Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 82/Le petit séminaire et les autres formes d'accompagnement de vocations/

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 5312
Age : 62
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

82/Le petit séminaire et les autres formes d'accompagnement de vocations/ Empty
MessageSujet: 82/Le petit séminaire et les autres formes d'accompagnement de vocations/   82/Le petit séminaire et les autres formes d'accompagnement de vocations/ Icon_minitimeVen 21 Juin - 15:02

Exclamation Le petit séminaire et les autres formes
 d'accompagnement de vocations Exclamation

Comme l'atteste une longue expérience, la première manifestation d'une vocation sacerdotale coïncide souvent avec les années de la pré-adolescence ou avec les toutes premières années de la jeunesse. Et même chez les sujets qui se décident plus tard à entrer au séminaire, il n'est pas rare de constater la présence d'un appel de Dieu dans des périodes bien plus anciennes. L'histoire de l'Église témoigne sans cesse d'appels du Seigneur dans le jeune âge. Saint Thomas, par exemple, explique la prédilection de Jésus pour l'Apôtre Jean « en raison de son jeune âge » et en tire la conclusion suivante : "Cela fait comprendre que Dieu aime de façon spéciale ceux qui se donnent à son service dès leur première jeunesse » (198).

L'Église prend soin de ces germes de vocation semés dans les cœurs d'enfants ; par les petits séminaires, elle réalise un premier discernement et les accompagne avec attention. Dans différentes parties du monde, ces séminaires continuent à faire une œuvre éducative précieuse, pour garder et développer les germes de la vocation sacerdotale, afin que les élèves puissent plus facilement la reconnaître et soient rendus plus capables d'y répondre. Le projet éducatif de ces séminaires tend à favoriser, d'une manière adaptée et par étapes, la formation humaine, culturelle et spirituelle qui conduira le jeune à prendre le chemin du grand séminaire avec une base appropriée et solide.

« Se préparer à suivre le Christ rédempteur avec générosité d'esprit et pureté de cœur » : telle est le but du petit séminaire indiqué dans le décret Optatam totius, qui en présente ainsi le style éducatif : « Sous la conduite paternelle des supérieurs, avec la coopération si utile de leurs parents, ils mèneront une vie qui convienne à l'âge, à la mentalité et à l'évolution d'adolescents, et qui réponde pleinement aux normes d'une saine psychologie. On n'omettra pas de leur assurer une expérience convenable des réalités humaines et des rapports normaux avec leurs familles » (199).

Le petit séminaire pourra être dans le diocèse un point de référence pour la pastorale des vocations, en proposant des formes opportunes d'accueil et en offrant des occasions d'information pour les adolescents qui sont en recherche de vocation ou qui, déjà déterminés à la suivre, sont contraints de retarder leur entrée au séminaire en raisons de diverses circonstances, familiales ou scolaires.Là où le petit séminaire - « qui, en beaucoup de régions, semble nécessaire et très utile » - ne peut être établi, il faut faire en sorte de constituer d'autres « institutions » (200), comme, par exemple, des groupes de vocations pour adolescents ou pour jeunes. Bien que n'étant pas permanents, ces groupes pourront offrir, dans un contexte communautaire, des conditions favorables à la confirmation et à la croissance des vocations. Tout en vivant dans leur famille et en fréquentant la communauté chrétienne qui les aide dans leur parcours de formation, ces enfants et ces jeunes gens ne doivent pas être laissés seuls. Ils ont besoin d'un groupe particulier ou d'une communauté de référence sur laquelle ils puissent s'appuyer pour accomplir l'itinéraire de vocation que le don de l'Esprit Saint a commencé en eux.

Comme cela s'est toujours produit au cours de l'histoire de l'Église, on observe actuellement, avec une nouveauté et une fréquence réconfortantes, le phénomène de vocations sacerdotales naissant à l'âge adulte, après une plus ou moins longue expérience de vie laïque et d'engagement professionnel. Il n'est pas toujours possible ni même opportun bien souvent, d'inviter ces adultes à suivre l'itinéraire éducatif du grand séminaire. On doit plutôt, après un soigneux discernement de l'authenticité de ces vocations, présenter quelque forme spécifique d'accompagnement et de formation, de manière à assurer, moyennant les adaptations voulues, l'indispensable formation spirituelle et intellectuelle (201). Un bon dosage de relations avec les autres candidats au sacerdoce et de périodes de présence dans la communauté du grand séminaire pourra garantir la pleine insertion de ces vocations dans l'unique presbyterium et leur communion intime et cordiale avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
 
82/Le petit séminaire et les autres formes d'accompagnement de vocations/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: