Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue sur l'usage abusif de photos Facebook/Personnes handicapées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin


Masculin Nombre de messages : 3964
Age : 59
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue sur l'usage abusif de photos Facebook/Personnes handicapées    Hier à 12:22

TRADUCTION :


Click on link 1 below

Click on link 2 below


Click on link 3 below to see the truth :

The video on the true story of this 26 years old lady.

Here is above, Washington Hiraldo false message which is the same message as that of Juan Daniel C. Rodriguez in screenshot ...

Washington Hiraldo wrote on her Facebook page : My husband says I cannot have a lot of I like because I am disabled and disabled people are not beautiful.

If you think I'm beautiful, type I love and write amen, please ....

Below is the true story of this wheelchair woman named Helen Galsworthy, 26 years old.


As I have worked for a number of years with people with disabilities, it is only natural that I am the defender on the Web as I do in my everyday life. When we compare the lie of Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez and the real testimony of Helen Galsworthy, 26, we realize that these two Internet users are very dishonest using photographs that do not belong to them not, in addition to inventing false stories with several of these photos, to get clicks on sharing I love. I do not hold it to Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez, but between me and you dear Facebook users, I sincerely believe that if a person like me knows enough about the technique of the Web to denounce their dishonesty , it is very important to warn all other Internet users.

To all those who have clicked on the sad emoticon, I deeply understand your sadness, but between me and you, why the users Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez do not present the true story in relation to the image of this woman? Today, with the new technologies offered by the Google browser, it is possible to know everything or almost from a picture present on the Web; But you have to know the techniques. They (Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez) who do not know the experience of this young woman, prefer to invent stories, without even seeking the link that could make us know her true story, not their lies.

I tell you sincerely, with proofs to support, this quotation does not come from this woman who is seated in a wheelchair ; it comes from the false imagination of Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez in spite they have never met this woman. If we take the time to compare the contents of the photos of the two Facebook pages, that of Juan Daniel C. Rodriguez and that of (Washington Hiraldo), the photos are almost all similar. If we compare the photo of Helen Galsworthy as a presentation on the Facebook page of Juan Daniel C. Rodriguez and that of the Facebook page of Washington Hiraldo, we find the same message, which I put below in screenshot.

It is said that a picture is worth a thousand words, but not always, especially when that of >>> (Washington Hiraldo) and (Juan Daniel C. Rodriguez) presents a false image history in a lying way purpose to have clicks on I love or share. Secondly several of the other photos drive to erotic sites or commercial sites of any kind. The result of my research is very simple, here below ...

Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez use photos of heavily handicapped or sick people, falsifying a story that resembles that of Helen Galsworthy's photo, to get paid clicks, especially when several of the photos drive on Commercial sites.

I find it interesting that you took the time to react, but between me and you, you got scammed by the Internet user with the pseudonym of Washington Hiraldo, and on another Facebook page of other Internet users have got themselves also by Juan Daniel C. Rodriguez. My question, which should also be yours, is >>> (Is it the same internet user or two different users ???)

Here below, the false message of Juan Daniel C. Rodriguez that is the same as that of Washington Hiraldo


Click on link 1 below

Below is the Facebook page on Google of Juan Daniel C. Rodriguez.

Click on link 2 below

Below is the Facebook page of Juan Daniel C. Rodriguez.

Click on link 3 below to see the truth in
The video on the true story of this 26 year old lady.

* Now here's the real story of this woman in a wheelchair, her name is Helen Galsworthy, 26 years old. You will see in this video the real message that his partner is addressing this lady in a wheelchair. *


Michel explains to Facebook Net surfers: The real truth is what William Ryves, the real partner of this lady sitting in a wheelchair in the photo presented by Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez, really told her, in the Video what I put above.

I ask the users to be triply cautious with these two Internet users that I denounce to avoid being trapped with several other photos, because I took a lot of my time to make the truth about these two Internet users who invent stories without No relation with the photos that it finds on the Web.

You will see in the video above that William Ryves told Helen Galsworthy: When I look at Helen, I do not see a disabled person. When I look at Helen, I see Helen. William Ryves

Note: Are the photos of the same user or is it two links belonging to the same user, who would have created a double page in order to get double clicks on love and sharing? In one way or another, using photos of heavily handicapped or sick people by inventing stories that are not true to get more clicks on love and sharing, this is an approach Contrary to the netiquette of Facebook and the Web in general. In the video above we see that the story of this woman has no connection with the story invented by Juan Daniel C. Rodriguez and Washington Hiraldo to get paid clicks; They have usurped photos of people with severe disabilities. As I have been studying scams on Facebook and the Web in general for several years, it has been very easy for me to detect the many controversial messages of Juan Daniel C. Rodriguez and Washington Hiraldo. It is for this reason that I put my experience at the service of the Net surfers, to avoid them being trapped in their navigation on the Web. For those who want to know more about these two surfers, here are two links of Google Navigation that I put at your disposal for a personal search, below ...

Ps: It is possible that the two surfers Washington Hiraldo and Juan Daniel C. Rodriguez change their profile using the same photos, so I urge you to be cautious and vigilant. It was a pleasure for me to shed light on these two Internet users who take pleasure in trapping Internet users by illegally using photos to draw attention to their Facebook page, in order to get the highest number of paid clicks possible. Unfortunately, many of these photos drive on paid ad sites, and sometimes even, on erotic sites.

What I do not like most about these two dishonest Internet users is that they use seriously injured people to get paid clicks, distorting the story of these people while their story is true, sad and unhappy .

Free navigation
Here is a link that will allow Internet users to know the true story of this lady in a wheelchair
Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin


Masculin Nombre de messages : 3964
Age : 59
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue sur l'usage abusif de photos Facebook/Personnes handicapées    Hier à 12:23

Chers(ères) amis(es) internautes de Facebook, cette forme de recherche est très longue et difficile car elle demande de très nombreuses ouvertures de liens et il faut lire plusieurs liens pour retracer la vraie histoire des personnes lourdement handicapées ; les photos que présentent Washington Hiraldo et  Juan Daniel C.Rodriguez sont falsifiées par plusieurs histoires qui n'ont aucun rapport avec les personnes quel'on peut voir sur leurs deux pages Facebook. Si je me guide sur ma recherche de 2.000 à 6.000 clics, grâce à chaque recherche de chaque jour je crois pouvoir affirmer que l'unique internaute serait Washington Hiraldo, qui utiliserait deux pages Facebook  pour recevoir le double de clics payants, lesquels conduisent en général sur des sites de lingerie commerciale érotique et beaucoup d'autres formes de site commercial.

Ps: Je vous rappelle qu'il y aura d'autres informations dans les semaines à venir, sous forme de copie d'écran avec explication en-dessous de chaque copie. Mon premier objectif est de faire de la prévention pour éviter que les internautes de Facebook se fassent piéger par ces individus mal intentionnés, qui profitent injustement et d'une façon inappropriée, des photos de personnes qui ont vécu de grands malheurs tout au long de leur vie. Je trouve que c'est réellement troublant de voir plusieurs internautes se servir du handicap lourd de plusieurs personnes dans le but d'obtenir des clics payants sur j'aime et partage,  en plus de falsifier une histoire vécue et de souhaiter jusqu'à 6 ans de malheur aux internautes qui ne cliqueront pas  ou refuseront d'écrire amen en-dessous de chaque photo.

Citation :Si on avait l'histoire en lien avec chaque photo, cela serait beaucoup plus crédible ; sinon une photo sans histoire a moins de valeur  qu'une histoire vraie sans photo... 


* TRADUCTION *


Dear Facebook friends, this form of research is very long and difficult because it requires a lot of links and it is necessary to read several links to trace the true history of people with severe disabilities ; The photographs presented by Washington Hiraldo and Juan Daniel C.Rodriguez are falsified by several stories that have nothing to do with the people that can be seen on their two Facebook pages. If I guide myself on my research of 2,000 to 6,000 clicks, thanks to every search of each day, I think I can affirm that the unique Internet user would be Washington Hiraldo, who would use two Facebook pages to receive duplicate of paid clicks, which generally lead on erotic commercial lingerie sites and many other forms of commercial site.

I remind you that there will be more information in the coming weeks, as a screenshot with explanation below each copy. My first goal is to do prevention to prevent Facebook users from being trapped by these ill-intentioned individuals who profit unfairly and inappropriately photos of people who have experienced great misfortunes throughout their lives. I find it really disturbing to see several internet users using the heavy handicap of several people in order to get paid clicks on I love and share, besides falsifying a lived story and wishing up until 6 Years of misfortune to Internet users who will not click or refuse to write amen below each photo.

Citation:If we had the story in relation to each photo, that would be much more credible ; if not, a picture without history has less value than a true story without a photo ...
Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin


Masculin Nombre de messages : 3964
Age : 59
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue sur l'usage abusif de photos Facebook/Personnes handicapées    Hier à 12:24





Résultat de la page Facebook de Juan Daniel C. Rodriguez et de Washington Hiraldo


Clique sur le lien en vert 1 ci-dessous

Voici ci-dessous la page Facebook sur Google de Washington Hiraldo

Clique sur le lien en vert 2 ci-dessous

Voici la copie d'écran, ci-dessus, de la page Facebook de Washington Hiraldo

Clique sur le lien en vert  ci-dessous pour voir la vérité dans la vidéo sur la vraie histoire de cette dame de 26 ans.

Voici maintenant ci-dessus, le faux  message de Washington Hiraldo qui est le même message que celui de Juan Daniel C. Rodriguez en copie d'écran ...


Washington Hiraldo a écrit sur sa page Facebook : Mon mari dit que je ne peux pas avoir un grand nombre de j'aime parce que je suis handicapée et que les personnes handicapées ne sont pas belles. 

Si tu crois que je suis belle, tape un aime et écris amen, s'il te plaît....

Voici ci-dessous clique sur le lien vert en déroulement pour la véritable histoire de cette femme en fauteuil roulant qui s'appelle Helen Galsworthy, 26 ans.




Comme j'ai travaillé plusieurs années auprès des personnes handicapées, il est tout à fait normal que j'en sois le défenseur sur le Web comme je le fais encore dans ma vie de tous les jours. Quand on fait la comparaison entre le mensonge de  Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez et le vrai témoignage d'Helen Galsworthy, 26 ans, on se rend bien compte que ces deux internautes sont très malhonnêtes en se servant de photos qui ne leur appartiennent pas, en plus d'inventer de fausses histoires avec plusieurs de ces photos pour obtenir des clics sur partage et j'aime. Je n'en veux pas du tout à  Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez, mais entre moi et vous chers(ères) internautes de Facebook, je crois sincèrement que si une personne comme  moi connaît assez la technique du Web pour dénoncer leur malhonnêteté, il est très important de prévenir tous les autres internautes.

À tous ceux et celles qui ont cliqué sur l'émoticône triste, je comprends en profondeur votre tristesse, mais entre moi et vous, pourquoi l'internaute Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez  ne présentent-ils pas la véritable histoire en lien avec l'image de cette femme? Aujourd'hui, avec les nouvelles technologies que nous offre le navigateur Google, il est possible de tout savoir ou presque à partir d'une image présente sur le Web ; mais il faut connaître les techniques. Eux (Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez) qui ne connaissent pas le vécu de cette jeune femme, il préfèrent inventer des histoires, sans même chercher le lien qui pourrait nous faire connaître sa vraie  histoire  à elle, et non leurs mensonges à eux.

Moi je vous le dis en toute sincérité, preuves à l'appui, cette citation ne vient pas de cette femme que l'on voit assise dans un fauteuil roulant ; elle vient de l'imaginaire mensonger de Washington Hiraldo et de Juan Daniel C. Rodriguez  puisqu'ils n'ont jamais rencontré cette femme. Si on prend le temps de faire la comparaison du contenu des photos des deux pages Facebook, celle de  (Juan Daniel C. Rodriguez) et celle de (Washington Hiraldo), les photos sont presque toutes semblables. Si on compare la photo d'Helen Galsworthy en présentation sur la page Facebook de Juan Daniel C. Rodriguez et celle de la page Facebook de  Washington Hiraldo, on retrouve le même message, que je mets ci-dessous en copie d'écran.

On dit qu'une image vaut mille mots, mais pas toujours, surtout quand celle de  >>>  (Washington Hiraldo) et de ( Juan Daniel C. Rodriguez) présente une fausse histoire de l'image, de manière mensongère, dans le seul but d'avoir des clics sur j'aime ou sur partage. Deuxièmement plusieurs des autres photos conduisent sur des sites érotiques ou des sites commerciaux de toute sorte. Le résultat de ma recherche est très simple, le voici ci-dessous...

Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez se servent des photos de personnes lourdement handicapées ou malades, en falsifiant une histoire qui ressemble à celle de la photo d'Helen Galsworthy, ceci pour obtenir des clics payants, surtout quand plusieurs des photos conduisent sur des sites commerciaux. 

Je trouve intéressant que vous ayez pris le temps de réagir, mais entre moi et vous, vous vous êtes fait avoir par l'internaute au pseudonyme de Washington Hiraldo, et sur une autre page Facebook d'autres internautes se sont fait avoir eux aussi par Juan Daniel C. Rodriguez. Ma question, qui devrait être aussi la vôtre, est >>> ( Est-ce le même internaute ou deux internautes différents ???)

Voici  maintenant ci-dessous, le faux  message  de Juan Daniel C. Rodriguez qui est le même que celui de Washington Hiraldo



Clique sur le lien en vert 1 ci-dessous

Voici ci-dessous la page Facebook sur Google de Juan Daniel C. Rodriguez.

Clique sur le lien en vert 2 ci-dessous

Voici ci-dessous la page Facebook de Juan Daniel C. Rodriguez.

Clique sur le lien en vert 3 ci-dessous pour voir la vérité dans la vidéo sur la vraie histoire de cette dame de 26 ans.

Maintenant voici ci-dessous la vraie histoire de cette femme en fauteuil roulant, elle s'appelle Helen Galsworthy, 26 ans. Vous verrez dans cette vidéo le vrai message qu'adresse son partenaire à cette dame en fauteuil roulant.

Michel explique aux internautes de Facebook : La vraie vérité c'est ce que William Ryves, le vrai partenaire de cette dame assise dans un fauteuil roulant sur la photo présentée par Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez, lui a vraiment dit, dans la vidéo, ce que j'ai mis ci-dessus.

Je demande aux internautes d'être triplement prudents avec ces deux internautes que je dénonce pour vous éviter d'être piégés avec plusieurs autres photos, car j'ai pris beaucoup de mon temps pour faire la vérité sur ces deux internautes qui inventent des histoires sans aucun rapport avec les photos qu'il trouvent sur le Web.

Vous verrez dans la vidéo ci-dessus que William Ryves a dit à Helen Galsworthy : Quand je regarde Helen, je ne vois pas une handicapée. Quand je regarde Helen, je vois Helen. William Ryves

Remarque : Les photos sont-elles du même internaute ou bien est-ce deux liens appartenant au même internaute, qui aurait créé une double page afin d'obtenir le double de clics sur j'aime et partage? D'une façon ou d'une autre, le fait de se servir des photos de personnes lourdement handicapées ou malades en inventant des histoires qui ne sont pas vraies pour obtenir plus de clics sur j'aime et partage, c'est là une approche contraire à la nétiquette de Facebook et du Web en général. Dans la vidéo ci-dessus on s'aperçoit que l'histoire de cette femme n'a aucun lien avec l'histoire inventée par Juan Daniel C. Rodriguez et Washington Hiraldo pour obtenir des clics payants ; ils ont usurpé des photos de personnes lourdement handicapées. Comme cela fait plusieurs années que j'étudie les arnaques sur Facebook et le Web en général, il m'a été très facile de détecter les multiples messages controversés de Juan Daniel C. Rodriguez et Washington Hiraldo. C'est pour cette raison que je mets mon expérience au service des internautes, pour leur éviter d'être piégés dans leur navigation sur la Toile. Pour ceux qui veulent en savoir davantage sur ces deux internautes, voici deux liens de Navigation Google que je mets à votre disposition pour une recherche personnelle, ci-dessous...

Ps:Il est possible que les deux internautes  Washington Hiraldo et Juan Daniel C. Rodriguez changent leur profil en utilisant les même photos, alors je vous invite à la prudence et à la vigilance. Ce fut un plaisir pour moi de faire la lumière sur ces deux internautes qui prennent plaisir à piéger les internautes en se servant illégalement de photos pour attirer l'attention sur leur page Facebook, dans le but d'obtenir le plus grand nombre de clics payants possible. Malheureusement, beaucoup de ces photos conduisent sur des sites d'annonces payantes, et parfois même, sur des sites érotiques.

Ce que je n'aime pas surtout chez ces deux internautes malhonnêtes, c'est qu'ils se servent de personnes gravement blessées pour obtenir des clics payants, en faussant l'histoire de ces personnes alors que leur histoire est vraie, triste et malheureuse.  

Navigation libre

Voici un lien qui va permettre aux internautes de connaître la véritable histoire de cette dame en fauteuil roulant
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue sur l'usage abusif de photos Facebook/Personnes handicapées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: