Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue deux photos souvenirs avec Mme Françoise Brémond/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin


Masculin Nombre de messages : 3985
Age : 59
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue deux photos souvenirs avec Mme Françoise Brémond/   Mer 21 Déc - 16:39


Ces photos me rappellent de merveilleuses expériences d'accompagnement pour défendre les droits des personnes âgées, surtout ceux et celles dont le ou la conjoint(e) était décédé(e), ou encore des hommes et des femmes âgés et célibataires, vivant sans la présence de leur famille.Parfois c'était le contraire, j'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes âgées qui étaient trop entourées de leurs enfants contrôleurs  au point de ne plus avoir la possibilité d'utiliser leur liberté comme parents. Ces parents en général recevaient une seule visite de leur enfant, une fois par mois, la journée où ils recevaient leur chèque de pension.
   
C'est pour cet homme sur les photos, que j'ai fait la création d'un décor de Noël avec un contour de ciel éclairé de 2.000 étoiles  à quatre dimensions, et par quatre lumières fluorescentes. Les plus petites étoiles n'étaient pas plus grosses que la pointe d'un stylo fermé. L' homme était âgé de 82 ans et il avait la maladie de Parkinson. Comme sa femme était chanteuse et qu'il aimait la musique, je lui ai créé une harpe de Noël lumineuse et fluorescente. Quant à lui, il était pâtissier artistique, alors vous comprendrez que ce décor de Noël majestueux représentait beaucoup pour lui, surtout qu'il ne pouvait plus sortir à cause de sa maladie de Parkinson.


Un homme qui a beaucoup souffert du décès de sa femme, atteinte du cancer. Je l'ai accompagné pendant 5 ans car je voulais lui redonner sa dignité et sa confiance en lui. Il était beaucoup exploité par des étrangers(ères) sur le plan financier, et certains le traitaient de fou parce qu'il avait des moments d'absence dans son expression faciale, causée par la maladie de Parkinson ; on avait alors l'impression qu'il était figé, parti dans un autre monde ; il était comme absent, et plus ou moins conscient qu'il y avait une personne en sa présence. Personnellement, quand cela se produisait je m'approchais de lui tout doucement, en déposant lentement ma main sur son épaule et en lui demandant : Comment ça va? ou : Bonjour, mon grand ami, puis-je faire quelque chose pour vous? Alors il revenait à lui et un vrai dialogue reprenait entre nous, sans toutefois qu'il ait conscience de son absence qui parfois pouvait durer de une demi-heure à une heure.


Il y avait aussi une dame âgée, qui demeurait au-dessus de chez lui ; elle avait des pertes de mémoire très profondes, à un tel point que parfois elle me disait : Vous allez sûrement penser que je suis folle mais je ne me souviens pas du nom de ce qu'il y a dans le plat sur la table. C'était des pommes et des bananes. Plusieurs personnes profitaient d'elle en lui faisant payer deux fois la même facture, sans oublier que les témoins de Jéhovah s'imposaient dans sa demeure depuis proche trente ans. Il m'a fallu trois ans pour prouver que cette dame comme cet homme étaient exploités matériellement et psychologiquement. Mais Dieu soit Béni, car j'ai réussi, bien que cela m'ait pris beaucoup de temps.


Vous comprendrez certainement qu'il y a dans ma mémoire un gros album de plusieurs photos souvenirs de ces deux expériences  d'accompagnement, où se trouvent plein d'histoires qui sûrement nourriront mes vieux jours... Oui, derrière ces photos il y a des livres de vie qui me rappellent mon expérience à l'école de la vie sur le terrain des grandes souffrances, celles que vivent des personnes de tout âge. Chose certaine, j'ai bien compris par ces accompagnements que ce n'est pas donné à tout le monde de savoir quel chemin prendre et quel équilibre psychologique il faut avoir pour dénoncer les exploitations que vivent plusieurs personnes âgées. Je crois que l'un des pires obstacles qui empêche une dénonciation d'aboutir au bon endroit et au bon moment, c'est d'accompagner des personnes en difficulté tout seul ; il faut absolument avoir des témoins crédibles qui travaillent dans des services reconnus par le gouvernement, ou des associations reconnues dans chacune de nos villes.


 Moi j'en remercie Dieu car il m'a permis de trouver tous les chemins pour dénoncer en aimant de tout mon coeur chaque personne que j'approchais. Voilà chère Fanny, j'espère avoir répondu  à votre question. Prions et demandons à Dieu de mettre des bons samaritains sur la route des personnes qui vivent de telles difficultés, même sur internet.

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue deux photos souvenirs avec Mme Françoise Brémond/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: