Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Réflexion 382 / "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "/

Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21291
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Réflexion 382 /  "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "/ Empty
MessageSujet: Réflexion 382 / "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "/   Réflexion 382 /  "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "/ Icon_minitimeJeu 2 Nov - 17:05

Réflexion 382 /  "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "/ Chants


  "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "

 Ce sacrement configure au Christ par une grâce spéciale de l’Esprit Saint, en vue de servir d’instrument du Christ pour son Église. Par l’ordination l’on est habilité à agir comme représentant du Christ, Tête de l’Église, dans sa triple fonction de prêtre, prophète et roi.

 Comme dans le cas du Baptême et de la Confirmation, cette participation à la fonction du Christ est accordée une fois pour toutes. Le sacrement de l’Ordre confère, lui aussi, un caractère spirituel indélébile et il ne peut pas être réitéré ni être conféré temporairement.

 Un sujet validement ordonné peut, certes, pour de graves motifs, être déchargé des obligations et des fonctions liées à l’ordination ou être interdit de les exercer, mais il ne peut plus redevenir laïc au sens strict, car le caractère imprimé par l’ordination l’est pour toujours. La vocation et la mission reçues au jour de son ordination le marquent d’une façon permanente.

 Puisque en fin de compte c’est le Christ qui agit et opère le salut à travers le ministre ordonné, l’indignité de celui-ci n’empêche pas le Christ d’agir. Saint- Augustin le dit avec force.

Quant au ministre orgueilleux, il est à ranger avec le diable. Le don du Christ n’en est pas pour autant profané, ce qui s’écoule à travers lui garde sa pureté, ce qui passe par lui reste limpide et vient jusqu’à la terre fertile. ... La vertu spirituelle du sacrement est en effet pareille à la lumière : ceux qui doivent être éclairés la reçoivent dans sa pureté et, si elle traverse des êtres souillés, elle ne se souille pas (Saint-Augustin).

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion 382 / "Les effets du sacrement de l’Ordre/Le caractère indélébile "/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: