Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue la citation du pauvre premier ministre Trudeau/Être contre l’avortement, c’est refuser aux femmes leur avenir/...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4074
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue la citation du pauvre premier ministre Trudeau/Être contre l’avortement, c’est refuser aux femmes leur avenir/...    Lun 13 Mar - 16:39




*Justin Trudeau a écrit dans le Journal de Montréal : Être contre l’avortement, c’est refuser aux femmes leur avenir.*

Moi je reprends la citation du pauvre premier Ministre Trudeau en transformant sa pauvre citation en une réflexion plus intelligible, beaucoup plus proche de la vraie réalité que celle du pauvre Justin Trudeau qui appauvrit le Canada avec ses œuvres qui n'ont que l'odeur des œuvres désœuvrées de la mort : Être pour l’avortement et la légalisation de la drogue, c'est un avantage pour Mr Trudeau, afin de se faire réélire aux prochaines élections, mais en réalité accorder l'avortement  aux femmes c'est détruire l'avenir de 100 000 enfants à naître ; qui assureraient l'avenir du peuple canadien pour la relève de l'emploi qui s'appauvrit dans toutes les professions sans exception. 


Ne l'oublions pas, parmi les 100 000 enfants avortés, ce ne sont pas juste des mâles dont on supprime la vie, mais aussi des femelles, appelées à devenir les futures femmes pour prendre la relève des femmes que Mr Trudeau prétend respecter, alors que son supposé respect, nous le savons très bien, n'a qu'une seule raison d'être : assurer sa prochaine élection à un gouvernement qui invente des anti-valeurs en détruisant la vie de millier d'enfants à naître, fruit de l'amour entre un homme et une femme.

Il y a un peu de tout dans l'avortement à volonté, sans oublier que même si on en parle peu, très souvent il y a la possibilité pour certaines nationalités, d'avoir accès à l'avortement par choix sélectif, selon le goût et la préférence de chacun (comme ça se passe au Canada avec les indiens) par un diagnostic préimplantatoire perverti.

D'un côté le gouvernement controversé de "la Trudeaumanie"  propose l'avortement à volonté en faisant semblant de vouloir protéger les femmes, pour ensuite réinvestir en double dans des programmes de laboratoires in-vitro pour la procréation où il y a une vraie déprogrammation de la vie au naturel.

Soyons réalistes, est-ce normal de faire payer les citoyens(nes) canadiens(nes) pour 100 000 avortements par année, alors qu'ensuite le même gouvernement offre des subventions pour procréer des enfants dans des laboratoires? N'est-ce pas une façon abusive de venir chercher en double l'argent des contribuables? Un gouvernement qui tue des enfants qui pourraient naître au naturel, pour ensuite en procréer dans des laboratoires, logiquement c'est un choix destructif et insensé. 

Ensuite le même gouvernement se plaint qu'il y a un manque de relève dans plusieurs professions, en proposant de créer des robots pour remplacer la relève que le gouvernement a tuée dans le sein de leur mère par l'avortement.

Quelle différence y a-t-il entre l'avortement et un Hitler qui tuait des humains dans les chambres à gaz, un Donald Trump raciste et dictateur, et le gouvernement Trudeau qui utilise aussi la dictature, en plus de tuer les enfants à naître dans le sein des femmes en leur faisant  accroire qu'il veut les protéger? Cette approche "à la Trudeaumanie" me fait penser à un voleur qui doit faire semblant de protéger une Banque pour pouvoir ensuite la vider de son contenu.     


C'est ainsi que le premier ministre Justin Trudeau se place dans un monde de contradiction - dont il n'a peut-être pas lui-même conscience -, à savoir que selon lui, l'avortement, c'est "l'avenir des femmes", alors que nous savons très bien que l'avortement empêche des millions de femmes de naître, et ensuite on se plaint du manque de relève dans plusieurs professions, autant chez les femmes que chez les hommes. L'avortement d'une femme c'est pire que de piller le contenu d'une Banque, car ce que le corps d'une femme contient c'est un enfant à naître qui sera toujours irremplaçable, c'est une vie perdue qui demandait seulement la liberté de naître naturellement.    

Malheureusement comme nous l'avons vu, le politicien n'est préoccupé que de perspectives électorales, plutôt que de l'avenir réel des femmes, qui est celui de l'Humanité. L'argument en faveur d'une natalité qui assure la relève en population active (au travail), ne vient que renforcer ce premier et si dramatique constat. 

Mr Justin Trudeau et sa pauvre épouse Sophie Grégoire oublient peut-être le privilège qu'ils ont eu de naître sans rencontrer les obstacles qu'ils imposent, eux, à ces 100 000 enfants à naître par année. Oui à l'avortement à volonté, bientôt oui à la drogue, oui à l'euthanasie, oui à l'aide à mourir, sans oublier les nouveautés qui vont surgir dans les années très proches, il faut s'attendre à tout avec un gouvernement qui s'oriente à grands pas vers un monde de robotisation. Toutes ces nouveautés ne sont que des œuvres de mort détruisant notre Humanité au profit de quelques humains égoïstes qui en profitent généreusement. 

Si ça continue, à force de détruire l'homme par l'homme, on se demande si dans les années à venir les prochains députés de nos gouvernements ne seront pas des robots programmés avec une intelligence, non pour éliminer la drogue, l'avortement, mais pour détruire continuellement les femmes et les hommes, car ne l'oublions pas, si les hommes ont eu besoin des robots pour les remplacer, à cause des avortements pratiqués à volonté par le gouvernement Trudeau, cela ne veut pas nécessairement dire que les robots à venir auront toujours  besoin de plusieurs hommes pour les programmer, mais de quelques hommes, pour ne pas écrire de quelques fous seulement.

En voulant trop mettre l'accent sur la performance d'une société robotisée, cette robotisation peut nous jouer de vilains tours si on fait le choix d'une science en folie de préférence à une science en équilibre au service de l'Humanité, en évitant de mettre un fou au service de la science. Mettre un fou au service de la science, ça fait déficience pour la survie de l'Humanité. Y avons-nous déjà pensé? Moi j'y pense très souvent, une raison de plus pour laquelle je prends l'initiative de réagir au premier ministre Trudeau dictateur qui impose à ses députés d'être des pro-choix, contre leur volonté.     

Des médecins (robots), des infirmiers(ères) (robots), ce sera sûrement plus facile de donner l'aide à mourir car les robots n'ont pas de sentiments. En quelques mots, nos gouvernements en plus d'avoir le cancer de la bureaucratie, ils ont le cancer de la folie. Qui sème de la folie récolte de la folie. Ne l'oublions pas, les robots n'ont pas besoin de s'aimer pour se reproduire, ils produisent seulement.

Si l'on compare Justin Trudeau à Donald Trump, il n'y a que l'apparence physique qui les différencie. Pour le reste, il y a beaucoup de ressemblance : Ils sont bien payés, tous deux se  préparent une belle pension pour leurs vieux jours, ni plus ni moins. Et tous les deux sont des dictateurs qui auront été élus pour imposer leurs anti-valeurs. Il me semble voir le vieux Justin Trudeau arriver, malade, dans un centre hospitalier, et se trouver face à un robot médecin.

Le robot médecin lui dirait : Bonjour Mr Justin Trudeau, c'est grâce à vous que je suis ici. Quand vous étiez jeune vous avez tellement investi d'argent pour faire avorter des femmes, que des scientifiques ont été obligés d'inventer des robots pour prendre la relève dans presque toutes les professions, à cause des enfants éliminés par l'avortement, alors me voici. 

Aujourd'hui pour vous rendre un dernier service ce sont des médecins et des infirmiers(ères) robots qui 
dispensent l'aide à mourir, car nous avons assez de robots pour prendre la relève des humains. N'ayez pas peur, un robot aide à mourir va venir prendre soin de vous, nous n'avons pas besoin de votre signature, maintenant c'est nous qui décidons pour les humains.    


Navigation libre/Sujet drogue/

Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4074
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue la citation du pauvre premier ministre Trudeau/Être contre l’avortement, c’est refuser aux femmes leur avenir/...    Mar 14 Mar - 16:28



Suite sujet avortement
Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4074
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue la citation du pauvre premier ministre Trudeau/Être contre l’avortement, c’est refuser aux femmes leur avenir/...    Ven 12 Mai - 14:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue la citation du pauvre premier ministre Trudeau/Être contre l’avortement, c’est refuser aux femmes leur avenir/...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: