire un homme d'Église avec un E majuscule il est très important de remarquer entre les citations ''(2 et 3)'' la différence que voici : En Novembre 1973, la mère de
Hitchens s'est suicidée à Athènes dans un pacte de suicide avec son amant, un ancien pasteur nommé Timothy Bryan. [17] Ils ont pris une overdose de somnifères dans des chambres voisines, et Bryan s’est tailladé les poignets dans la baignoire. Hitchens a volé seul jusqu’à Athènes pour récupérer le corps de sa mère. Hitchens dit qu'il pensait que sa mère avait été contrainte au suicide par peur que son mari apprenne son infidélité, car leur mariage avait été tendu et malheureux. Ses deux enfants étaient alors des adultes indépendants. Alors qu'en Grèce, Hitchens fait un rapport sur la crise constitutionnelle de la junte militaire. [ 27 ] Il est devenu son premier article de premier plan pour le New Statesman. [27]
Ancien pasteur
Christopher Hitchens - Wikipedia, the free encyclopedia

Traduire cette page

Michel Bernatchez explique : Dans le premier article Wikipédia, l'encyclopédie libre, on écrit que Timothy Bryan est un homme d'Église avec un E majuscule comme dans Église Catholique, mais dans la deuxième citation on écrit que l'amant  d'Yvonne, la mère de Christopher Hitchens, est un ancien pasteur nommé Timothée Bryan. Normalement si cet homme était prêtre de l'Église Catholique il serait possible de le retracer par une recherche en mettant dans le navigateur Google (Timothy Bryan prêtre). Ma question est donc : Comment et pourquoi trouve-t-on sur Wikipédia, l'encyclopédie libre, l’affirmation que Timothy Bryan est un homme d'Église, alors que sur une autre page toujours de Wikipédia, on retrouve au lieu d'un homme d'Église un ancien pasteur nommé Timothy Bryan???

Sur la Toile, impossible de trouver comme de prouver que le nom Timothy Bryan était celui d’un prêtre de l'Église catholique ou bien d’un pasteur d'une autre église. Il faudrait que l'un des écrits conduise à l’une des deux possibilités prouvant réellement que Timothée Bryan était prêtre ou pasteur ; sinon la recherche peut être une invention du journaliste
Christopher Hitchens aura voulu attirer l'attention sur l’une des raisons qui explique son aversion pour l'Église Catholique et les autres religions. D'ailleurs et très malheureusement on se retrouve dans la même situation concernant plusieurs autres accusations sans preuves justificatives à propos de la vie de mère Teresa.

Normalement si
Serge Larivée et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard, dans le cadre de leur article scientifique, avaient été convaincus de la véracité de leur enquête sur l'oeuvre de feue mère Teresa, ils auraient eu du plaisir à inviter les médias de partout dans le monde à plusieurs rencontres médiatiques avec les responsables des Missionnaires de la Charité et ceux qui représentent l'autorité de l'Église Catholique, qui ont eu la responsabilité de béatifier feue mère Teresa de Calcutta. Juste le fait de se servir de Christopher Hitchens, journaliste athée et alcoolique à 100%, qui en plus se vantait de détester l'Église Catholique, je trouve que l’aspect fautif de cette approche donne un sens peu crédible pour ne pas écrire trop critique, à la recherche pseudo-scientifique de Serge Larivée .

Regardons ensemble ce que dit l'article dans la citation 1 de
UdeMNouvelles.
Dans l'article présenté sur le site
UdeMNouvelles il est bien écrit : Serge Larivée , professeur au Département de psycho-éducation de l'Université de Montréal, et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard, dans le cadre d'un article scientifique qui sera publié dans l'édition de mars de la revue Religion/Sciences religieuses, présentent une analyse des écrits publiés sur mère Teresa qui déboulonne le mythe d'altruisme et de générosité accolé au personnage. À l'instar du journaliste et auteur Christopher Hitchens, abondamment cité dans leur analyse, ils concluent à la construction d'un personnage auréolé de sainteté - qui ne résiste toutefois pas à l'analyse des faits - et dont la béatification a été orchestrée par une efficace opération de relations médias.

Michel Bernatchez propose de reprendre cette même citation mais avec l'approche de ma propre recherche, pour une justice beaucoup plus en équilibre, qui ressemble en miniature à celle de la Commission Charbonneau mais en virtuel, à partir du contenu de ma recherche sur
Christopher Hitchens.

''Citation reprise par Michel Bernatchez, après ma recherche sur le Web concernant le journaliste
Christopher Hitchens en lien avec Serge Larivée''
Serge Larivée, professeur athée au Département de psychoéducation de l'Université de Montréal, et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard allergiques à la religion catholique, proposeront leur écrit dans le cadre d'un article prétendument scientifique qui sera publié dans l'édition de mars de la revue Religion/Sciences religieuses. Ils présentent une analyse des écrits publiés sur mère Teresa qui déboulonne le mythe d'altruisme et de générosité accolé au personnage. Leur recherche se fera à l'instar du journaliste et auteur Christopher Hitchens, abondamment cité dans leur analyse. Moi Michel Bernatchez je rappelle aux internautes que Christopher Hitchens est un journalise alcoolique qui déteste amèrement l'Église Catholique. Dans leur article les trois chercheurs, avec l'aide précieuse de Christopher Hitchens, concluent à la construction d'un personnage auréolé de sainteté - qui ne résiste toutefois pas à l'analyse des faits - et dont ils prétendent que la béatification aurait été orchestrée par une efficace opération de relations médias. Ces chercheurs(ses) de pseudo-science ont préféré garder sous silence que Christopher Hitchens s'était donné pour mission de faire la guerre à l'Église Catholique. Cet article est peut-être un Gag-Web de Serge Larivée.

Pour mettre leur analyse à l'épreuve de la vérité,
Serge Larivée et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard proposeront certainement des rencontres avec les medias et les Missionnaires de la Charité, ainsi qu'avec les responsables de la béatification de feue mère Teresa de Calcutta, pour un débat juste et équitable. Que feue mère Teresa de Calcutta comme feu Christopher Hitchens soient décédés n'empêche pas que Serge Larivée, Carole Sénéchal et Geneviève Chénard mettent à l'épreuve leur analyse en proposant un débat avec les Missionnaires de la Charité et l'Église Catholique, car eux ils sont encore bien vivants.

Si le professeur
Serge Larivée n'engage qu'un dialogue individuel à chaque
fois qu'il rencontre les médias, tout en refusant le dialogue avec les personnes responsables de l'Oeuvre des Missionnaires de la Charité, c'est que l'analyse n'a aucune valeur ni solidité en elle-même. Comme nous sommes en 2013, pourquoi ne pas suivre l'approche exemplaire de la Commission Charbonneau pour faire ressortir le vrai du faux comme le faux du vrai? D'ailleurs ce qui donne de la valeur à la Commission Charbonneau c'est le face-à-face entre les personnes qui optent soit pour le bien ou pour le mal ; même si elles choisissent l'option d'un petit peu de bien et un petit peu de mal, un jour ou l'autre quand la Commission Charbonneau fera éclater la vérité, elles finiront par se sentir ''(bien-mal)'' d'avoir joué à la cachette avec la vraie vérité. Dans un face-à-face avec des personnes qui disent détenir la vérité mais racontent des mensonges, la ''(Commission Charbonneau)'' '' a (comme<> mission)'' de faire la vérité en passant par le chemin de multiples interrogations. N'oublions jamais que les vrais chercheurs n'ont pas peur de la confrontation pour faire valoir le résultat de leur recherche, mais les pseudo-chercheurs(ses) recherchent des consultations individuelles avec les médias pour éviter d'être contredits dans leur pseudo-recherche. Tout pour vous écrire qu'une vraie recherche sérieuse méritant le qualificatif de scientifique doit accepter généreusement de passer au crible d'un face-à-face médiatique, sinon les chercheurs(ses) risquent de nombreuses critiques de la part du public, surtout si le sujet est en rapport avec un personnage aimé de celui-ci.




Si
Serge Larivée, professeur au Département de psycho-éducation de l'Université de Montréal, croit en son analyse au point d'en faire une publication dans l'édition de mars de la revue Sciences religieuses, il serait donc normal qu'il y ait une confrontation entre l'analyse des livres de feue mère Teresa et la réalité existante, en faisant le lien avec ce qui se vit réellement chez les Missionnaires de la Charité aujourd'hui, au lieu de faire confiance et référence aux écrits du journaliste alcoolique feu Christopher Hitchens qui était excessivement plongé dans le monde de l'athéisme avec un désir assoiffé de vengeance. Si l'oeuvre des Missionnaires de la Charité n'existait plus, il serait bien difficile de faire cette proposition pour rétablir la vérité qur l’analyse faite par un groupe d'incroyants(es) qui vont jusqu'à se servir du journaliste athée Christopher Hitchens, qui a vécu et écrit toute sa vie sous la dépendance des boissons fortes en plus d'être un personnage se vantant de détester l'Église Catholique. Comment des chercheurs(ses) de l'UdeMNouvelles peuvent-ils passer sous silence le côté controversé d'un journaliste athée abondamment cité dans leur analyse, pour en faire le fruit de leur recherche?


Voici les remerciements de Serge Larivée à la fin de son article "les côtés ténébreux de Mère Teresa"

Notes : Nous remercions Claude Braun, Daniel Baril, Michel Chambon (Master en théologie catholique,Paris), Louis Dubé, Christian Dumais-Lvowski, François Filiatrault, Raymond Gravel (prêtre),Jacques Julien, Édouard Lachapelle, Jacques Langevin, Maude Larivée, Jean-François Pflieger,Johanne Plante, Andrée Quiviger, Hélène Tardif, Kristel Tardif-Grenier, et Donald Tremblay pour leurs commentaires judicieux qui ont permis d’améliorer sensiblement le texte. Des remerciements également à Marc-Antoine Gaudet qui en a saisi les multiples versions.1. Nous remercions Dominic Desaulniers, bibliothécaire à l’Université de Montréal, qui a aidé à sélectionner les sources bibliographiques et à établir les stratégies de recherche.
2. Communication personnelle de Donald Tremblay.

Les côtés ténébreux de Mère Teresa
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 19650
Age : 62
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Michel Blogue avec Serge Larivée/Christopher Hitchens et Sophie Durocher une pauvre journaliste sur le Web/Mais très bonne pour Lcn/   Sam 16 Mar - 10:18


Michel Bernatchez explique à Serge Larivée : Dans la première partie de ma réponse je ne savais pas qui était Christopher Hitchens, et pourtant j'ai écrit ceci lors de ma première approche avec vous, disponible sur ma page Facebook : Si je compare votre approche avec votre supposée recherche scientifique, c'est comme si on demandait à un groupe de personnes athées de faire une enquête mondiale sur le bon fonctionnement de l'Église Catholique à travers le monde.

Que vont-ils faire pour me répondre d'après vous, que vont-ils me dire exactement?? Moi je vais vous répondre en vous donnant le droit de réagir. Ils vont commencer par me parler de la pédophilie chez les prêtres, ils vont accuser l'Église de refuser le mariage pour les personnes d'orientation homosexuelle. Ils vont accuser l'Église de ne pas accepter que les femmes accèdent au sacerdoce comme les hommes. Ils vont accuser l'Église de ne pas permettre aux personnes divorcées et réengagées dans une deuxième ou troisième union de ne pas avoir accès à la communion. Ils vont accuser le pape Pie XII de ne pas avoir protégé les Juifs au temps de la guerre d'Hitler malgré les nombreux témoignages de Juifs que l'on retrouve en quantité sur la Toile. Ils vont accuser l'Église d'être homophobe parce qu'elle refuse l'homoparentalité. Ils vont l'accuser de ne pas être en faveur de l'avortement. Ils vont l'accuser de ne pas être assez moderne, de ne pas être une (''Église supermarché pour tous les genres''), pour ne pas écrire une (Église théorie du genre), faisant plaisir aux demandes de tout le monde en suivant la mode du moderniste de tout genre. Moi je vous le demande, à vous Serge Larivée et à votre groupe de
l'UdeMNouvelles, que deviendrait l'Évangile dans tout ça?

''Réflexion intelligente et réaliste''


Michel Bernatchez explique : Chose certaine, la première remarque d'accusation des groupes d'athéisme serait sur le sujet de la pédophilie en pointant l'Église Institution seulement, comme ça se fait amplement dans la plupart des médias où en général l'approche non-sérieuse sur la pédophilie traduit une ignorance totale. Si nous ne voulons pas avoir une fausse vérité sur le vrai problème de la pédophilie, il faut éviter les groupes d'athéisme, les groupes féministes, les groupes de religieux et de laïcs qui ressemblent au modèle du groupe contestataire en Autriche. La raison en est bien simple, c'est que ces groupes à part exigent de l'Église la satisfaction de plusieurs demandes qui sont contraires à l'Enseignement de l'Évangile, alors comme l'Église n'accède pas à leurs demandes, ils se servent de la généralisation de la pédophilie pour en faire un problème d'Église Institution, en refusant de reconnaître que la pédophilie est un problème sociétal.

Je crois qu'il est presque impossible de trouver une seule profession avec un zéro % de présence pédophile. N'allez pas croire que je ne suis pas assez intelligent pour ne pas me rendre compte que la dophilie est plus visible dans l'Église Catholique, à cause du fait que cela inclut la responsabilité morale, sans oublier la contre-valeur par rapport à l'Enseignement de l'Évangile. Mais ne jamais oublier que dans chaque groupement, Institution Église comme institution civile, il y a comme il y aura toujours les coupables et les non-coupables. Que ce soit dans l'un comme dans l'autre, moi je vous le demande à vous tous qui me lisez : Avons-nous le droit de fermer les yeux sur l'ensemble d'un groupe non-coupable à cause d'un coupable qui se cache quelque part dans un groupe en particulier? Ex: Si un pompier est pédophile, allons-nous pointer tous les autres pompiers à cause du pompier pédophile? Si l'on apprend qu'un père de famille est pédophile, il serait ridicule de croire que tous les pères de famille sont une gagne de pédophiles. Je pourrais écrire la même chose pour les infirmiers(ères). Dans n'importe quelle institution, civile ou religieuse, ''le problème sera toujours le même'', c'est de ne pas généraliser en mêlant les coupables avec les innocents(es), quelle que soit l'appartenance du nom du groupe où il a été possible de découvrir un coupable. Je pourrais bien demander à
Mr Serge Larivée : Pourquoi avez-vous choisi un journaliste alcoolique faisant partie des groupes athéistes qui détestent l'Église Catholique, celui que vous citez ''abondamment dans votre analyse" qui en est devenue la seule source de votre recherche?Que serait devenue votre recherche pseudo scientifique sans Christopher Hitchens

''Revenons sur ma recherche de Christopher Hitchens ''


Et dire que je ne savais pas qui était
Christopher Hitchens , car je croyais que l'initiative de la recherche avait pour source la science de Serge Larivée et de ses deux collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard!

Comme le nom du journaliste était en anglais j'étais loin de penser que c'était lui qui serait le personnage clef de votre recherche pseudo-scientifique. J'ai mis le nom Christophe Hitchens dans le moteur Google, et cette recherche m'a conduit à plusieurs vérités qui m'ont permis de comprendre qu'il se cachait dans votre recherche de pseudo-science,une raison avec plusieurs possibilités d'induire des catholiques en erreur. Votre recherche ayant la même source que ce pauvre et malheureux journaliste Christophe Hitchens qui était d'induire volontairement les catholiques en erreur à partir de témoignages pré-fabriqués en leur donnant une fausse apparence de semi-vérités, parce que des chercheurs(ses) se donnent le droit de falsifier la vérité en faisant comme un jeu du téléphone à plusieurs personnes, en choisissant un athée militant comme point de départ de ce jeu de manipulation, dans l'espoir de conduire plusieurs catholiques à apostasier leur baptême en les conduisant sur des sites d'athéisme.

Sur plusieurs sites où l'on propose la vente des livres de
Christopher Hitchens, il y a possibilité de se procurer des formules pour les internautes qui désirent apostasier leur baptême. Certains sites d'athéisme se perfectionnent en préparant des formules toutes prêtes pour tous les diocèses catholiques dans le monde. En général ces sites font une recherche très approfondie sur tous les cas de personnes pédophiles à travers le monde ayant une ou plusieurs responsabilités dans une paroisse, un diocèse ou une congrégation de religieux(ses). Ces sites internet ont tellement pour unique objectif de faire apostasier les croyants(es) catholiques, qu'ils ne traiteront jamais la pédophilie comme étant un problème de société mais ils en feront un seul et unique problème d'Institution Église. Agir ainsi pour moi, ce n'est pas traiter du problème de la pédophilie sérieusement dans son ensemble, mais beaucoup plus maltraiter un problème de société avec le désir de détruire l'Institution Église Catholique qui a comme mission d'Annoncer La Bonne Nouvelle de l'Évangile aux hommes de toute la Création.

Sciences Archives des nouvelles a écrit : Le mythe de l'altruisme et de la générosité qui entoure Mère Teresa est dissipé dans un article de Serge Larivée et Geneviève Chénard de l'Université de Montréal Département de psychoéducation et Carole Sénéchal de l'Université d'Ottawa, Faculté de l'éducation. L'étude sera publiée dans le numéro de Mars de la revue Études de la Religion / Sciences Religieuses et une analyse des écrits publiés sur Mère Teresa. Comme Christophe Hitchens, journaliste et auteur qui est largement cité dans leur analyse, les chercheurs ont conclu que son image sacrée qui ne résiste pas à l'analyse des faits, a été construit, et que sa béatification a été orchestrée par une campagne efficace de relations avec les médias.

Michel offre aux internautes de savoir qui est Christopher Hitchens. Regardons sur Wikipédia.

Michel Bernatchez écrit à
Serge Larivée : Je peux vous dire que vous avez très bien choisi votre personnage clef pour donner un message fautif sur la fondatrice des Missionnaires de la Charité, puisque Christophe Hitchens était l'icône du mouvement athée. Hitchens décédé à 62 ans, il n'aura jamais cessé de jouer son rôle, et à la perfection, de polémiste et d'intellectuel athée. Fumeur invétéré et gros consommateur d'alcool, il s'était taillé une réputation de critique acerbe à l'intelligence féroce.

Journaliste, il fut également correspondant de guerre et critique littéraire. Sur plusieurs sites où l'on propose les livres de Christopher Hitchens on retrouvera le mot débaptisation : Des liens pour offrir à plusieurs internautes de différents pays une formule préparée à l'avance afin de faire une demande de débaptisation à leur évêque. Biographie de Christopher Hitchens a écrit : Hitchens quitte Oxford avec un diplôme « de troisième classe », ce qui correspond à une mention Assez Bien dans le système éducatif français.

Christopher Hitchens : Lors d'un voyage en Grèce, Hitchens est témoin de la crise constitutionnelle de la dictature des colonels. Il écrit sur ce sujet sa première couverture de magazine pour le New Statesman, journal au sein duquel il acquiert une réputation d'homme de gauche combatif, ayant notamment pour sujets de prédilection Henry Kissinger, la guerre du Viêt Nam, et l'Église catholique romaine.
Christopher Hitchens Wikipédia

Elisabeth Lévy - Le Point a écrit : Christopher Hitchens ressemble à l'idée qu'on s'était fait de lui. Un bouffeur de curés, buveur et râleur, avec un humour et une humeur qu'on aimerait rencontrer chez les professionnels hexagonaux de l'anticléricalisme. »

''Sur un autre site il est dit''


Sur le site Aucun Achat Requis au sujet de Hitchens : Au travers des années, il est devenu célèbre avec de longs textes contre la religion, un ennemi de toujours pour Hitchens. Il sera de toutes les tribunes qui débattront de la nuisance religieuse. Ses livres et ses écrits sur la religion font de lui une figure de proue du nouvel athéisme. Mère Teresa, Bill Clinton et Henry Kissinger deviennent les cibles préférées de Christopher Hitchens et seront les sujets de trois livres. The Trials of Henry Kissinger est un impressionant portrait des crimes politiques (jugés par Christopher Hitchens, plus tard réalisé en série télé), commis par le secrétaire d'état des présidents Nixon et Ford, plus particulièrement en Indochine, au Bangladesh, au Chili, à Chypre et dans le Timor Oriental. Il est impliqué indirectement dans l'affaire Monica Lewinsky quand Hitchens et sa femme sont forcés de placer un affidavit en cour jurant que leur (ex)ami Sydney Blumenthal a bel et bien parlé de Monica Lewinsky comme d'une harceleuse. Cette affirmation contredisait celle de Blumenthal en cour et a mené à une série d'articles acrimonieux entre les deux hommes dans les journaux et dans un livre (de Blumenthal, The Clinton Wars).

Richard Martineau a écrit sur son blog : Christopher Hitchens, l'essayiste le plus brillant de sa génération, l'auteur que j'aime le plus au monde, a finalement succombé à son cancer...
Richard Martineau - Wikipédia (né le 23 juillet 1961) est un journaliste, chroniqueur et animateur québécois... Lecteur de Christopher Hitchens, il se disait fier d'être athée.

Dieu n'est pas grand - Christopher Hitchens - shakes.cz books
Christopher Hitchens, journaliste et polémiste d'exception, lance un pavé dans la mare : La religion empoisonne tout. Elle se mêle de sexe, contrôle nos assiettes, diabolise la science, se fait complice de l'ignorance et de l'obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et de guerres, elle met notre monde en danger. Avec un mélange jubilatoire d'érudition et d'humour, s'appuyant sur une argumentation rigoureuse et une parfaite connaissance des textes sacrés, il nous livre un pamphlet intelligent et incisif. Que l'on soit fidèle croyant, fervent agnostique ou indécis, cet ouvrage soulève le débat et fait souffler un vent de liberté de pensée et de paroles. «Un bouffeur de curés, buveur et râleur, avec un humour et une humeur qu'on aimerait rencontrer chez les professionnels hexagonaux de l'anticléricalisme.» Elisabeth Lévy - Le Point.
Voici quelques citations du lien en bleu ci-dessous pour mieux comprendre qu'il est anormal que le pseudo-chercheur
Serge Larivée et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard s'expriment dans le cadre d'un article scientifique construit à partir de Christopher Hitchens, un fervent de l'athéisme qui détestait le catholicisme.


Christopher Hitchens says his 'time' is coming at atheist conference ...
Traduire cette page  


Citation 1-Christopher Hitchens a déclaré que son «heure» était venue, quand il a fait sa première apparition publique depuis des mois, le week-end. L'écrivain controversé et fervent athée, qui souffre d'un cancer de l'oesophage, a assisté à la conférence de l'Alliance Athée d'Amérique au Texas, où il lui a été décerné un prix par Richard Dawkins. À 62 ans, il dit qu'il avait été déterminé à assister à la conférence en raison de l'état de la Bible Belt dévotion.

Citation 2-«Je pense qu’être un athée est quelque chose que vous êtes, pas quelque chose que vous faites, dit-il au New York Times. «Je ne suis pas sûr que nous devions être honorés. Nous n'avons pas besoin de renforcement positif. D'un autre côté, nous devons tenir pour nous-mêmes, surtout dans un endroit comme le Texas, où ils ont des lois, je pense, que si vous ne croyez pas en Jésus-Christ, vous ne pouvez pas exécuter de shérif ». Dawkins l’a loué pour montrer sa détermination athée, même face à la mort, et a dit qu'il avait réfuté l'adage selon lequel il n'y a «pas athées dans les tranchées ».

Citation 3-Même son frère Peter Hitchens est un athée...

Hitchens, dont le frère Peter est un chroniqueur pour le Mail on Sunday, a maintes fois défrayé la chronique ces dernières années.

Il a notamment tenté, avec un autre compatriote de campagne athée Richard Dawkins, que le pape a arrêté quand il a visité la Grande-Bretagne pour ce qu'ils allèguent était sa complicité dans la dissimulation d'abus sexuels impliquant des enfants dans l'église catholique.


Marié deux fois, l'an dernier, il a annoncé qu'il avait eu des relations gaies avec deux ministres dans le gouvernement de Margaret Thatcher, alors qu'il était à l'Université d'Oxford, mais a refusé de les nommer.

Michel Bernatchez réagit:Je suis certain que si Christopher Hitchens avait eu des relations homosexuelles avec un prêtre personne n'aurait pas eu à le convaincre pour une dénonciation.Ceci prouve que Christophe Hitchens était vraiment révolté contre toute les religions au point d'en faire fortune.

Il a rencontré sa première femme, tout en travaillant comme journaliste à En 1989, il a rencontré la journaliste Carol Blue et plus tard il se maria et eut une fille Antonia

Citation 5-Voici un commentaire d'un internaute sur cette page.
Rob a écrit : J'ai des sentiments mitigés au sujet de la disparition d'Hitchens'. D'une part, il ne manque manifestement pas de courage dans l'expression de ses convictions, et il est profondément émouvant de voir un homme qui m'a dit être si puissamment réduit à une telle faiblesse. Pourtant, au fond, il est tout aussi mauvais que haineux, xénophobe envers toute forme de christianisme qu'il déteste. C'est un homme dont la haine pour certains aspects du christianisme l'a aveuglé par rapport au bien qui est fait par la religion, dont il ne se reconnaît pas, à moins de la fustiger. Donc, il est triste de voir, mais alors qu'il était peut-être un grand débatteur, qu’il n'a au cœur ni tolérance ni sagesse.

Citation 6:
Christopher Hitchens Offre un péan à la Bible King James
Michel Bernatchez explique : Si l'on se guide sur l'approche de la citation de
Stuart Schneiderman , je pense que l'on pourrait appliquer cette citation avec la même approche de Christophe Hitchens concernant ses écrits sur la vie et l'oeuvre de feue mère Teresa, fondatrice des Missionnaires de la Charité, car Hitchens reconnaît par lui-même détester le Christianisme, l'Islam, le Judaïsme, mais aussi l'Hindouisme ou le Bouddhisme... Aucune religion n'échappe au regard acéré de Christophe Hitchens.

La grande question est : "Comment
Serge Larivée et ses collègues Carole Sénéchal et Geneviève Chénard, dans le cadre d'un article scientifique, peuvent-ils s'inspirer aveuglément des écrits du journaliste Christophe Hitchens en les présentant comme thèse scientifique, sans prendre en considération qu'il est anormal de se servir des écrits d'un journaliste qui reconnaît par lui-même être un athée, en plus de détester l'Église Catholique et toutes les autres religions?" En faisant ma recherche sur la vie du journaliste athée Christophe Hitchens , je retrace certaines citations de la rencontre de Serge Larivée à l'émission de Denis Lévesque. J'ai comme l'impression que Serge Larivée veut imiter Christophe Hitchens en se servant de certaines de ses citations, pensant faire de l'argent comme Christopher Hitchens, mais pas autant.

''Voici les liens qui m'ont permis de faire ma longue et libre recherche''
Mère Teresa : tout sauf une sainte... - UdeMNouvelles
Voir la différence entre ces deux liens
  
Citation de Hitchens Christopher 

Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 61
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel Blogue avec Serge Larivée/Christopher Hitchens et Sophie Durocher une pauvre journaliste sur le Web/Mais très bonne pour Lcn/   Dim 12 Mai - 0:13

''Michel Bernatchez Blogue avec des /$pseudo-scientifiques$/''
Les côtés ténébreux de Mère Teresa
Les côtés ténébreux de Mère Teresa
Autre recherche
Votez pour le Pape : le papabile africain Turkson est le grand favori du public
Mère Teresa, pas au-dessus de tout soupçon
Mère Teresa : tout sauf une sainte...
Qui sont les juifs du Québec?
Jonathan Duquette est passé de la physique aux sciences religieuses
La diversité religieuse en entreprise, un secret bien gardéLe Dieu d'Abraham était-il le roi Hammourabi?
Cinq chercheurs de l'UdeM étudieront la place de la religion au Canada
À table avec Léonard de Vinci
Les croyances religieuses aggravent-elles le traumatisme d’un abus sexuel?

Mère Teresa - Wikipédia
Mother Teresa
VATICAN - ENTRETIEN DU PERE BRIAN AVEC L ... - Agenzia Fides
LA VIE DE NOS CONGREGATIONS: Célébration du centenaire
Mère Térésa - YouTube
Encyclopédie de L'Agora | Mère Teresa
Un secret à redécouvrir: la sainteté de Mère Teresa
L'Inde fête l'anniversaire de Mère Teresa | ZENIT - Le monde vu de ...
Le pape explique aux jeunes le silence de Dieu vécu par Mère Teresa
Encyclopédie de L'Agora | Mère Teresa, témoignages convergents
Mbola Mere Theresa ihany - Dinika forum.serasera.org
P. Cantalamessa : La « nuit obscure » de Mère Teresa était une ...
Mère Teresa de Calcutta
Mère Teresa.
L'extraordinaire vie intérieure de Mère Teresa (II) | ZENIT - Le ...
Dieu, je ne sais pas s'il existe ...mais je sais qu'il m'aime.: Mère ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Blogue avec Serge Larivée/Christopher Hitchens et Sophie Durocher une pauvre journaliste sur le Web/Mais très bonne pour Lcn/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: