Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec l'Abbé Arsène Breuil, sujet pédophilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4200
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue avec l'Abbé Arsène Breuil, sujet pédophilie   Jeu 10 Juin - 16:03


Réponse de coeurtendre à l'Abbé Arsène Breuil sur son blog, avec pour thème > ''la pédophilie''.

Arsène Breuil a écrit : Ces mois-ci, je rencontrais un ami prêtre Irlandais ayant exercé son ministère de prêtre en France jusqu’à sa retraite et retourné alors au pays. Venu passer quelques jours en France, il m’a partagé ceci :
« Si tu savais la misère de l’Eglise d’Irlande face à tous ces scandales et l’isolement des prêtres. A la suite de l’Amérique, il s’est créé un système de compensation financière : les familles les plus pauvres sont à l’affût de pouvoir tirer quelque profit du scandale de ces prêtres vis à vis de leurs enfants». Je lui ai répondu : « C’est le nombre important de scandales qui me choque. Dans toutes les professions, on rencontre des cas isolés d’éducateurs dévoyés. Mais quand il y a un tel nombre en Amérique, en Irlande, en Allemagne, il doit y avoir des causes profondes.

Michel partage: : Bonjour l'abbé Breuil, il me fait plaisir de partager avec vous sur le sujet de la pédophilie. Je suis certain que la plupart des parents des enfants abusés par des prêtres pédophiles n'auront pas la même réaction que vous sur ce sujet très délicat et complexe qu'est la pédophilie.

Essayez de vous mettre un seul instant à la place des parents dont l'un des enfants a été abusé soit par un prêtre pédophile soit par un laïc pédophile. Quelle serait votre réaction? Je suis certain que vous ne prendriez plus le temps d'écrire qu'il doit y avoir des causes profondes au comportement de ces pédophiles. Vous penseriez tout de suite à dénoncer l'abuseur pour ne pas qu'il abuse d'autres enfants. C'est normal que les parents agissent ainsi car il veulent que tous les enfants soient protégés des abuseurs. Mais comme dans tout, il y a comme il y aura toujours des groupes à part qui profiteront du fait qu'il y a de vrais abuseurs pour faire de faux témoignages contre d'autres prêtres ainsi que des laïcs innocents qui n'ont jamais fait de mal à personne.

Il est certain qu'il existe des causes profondes dans la vie de toute personne active dans les milieux de la pédophilie. Les parents d'enfants abusés ne pensent pas à ces causes profondes chez les prêtres ou les laïcs pédophiles qui ont abusé de leurs enfants, mais ils se demandent ce que va devenir leur enfant qui a été abusé. Je suis certain que ce ne sont pas les parents des enfants abusés par des prêtres pédophiles, qui vont se pencher sur les causes qui font que ces prêtres sont devenus pédophiles actifs pour la vie, sans presque aucune possibilité de s'en sortir, à moins d'une intervention du ciel, ''un miracle''.

Un homme ne devient pas pédophile parce qu'il devient prêtre, il est pédophile avant de devenir prêtre, mais malheureusement plusieurs le cachent jusqu'au moment où d'autres le découvrent par le témoignage de la ou les victimes ; bien sûr qu' il peut y avoir un certain nombre d'exceptions, comme dans tout. Que ce soit dans une profession au civil ou dans le monde du clergé, dès qu'un adulte abuse d'un enfant, nous sommes bien obligés d'admettre que par la suite, à compter du premier abus il va falloir protéger tous les autres enfants pour ne pas qu'il y ait d'autres victimes du pédophile qui a été localisé par l'enfant ayant réussi à dénoncer son abuseur ; c'est tout-à-fait normal, n'est-ce pas?

Il est très rare qu'il y ait juste une seule victime par pédophile, c'est l'expérience du passé qui nous fait savoir que chaque pédophile a commis plusieurs abus sur plusieurs victimes différentes. Le nombre de victimes par pédophile varie d'un pédophile à l'autre. Sûrement qu'il existe plusieurs catégories de prêtres pédophiles et que pour certains prêtres être pédophile doit représenter une grande souffrance, comme vous pouvez le constater par vous-même. Mais il y a sûrement l'autre catégorie de prêtres, qui ne voient aucun mal à être pédophiles tout en exerçant leur vocation de prêtre. Qu'en pense l'Abbé Breuil?

Pour moi quand vous écrivez ''qu'Il doit y avoir des causes profondes'', votre citation constitue une phrase trop simple, trop facile à écrire considérant l'ampleur du problème que représente la pédophilie à travers le monde. Je suis certain, l'Abbé Breuil, que si vous étiez debout devant une trentaine de parents d'enfants qui auraient été abusés par des pédophiles, vous ne penseriez pas à les sensibiliser en leur disant qu'il doit y avoir des causes profondes concernant le problème de pédophilie chez ces prêtres abuseurs ou chez ces laïcs pédophiles qui exercent une profession les mettant en contact direct avec des enfants. Entre vous et moi, c'est beaucoup plus compliqué que l'on ne pense, surtout pour les personnes qui sont concernées directement par le problème en tant que parents, éducateurs(trices), ayant comme responsabilité de protéger les enfants afin d'éviter qu'ils soient en contact avec des personnes pédophiles.

Le comportement des personnes pédophiles est très différent d'une personne à l'autre, tout dépendant de l'histoire de chacun. Qu'un pédophile soit parmi les prêtres ou qu'il soit un simple citoyen ordinaire, un pédophile est un pédophile et les enfants ont besoin d'en être protégés.

Mais comment protéger les enfants de la pédophilie si on laisse les pédophiles libres en sachant qu'un jour ou l'autre ils récidiveront et commettront un ou plusieurs autres crimes quelque part, sans que nous sachions à l'avance quel enfant sera la prochaine victime? Je ne pense pas que la réhabilitation des personnes pédophiles soit possible mais qu'il faut les mettre à part dans un milieu de vie en dehors de la société, pour mettre une distance entre eux et les enfants.

Un jour j'ai demandé à un de mes amis prêtres ce qu'il ferait pour venir en aide à ces prêtres aux prises avec le problème de la pédophilie? Il m'a répondu qu'il ferait construire une maison tellement belle et attirante qu'elle leur donnerait le goût d'y venir vivre pour toujours. Ensuite il ne leur serait pas possible d'en sortir avant qu'ils ne soient guéris. C'est comme si mon ami prêtre avait voulu me faire comprendre qu'il construirait une maison pour assurer la sécurité de ces prêtres pédophiles partout dans le monde ; mais avant tout >> pour permettre aux enfants dans le monde entier de retrouver la sécurité et le respect de leur personne.

Arsène Breuil a écrit : La société et l’Eglise devraient aller jusqu’aux causes, demander une analyse de cette situation collective en s’adressant à des spécialistes. Alors l’église et la société pourront se remettre en cause afin que tous puissent changer. »

Michel partage: Je trouve que votre proposition est trop facile à écrire en considération de l'ampleur du problème que représente la pédophilie dans le monde en général. Combien de témoignages font-ils la preuve que certains prêtres ou laïcs pédophiles sont capables de changer pour faire valoir l'aspect positif de votre proposition? Quelle est votre approche personnelle auprès des prêtres en prise avec le problème de pédophilie? Votre proposition me paraît trop facile et presque impossible à réaliser, car je crois qu'il n'y a vraisemblablement aucune solution pour les personnes concernées par le problème de pédophilie et qui ne font que récidiver dès leur remise en liberté.

Vous savez sans doute qu'en ce qui concerne la pédophilie, il est très difficile de passer de la théorie à la pratique ; dans ce genre de problème les propositions verbales sont toujours très loin de la réalité, surtout pour les rendre actives sur le terrain où nous sommes confrontés à une multiplicité d'obstacles, qui très souvent nous empêchent d'atteindre l'objectif que nous nous étions fixé dans nos propositions à l'intérieur de nos réunions, où nous n'en étions qu'à l'étape de la théorie.

Si vous aviez un projet précis à présenter aux évêques pour venir en aide aux prêtres pédophiles, quel serait ce projet et quels seraient vos arguments qui permettraient aux évêques de croire votre projet réalisable quant à la réhabilitation des personnes pédophiles chez les prêtres, les religieux et les laïcs? Actuellement, au moment où je vous écris, existe-t-il des projets qui ont permis à des personnes pédophiles d'atteindre l'objectif de la guérison?

Arsène Breuil a écrit : Tout en condamnant comme tout le monde ces actes de pédophilie, je suis mal-à-l’aise de l’attitude sévère du Pape (et de bien d’autres) qui semble se désolidariser des coupables. Il a raison de les remettre aux mains de la justice,mais ces prêtres restent nos frères.

Michel partage: Votre citation ci-dessus, je ne sais comment vous dire, mais je sens que votre citation est incomplète, je la trouve difficile à comprendre aussi. Vous dites être d'accord pour condamner la pédophilie tant chez les laïcs que chez les prêtres, mais d'un autre côté vous trouvez l'attitude du Pape sévère en plus de reconnaître qu'il a raison de les remettre entre les mains de la justice.

Vraiment votre citation aurait besoin d'un surplus d'explication pour nous permettre de la comprendre en profondeur. Vous savez très bien comme moi que quand un prêtre est déclaré pédophile, ce n'est pas parce qu'il le déclare de lui-même, mais parce qu'il a été surpris en flagrant délit, ou tout simplement parce qu'il a été dénoncé par ses victimes.

Pour ma part, je n'ai jamais entendu parler d'un prêtre qui se serait rendu dans un évêché ou dans un poste de police pour dire : je suis un pédophile, j'ai abusé de tant d'enfants et je viens avouer mes crimes et vous donner les adresses et les noms des enfants que j'ai violés. Autrement dit, clerc ou laïc, personne ne rend témoignage de sa pédophilie pour faire une demande d'aide qui expliquerait son désir de suivre une thérapie pour s'en sortir. Il y a une différence entre la maladie de la pédophilie et une grippe.
Vous savez comme moi que la tolérance de la pédophilie dans l'Église comme dans la société est nulle.

Arsène Breuil a écrit : De ma part, c’est peut-être trop facile de chercher directement l’attitude du Christ : Jésus condamne très sévèrement ceux qui sont sujet de scandale vis-à-vis des enfants, et en même temps, lui l’innocent, il se sent solidaire des coupables, jusqu’au bout, sans les lâcher, afin qu’ils changent.

Michel partage: Je pense qu'il est plus facile de trouver une solution concernant la peine de mort, que la pédophilie. Exemple : George Ryan, à l'Université de Droit de Northwestern en Illinois, disait à propos de la peine de mort :
Notre système de peine capitale est hanté par le démon de l'erreur, erreur dans la détermination de la culpabilité et erreur dans le choix, parmi les coupables, sur qui mérite de mourir. Pour toutes ces raisons aujourd'hui je commue les sentences de tous les condamnés à mort. Avec le droit de grâce, la question était de savoir si tous ou certains des condamnés à mort verraient leur sentence de mort commuée en perpétuité incompressible. Un sujet abordé avec les familles était que la perpétuité incompressible apparaissait comme une vie remplie d'avantages.

Michel partage: Voyez-vous, George Ryan a combattu toute sa vie pour sauver la vie des innocents en plus d'éviter la peine de mort aux coupables. Dans son approche il explique que certains coupables préféreraient la peine de mort à la prison à vie. Je suis certain que la compassion voulue par le Christ envers les coupables ne veut pas dire que les coupables ne devraient pas assumer la responsabilité et les conséquences de la perte de leur liberté en fonction du mal qu'ils ont fait. Dans les peines à perpétuité pour les vrais coupables, nous n'avons pas le choix de comprendre que certaines personnes qui ont commis des crimes très dangereux ne pourront jamais retrouver leur liberté parce qu'elles représentent un grave danger tant pour elles que pour la société en général. Si la société est consciente du danger de récidivisme chez des pédophiles qui commettent des crimes irréparables, il est de son devoir de protéger les victimes des abuseurs. Qu'en pense l'Abbé Breuil? 



Voir aussi

Revenir en haut Aller en bas
Breuil A
Invité



MessageSujet: suppression réponse   Sam 11 Aoû - 6:57

merci à la personne qui a envoyé le message à "Coeur tendre" de supprimer ce message et de recevoir mes amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16179
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Michel blogue avec l'Abbé Arsène Breuil, sujet pédophilie   Jeu 16 Aoû - 18:01





Photo copie de votre message ci dessus

Breuil A invité a écrit :merci à la personne qui a envoyé le message à "Coeur tendre" de supprimer ce message et de recevoir mes amitiés.

Coeurtendre répond : Bonjour l'abbé Arsène Breuil, bienvenu comme invité sur notre forum écoute partage la Parole avec ton coeur. Si j'ai bien compris, le merci à la personne qui a envoyé le message à coeurtendre, cette personne c'est vous l'Abbé Arsène Breuil, si je comprends bien votre approche.

Celui qui est inscrit sur Facebook est le même que sur notre forum. Notre forum est un forum d'aide à tous les catholiques en recherche de liens et désireux de vivre une navigation en lien avec l'Enseignement de l'Église et de l'Évangile. Quand j'ai répondu à votre message, j'y ai répondu à partir du lien ci-dessous :

Les pièces du dossier - Catholicisme - La Vie
Scandales en Irlande, Etats-Unis, Allemagne :
- 6/03/2010 à 9:23 -



Abbé Arsène Breuil:Scandales en Irlande, Etats-Unis, Allemagne : Ces mois-ci, je rencontrais un ami prêtre Irlandais ayant exercé son ministère de prêtre en France jusqu’à se retraite et retourné alors au pays. Venu passer quelques jours en France, il m’a partagé ceci : « Si tu savais la misère de l’Eglise d’Irlande face à tous ces scandales et l’isolement des prêtres. A la suite de l’Amérique, il s’est créé un système de compensation financière : les familles les plus pauvres sont à l’affut de pouvoir en tirer quelque profit du scandale de ces prêtres vis à vis de leurs enfants». Je lui ai répondu : ««C’est le nombre important de scandales qui me choque. Dans toutes les professions, on rencontre des cas isolés d’éducateurs dévoyés. Mais quand il y a un tel nombre en Amérique, en Irlande, en Allemagne, il doit y avoir des causes profondes. «« La société et l’Eglise devraient aller jusqu’aux causes, demander une analyse de cette situation collective en s’adressant à des spécialistes. Alors l’église et la société pourront se remettre en cause afin que tous puissent changer. «« Tout en condamnant comme tout le monde ces actes de pédophilie, je suis mal-à-l’aise de l’attitude sévère du Pape qui semble se désolidariser des coupables. «« Il a raison de les remettre aux mains de la justice, mais ces prêtres restent nos frères. De ma part, c’est peut-être trop facile de chercher directement l’attitude du Christ : Jésus condamne très sévèrement ceux qui sont sujet de scandale vis-à-vis des enfants, et en même temps, lui l’innocent, il se sent solidaire des coupables, jusqu’au bout, afin qu’ils changent. Arsène BREUIL Prêtre en retraite 60110 Méru

Coeurtendre explique à l'Abbé Arsène Breuil : Je ne sais pas qui a effacé ma réponse sur le forum La Vie, mais je sais que ma réponse apparaît sur d'autres forums où il ne m'est pas possible de supprimer ma réponse, pour la simple raison que ma réponse a été (copiée<>collée) par des internautes sans qu'ils m'en aient demandé la permission. Maintenant je vous donne ma réaction personnelle, à savoir comment je réagis quand des internautes copient publient mes réflexions personnelles sur différents sujets auxquels je réponds.

Premièrement je ne veux pas vous surprendre mais je n'aime pas du tout internet, bien que pour la Nouvelle Évangélisation je trouve que cet outil est presque indispensable quand des témoins ont le désir de s'impliquer dans ce monde de la Nouvelle Évangélisation. Que l'on fasse disparaître cet outil pastoral et ce sera le meilleur moyen de me faire disparaître de la Toile.

Que ce soit vous ou moi, si nous sommes des évangélisateurs(trices) dans le coeur nous n'attacherons aucune importance à l'utilisation que font les autres de nos écrits. L'évangélisateur c'est celui ou celle qui accueille l'Évangile au coeur de sa vie pour plonger sa vie à coeur ouvert au Coeur de l'Évangile. La Toile est un outil précieux pour rendre témoignage de l'agir de Dieu dans nos vies de croyants(es), alors il faut écrire avec son coeur et faire confiance à Dieu en ce qui concerne le comportement des internautes quand ils réagissent sur nos écrits. Qu'en pense l'Abbé Arsène Breuil?

''Pourquoi ai-je répondu à votre message?''
Coeurtendre répond : En premier lieu, si vous vous êtes permis comme prêtre d'écrire en toute liberté votre réflexion sur la pédophilie, normalement ''comme prêtre'' vous devriez aussi vous attendre à des réactions de la part d'internautes qui ont la capacité d'aborder le sujet, soit en vous questionnant à partir de votre message dans un ''esprit de dialogue'', soit en abordant le sujet d'une façon différente de celle qui est la vôtre. Pour moi le prêtre a un rôle extraordinaire à jouer sur la Toile concernant la Nouvelle Évangélisation, mais je ne crois pas qu'il puisse répondre à cet appel s'il n'est pas en communion avec le pasteur de Rome choisi par le Christ. Personne ne doit oublier cette question de Jésus à ses disciples : Pour vous, qui suis-je ? » Pierre répond avec des paroles qui sont la première profession de foi : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »(Mt16, 13-20).

"La foi va au-delà des simples données empiriques ou historiques ; elle est la capacité de saisir le mystère de la personne du Christ dans sa profondeur."
Sur le site du Vatican Le pape Benoît XVI a écrit : Dans l’Évangile que nous avons écouté (cf. Mt 16, 13-20), ''il y a comme deux manières distinctes de connaître le Christ qui nous sont présentées.'' La première consiste dans une connaissance externe caractérisée par l’opinion commune. À la demande de Jésus : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? », les disciples répondent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste, pour d’autres, Elie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes ». C'est-à-dire qu’on considère le Christ comme un personnage religieux supplémentaire qui s’ajoute à ceux connus. S’adressant ensuite personnellement aux disciples, Jésus leur demande : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre répond avec des paroles qui sont la première profession de foi : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » La foi va au-delà des simples données empiriques ou historiques ; elle est la capacité de saisir le mystère de la personne du Christ dans sa profondeur.

Coeurtendre réagit : Si je me guide sur votre réaction, quand le père Arsène Breuil écrit : je suis mal-à-l’aise de l’attitude sévère du Pape qui semble se désolidariser des coupables.
Pour moi j'ai l'impression que vous réagissez comme une personne qui a une connaissance externe sur un sujet qui vous dépasse. Vous écrivez sans écrire, vous pensez sans trop penser sérieusement sur un sujet trop sérieux, pensant avoir des solutions mais vous n'en proposez aucune ; pour la simple raison d'un manque de connaissance sur un sujet où votre approche ne donne pas assez de précision concernant votre ''(mal-à-l’aise)'' "de l’attitude sévère du Pape qui semble se désolidariser des coupables''. En écrivant ainsi ''surtout comme prêtre <> comme pasteur'' vous vous appauvrissez vous-même sans en être trop conscient, et qu'apportez-vous de nouveau dans ce débat sur la pédophilie? Comment vous est-il possible d'écrire que le pape se désolidarise quand on sait qu'il pleure avec les victimes qu'il rencontre en personne?


À Malte, Benoît XVI « pleure » avec les victimes de pédophilie | La ...

Moi coeurtendre, je crois que vous auriez dû faire une recherche plus approfondie avant d'écrire votre (mal-à-l’aise) qui selon vous renvoie à >> l’attitude sévère du Pape qui semble le désolidariser des coupables.

''Quelques questions de coeurtendre au père Arsène Breuil''
1-
Comment expliquez-vous votre ''mal-à-l’aise'' qui selon vous correspond à l’attitude sévère du Pape qui semble d'après vous se désolidariser des coupables?
2-
Que faudrait-il que le pape fasse qu'il n'a pas fait pour faire disparaître ce qui vous rend ''mal-à-l’aise''?
3-
Si vous aviez à prendre position sur les problèmes de la pédophilie, auriez-vous des propositions à faire parvenir au pape?

''Coeurtendre donne sa pensée personnelle comme laïc''

Coeurtendre réagit : '' Ce que moi j'en pense comme laïc, après avoir lu plusieurs documents sur le sujet de la pédophilie et les nombreuses actions de notre pasteur le pape Benoît XVI, en lien avec les cardinaux et les évêques '', je crois simplement qu'il faut beaucoup prier pour le pape qui a une lourde charge, surtout les dossiers concernant la pédophilie, l'avortement, la peine de mort, les groupes de prêtres contestataires et schismatiques dans différents pays du monde, etc... Moi je ne suis pas ''mal-à-l’aise'', je trouve que le pape Benoît XVI est un pasteur extraordinairement courageux qui nous présente l'Évangile à Ciel ouvert pour qui désire y avoir accès en marchant derrière le Christ et non en le devançant. Écrire un article comme celui que vous avez écrit sans vouloir accueillir aucun commentaires des internautes, selon moi c'est le chemin, la porte large, chemin de la facilité qui est contraire à celui que nous propose Jésus dans l'Évangile. Je vous propose de lire un des Angelus du pape.

''La porte étroite''

Benoît XVI dans un Angelus a écrit : Aujourd'hui la liturgie nous propose une parole du Christ éclairante et, dans le même temps, déconcertante. Au cours de sa dernière montée vers Jérusalem, quelqu'un lui demanda : "Seigneur, est-ce le petit nombre qui sera sauvé?". Et Jésus répond : "Luttez pour entrer par la porte étroite car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas" (Lc 13, 23-24). Que signifie cette "porte étroite"? Pourquoi un grand nombre ne réussit-il pas à y entrer? S'agit-il d'un passage réservé uniquement à quelques élus? En effet, tout bien considéré, cette façon de raisonner des interlocuteurs de Jésus est toujours actuelle : il existe toujours la tentation d'interpréter la pratique religieuse comme une source de privilèges ou de certitudes. En réalité, le message du Christ va précisément dans le sens inverse : tous peuvent entrer dans la vie, mais pour tous, la porte est "étroite". Il n'y a pas de privilégiés. Le passage à la vie éternelle est ouvert à tous, mais il est "étroit" car il est exigeant, il demande application, abnégation, et mortification de son égoïsme.

Une fois de plus, comme les dimanches précédents, l'Evangile nous invite à considérer l'avenir qui nous attend et auquel nous devons nous préparer au cours de notre pèlerinage sur terre. Le salut que Jésus a accompli à travers sa mort et sa résurrection, est universel. Il est l'unique Rédempteur, et invite chacun au banquet de la vie immortelle. Mais à une seule et même condition : celle de s'efforcer de le suivre et de l'imiter en prenant sur soi, comme Il l'a fait, sa Croix et en consacrant sa vie au service de ses frères. Cette condition pour entrer dans la vie céleste est donc unique et universelle. Le dernier jour - rappelle encore Jésus dans l'Evangile -, ce n'est pas sur la base de supposés privilèges que nous serons jugés, mais selon nos œuvres. Les "artisans d'injustice" seront exclus, tandis que ceux qui auront accompli le bien et recherché la justice, au prix de sacrifices, seront accueillis. Il ne suffira donc pas de se déclarer "amis" du Christ, en vantant de faux mérites : "Nous avons mangé et bu devant toi, tu as enseigné sur nos places" (Lc 13, 26). La véritable amitié avec Jésus s'exprime dans la façon de vivre : elle s'exprime à travers la bonté du cœur, l'humilité, la douceur et la miséricorde, l'amour pour la justice et la vérité, l'engagement sincère et honnête pour la paix et la réconciliation. Telle est, pourrions-nous dire, la "carte d'identité" qui nous qualifie comme ses "amis" authentiques ; tel est le "passeport" qui nous permettra d'entrer dans la vie éternelle.

Chers frères et sœurs, si nous voulons nous aussi passer par la porte étroite, nous devons nous engager à être petits, c'est-à-dire humbles de cœur comme Jésus. Comme Marie, sa Mère et notre Mère. A la suite de son Fils, elle a été la première à parcourir la voie de la croix et a été élevée dans la gloire du ciel, comme nous l'avons rappelé il y a quelques jours. Le peuple chrétien l'invoque comme "Ianua Coeli", porte du ciel. Demandons-lui de nous guider, dans nos choix quotidiens, sur le chemin qui conduit à la "porte du ciel". Lire plus en cliquant sur les liens ci-dessous...


Les Angélus secrets de Benoît XVI
Lire aussi l'homélie du Cardinal Vingt-Trois lors de la Messe Chrismale


Citation du Cardinal Vingt-Trois : Loin de moi l'idée de nier la réalité des actes de pédophilie ni d'oublier la souffrance, souvent irréparable, des victimes.

Voilà cher abbé Arsène Breuil, ma simple réponse à votre message qui concerne le sujet de la pédophilie et qui selon moi est un sujet qui doit passer par la porte étroite, la vraie solution à la pédophilie n'étant dans personne d'autre que dans le coeur de celui qui commet cet acte criminel, où le chemin à prendre est celui de la conversion. Je termine en vous demandant de nous donner une explication sur ce qui vous fait croire que le pape Benoît XVI semble se désolidariser des coupables?

En attendant je mets à votre disposition plusieurs liens qui apportent la preuve du travail de géant accompli par notre pape, et les cardinaux et les évêques de plusieurs pays concernant le dossier de la pédophilie.


À l'école de l'information prêtre pédophilie Vatican
Pour faire un pas de plus lire aussi

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16179
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Michel blogue avec l'Abbé Arsène Breuil, sujet pédophilie   Dim 26 Juin - 14:52

Voici un ajout à mon questionnement 

Abbé Arsène Breuil a écrit: «« Tout en condamnant comme tout le monde ces actes de pédophilie, je suis mal-à-l’aise de l’attitude sévère du Pape qui semble se désolidariser des coupables. «« Il a raison de les remettre aux mains de la justice, mais ces prêtres restent nos frères. De ma part, c’est peut-être trop facile de chercher directement l’attitude du Christ : Jésus condamne très sévèrement ceux qui sont sujet de scandale vis-à-vis des enfants, et en même temps, lui l’innocent, il se sent solidaire des coupables, jusqu’au bout, afin qu’ils changent. Arsène BREUIL Prêtre en retraite 60110 Méru 


Les trois passoires

Quelqu'un arriva un jour, tout agité, auprès du sage Socrate :
- Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ? 

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes tout cela, j'aimerais te faire passer un test rapide. Ce que tu as à me dire, l'as-tu fait passer par les trois passoires ?

Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires.

La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est vrai ?

- Non, pas vraiment, je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendue dire. 

- Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité...
Essayons malgré tout la deuxième passoire, celle de la bonté.
Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?


- Ah non, alors ! Au contraire!

- Donc, continue Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et en plus, tu n'es pas sûr qu'elles soient vraies... Voyons si cela aurait passé à travers la troisième passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Euh, non, pas vraiment!

- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, je n'ai aucune envie de l'entendre.

N'oubliez pas, l'abbé Arsène Breuil, que nous sommes en 2012 et que vous êtes sur la Toile. Nous ne pouvons plus nous permettre d'écrire une citation, surtout envers le pape, juste pour le plaisir de nous affirmer et sans connaître les deux aspects d'une question. Vous devez nous donner une explication, à savoir comment vous faites pour vous convaincre vous-même que «« l’attitude sévère du Pape semble se désolidariser des coupables. «« 

Ps: Nous avons tous(tes) hâte de savoir comment vous en êtes arrivé à cette conclusion... 

Voir aussi


Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec l'Abbé Arsène Breuil, sujet pédophilie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: