Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue/Durant la messe elle lui demande/Chéri, est-ce que tu as mis le poulet dans le four avant de partir?

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4703
Age : 61
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue/Durant la messe elle lui demande/Chéri, est-ce que tu as mis le poulet dans le four avant de partir?   Sam 31 Mar - 22:05


Michel écrit : Quand je suis parti de chez moi je ne savais pas qu'à mon arrivée à l'église, j'entendrais parler du poulet durant toute la célébration Eucharistique. Si je l'avais su à l'avance, je me serais rendu dans une  Rôtisserie St-Hubert - Restaurant Barbecue (BBQ...), au moins pour ce dimanche.

Michel : À mon arrivée à l'église, je m'assois et j'essaie de bien me recueillir tout en méditant les lectures de la messe et l'Évangile.

J'aime beaucoup me recueillir intérieurement pour mieux accueillir, pour mieux grandir, pour devenir un serviteur prévoyant et utile au service de l'Évangile en communion avec Notre Église. Mais voici qu'un couple d'un certain âge vient s'asseoir devant moi. À peine quelques minutes..., la femme commence la conversation avec son mari. 

La femme dit : Chéri, est-ce que tu as mis le poulet dans le four avant de partir?

Le mari répond : Oui chérie, je l'ai bien mis au four.

Michel : À la deuxième lecture, la femme fait signe à son mari...

La femme lui demande : Chéri, à quel degré tu as mis le four?

Le mari répond : Je ne me souviens pas trop, mais il est assez bas pour ne pas s'inquiéter d'ici notre retour à la maison, chérie.

Michel : Vers le milieu de l'homélie, la femme se penche du côté de son mari...

La femme dit : Chéri, si "tu ne te souviens pas à quel degré tu as mis le four", peut-être aussi, que tu ne te souviens plus d'avoir oublié le poulet sur la cuisinière.

Le mari répond en hochant la tête, montrant du doigt le prêtre en lui faisant signe qu'il écoutait l'homélie.

Michel : Je me suis dit intérieurement : Seigneur,enfin fini d'entendre parler de poulet durant l'homélie, je peux enfin écouter moi aussi l'homélie du prêtre! Mais à ma très grande surprise, durant la consécration, c'est le mari qui se penche à son tour vers sa femme...


Le mari dit : Tu sais, chérie, à force de réfléchir je me demande réellement si je n'ai pas oublié le poulet sur la cuisinière?

La femme dit : Ça ne me surprendrait pas de touez, ça...

Le mari dit : Ne t'en fais pas, chérie, nous irons manger du poulet au restaurant que tu aimes le plus, oké? Vite, lève-toi, on va communier...

Michel: Un peu avant la sortie, à peine revenus dans leur banc...

Le mari dit : Il faut se dépêcher, nous allons voir où j'ai mis le poulet ; si le poulet est dans le four, on mange à la maison, sinon on va à ton restaurant préféré.

Michel : À la sortie de la messe, je n'avais qu'un seul mot en tête : poulet.

''Un dimanche qui m'a bien fait réfléchir malgré tout''

Si nous arrivons à l'église la tête pleine de belles distractions, nous en ressortirons le coeur vide. Les gens disent souvent que l'homélie de certains prêtres les  endort, mais très souvent ce n'est pas vraiment l'homélie qui est soporifique, c'est nous qui sommes la plupart du temps ailleurs, dans le monde de nos trop belles distractions, de certains événements qui nous attendent après la messe. 

Selon moi, je pense que la messe d'un vrai ou une vraie catholique, cela se prépare au moins une heure avant la messe, mais tout dépend du cheminement et du désir de chacun. Les catholiques critiquent le plus souvent l'homélie du prêtre, pourtant ils devraient presque toujours se poser la question : Est-ce que j'étais vraiment présent d'esprit durant la célébration Eucharistique?

Est-ce que je prends le temps de bien lire et relire, ou de bien méditer, les textes liturgiques, pour mieux comprendre le langage du prêtre durant son homélie?Personnellement, en méditant les textes liturgiques avant la messe, j'affirme que même si certains prêtres sont moins bien préparés ou moins intéressants que d'autres, je réussis assez bien à trouver quelques bonnes paroles qui me permettent de grandir dans ma foi. Le manque de méditation des textes liturgiques est peut-être un des plus grands obstacles qui nous empêche de comprendre le langage du prêtre dans son homélie. Je ne veux pas être méchant, mais je dis que les gens qui se rendent au bingo ou dans un spectacle en particulier, arrivent une heure et parfois deux avant la présentation. Suivons leur exemple et nous deviendrons des saints(es)!

C'est quand même drôle la vie, car au restaurant quand les gens sont trop silencieux c'est parce que la nourriture qu'ils mangent est trop bonne, tout le monde mange et personne ne parle, car parler la bouche pleine ça manque de politesse.Mais à l'église, quand les gens qui parlent durant l'homélie avancent comme raison que la nourriture spirituelle que donne le prêtre n'est pas assez bonne pour attirer leur attention à trois dimensions...! Je veux dire, être présent à l'homélie avec notre raison, notre coeur, ainsi qu'avec notre esprit,  au même moment et même endroit. Moi je me demande si la vraie raison ne serait pas d'arriver à l'église le coeur vide ; comme si le fait d'arriver à l'église le coeur vide, non-préparé à une écoute profonde de La Parole de Dieu, créait comme un vide immense qui nous empêche d'être aussi présents à l'homélie du prêtre que nous le sommes dans une salle de bingo.

Pourtant,  au bingo  le silence est plus silencieux que dans un cloître, les gens ne font qu'entendre des chiffres.



''Oui, comme c'est drôle la vie, n'est-ce pas?''
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue/Durant la messe elle lui demande/Chéri, est-ce que tu as mis le poulet dans le four avant de partir?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: