Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Kevin Gibbs/Sujet /Messe/chien /cimetière/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16181
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Michel blogue avec Kevin Gibbs    Mer 12 Juin - 10:10

Kevin Gibbs a dit : Monsieur le curé ne m'a jamais demandé si c'était pour un être humain ou si c'était pour un animal alors quand je lui ai dit le nom. Il a pris tout en note. Je l'ai payé et il m'a demandé son lien avec moi. Je lui ai dit que c'était comme un fils pour moi et, dans le fond, c'est vrai, mes chiens, c'est comme mes enfants. Je les adore et ils sont toute ma vie», s'est défendu Kevin Gibbs, le maître de Rolo. 

Le curé a dit : «Dans ma tête et dans mon cœur c'était un enfant», a-t-il ajouté lors d'une entrevue tenue après la cérémonie.

Michel répond : Cher Kevin, il est normal que le curé ne vous ait pas demandé si la messe que vous vouliez faire célébrer était pour un chien, un chat ou un perroquet, puisque c'est une demande qui ne s'était jamais faite avant la vôtre, et c'est pour cette raison qu'en agissant d'une façon détournée, vous avez eu l'occasion de vous servir de cette approche médiatique pour attirer l'attention sur votre projet de pétition. Vous saviez très bien qu'en mentionnant que c'était une messe célébrée pour la mémoire de votre chien, le prêtre aurait refusé carrément.

Juste après avoir lu le lien présenté sur Facebook, je suis allé écouter l'émission de Denis Lévesque et, à ma grande surprise, que vois-je? Je vois Kevin Gibbs, invité de Denis Lévesque, et il a été possible d'entendre la version du curé qui a célébré la messe pour un chien en pensant qu'il célébrait une messe pour un enfant. Le pauvre prêtre disait être mal à l'aise, mais enfin il est trop tard pour revenir en arrière. Après nous avoir fait entendre le prêtre, Denis Lévesque est revenu à son invité Kevin Gibbs et l'a interrogé.

Denis Lévesque a demandé à Kevin : Lui avez-vous dit au prêtre que la messe demandée devait être célébrée pour un chien?

Kevin répondit : Je l'ai écrit sur l'enveloppe que j'ai déposée au moment de la quête.

Michel répond : Cher Kevin, vous le savez autant que moi, si votre enveloppe est déposée pendant la quête le prêtre comme la sacristine ne verront pas ce que vous avez écrit sur l'enveloppe avant la fin de la messe, au moment où l'on apporte les offrandes à la sacristie pour en faire la contebilité. Deuxièmement n'importe qui peut avoir pris l'initiative d'écrire quelque drôlerie sur une enveloppe en la déposant au moment de la quête. J'ai vécu cinq ans en paroisse et cinq ans dans un Sanctuaire, alors je sais comment ça fonctionne.
En toute ''honnêteté'' ce que vous avez écrit sur l'enveloppe, c'est exactement ce que vous auriez dû dire au prêtre ou à la secrétaire : Que vous vouliez faire célébrer une messe pour la mort de votre chien Rolo Gibbs qui en fait était un chien et non  un fils (un enfant). Votre désir était de créer un événement médiatique pour parler de votre projet de cimetière en faveur des chiens, qui pour moi n'a aucun sens sur le plan religieux.J'aime les chiens,j'aime tout les animaux mais j'aime la vérité aussi.

Dans l'émission de Denis Lévesque, on sent que vous êtes dans l'embarras pour ce qui est de votre approche avec le curé qui ne savait pas qu'il célébrait une messe pour un chien.Je respecte l'amour que vous avez pour vos 15 chiens, mais je trouve que votre approche avec le curé n'a pas été honnête.

Kevin Gibbs a dit qu'il croyait que son geste pourrait constituer une solution pour les églises de moins en moins riches. «La messe a coûté 15$ pis j'ai mis 5$ dans la quête. Oui, effectivement, ce serait bon pour les églises, ça les aiderait pour leurs finances», a assuré celui qui espère que son idée fera des petits ailleurs au Québec.

Je crois qu'il serait plus favorable et meilleur, mais aussi extra-payant, d'utiliser ces terrains pour l'enterrement de tous les enfants avortés dans le monde. Ce serait plus payant, plus bénéfique et plus logique, mais aussi beaucoup plus évangélique. Je trouve que l'approche envers le prêtre a été trompeuse parce que Kevin savait que s'il disait que c'était un chien, le prêtre comme la secrétaire n'auraient pas accepté votre demande, je suis certain que ça vous le saviez. 

Michel répond:S'il fallait que l'on commence à ouvrir des cimetières pour chiens, chats, oiseaux, hamsters, etc..., cela n'aurait aucun sens, aucune logique.

En toute amitié Michel et France un couple de Trois-Rivières  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16181
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Michel blogue avec Kevin Gibbs/Sujet /Messe/chien /cimetière/   Lun 12 Juin - 12:35


Kevin Gibbs a dit : Monsieur le curé ne m'a jamais demandé si c'était pour un être humain ou si c'était pour un animal alors quand je lui ai dit le nom. Il a pris tout en note. Je l'ai payé et il m'a demandé son lien avec moi. Je lui ai dit que c'était comme un fils pour moi et, dans le fond, c'est vrai, mes chiens, c'est comme mes enfants. Je les adore et ils sont toute ma vie», s'est défendu Kevin Gibbs, le maître de Rolo. 

Le curé a dit : «Dans ma tête et dans mon cœur c'était un enfant», a-t-il ajouté lors d'une entrevue tenue après la cérémonie. 

Michel répond : Cher Kevin, il est normal que le curé ne vous ait pas demandé si la messe que vous vouliez faire célébrer était pour un chien, un chat ou un perroquet, puisque c'est une demande qui ne s'était jamais faite avant la vôtre, et c'est pour cette raison qu'en agissant d'une façon détournée, vous avez eu l'occasion de vous servir de cette approche médiatique pour attirer l'attention sur votre projet de pétition. Vous saviez très bien qu'en mentionnant que c'était une messe célébrée pour la mémoire de votre chien, le prêtre aurait refusé carrément.

Juste après avoir lu le lien présenté sur Facebook, je suis allé écouter l'émission de Denis Lévesque et, à ma grande surprise, que vois-je? Je vois Kevin Gibbs, invité de Denis Lévesque, et il a été possible d'entendre la version du curé qui a célébré la messe pour un chien en pensant qu'il célébrait une messe pour un enfant. Le pauvre prêtre disait être mal à l'aise, mais enfin il est trop tard pour revenir en arrière. Après nous avoir fait entendre le prêtre, Denis Lévesque est revenu à son invité Kevin Gibbs et l'a interrogé.

Denis Lévesque a demandé à Kevin : Lui avez-vous dit au prêtre que la messe demandée devait être célébrée pour un chien?

Kevin répondit : Je l'ai écrit sur l'enveloppe que j'ai déposée au moment de la quête.

Michel répond : Cher Kevin, vous le savez autant que moi, si votre enveloppe est déposée pendant la quête, le prêtre comme la sacristine ne verront pas ce que vous avez écrit sur l'enveloppe avant la fin de la messe, au moment où l'on apporte les offrandes à la sacristie pour en faire la comptabilité. Deuxièmement n'importe qui peut avoir pris l'initiative d'écrire quelque drôlerie sur une enveloppe en la déposant au moment de la quête. J'ai vécu cinq ans en paroisse et cinq ans dans un Sanctuaire, alors je sais comment ça fonctionne.



En toute ''honnêteté'' ce que vous avez écrit sur l'enveloppe, c'est exactement ce que vous auriez dû dire au prêtre ou à la secrétaire : Que vous vouliez faire célébrer une messe pour la mort de votre chien Rolo Gibbs qui en fait était un chien et non  un fils (un enfant). Votre désir était de créer un événement médiatique pour parler de votre projet de cimetière en faveur des chiens, qui pour moi n'a aucun sens sur le plan religieux. J'aime les chiens, j'aime tous les animaux, mais j'aime la vérité aussi.

Dans l'émission de Denis Lévesque, on sent que vous êtes dans l'embarras pour ce qui est de votre approche avec le curé qui ne savait pas qu'il célébrait une messe pour un chien. Je respecte l'amour que vous avez pour vos 15 chiens, mais je trouve que votre approche avec le curé n'a pas été honnête.

Kevin Gibbs a dit qu'il croyait que son geste pourrait constituer une solution pour les églises de moins en moins riches. «La messe a coûté 15$ pis j'ai mis 5$ dans la quête. Oui, effectivement, ce serait bon pour les églises, ça les aiderait pour leurs finances», a assuré celui qui espère que son idée fera des petits ailleurs au Québec.

Je crois qu'il serait plus favorable et meilleur, mais aussi extra-payant, d'utiliser ces terrains pour l'enterrement de tous les enfants avortés dans le monde. Ce serait plus payant, plus bénéfique et plus logique, mais aussi beaucoup plus évangélique. Je trouve que l'approche envers le prêtre a été trompeuse parce que Kevin savait que s'il disait que c'était un chien, le prêtre comme la secrétaire n'auraient pas accepté votre demande ; je suis certain que ça, vous le saviez. 

Michel répond : S'il fallait que l'on commence à ouvrir des cimetières pour chiens, chats, oiseaux, hamsters, etc..., cela n'aurait aucun sens, aucune logique.

En toute amitié Michel et France un couple de Trois-Rivières
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Kevin Gibbs/Sujet /Messe/chien /cimetière/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: