Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix!

Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny
Admin
Fanny

Féminin Nombre de messages : 2965
Age : 73
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Empty
MessageSujet: Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix!   Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Icon_minitimeLun 14 Sep - 9:48

Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Croix_10

Glorification de la Sainte Croix, A. Elsheimer (1578-1610)



"Les origines de la fête de l’exaltation de la Sainte Croix

vendredi 12 septembre 2008, par Fr Louis-Marie

Le 14 septembre, l’Eglise latine célèbre la fête de « l’Exaltation de la Sainte Croix ». Ce nom peut étonner. Il évoque en fait l’ostention de la relique de la croix qui était proposé à la vénération des fidèles mais cette célébration tire en fait son origine de Jérusalem et de la liturgie des premiers siècles. Elle correspond à l’anniversaire de la dédicace de la Basilique de l’Anastasis et du martyriurm le 13 septembre 335.

Au témoignage d’Egerie, pélerine de la fin du 4ème siècle à Jérusalem, ce jour avait été choisi en 335 comme anniversaire de la découverte quelques années plus tôt de la relique de la vraie croix : « De ces vénérables églises, on célèbre la dédicace avec une grande solennité, parce que la croix du Seigneur a été découverte ce jour-là. Et c’est la raison pour laquelle que le jour où pour la première fois les vénérables églises susdites seraient consacrées, ce serait le jour où la croix du Seigneur avait été découverte. » La fête durait huit jours et il y avait un grand concours d’évêques et de fidèles, et c’était une fête d’obligation : « …on croit avoir péché très gravement si l’on n’y assiste pas. » mais elle ne mentionne pas une ostention de la croix.

C’est avec le lectionnaire arménien de Jérusalem, qui témoigne des usages liturgiques de la ville sainte au 5ème siècle, que l’on trouve la mention d’une ostention de la croix : « Le 13 septembre, dédicace des saints lieux de Jérusalem : pendant le premier jour à la sainte Anastasis….le deuxième jour on s’assemble dans le saint Martyrium et ce même jour on montre la vénérable croix à toute l’assemblée ».

Le culte de la Croix est né au 4ème siècle, comme l’atteste Cyrille de Jérusalem, dans ses catéchèses : « on peut jusqu’à ce jour voir le (le bois de la croix) parmi nous » (Cat IV 10 ). Nous sommes en 348. La découverte de la croix pose quelques problèmes aux historiens. Ambroise nous dit qu’elle aurait été le fait de l’impératrice Hélène, quelques années après le concile de Nicée mais Eusèbe de Césarée dans son ouvrage Sur la vie de Constantin, parle du voyage d’Hélène en Terre Sainte mais ne mentionne pas la découverte de la sainte croix, bien plus dans la description de la célébration de la dédicace et du discours prononcé à cette occasion, il n’est pas fait mention d’une récente découverte de la croix.

Petit à petit le souvenir de la dédicace se perdit tandis que la fête de la Croix prit la première place. Ainsi au 6ème s. au témoignage d’Alexandre le moine, la fête porte déjà le nom d’Exaltation de la sainte Croix."

Pour lire la suite, cliquer sur ce lien : http://gabriellaroma.unblog.fr/2009/09/13/les-origines-de-la-fete-de-lexaltation-de-la-sainte-croix/
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Admin
Fanny

Féminin Nombre de messages : 2965
Age : 73
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Empty
MessageSujet: Saint-Crucifix miraculeux de San Marcello al Corso   Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Icon_minitimeLun 14 Sep - 14:54

Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Crucif10

Saint-Crucifix miraculeux de saint Marcel, XVème siècle, Rome


"Le Saint-Crucifix de Saint-Marcel est un ouvrage du XV° siècle qui a été retrouvé intact après l'incendie et l'écroulement de l'ancienne église (1519) ; il est pour les Romains l'objet d'un culte particulier. L'église Saint-Marcel fut élevée sur les écuries de l'ancienne poste impériale où le pape Marcel (IV° siècle) avait été condamné aux travaux forcés."

"Durant la nuit du 22 au 23mai 1519, l'église de S. Marcello fut partiellement détruite par un incendie. Or, au milieu des ruines, on découvrit intact un grand crucifix de bois, et la lampe qui, d'ordinaire, brûlait devant lui fut retrouvée, elle aussi, intacte et encore allumée : "stupendo miracolo" (stupéfiant miracle), dit à ce propos le Siennois L. Fanucci, un siècle plus tard. Ainsi l'entendirent, en tout cas, quelques pieuses personnes du voisinage qui prirent à coeur de tenir désormais plusieurs lampes allumées devant le crucifix redressé dans les ruines de l'église. Vint la peste de 1522, l'une des plus cruelles du siècle. Dans l'affolement général, le peuple de Rome versa dans des manifestations néo-païennes et suivit en masse le Grec Dimitri, qui promena par la ville un taureau furieux que l'eau d'une fontaine avait rendu soudain docile comme un agneau. Mais les enchantements du Grec eurent peu d'effet contre la peste. C'est alors que les dévots du Crucifix de S. Marcello, d'accord avec le cardinal de Vich, titulaire de l'église, fondèrent leur confrérie, dont la première manifestation dans Rome fut une grande procession d'expiation. Se dirigeant vers Saint-Pierre, "la tête couverte de cendres, nu-pieds et se fouettant de verges", les nouveaux confrères "traversèrent tous les Rioni de la ville en criant sans arrêt : Misericorde, Misericorde... et la peste cessa. Le Crucifix de S. Marcello était désormais deux fois miraculeux. La piété des Romains à son égard ne devait plus se démentir durant tout le XVIème siècle et jusqu'à nos jours."

Jean Delumeau, historien
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Admin
Fanny

Féminin Nombre de messages : 2965
Age : 73
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Empty
MessageSujet: Fête de *Notre-Dame des sept douleurs   Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Icon_minitimeMar 15 Sep - 16:43

Sainte fête de Notre-Dame des sept douleurs!

Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix! Nd_des10

:étoile:

La prophétie du vieux Syméon,
la fuite en Egypte,
Jésus perdu puis retrouvé dans le Temple au bout de trois jours,
la ren_contre de Jésus portant sa Croix,
Sa Crucifixion et sa mort, :coeur2:
Jésus percé d'une lance et descendu de sa Croix,
Jésus enseveli.

Ce sont les sept grandes épreuves, infiniment douloureuses,
que Marie dut vivre pendant sa vie terrestre.
En toute chose elle fit la Volonté de Dieu :
"Qu'il m'advienne selon ta Parole!" sunny

:étoile:

STABAT MATER

Debout, la mère des douleurs
Près de la croix était en pleurs
Quand son Fils pendait au bois.

Alors, son âme gémissante
Toute triste et toute dolente
Un glaive la transperça.

Qu'elle était triste, anéantie,
La femme entre toutes bénie,
La Mère du Fils de Dieu!

Dans le chagrin qui la poignait,
Cette tendre Mère pleurait
Son Fils mourant sous ses yeux.

Quel homme sans verser de pleurs
Verrait la Mère du Seigneur
Endurer si grand supplice ?

Qui pourrait dans l’indifférence
Contempler en cette souffrance
La Mère auprès de son Fils ?

Pour toutes les fautes humaines,
Elle vit Jésus dans la peine
Et sous les fouets meurtri.

Elle vit l’Enfant bien-aimé
Mourir tout seul, abandonné,
Et soudain rendre l’esprit.

Ô Christ, à l’heure de partir,
Puisse ta Mère me conduire
À la palme de la victoire.

Ô Mère, source de tendresse,
Fais-moi sentir grande tristesse
Pour que je pleure avec toi.

Fais que mon âme soit de feu
Dans l’amour du Seigneur mon Dieu :
Que je lui plaise avec toi.

Mère sainte, daigne imprimer
Les plaies de Jésus crucifié
En mon cœur très fortement.

Pour moi, ton Fils voulut mourir,
Aussi donne-moi de souffrir
Une part de ses tourments.

Donne-moi de pleurer en toute vérité
Comme toi près du crucifié
Au long de mon existence.

Je désire auprès de la croix
Me tenir, debout avec toi,
Dans ta plainte et ta souffrance.

À l’heure où mon corps va mourir,
À mon âme fais obtenir
La gloire du paradis.
Amen!

Jacopone da Todi, moine franciscain italien, XIIIème siècle
Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeuse fête de l'Exaltation de la Sainte Croix!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Prière et demandes d'intercession-
Sauter vers: