Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Valérie/sujet/''Quand le Seigneur Parle au coeur''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4074
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue avec Valérie/sujet/''Quand le Seigneur Parle au coeur''   Mar 20 Aoû - 10:37


Valérie Carrier a écrit : Cher Michel Bernatchez, j'ai été très touchée la première fois que j'ai lu votre premier commentaire à mon exclamation. Oui, vraiment, c'était un "cri du coeur" profond, comme dit Vincent, au retour d'une expérience de l'Amour de Dieu. Mon désir de sainteté ne date pas d'hier, mais quand c'est le Seigneur qui le place en mon coeur avec force, quand je parviens à ne faire que l'accueillir dans une relation intime avec le Tout-Puissant, alors, il devient explosion d'amour, effusion de paix, débordement gratuit!


Blaise Pascal a écrit dans ses « Pensées » :
« Console-toi, tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais trouvé. »

Michel partage : Valérie se souvient-elle de l'âge auquel elle a commencé à lire la Bible et découvrir le goût de la prière? La première fois que vous avez entendu parler de la Nouvelle Évangélisation, quelle a été votre réaction? Pour vous, quelle différence y a-t-il entre évangélisation et Nouvelle Évangélisation? Partager sa foi en couple, est-ce quelque chose de difficile pour vous deux? 



Valérie Carrier a écrit : J'ai toujours eu la grâce de la foi, le Seigneur me parlait au coeur dès ma plus tendre enfance, mais un jour, Il m'a aussi fait apprendre l'importante leçon qu'il me fallait surtout cheminer, avancer toujours plus vers Lui dans l'amour. Et en ces mois de l'été canadien 2013, Il me travaille le coeur d'une manière bien particulière dans une expérience de foi vécue dans une communauté charismatique brésilienne, transformant ma vie à jamais. Au moment de quitter ces frères et soeurs que j'ai connus en communauté, voulant poursuivre mon cheminement avec Dieu sans redevenir celle que j'étais avant, je savais que ce qui m'attendait serait bien difficile, même si j'avais confiance. Le coeur bouleversé, je me suis réfugiée auprès de mon Seigneur pour pleurer un moment, dans la petite chapelle de la maison où j'ai habité. Or, il y avait là déjà 5 personnes qui priaient, des amis chers.

La Parole de Dieu dit :« Une chose qu'au Seigneur je demande, la seule chose que je cherche, c'est d'habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie, de savourer la douceur du Seigneur, de rechercher son palais. » Ps 26, 4 



Michel partage : En vous lisant, j'ai comme l'impression très profonde que l'on apprend beaucoup plus facilement à prier en regardant des personnes qui ont le coeur plongé au coeur de la prière, comme les enfants apprennent à aimer en regardant leurs parents s'aimer.

Une citation dit : Les enfants apprennent à aimer beaucoup plus vite en regardant leur parent s'aimer que d'entendre de longs discours par les oreilles. Il  faut parfois fermer nos yeux sur ce qu'il nous est impossible de voir avant d'y croire. Il faut en toute confiance laisser Dieu ouvrir nos yeux de l'intérieur en passant tout doucement par le chemin de notre coeur, où Dieu nous fait voir ce qu'Il Veut quand Il le Veut, mais avant nous devons croire en Celui qui nous a promis de voir Sa Gloire. Certains aimeraient voir avant de croire, mais Dieu nous demande de croire avant de voir, en nourrissant nos coeurs de Sa Parole qui est notre chemin d'espoir pour nous apprivoiser à croire sans voir.

La Parole de Dieu dit :
« Jésus lui dit : "Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru." » Jn 20, 29« "…si tu peux quelque chose, viens à notre aide, par pitié pour nous" --"Si tu peux!... reprit Jésus ; tout est possible à celui qui croit."Aussitôt le père de l'enfant de s'écrier : "Je crois! Viens en aide à mon peu de foi!" » Mc 9, 22-24
Saint Thomas d'Aquin a écrit :
« Autre celui qui a vu, autre celui qui a cru. »

Valérie Carrier a écrit : Voyant un peu de ma détresse intérieure, ils m'ont proposé de prier sur moi à la manière charismatique si douce que j'ai appris à connaitre et à aimer, devenant les simples instruments par lesquels l'Esprit-Saint pouvait passer pour me toucher de manière spéciale. J'ai bien pleuré, mais ce fut doux, ce fut bon... Et il y a quelques paroles qui m'ont été dites qui m'ont touchée particulièrement: le Seigneur m'envoyait comme lumière pour mon pays, remplie de ce que j'avais vécu avec Lui dans ce contexte spécial. Il m'envoyait faire des disciples, selon le thème des JMJ de cette année. Je me suis sentie remplie de sa Force... C'était comme si j'avais pris une dose de courage et j'étais décidée, c'était clair: je serais sainte!

Michel partage : Vos parents autant que vos frères et vos soeurs, se sont-ils aperçu des changements qu'il y a eu tout au long de votre cheminement spirituel? Personnellement, j'ai réappris à parler sans vouloir apprendre, lors de ma première rencontre de prière quand un de mes amis prêtre m'a invité pour la première fois ; mais comme j'étais déjà au lit avec une grippe j'ai répondu que ce n'était pas possible.


Le prêtre partit en me disant : N'oublie pas que la prière guérit. C'était l'hiver et il faisait une tempête ; le prêtre partit seul. Après son départ, je réentendais dans mon coeur "n'oublie pas que la prière guérit". Je me sentais triste d'avoir dit non, alors je me levai et m'habillai pour me rendre à l'église en faisant de l'auto-stop. Chanceux comme jamais, la première auto s'arrêta et j'arrivai au groupe de prière avant le prêtre.

Cela faisait quelques mois que j'étais responsable d'une maison qui accueillait 9 personnes handicapées physiques et intellectuelles. Avec elles, j'écoutais très facilement mais je n'étais pas encore capable de parler en public. C'est pour cette raison que lors de ma première soirée de prière j'étais présent de corps, d'esprit et de coeur, mais dans un silence impressionnant, incapable d'ouvrir la bouche pour prier car je ne savais pas prier seul et encore moins en public. Quand le prêtre s'aperçut de ma présence,  il était comme figé mais avec une joie  indescriptible.

Je ne me souviens pas exactement du titre de la conférence mais c'était sur la prière et l'écoute. Je savais ce qu'était l'écoute, mais la prière un gros zéro. C'est une religieuse adoratrice de Saint-Sacrement qui donnait la conférence. En l'écoutant parler de l'écoute, il y avait une communion profonde entre nos deux regards. C'est comme s'il y avait eu un transfert de ses paroles dans mon coeur de pauvre.



Comme c'était ma première expérience je voulais être très attentif à tout ce qui se dirait durant la soirée. Tout ce qui s'était dit sur l'écoute, j'ai tellement tout compris que j'aurais bien aimé parler sur l'écoute, au moins si possible à une personne. À ma très grande surprise une autre religieuse est venue vers moi en me demandant d'Imposer les mains à un prêtre. Sur le coup j'ai eu peur car j'aimais  le mot prière, le mot écoute, mais pour le mot imposer, je ne comprenais pas du tout ce mot.

Pour moi ça voulait dire qu'il fallait que je m'impose dans la vie de ce prêtre. J'ai répondu à la religieuse que j'étais trop jeune pour imposer mes mains dans la vie d'un prêtre. Elle est partie à rire et elle m'a dit : C'est juste mettre ta main sur son épaule et dire un Notre père. Elle me dit : Viens avec moi et tu verras. Je lui ai répondu : Je ne sais pas le Notre Père au complet. Elle répondit : Je vais t'aider, tu n'as qu'à répéter après moi. Comme la religieuse était presque trop gentille avec moi, j'ai fait exactement tout ce qu'elle ma dit. Mais à la fin du Notre Père je me mis à prier sur le prêtre comme si j'étais seul avec lui et j'avais comme l'impression que c'était moi qui étais assis et que c'était le prêtre qui était debout et qu'il m'imposait les mains. J'étais tellement surpris que je croyais avoir franchi la barrière de l'interdit puisque je ne savais même pas ce que j'avais dit.




Avant mon départ la religieuse me regarda et me demanda qui m'avait appris à prier ainsi. Je lui répondis : Comment fait-on pour prier? Elle me dit : Toi, il faut absolument que tu viennes chez moi demain, je t'invite à prendre le repas chez les soeurs, je crois que tu as quelque chose à me dire. J'acceptai l'invitation avec une certaine crainte, mais comme la religieuse était accueillante et joyeuse je me suis rendu au rendez-vous. Après le repas elle m'invita à la chapelle et prit un moment de silence, ensuite elle ouvrit la Bible pour me lire une citation et me demander de prier à partir de cette citation.

J'ai prié à partir de la citation biblique et je ne savais pas trop ce que je disais, mais je voyais le visage de la religieuse toute joie. Elle me redemanda qui m'avait appris à prier ainsi. Je lui ai répondu : Prier, c'est faire comme nous venons de faire avec la Bible, je trouve ça très bien mais je ne comprends pas ce que je lis. Elle m'a dit : Ne t'en fais pas, je crois que je viens de comprendre, et un jour toi aussi tu comprendras autant que moi.

Au moment même précédent mon départ, j'ai senti la même joie quand Dieu m'a fait sentir la joie de sa Présence en moi dans ma première rencontre avec Lui. Je suis sorti de chez les religieuses toute joie, mais je ne comprenais pas plus ce qui se passait en moi. J'en ai reparlé avec le prêtre qui m'avait invité, et il prit beaucoup de temps pour m'expliquer que Dieu qui m'avait fait connaître la joie de Sa Présence, voulait m'apprivoiser à Le reconnaître par l'action de l'Esprit-Saint pour que je découvre le langage de l'Esprit. Mais il me dit : Pour découvrir son langage, il te faudra prier sans cesse et apprendre à lire la Parole de Dieu qui t'inspirera un langage nouveau.   


Valérie Carrier a écrit : Quel doux bonheur que Dieu nous permette la communion de prière... On devient tellement plus fort, ensemble! On forme ainsi un filet solide pour pêcher des âmes! Je suis très touchée, France et Michel, d'être déjà dans vos prières dont j'ai tellement besoin. Le Père, le seul Vrai, a bien pris soin de vous, mon frère, à travers les épreuves si dures de votre vie.


Michel partage : Je crois que dans la foi on s'abandonne, dans l'amour on se donne ; dans la communion de nos silences au Silence de Dieu, on devient ce que l'on reçoit en accueillant le Don de Dieu. Quand le coeur accueille la Parole, la Parole épouse la forme du coeur pour devenir école de la vie intérieure pour transformer tous nos malheurs en une seule et unique source d'un bonheur grandissant où Dieu nous attend à Son heure à Lui pour nous partager les Dons de l'Esprit-Saint.

Valérie Carrier a écrit : Je me recommande à la prière de chacun de vous, frères et soeurs dans la foi, et je prierai pour vous. Soyons saints! Construisons ensemble le Royaume du Christ! Imaginez toute la Beauté... Laissons sa Lumière rayonner à travers ce que nous sommes et éclairons le monde!!!




Sainte Thérèse-de-l’Enfant-Jésus, docteur de l’Église, a écrit :
«Je suis une très petite âme qui ne peut offrir au bon Dieu que de très petites choses.Cela ne me décourage pas.»« Elle a bien conscience de n’être qu’une «Petite Fleur», mais peu importe, elle sait qu’elle est précieuse au regard si bon de Dieu. Elle sait aussi, et c’est très important pour elle, qu’elle peut ainsi transformer le monde pour le remplir d’Amour. »

Michel partage : Dire que je ne connaissais rien de la prière, un gros zéro, et aujourd'hui je sais que la prière est une source spirituelle qui nourrit notre coeur des joies qui nous conduisent en toute douceur sur le doux chemin  du Surnaturel de Dieu. Quand nous déposons nos deux mains sur Sa Parole, pour sentir La Présence de Dieu qui nous console, surtout si nous fermons  les  yeux de notre corps, qui nous permet de ressentir un tel réconfort de Son Doux Silence qui habille notre  coeur de Son Espérance pour faire coeur à Coeur de nos amours avec Son Amour.

Revenir en haut Aller en bas
irenecha
Invité



MessageSujet: le silence de la peur   Mar 20 Aoû - 13:54

Bonjour à vous Michel et france
Vous lire est une nourriture d'espérance, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir.
Je remercie pour avoir cette grâce  d'apprendre et comprendre mieux, il n'est jamais trop tard.
Le Seigneur sait au moment présent qu'il veut nous faire grandir en lui. Et prier pour les personnes qui nous ont par maladresse enlevé la voie. Placé en nous la peur par maladresse, sans savoir les conséquences.

J'ai vécu l'impossible, qui était possible avec Jésus et Marie ; avec eux. Le midi j'aimais mieux aller prier à l'église plutôt que d'aller dîner à la maison. Il arrivait souvent de ne pas s'apercevoir de mon absence. Merci de ne pas me rejeter ici.
Irène
Revenir en haut Aller en bas
Fanny
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2875
Age : 71
Réputation : 20
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue avec Valérie/sujet/''Quand le Seigneur Parle au coeur''   Mer 21 Aoû - 6:07

Bonjour à tous, bonjour chère Irène,

Oui, il est vrai, ceux qui comme Michel et France prient fidèlement le Seigneur et méditent sa Parole, peuvent ensuite nourrir leurs frères et sœurs ; parce qu’ils puisent à la Source véritable, celle qui ne tarit jamais et qui se renouvelle sans cesse : Source éternelle de Vie qu’est la Parole de Dieu, le Christ Sauveur. As-tu remarqué que quand tu entends proclamer la Parole de Dieu et que tu l’écoutes attentivement, elle parle toujours différemment à ton cœur, selon le moment de ta vie ? Le sens caché d’une parole peut soudain t’apparaître en pleine lumière, parce que tu en as besoin… Et cette parole touche ton cœur, te bouleverse. Comme tu l’exprimes très justement, il n’est donc jamais trop tard pour apprendre à aimer d’un Amour de compassion semblable à celui du Christ ; Dieu nous prend là où nous en sommes, et tels que nous sommes : Il ne nous juge pas, Il veut nous Sauver ! Pardonner est la « clef » qui ouvre la porte du Royaume, chère Irène, et qui procure la Paix comme la Joie véritables, durables. Michel serait le premier à te le dire, et il a souvent écrit sur ce sujet : Pardonner « 77 fois sept fois », autrement dit, sans limite…, comme le Seigneur sur sa Croix, qui a Pardonné, au Nom de son Père, à des milliards d’êtres humains, ceux de tous les temps. Cela laisse songeur.

« Rien n’est impossible à Dieu », dit l’Ange Gabriel à Marie, quand il lui annonce qu’elle va concevoir un fils, qui est le Fils du Très-Haut… ! Elle, « L’inépousée », si ce n’est de l’Esprit, elle, la Vierge pure toute consacrée à Dieu. Demeurer dans l’Amour des Cœurs Unis de Jésus et de Marie, c’est être assuré que l’Esprit nous conduira là où Il le Veut, et que Dieu fera l’impossible pour nous. Soyons dociles, comme le petit enfant qui tient ferme la main de sa Mère… Comme te l’a dit Michel dans ses réponses, le Seigneur permet parfois certaines grandes épreuves, dans notre vie, pour que nous grandissions sous son regard bienveillant, plutôt que de risquer de nous perdre. Nous ne rejetterons jamais personne sur ce site, nous ne pratiquons pas la violence d’un bannissement ni de l’arbitraire ; nous dialoguons avec ceux qui sont en difficulté et qui peuvent parfois se montrer incorrects – par ignorance ou provocation. Par amour pour le Christ et Marie, nous sommes un « lieu » d’écoute et de partage de la Parole avec le cœur : Tout est dit.

En parcourant notre site, sans doute auras-tu constaté – comme tous ceux qui le visitent – que nos amis Michel et France consacrent énormément de leur temps (parfois des semaines !) à traiter des sujets difficiles, voire ardus, mais heureusement conduits et inspirés par l’Esprit-Saint. Des sujets de société, ou de controverse au sein de notre Église, très attaquée aujourd’hui ; mais aussi des sujets qui concernent les personnes en difficulté, nous avons un « forum de partage » pour les invités ou les membres qui souhaitent être accompagnés, aidés dans leur détresse et leur réflexion (il est préférable d’ouvrir un nouveau sujet pour chaque question) ; ici :

 Forum de Partage

Ce qui explique aisément que Michel et France n’ont pas de temps pour répondre à d’autres sujets, moins cruciaux, pour lesquels il est facile de trouver des lumières sur le Web. Ce qui n’empêche personne de nous joindre en privé, sur ce site ou via notre messagerie électronique, dans le cas où l’un ou l’autre ne trouverait pas de réponse, ou bien souhaiterait ouvrir un sujet, ou même hésiterait à s’ouvrir de sa vie privée sur un forum public, nous le conseillerions ; nous sommes entièrement à son service. Ainsi chère Irène, t’est-il possible de joindre Michel sur ce site, ou bien à son adresse coeurtendre(arobase)live.ca (Je ne mets pas l’@ correctement, afin que des robots ne détectent pas cette adresse et ne s’en emparent…) Ou au numéro de téléphone qu’il t’a donné : Il t’accueille à bras ouverts !
Sois donc toujours la bienvenue, chère sœur dans le Christ, et que notre tendre Mère veille sur toi, sur votre couple, et vous guide vers son Fils Bien-Aimé, notre Vie, notre Résurrection. Amen !
Je t’embrasse en toute affection,
Fanny

N.B. Dans l’une de ses réponses, coeurtendre t’a donné le lien d’un prêtre, le Père Gérard Desrochers, rédemptoriste, du Sanctuaire Sainte-Anne de Beaupré, au Québec, qui met gratuitement à disposition sur le Web, un véritable trésor spirituel : Son livre en cinq tomes sur des centaines de sujets spirituels, sous forme de questions-réponses
; as-tu eu le temps de le lire un peu et de voir si tu y trouvais une aide dans ton cheminement? Merci… 

Revenir en haut Aller en bas
irene ch
Invité



MessageSujet: comment savoir   Jeu 22 Aoû - 22:42

Merci de tant de dévouement pour nous aider à cheminer pas a pas, mais sûrement j'ai bien apprécié pour la lecture gratuite du Père Gérard Desrochers  ; ici quand j'ai fermé l'ordinateur, je ne savais pas comment garder cette lecture des  4 livres ; je me disais : Je vais aller les chercher  aux Sanctuaires, je pensais au Cap de la Madeleine à la librairie. 

Je constate que c'est à Ste Anne de Beaupré. J'ai commencé très tard à l'ordinateur, j'ai plus de 70 ans et c'est pour moi au jour le jour une révélation de connaissances, mais je ne sais pas la garder, c'est pas écrit en haut. Pour savoir, je me permettrai si Dieu le veut, ou autrement demander comment faire ; avec moi c est peut-être plus compliqué, je suis visuelle.

Je vais essayer avec  coeurtendre, si je ne réussis pas je demanderai.  Merci a vous tous, union de prières, vous y êtes en elles.
Irène

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16032
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Michel blogue avec Valérie/sujet/''Quand le Seigneur Parle au coeur''   Mer 30 Aoû - 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Valérie/sujet/''Quand le Seigneur Parle au coeur''
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: