Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Réflexion sur le mercredi des cendres et le carême...

Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21149
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur le mercredi des cendres et le carême...   Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Icon_minitimeLun 18 Fév - 18:22


Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... 1078671

Bonjour et bonsoir à tous(tes) les internautes chercheurs(ses)de Dieu. J'espère que la venue du carême 2013 ne vous attriste pas trop. Le Mercredi des cendres ainsi que le carême, je pense que chacun de nous ou presque, nous savons très bien ce que c'est. Mais nous en vivons l'expérience très différemment, selon le degré de notre foi qui est en lien avec notre rapprochement avec le Christ durant les années précédentes jusqu'à aujourd'hui.

Autrefois les prêtres disaient : Souviens-toi que tu es poussière et tu retourneras à la poussière, et depuis un certain nombre d'années ils nous disent en nous faisant une petite croix sur le front : convertis-toi et crois à l'Évangile. Pour moi le mercredi des cendres c'est la porte d'entrée en carême qui nous prépare à établir une communion très profonde de notre coeur au Coeur du Christ en suivant ses traces à petits pas qui ont commencé à la crèche puis se poursuivront jusqu'à la Croix pour éclater en résurrection.


Le carême c'est prendre une marche de 40 jours avec le Christ de la crèche à la Croix sans marchander notre marche avec le Christ Sauveur qui est Venu et qui revient encore pour sauver tous les pécheurs que nous sommes. Durant cette marche il y a plusieurs temps d'arrêt qui nous permettent de nous reposer en réfléchissant et méditant sur notre mission en église avec l'Église. Mais entre la marche de la crèche à la Croix, nous devons y mettre tout notre coeur, toute notre foi et notre confiance en suivant le Christ Notre Sauveur pas à pas, pour comprendre en profondeur qu'Il est Notre Dieu et Notre Sauveur qui vient nous offrir un chemin d'Espérance qui nous conduira à la lumière de Sa Résurrection.

Cette parole de Dieu :
''Souviens-toi tu es poussière et tu retourneras à la poussière''
est en lien avec l'autre citation biblique où il est écrit : ''Convertis-toi et crois en l'Évangile''. Entre moi et vous, un chrétien ce n'est pas fait juste pour devenir poussière, mais un chrétien c'est fait pour monter sur la montagne afin de se laisser apprivoiser à monter de plus en plus haut et encore toujours plus haut, pour atteindre le chemin qui nous conduira un jour dans le Coeur de Celui qui est à l'origine de notre Création. Chacun de nous, nous sommes la Création de Dieu, sans oublier que ce même Dieu est aussi le grand Artiste Créateur de tout l'Univers, mais malheureusement, il nous arrive trop souvent de l'oublier.

Avant de perdre complètement la mémoire nous devrions nous permettre toutes et tous de bien réfléchir en profondeur, à savoir d'où nous venons, où nous nous en allons, et surtout comment nous allons faire pour nous y rendre? Pourquoi attendre le dernier moment de notre vie pour réfléchir à ces trois questions qui sont d'une importance primordiale pour tout(e) croyant(e)?

Attendre d'être trop vieux pour connaître Dieu, c'est courir le danger de partir avant son temps et s'empêcher de bien Le Connaître, pour ensuite mieux Le Reconnaître nous-même afin de mieux Le faire connaître aux autres.

Partir avant son temps ne veut pas nécessairement dire mourir. Mais cela peut vouloir dire bien d'autres choses. Une personne qui du jour au lendemain perd sa mémoire ou ses facultés psychologiques, elle est comme partie même si elle est encore vivante et présente corporellement. Il y a aussi des personnes atteintes par de très grandes souffrances physiques, pour lesquelles il est presque impossible de se concentrer pour prier, par manque de motivation au moment où la santé était au rendez-vous. Si une personne en santé n'a jamais pris le temps pour s'émerveiller de la Présence de Dieu et Le remercier pour le privilège de lui avoir donné une bonne santé en plus de vivre dans l'abondance, alors ne soyons pas surpris que cette même personne ait une sainte difficulté à prier au moment où la souffrance vient frapper à sa porte sans lui demander son avis. Je pense que le carême devrait être une solution pour les personnes qui manquent de motivation et de préparation afin d'accueillir la vie de Dieu au coeur de leur vie de chrétien(ne).

Faire entrer Dieu dans sa maison, cela commence par une conversion pour se poursuivre très lentement par une conversation où petit à petit les paroles font place à la Parole de Dieu.

Il ne faut jamais oublier que si Dieu Créateur a le pouvoir de créer une vie, Il a aussi le pouvoir de la nourrir par Sa Parole, pour lui permettre de revenir à Lui. Oui, nous sommes nés de Lui et nous retournerons vers Lui, pour nous retrouver en Lui. Mais est-ce que nous l'avons oublié, Lui?

Où en sommes-nous rendus dans notre vie avec Jésus-Christ?

A une extrémité de notre vie nous vivons la détresse du monde, à l'autre extrémité nous vivons l'Amour ...

L'Ancien Testament nous dit : Nous sommes nés de Dieu et nous retournerons à Dieu, mais dans notre monde de l'aujourd'hui, nous sommes tellement séduits par l'Oeuvre de Dieu qui en Est le grand Artiste, qu'il nous arrive trop souvent de contempler Son Oeuvre à Lui, tout en nous servant généreusement de Son Oeuvre à Lui, en oubliant que c'est toujours Lui qui en est le grand Artiste. Très souvent nous nous servons des droits d'Auteur de l'Oeuvre qui appartient à Dieu pour faire nos petites oeuvres, en espérant que personne ne nous demande si nous avons copié sur l'Oeuvre d'un autre pour avoir obtenu un si bon résultat.

Très malheureusement nous en venons à oublier que tout ce qu'il nous est possible de créer est créé à partir de quelque chose qui est déjà créé, et que personne d'entre nous ne l'a créé de lui-même. Le gros danger serait de nous servir de L'Oeuvre de Dieu en falsifiant Sa signature tout en la remplaçant par notre propre signature.

Moi, quand je visite des galeries d'Art, je suis tellement émerveillé devant certaines oeuvres que très souvent, je me tourne vers les responsables de la Galerie en leur demandant si l'artiste de cette oeuvre est présent sur les lieux, en espérant le rencontrer en personne. Je veux le voir en le regardant dans les yeux, je veux lui poser plein de questions sur son oeuvre d'art.

Quand nous contemplons l'immensité de la beauté du grand Mystère de l'Oeuvre de Dieu, nous devrions tous avoir ce grand désir de Le rencontrer pour découvrir que Dieu Créateur est plus important que son Oeuvre, et que c'est Lui qu'il faut contempler parce que l'Artiste est beaucoup plus important que Son Oeuvre. Une oeuvre ne peut exister sans la présence d'un artiste, s'il n'y a pas d'artiste il n'y a pas d'oeuvre.

Le
temps des Cendres
n'est pas juste un temps pour descendre en nous-mêmes, mais c'est un temps qui devrait nous permettre de nous remettre le regard dans le Regard de Dieu en donnant un peu plus de notre temps au grand Artiste qui est le Créateur de l'Oeuvre de chacune de nos vies. Oui, permettre à Dieu de plonger Son Regard profond dans le regard de nos vies, ce serait Lui permettre aussi de nous apprivoiser au langage de Esprit Son Esprit d'Amour.

La poussière c'est fait pour descendre vers la terre, et notre
esprit lui, il nous a été donné pour retourner vers Notre Père. La poussière descend vers la terre, notre esprit monte vers Dieu qui est Notre Père
. Ne sommes-nous pas en train de vivre le contraire? Je veux dire, ne sommes-nous pas en train de trop nous attacher à la terre en oubliant que nous avons été créés afin qu'un jour il y ait pour chacun de nous sans exception un retour vers le Père qui est Notre Père .

[/b]
Personne ne pourra écrire à la suite de ce message écrit simplement par moi, qu'il n'est pas au courant qu'un jour, elle ou il va retourner vers le Père. Pendant toute notre vie, Dieu permet pour chacun de nous que nous puissions voir de nos yeux de chair le départ de celles et ceux que nous avons tant aimés, afin de nous apprivoiser doucement à notre propre départ. Normalement ces départs multiples devraient nous rappeler notre propre départ. Mais quand? Nous ne le savons pas ; la seule chose que nous savons, c'est qu'un jour ce sera notre tour.

Pour moi personnellement, je ne suis pas capable de participer à des funérailles sans penser à mon propre départ. Durant la célébration, je regarde cette personne qui nous a quittés et je me dis intérieurement, moi je suis encore là. Je poursuis mon dialogue intérieur tout en me demandant : si j'avais été à la place de feue cette personne qui est décédée, est-ce que mon âme aurait été prête à la grande rencontre avec le Seigneur?

Dernièrement, je partageais avec mon épouse et ses parents sur une réflexion concernant le mercredi des cendres. On devait expliquer ce que l'on comprenait de cette journée du mercredi des cendres.


Premièrement je disais qu'il m'était impossible de penser au mercredi des cendres sans penser à la poussière.

''Souviens-toi que tu es poussière et tu retourneras à la poussière.
Cette phrase m'a beaucoup marqué, même avant que je devienne hyper-allergique à la poussière.
Je me disais que quand nous sommes vivants, nous passons une grande partie de notre vie à ramasser de la poussière, jusqu'au jour où l'on meurt pour devenir à notre tour poussière. La seule différence c'est que pendant notre vie nous pouvons ramasser notre poussière et parfois celle des autres, mais quand vient notre tour de mourir, ce sont les autres qui ramassent notre poussière pour la dernière fois, pour nous rendre un dernier service. Mais le mercredi des cendres n'est pas juste une histoire de cendres, de poussière et de mort. Comme le disait feu Félix Leclerc, la mort c'est plein de vie dedans.

Comme chrétien catholique pratiquant, je pense que la fin de la citation de feu Félix Leclerc : la mort c'est plein de vie dedans, le plein de vie c'est la Parole de Dieu que nous accueillons pendant toute notre vie.

Pour moi, le mercredi des cendres qui nous ouvre les portes du carême, c'est un temps précieux qui me permet de réfléchir un peu plus sérieusement sur ma vie, sur ma mort en attente de la résurrection.

Il est certain que dans mon cas à moi, comme je suis en contact avec des personnes qui souffrent beaucoup, j'ai la chance de penser à la mort plus souvent que si je travaillais dans un milieu plus matériel. Mais impossible pour moi de penser à la mort sans penser aussi à la nouvelle vie qui nous attend. 'Comme dit la chanson, "personne ne veut mourir, mais tout le monde veut aller au ciel'', un peu comme si l'on voulait aller au ciel par une autre route que celle qui nous a été tracée par le Christ.

Pour oublier ou tromper la mort certaines personnes nagent dans l'accumulation de richesses en essayant de se convaincre que la mort n'existe pas pour elles, mais personne n'y échappe, ça nous le savons. Plusieurs personnes en perte d'autonomie ne sont plus capables de vivre seules dans leur maison mais refusent d'aller vivre dans un milieu de vie plus sécuritaire, à cause de leur trop grand attachement désordonné à leur maison, etc. Parfois cela prend des années pour convaincre ces personnes d'aller vivre dans un milieu de vie qui correspond à une sécurité adaptée à leurs besoins.
Pour d'autres, impossible de les convaincre ; il faudra qu'il leur arrive un grave accident qui les conduira dans un centre hospitalier, et il ne leur sera plus possible de revenir dans leur maison.

Personne n'y échappe, un jour ou l'autre, moi comme vous, nous aurons à vivre certains détachements ; alors pourquoi ne pas nous attacher à la personne du Christ? La Parole de Dieu aujourd'hui nous le propose comme choix. Acceptez d'aimer le Seigneur votre Dieu, de suivre le chemin qu'il vous trace.(Deutéronome 30,16)


Dieu nous a créés libres, capables de choisir, mais aujourd'hui, suis-je vraiment libre dans mon coeur par rapport à Dieu? Dieu nous a créés libres de choisir la vie, ou libres de choisir la mort. Est-ce que j'ai peur de la mort, est ce que j'ai peur de Dieu? Encore faut-il être lucide pour savoir quel chemin prendre. Par où est la vie? Par où est la mort? Voici l'étonnante recommandation de Jésus ci -dessous.

Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite qu'il renonce à lui-même,qu'il prenne sa croix chaque jour,et qu'il me suive . Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera.


Nous avons tout le carême pour y réfléchir!

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21149
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur le mercredi des cendres et le carême...   Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Icon_minitimeLun 18 Fév - 18:25


Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 6, 7-15.

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : "Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l'ayez demandé. Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal. Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes.

Il me semble, cher coeurtendre, que " monter sur la montagne afin de se laisser apprivoiser à monter de plus en plus haut et encore toujours plus haut, pour atteindre le chemin qui nous conduira un jour dans le Coeur de Celui qui est à l'origine de notre Création", revient à pardonner toujours davantage - "77 fois 7 fois"! -, à descendre toujours plus bas dans l'apprentissage de l'humilité qui est Amour.

"Qui veut sauver sa vie la perdra" ; comme l'enseigne l'Evangile de ce mardi, notre Père sait tout de nous et connaît nos moindres besoins...Alors pourquoi nous soucier de nous-mêmes au lieu de nous tourner vers notre prochain qui appelle au secours? nous pouvons être un signe de la Miséricorde de Dieu par nos actes de Charité.

Pardonner au fond de notre coeur, c'est témoigner de cette Miséricorde Infinie de notre Père par son Fils cloué sur la Croix du supplice...

Lui, Il nous a pardonné nos offenses infligées à sa Très Grande Sainteté. : Nos péchés étaient pourtant impardonnables! Eh bien Il a fait Don de sa propre Vie en Jésus, afin que nous ne mourrions pas au mal. A notre tour de faire preuve de grandeur d'âme et de savoir remettre leurs dettes à tous ceux qui nous ont offensés, puisque nous sommes pécheurs devant l'Eternel. Si le Juste rend l'Amour pour la haine, tend l'autre joue pour dire combien Il nous est attaché, que ne rendrons-nous pas, nous qui sommes injustes et si défaillants?!... Si Dieu est Miséricorde par Essence, il est impossible d'entrer par la porte de son Coeur si Aimant sans nous faire Miséricorde à notre tour, en Jésus.

"En effet, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père Céleste vous pardonnera à vous aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous pardonnera pas vos fautes."


Bonne entrée et belle traversée du désert...
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21149
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur le mercredi des cendres et le carême...   Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Icon_minitimeLun 18 Fév - 18:26

Mercredi 13 février 2013
Le mercredi des Cendres


Livre de Joël 2,12-18.
Parole du Seigneur : « Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! » Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d'amour, renonçant au châtiment.
Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et vous combler de ses bienfaits : ainsi vous pourrez offrir un sacrifice au Seigneur votre Dieu. Sonnez de la trompette dans Jérusalem : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une solennité, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !
Entre le portail et l'autel, les prêtres, ministres du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n'expose pas ceux qui t'appartiennent à l'insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu'on dise : 'Où donc est leur Dieu ? ' » Et le Seigneur s'est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.


Psaume 51(50),3-4.5-6a.12-13.14.17.
Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j'ai péché,

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d'être sauvé ;
que l'esprit généreux me soutienne.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.


Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,20-21.6,1-2.
Frères, nous sommes les ambassadeurs du Christ et par nous, c'est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Celui qui n'a pas connu le péché, Dieu l'a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à lui, nous soyons identifiés à la justice de Dieu. Et puisque nous travaillons avec lui, nous vous invitons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu. Car il dit dans l'Écriture : Au moment favorable je t'ai exaucé, au jour du salut je suis venu à ton secours. Or, c'est maintenant le moment favorable, c'est maintenant le jour du salut.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18.
Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d'agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.


Commentaire du jour : Pape Benoît XVI
« Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2Co 5,20)
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21149
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Empty
MessageSujet: Re: Réflexion sur le mercredi des cendres et le carême...   Réflexion  sur le mercredi des cendres et le carême... Icon_minitimeLun 18 Fév - 18:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur le mercredi des cendres et le carême...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Prière et demandes d'intercession-
Sauter vers: