Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Valérie Carrier/Sujet/On accuse l’Église.../

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16015
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Michel blogue avec Valérie Carrier/Sujet/On accuse l’Église.../   Mar 11 Oct - 9:42



''On accuse l'Église, mais si on savait tout comme Dieu sait tout de nous!''


Vincent a écrit : « Valérie. Quoique tu juges comme étant "contre la foi" le tribunal de l'Inquisition, tu te rends par le fait même  coupable d'un jugement envers la décision légitime de plusieurs papes ! Qui t'a investi de cette autorité ? Notre Seigneur a donné les clés du Royaume des Cieux à saint Pierre et à ses légitimes successeurs et non à toi. »

Michel répond : Bonjour Vincent, j'ai lu les interventions des personnes et je me rends compte que personne ou presque n'interroge Valérie, alors pourquoi ne pas lui poser des questions en lien avec certaines citations faisant partie de l'intégralité de sa réflexion? Entre moi et vous, en posant des questions directes et précises au lieu de passer par le chemin des affirmations, l'échange pourrait nous permettre de comprendre un peu mieux sa réflexion. Ceci n'est qu'une petite suggestion en miniature. Personnellement, là où la réflexion me pose question, c'est au début ; j'ai de la difficulté  à accueillir le ''(On accuse l'Église)''... Je mets la citation ci-dessous et je réagis avec ma pauvre expérience en lien avec cette citation qui m'interpelle sur le plan spirituel en relation avec l'histoire de Hitler.

Valérie Carrier a écrit : On accuse l’Église catholique d’avoir imposé sa foi et ses lois à certains moments de l’histoire, et on a raison de le faire. Un des droits fondamentaux de l’être humain est celui de la liberté de pensée et de croyance. Nous, croyants catholiques, avons eu bien tort de mettre en place l’Inquisition, de mener de sanglantes croisades, d’imposer notre foi parce que nous la savions la meilleure. Nous étions alors nous-mêmes anti-évangéliques.

Michel partage : Mon expérience me dit qu'il est préférable de connaître le Christ avant de connaître l'Église. Le Christ, c'est Lui qui nous a donné Son Église, alors pour moi impossible de bien connaître l'Église si nous ne connaissons pas bien Celui qui nous en a fait Don en nous faisant Don de Sa vie. Dans le (on accuse) sans oublier le (on a accusé par le passé), (on accuse au présent) comme on accusera aussi dans l'avenir, et ça sera ainsi jusqu'au jour de notre départ. Pour parler des accusations du passé, du présent et de l'avenir, ce n'est pas les sujets qui manquent, mais si on faisait le contraire en cherchant toutes celles et tous ceux qui ont été faussement accusés, même que plusieurs d'entre eux ont été reconnus non-coupables après avoir vécu leur sentence...? D'autres par contre, ont eu le temps de mourir avant d'être reconnus(es) innocents(es).

Pendant plusieurs siècles on a accusé l'Église de tous les noms, y compris durant la guerre de Hitler où certains groupes sectaires se servaient de la guerre provoquée par Hitler pour tenter de démontrer que le pape Pie XI et le cardinal Pacelli (le futur Pie XII) n'auraient pas bien protégé les Juifs. Certaines personnes allaient jusqu'à falsifier des documents, trouvés sur des sites d'athéisme, pour les proposer à des catholiques fragiles dans leur cheminement spirituel et ensuite les orienter vers des sites dans une démarche de "débaptisation" qui consiste, pour un chrétien apostat, à demander la radiation de son nom des registres paroissiaux.

Mais ce qui est très intéressant c'est que plusieurs catholiques et même certains Juifs ont créé des sites de recherche professionnels prouvant que le Pape Pie XII a fait au-delà de tout ce qui lui était possible de faire pour sauver des milliers de Juifs à travers le monde. Pour Hitler c'est du passé, alors comme il existe trop de preuves qui attestent du travail acharné de Pie XII, presque plus personne ne se sert de cette histoire pour falsifier des documents en voulant porter des contre-témoignages à l'égard de l'Église.

Il fallait que le monde de l'athéisme poursuivre sa recherche afin de trouver d'autres moyens d'accuser l'Église. Un des moyens qui paraissait le meilleur ou presque, c'était la pédophilie, les enfants battus par des personnes ayant eu des responsabilités auprès des enfants dans différents milieux de vie. Aujourd'hui nous sommes en 2016, et si vous avez le courage de naviguer sur le Web dans le cadre d'une recherche sérieuse sur la pédophilie comme sur les problèmes des enfants battus, vous constaterez qu'il est très rare que les personnes qui s'expriment sur la pédophilie le fassent avec discernement et équilibre. Si vous cherchez un site sérieux et professionnel qui traite de la pédophilie d'une façon équilibrée sans tomber dans les excès de jugement, vous n'en trouverez pas beaucoup ; aussi vous risquez dès le départ de vous décourager dans votre recherche.

Depuis les scandales financiers des compagnies de construction, qui ont fait naître le merveilleuse commission Charbonneau, on entend de moins en moins parler de pédophilie. Actuellement nous piquons une crise d'accusations sur des avocats, des notaires, des députés(es), des maires, et plusieurs catégories de personnes qui ont participé à la collusion ou au crime organisé. Alors voyez-vous, que ce soit dans l'Église ou dans la société civile, (on accuse), (on accuse), (on accuse), mais ça ne fait que commencer. Pour ma part que ce soit dans l'Église avec les membres du Clergé ou dans l'État civil avec chaque membre faisant partie d'une institution sociétale, il faut être prudents comme de bons présidents avant de montrer nos dents. Moi qui ai suivi la commission Charbonneau, très souvent je me dis que si l'on pouvait se servir de l'approche de cette commission envers les membres du clergé comme on le fait si bien envers les membres de la société civile, pour discerner au cas par cas avant de porter un jugement sur les personnes pointées du doigt, sûrement que l'on ferait moins d'erreurs judiciaires et que moins d'innocents dans notre Église paieraient à la place des coupables.

Alors pour moi, (on accuse), on accuse), (on accuse), on accuse), (on accuse), on accuse), (on accuse), on accuse toujours) ; qu'il s'agisse des accusations sur le passé de multiples histoires des membres de l'Église, ou de certains membres des institutions de nos gouvernements, faisons un effort pour vivre au présent en tournant notre regard vers le regard du Christ qui sait tout de nous, et pourtant Lui Il n'accuse pas, Il nous aime et Il nous attend en silence. 

Personnellement j'ai une expérience de vie passée qui fait que si je voulais attirer l'attention des médias sur mon passé pour accuser à de multiples reprises, je pourrais le faire ; mais mon choix à moi c'est le présent tourné vers l'avenir prometteur d'espérance entre les femmes et les hommes, entre les créatures et Notre Créateur.  

Qu'on se le dise bien, que ce soit des membres de l'Église Institutionnelle ou des membres faisant partie des institutions civiles, il  y aura toujours des personnes pour accuser  comme il y aura toujours des personnes faussement accusées, car nous vivons dans un monde imparfait ; mais un jour plusieurs d'entre nous seront surpris de savoir que celui que l'on disait innocent était coupable et que celui que l'on disait coupable était innocent.

Tout pour vous écrire que dans cette histoire où l'(on accuse), (on accuse), (on accuse),  pourquoi ne pas mettre plutôt nos énergies de croyants(es) pour écrire (on aime), (on aime), (on aime), (on aime), (on aime), (on aime), et on aimera toujours pour que cet amour puisse donner le goût au coupable de convertir son coeur de pécheur en coeur de converti. N'oublions pas que c'est l'Amour qui convertit les pécheurs, en plus de donner la force au non-coupable d'ouvrir son coeur souffrant à des personnes qui, à force de suivre le Christ en vivant comme le Christ, finissent par Lui Ressembler en devenant Sa Copie.
Voilà ma réaction pour l'instant. En toute amitié Michel et France.

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Valérie Carrier/Sujet/On accuse l’Église.../
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: