Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ''Partage la Parole sur Facebook avec Skype''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4030
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: ''Partage la Parole sur Facebook avec Skype''   Mar 28 Fév - 5:58

''Partage la Parole 
sur Facebook 
avec Skype''




Bonjour comme bonsoir à tous les internautes de Facebook, je suis heureux de partager ma foi avec chaque personne pour qui le partage est important. En parcourant les pages de Facebook il est possible d'acquérir une très grande connaissance... de ceux qui ont le goût de partager leur foi, et ceux qui ne le désirent pas pour des raisons qui leur sont personnelles et qu'il nous faut respecter en profondeur. On comprend plus facilement le partage quand on a vécu l'expérience de manquer de tout et que quelqu'un décide librement de partager avec nous un peu de son coeur. Mais si au contraire on n'a jamais manqué de rien en vivant dans un monde où l'on a toujours eu ce qu'il nous fallait sans trop d'effort, comme si on avait l'impression de se suffire à nous-mêmes, au jour choisi par Dieu, Celui-ci nous permet de vivre l'expérience de passer par les ténèbres pour comprendre l'importance d'accueillir Sa lumière.

Dans mes premières années en pastorale je me suis engagé à faire les visites de la Saint-Vincent de Paul à domicile, dans le centre-ville de Montréal. Les visites se faisaient surtout dans les maisons de chambres. Quand les responsables avaient peur de faire certaines visites où il y avait drogue, boisson et violence, on faisait appel à mes services. Je me souviens qu'un jour à mon retour dans l'un des vestiaires de la Saint-Vincent de Paul, parmi les personnes bénévoles une femme ouvrit une boîte où il y avait de très belles robes ; cette femme dit aux autres : Ces robes sont beaucoup trop belles pour être données aux pauvres, je suis certaine que c'est la bonne grandeur pour ma fille.

Un autre jour on reçoit l'appel d'une dame qui voulait donner sa télévision en nous expliquant que celle-ci appartenait à sa mère ; un très beau meuble, puis elle poursuit en disant qu'il y avait juste l'écran qui ne fonctionnait plus, mais le meuble était en parfaite condition. Une autre journée j'arrive encore à l'improviste et, au même moment, un homme assez âgé se présente en disant qu'il n'avait pas d'autre linge que ce qu'il avait sur lui. Il arrive au comptoir avec quelques pièces de linge et la dame lui demande : Est-ce que tu as de l'argent? L'homme sort quelques sous noirs de ses poches, avec peine et misère. La dame lui donne la moitié de ce qu'il avait choisi de prendre, en lui disant : Quand tu auras plus d'argent tu viendras chercher le restant de ton linge, je vais le mettre de côté en attendant que tu reçoives ton chèque de pension le premier du mois.


''Un dernier exemple qui ne vous laissera pas indifférents'' : J'ai connu une dame qui œuvrait auprès des pauvres et qui avait une drôle de façon de partager. Un jour cette dame appelle dans une autre oeuvre parce que deux orignaux s'étaient fait heurter et on lui avait fait parvenir les deux tout découpés en quartiers de viande. Voici ce que fit la dame en appelant cette oeuvre. Elle dit : Je dois faire le grand ménage de mes congélateurs et je dois donner ce que j'ai en trop. Nous étions en 1996 et certains morceaux de viande dataient de 1976. Mais elle n'a pas dit la vraie raison, à savoir qu'elle avait reçu des services de la faune, deux orignaux. Elle avait tout donné parce qu'elle avait trop reçu. Dans les jours qui ont suivi, un soir je suis sorti pour une promenade et j'ai senti une odeur nauséabonde de viande pourrie. Je me suis approché de deux grosses boîtes : elles étaient remplies de l'excédent de viande des deux orignaux que la dame avait essayé de sauvegarder dans la chambre froide. Certains qui me liront diront : drôle de partage... 

Parfois je me demandais dans mon for intérieur comment il était possible pour ces personnes d'appeler partage ce qui avait dû aller dans les poubelles et non en partage. Combien de fois ai-je été témoin à l'approche de Noël ou du carême, de plusieurs personnes donnant de vieux produits périmés issus de leur garde-manger par crainte qu'ils ne soient plus bons. 


Personnellement je suis allergique à cette forme de partage qui pour moi n'est pas du partage mais du débarras. Tous ces faits vécus m'ont fait beaucoup plus réfléchir sur ce que le partage peut ne pas être, surtout le partage que nous inspire Jésus dans Sa Parole. 

''Partage La Parole sur Facebook '' 

Parfois en naviguant sur Facebook, je me demande intérieurement : C'est quoi le vrai partage dans le monde de la Nouvelle Évangélisation sur les différents groupes sociaux du Web? Je me souviens quand j'étais enfant, nous avions du plaisir quand le professeur mettait devant nos yeux une photo en invitant les élèves à exprimer ce que pouvait leur inspirer cette photo. La pensée des uns inspirait la pensée des autres. C'était vraiment merveilleux et enrichissant ; je dirais même encore plus, ça nous permettait d'avoir une meilleure connaissance de ce qu'il y avait de beau et de gentil dans le coeur de chacun. Aujourd'hui on met des centaines de photos sur Facebook avec une profonde incapacité à dire pourquoi on a fait le choix de ces photos que l'on présente par centaines de coups de clic. Celui qui présente les photos ne dit rien et ceux qui les voient cliquent sur "j'aime" sans partager la raison de leur préférence qui les incite à cliquer sur j'aime. 

Une photo vaut mille mots, c'est encore vrai je le sais, mais mille photos sans aucun mot perdent leur valeur car le regard refuse de partager les fruits de sa contemplation que provoque la photo. 

Que ce soit un prêtre, un(e) religieux(se), théologien(ne) ou écrivain, nous devons tous(tes) nous poser la question : Qu'est-ce que je partage comme croyant, comme disciple de Jésus sur les groupes sociaux? Personnellement je réponds beaucoup plus aux internautes en lisant leur message avec une écoute visuelle attentive et en prenant le temps de leur répondre avec mon coeur.

La Nouvelle Évangélisation sur les groupes sociaux ce n'est pas juste faire connaître son forum, ce n'est pas juste vendre les livres que j'ai écrits en voulant en vendre le plus possible, ce n'est pas juste trouver des membres pour une revue dont je suis le(la) président(e), la Nouvelle Évangélisation c'est beaucoup plus que cela. La Nouvelle Évangélisation c'est partager ma foi, ma compassion, mon amour que j'ai pour le Christ avec un étranger qui m'écrit sans me connaître. La Nouvelle Évangélisation sur le Web ce n'est pas écrire pour notre plaisir d'écrire, c'est surtout répondre à une personne qui nous paraît souffrir dans son coeur. Presque à tous les jours quand je navigue sur Facebook, combien de fois je me retrouve devant le message d'une personne qui a posé une question il y a une semaine à un mois et plus, mais la personne à qui s'adresse la question ne répond pas. 

Pourtant ces mêmes personnes écrivent encore et encore, mais jamais elles ne répondent, même sur les sujets qu'elles ont choisi de présenter sur leur page de Facebook. J'encourage tous les internautes qui s'intéressent à la Nouvelle Évangélisation de lire le message d'un internaute qui semble ne jamais devoir recevoir de réponse de personne, prenez le temps de lui répondre. Sans le savoir vous semez peut-être de la joie dans un coeur triste.

Certains internautes m'invitent à jouer à des jeux sur Facebook, mais malheureusement je n'ai réellement pas le temps à cause du temps que je donne pour La Nouvelle Évangélisation. D'autres me partagent des photos sans aucun mot, sans que j'en comprenne la raison. Je ne réponds pas pour les demandes en mariage, mais mon avatar de profil dit que Michel Bernatchez est marié avec France Dessureault. 




Si une ou des personnes ont le désir de partager la Bonne Nouvelle, y compris sur tous les sujets concernés par La Nouvelle Évangélisation, je serai toujours heureux de vous accueillir sur Skype messenger pour partager notre foi ; pour les personnes qui le désirent, mais il faut nous prévenir en nous écrivant sur notre page de Facebook. Nous ne sommes pas toujours libres, mais en nous écrivant soit en privé ou directement sur notre page de Facebook, il nous sera toujours possible de vous répondre dans nos temps libres en partageant notre foi avec vous.
En toute amitié Michel et France un couple de Trois-Rivières.
Revenir en haut Aller en bas
 
''Partage la Parole sur Facebook avec Skype''
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: