Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu''

Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21291
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu'' Empty
MessageSujet: Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu''   Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu'' Icon_minitimeMer 15 Mai - 0:12


Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu'' Dieu-n-est-pas-loin

Georges Allaire a écrit : Sauf que chacun de nous a goût de se tenir loin de Dieu. C'est un fort mauvais goût.

Michel répond : Bonjour Georges, votre citation est courte mais elle me pose question, et vous êtes le seul à pouvoir me répondre. Cette question concernant votre citation a pris racine au coeur même de votre citation, qui a besoin d'un surplus de lumière. Dans l'expression < ''Sauf que chacun de nous''>, que vous utilisez, je me demande comment vous faites pour savoir que tous les autres ont le goût de se tenir loin de Dieu. Si vous aviez utilisé cette expression pour vous seulement, cela aurait été très différent comme il nous aurait été plus facile de vous comprendre. Je peux écrire pour moi, que je me sens loin de Dieu, mais l'écrire ou le dire pour un autre, là est la différence. Ex: Je ne pourrais pas écrire que Georges Allaire, Fanny Brémond, frère Jean, père Gérard, Hélène Dessautels, ont le goût de se tenir loin de Dieu, alors qu'il était possible pour Jésus de connaître la pensée du coeur des hommes et des femmes de son temps.

Très intéressante votre approche, mais dites-moi comment vous faites pour écrire une telle affirmation, qui me paraît beaucoup plus magique que réaliste? Votre affirmation demande un champ visuel proche de Celui de Dieu, qu'en pensez-vous? Je crois que les personnes qui se croient loin de Dieu sont parfois celles comme ceux qui sont les plus proches, à l'exemple de la veuve de l'Évangile.''< Mais au contraire >'' celles comme ceux qui se croient les plus proches sont très souvent les plus éloignés. En toute réalité, moi comme vous sans oublier tous les autres, personne ne peut savoir à 100% qui se tient proche comme qui se tient loin de Dieu, excepté Dieu Seul qui Connaît tout de chacun de nous. Qu'en pensez-vous Georges?

Comment expliquer que certaines personnes qui n'ont jamais eu la moindre chance de connaître Dieu, soient plus proches de Dieu que celles qui ont passé la plus grande partie de leur vie à essayer de connaître Dieu par la raison, dans une expérience livresque? Peut-être est-ce possible de construire une simple réponse à partir de cette famille de mots que voici : Raison, connaissance, intelligence, raisonner, oraison, prière, aimer, abandon, coeur. Dans cette famille de mots il est possible d'avoir accès à la théologie de la raison qui raisonne d'une raison à une autre raison, comme d'avoir accès à une théologie du coeur qui rayonne d'un coeur branché sur un autre coeur . Arrow Celui de Dieu

Je crois que plus une personne a de multiples connaissances plus elle raisonne, plus elle va de raisonnement en raisonnement, plus elle cherche à comprendre mais moins elle a la chance de comprendre par son seul et unique raisonnement. La réponse serait qu'il y a une très grande différence entre la connaissance en lien avec la raison et l'autre en lien avec un coeur bien branché sur le Coeur du Christ, avec le désir de marcher derrière Lui en passant de nos limites à l'imitation du Christ en vivant amoureusement  de Sa Vie;  Arrow pour vivre comme Lui avec Lui mais jamais sans Lui. Quand nous essayons de comprendre une personne en passant uniquement par le chemin de la raison, nous avons beaucoup plus de chance d'aboutir nulle part à cause de nos limites mais aussi à cause des fausses apparences que projette son profil extérieur qui la plupart du temps est trompeur.

Pour moi je crois sincèrement qu'il est préférable d'aimer une personne pour la comprendre car c'est l'Amour avec un grand ''A'' qui permet à deux coeurs de s'aimer sans tout comprendre de la personne que j'aime. La raison elle,elle sent trop un grand besoin de tout comprendre, < comprendre pour comprendre >, mais le coeur lui, il aime seulement et simplement. Pour que le coeur aime tous les autres coeurs comme Dieu nous Aime, il faut plonger notre coeur au Coeur de la Bonne Nouvelle pour lui permettre de suivre une cure de rajeunissement. Sûrement que vous le savez autant que moi, les enfants ne cherchent pas à comprendre, ils aiment au présent seulement. Devenir enfant dans son coeur, n'est-ce pas là un début de miracle pour nous faire plus proches de Dieu tout en ayant du plaisir à vivre en Sa Présence?

Georges Allaire a écrit : Si tous sont pécheurs, c'est que tous ont un certain dégoût de l'ordre divin. Sinon, nous serions spontanément des saints. — D'où le besoin de la grâce de conversion.

Michel répond : Votre expression Georges semble excessive ''tous ont un certain dégoût de l'ordre divin'' >>, il me semble que c'est beaucoup trop écrire car il existe quand même des personnes qui vivent une expérience de vie relationnelle d'intimité avec Dieu, en ne pouvant vivre sans Lui. Il me semble qu'en présentant votre expression au pluriel cela veut presque dire que l'Amour de Dieu n'existe plus au coeur de chacune des créatures que nous sommes. 


Personnellement je vous écris qu'en ce qui me concerne, je suis un passionné pour ne pas écrire un amoureux de l'Évangile et de Son Église, dont chaque membre, quelles que soient ses fragilités, est très important pour moi. Je crois qu'avant d'être des saints(es) nous devons apprendre à imiter Celui qui est venu nous tracer un chemin d'initiation à la sainteté. Voilà cher ami Georges, c'est toute une joie pour moi de partager ma foi comme ma joie avec vous et tous les autres Facebookois. Je trouve que c'est très intéressant d'interroger notre foi en partageant ce qu'il y a de beau et de gentil en chacun de nous, qui sommes en marche sur le chemin de la Nouvelle Évangélisation.

En toute amitié Michel et France un couple de Trois-Rivières.

Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 5901
Age : 62
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu'' Empty
MessageSujet: Re: Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu''   Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu'' Icon_minitimeDim 29 Oct - 3:46

Georges Allaire a écrit: Mystère et boule de gomme.  
Fanny, pour sa part, a compris.

Michel répond :  Bonjour cher ami Georges, si vous vous intéressez à La Nouvelle Évangélisation il faut accueillir les personnes qui interrogent vos écrits autant que celles qui les accueillent et les comprennent. La Nouvelle Évangélisation consiste à accueillir  la pensée de l'autre  pour faire grandir, pour ne pas écrire enrichir, notre pensée dans un esprit de partage, d'amour et de compréhension. Ex: Si je n'avais pas lu et réfléchi sur votre citation il m'aurait été impossible d'écrire ma propre réflexion à partir de la vôtre. Vous écrivez votre citation à partir de votre cheminement personnel comme moi je réagis à partir de ce qui m'interpelle de l'intérieur. C'est comme partager  une Parole de l'Évangile où chaque personne exprime ce que lui dit La Parole à partir de son propre vécu. Je crois que cette approche est plus qu'importante dans le monde de la Nouvelle Évangélisation. Interroger la citation réflexion de Georges Allaire ne veut pas dire que je ne la comprenne pas : Je l'interroge pour l'approfondir avec Georges et tous les autres qui ont à coeur de partager.

Si on regarde la première réaction de Fanny :   
Fanny Brémond a écrit : Bonjour cher Georges, comment expliquez-vous le sens de votre citation? Que voulez dire par ''chacun de nous a le goût de se tenir loin de Dieu'' ? Si je réagis ainsi, c'est que moi en tant que croyante j'ai toujours eu le goût de me tenir près de Dieu plutôt que le contraire (sans mérite de ma part ! C'est l'Esprit de mon baptême qui me soutient), malgré plusieurs situations difficiles vécues tout au long de ma vie de croyante. Si vous aviez parlé uniquement de vous, j'aurais compris, mais je me suis sentie incluse dans le ''chacun de nous''. Et que voulez-vous dire par ''c'est un fort mauvais goût''? Merci infiniment pour votre bonne réflexion, au plaisir de vous lire à nouveau, merci de m'éclairer.

Michel répond : A bien regarder la réaction de Fanny Brémond, elle s'interroge autant que moi mais son approche est différente, et c'est la différence qui fait la richesse du partage. Vous devriez être au septième ciel d'avoir des réactions différentes à propos de votre citation qui interroge. Une citation qui n'interroge pas ne porte pas beaucoup de fruit. Une réflexion provoque une autre réflexion, une question provoque une autre question, un mot nous inspire un autre mot, même que parfois un seul mot nous inspire une réflexion. J'écrirai encore plus, un mot, une réflexion, une citation mal comprise, peut permettre à son auteur de découvrir un surplus de richesse dans son coeur pour faire progresser sa propre réflexion par les interrogations des autres internautes.

*Pour moi écrire une réflexion est un défi, mais répondre à 
la réflexion d'une autre personne est un double défi.*

Vous le savez sûrement autant que moi, si on clique sur "j'aime" c'est le chemin de la facilité, si on compose une réflexion on doit connaître son sujet ; surtout si des internautes répondent sous forme de questionnements avec le désir d'approfondir notre réflexion. Je crois que le vrai défi des internautes qui s'intéressent à la Nouvelle Évangélisation n'est pas de composer une réflexion mais de répondre aux interrogations des internautes qui réagiront chacun avec la différence de son cheminement. Encore une fois merci pour votre citation qui interroge comme elle m'a interrogé, là est la raison de ma réflexion.

Mes interrogations ne veulent pas nécessairement dire que je ne comprendrais pas votre citation, mais en vous lisant je m'interroge, je réfléchis, je médite avec ce que je suis comme croyant, pour faire progresser une réflexion dans un questionnement positif afin d'acquérir une meilleure connaissance du sujet pour lequel je fais réagir son auteur, parce que sa citation interroge et interpelle.
En toute amitié Michel et France un couple de Trois-Rivières.
Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu'' Signature_1_1
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Blogue avec Georges Allaire/sujet/''Se tenir loin de Dieu''
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: