Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Dictionnaire d'exemples/B. Après Dieu, c'est l'Eglise qui est le fondement de notre foi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4531
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Dictionnaire d'exemples/B. Après Dieu, c'est l'Eglise qui est le fondement de notre foi.   Dim 2 Avr - 14:53



B. Après Dieu, c'est l'Eglise qui est le fondement de notre foi.

Dans l'Ancien Testament, les prophètes et les autres saints personnages furent les instruments choisis par Dieu pour faire parvenir sa révélation aux hommes, et dans le Nouveau Testament, C'est l'Eglise fondée par le Christ. Celle-ci présente des garanties parfaites de la certitude des vérités qu'elle nous enseigne. Son Divin fondateur l'a dotée de prérogatives qui ne nous permettent pas de douter de la vérité de la foi qu'elle nous transmet. C'est devant cette Eglise infaillible que se sont inclinés les hommes les plus éclairés. Saint Augustin, parlant de lui-même, a dit : "Je ne croirais pas à l'Evangile, si l'Eglise ne m'en faisait pas un devoir", et Fénelon publia lui-même, le 5 mars 1699, la sentence de condamnation que la chaire apostolique avait prononcée contre un de ses écrits.

31. A celui à qui ne suffit pas l'autorité de l'Eglise, qui est "cependant la colonne et la base de la vérité" (1 Timothée 3, 15), Jésus adresse une Parole vraiment écrasante. Il fait dire au riche de l'Evangile qui s'adresse à Abraham, du milieu des tourments éternels : "Je vous en prie, père, envoyez-le (Lazare) dans la maison de mon père, car j'ai cinq frères, afin qu'ils soient convaincus que je ne pouvais pas sortir de ce lieu de tourments." Et Abraham lui répond : "Ils ont Moïse et les prophètes, qu'ils les écoutent." Mais il repartit : "Non, père Abraham, mais si l'un d'entre les morts allait à eux, ils feraient pénitence." Et il répondit : "S'ils n'entendent pas Moïse et les prophètes, ils ne croiraient pas non plus si quelqu'un ressuscitait d'entre les morts pour les instruire." (Luc, 16, 27-31). Et les ennemis de Jésus confirmèrent à la lettre cette parole, puisque, après la Résurrection indéniable de Lazare et après celle de Jésus lui-même, non seulement ils demeurèrent incrédules, mais ils se montrèrent encore plus acharnés et plus obstinés. 

32. Et ce même spectacle, nous le voyons encore tous les jours. En aucun temps, Dieu n'a laissé son Eglise sans miracles ; en-dehors d'elle, on n'en trouve aucun. Cela seul suffirait pour prouver la véracité de l'Eglise ; mais les miracles ne produisent un effet que sur ceux qui croient à l'Eglise sans les miracles. Les ennemis de l'Eglise ferment les yeux et se bouchent les oreilles ; leur esprit et leur coeur résiste aux faits les plus évidents, ils ont recours aux négations les plus audacieuses et aux explications les plus insensées, pour ne pas être obligés de croire. Les miracles rapportés dans les procès de canonisation, les manifestations extatiques et les apparitions les plus extraordinaires de Catherine Emmerich, d'une Louise Lateau, etc. ; les miracles de Lourdes, de la Médaille miraculeuse, ne produisent sur eux aucun effet.

Revenir en haut Aller en bas
 
Dictionnaire d'exemples/B. Après Dieu, c'est l'Eglise qui est le fondement de notre foi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: