Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/

Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21108
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Empty
MessageSujet: Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/   Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Icon_minitimeJeu 11 Juin - 16:21

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ 6a00d83451c7ee69e201bb07dc29cc970d-500wi


Quand l'enfant entre en communion avec un adulte, il ne porte  pas attention à ce qu'il fait comme à ce qu'il va dire. Il ne fait pas la  différence entre sa petitesse et la grandeur de l'autre, il ne va pas analyser la différence en disant : Je vais faire attention, je ne vais pas toucher à la tête du pape... Non,l'enfant agit envers le pape comme s'il rencontrait un enfant un peu plus grand que lui ; l'enfant, il aime seulement, même avec le pape... Entre Dieu et nous c'est la même chose, c'est nous au naturel qui faisons communion avec le Surnaturel.

Louise Cardin a écrit : 1/ On devrait se regarder avant et après avoir communié...

2/Louise Cardin : Je voulais dire... Se regarder avant et après la Communion pour voir la différence qui s'opère en nous... Dans notre regard... Dans notre façon de nous voir.

3/Louise Cardin : Pour capter, prendre conscience de ce que nous venons de recevoir... De Celui que nous venons de recevoir.

Michel partage : Bonjour Louise, je ne crois pas que techniquement parlant il soit possible d'en arriver à une telle analyse pour voir cette différence qui s'opère en nous, surtout si une personne est plongée dans une expérience profondément spirituelle quand son coeur se fond dans le coeur du Christ. Quand vous êtes saisi par le Christ>> ce n'est plus vous qui vivez, >> mais c'est le Christ qui vit en vous. On pourrait poursuivre dans le même sens et dire : Ce n'est plus vous qui regardez, >> ce n'est plus vous qui parlez , ce n'est plus vous qui aimez, c'est  toujours le Christ qui aime en vous.


Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ NjmlgTxy8oAAAAASUVORK5CYII=


La ''différence'' n'existe plus quand nous choisissons ''(d'Aimer comme Jésus.)'' Alors adieu la différence et bonjour l'Espérance, bienvenue au Don de l'Esprit-Saint ; le reste n'appartient qu'à Dieu Seul. Nous sommes le petit marteau d'Amour de Jésus ; et ne l'oublions pas, Il est le Fils d'Un Charpentier, Il connait très bien la charpenterie de notre coeur de pauvre. 

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ IVgaL_wvcWk

Avec Le Christ en nous, ni vous ni moi ne sommes intéressés à faire la différence entre les choses ou les êtres. Qu'il s'agisse de votre vie, la mienne ou celle de toute autre personne, si notre coeur est habillé de la Parole de Dieu avant même d'entrer dans le choeur d'une église pour  faire  communion dans un coeur à Coeur avec Le  Christ, si nous disons oui au Christ dans une démarche spirituelle amoureuse libre et consentante, alors notre coeur fait le passage de la raison à l'oraison ; pour ne pas écrire que notre coeur fait le passage en refusant de chercher des ''différences'', afin d'avancer au large en plongeant au coeur de l'Amour et de l'Espérance qui sont offerts à chacun de nous, comme Jésus les a offerts à Pierre en lui disant :
Toi, suis-moi !

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ 536222_501821356547389_955440601_n

''Ne l'oublions pas''
Pierre a voulu apprendre à marcher sur les eaux, Pierre voulu savoir combien de fois il lui fallait pardonner en prenant la chance de donner le chiffre 7 fois, mais il s'est aperçu que Jésus était meilleur que lui en mathématiques. Ensuite Pierre a voulu convaincre Jésus de ne pas se rendre à Jérusalem. Pierre en regardant Jean, voulait savoir ce qu'il adviendrait de Jean, mais la seule chose que Pierre devait demander à  Jésus c'est de lui apprendre à marcher derrière Lui  pour apprendre à ''Aimer comme Lui''. 


Pierre l'a très bien compris après que Jésus lui eut demandé par trois fois : M'aimes-Tu? Je crois que c'est la plus belle rencontre amoureuse entre Pierre et Jésus, qui lui a fait comprendre que le pardon n'était pas une question de chiffre mais que c'était l'Amour de Jésus qui donnait naissance au Pardon. Pierre a compris qu'en Aimant Comme Jésus il pourrait pardonner comme Jésus.Mais chacun de nous est-ce que nous l'avons bien compris comme Jésus l'a fait à Pierre?

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ HozM6AFFEPQBiE79PnLJMlWUUiI

 ''Pierre comme nous,nous sommes  la
 petite ''goutte d'eau'' qui devait tomber 
dans l'Océan D'Amour de Jésus.''

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Fluid-mechanic-500x500

L'expérience de vivre la communion en communiant au Corps et au Sang du Christ, c'est comme l'expérience que Pierre a vécue avec Jésus quand Jésus Lui a demandé par trois fois : M'aimes-Tu? L'expérience de Pierre, comme celle de chacun de nous, c'est comme une goutte d'eau qui se perd dans les profondeurs de la mer, il nous est impossible de la retrouver ''pour  faire la différence entre la goutte d'eau et la mer.'' 


Comme le Christ est en nous, nous ne devrions avoir aucune idée de regarder les personnes qui nous entourent pour tenter de discerner la différence qui s'opère en elles avant ou après la communion, un peu comme Pierre qui voulait que Jésus lui dise ce qu'il devait advenir de Jean. La réponse de Jésus est aussi simple que celle quand Il lui avait donné  le nombre de fois où il devait pardonner si quelqu'un venait à l'offenser.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2FToiSuisMoi


''Regardons ensemble cette 
approche de Jésus avec Pierre.''


Pierre s'approcha de Jésus pour lui demander : «Seigneur, quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner? Jusqu'à sept fois?» Jésus lui répondit : «Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois sept fois. Le pauvre Pierre avec son petit 7 pardons, et Jésus qui lui dit qu'il faut pardonner jusqu'à soixante-dix fois sept fois! Le pauvre Pierre a vraiment reçu un cours de mathématiques sur la multiplication de la part de Jésus. 

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2FPardon70x7

La raison en est très simple ; nous sommes tout à Dieu comme Dieu Est Tout en nous, alors notre coeur est branché sur Le Coeur du Christ pour nous apprendre à multiplier les pardons avec Son Amour gratuit,  pour  passer de l'option différence à l'option espérance en Aimant comme Lui. C'est le plus grand des mystères de tous les mystères. L'Amour de Dieu présent dans notre coeur d'enfant de Dieu l'emporte sur la différence qui est une option de la raison ; mais un jour, provoquée par l'Amour Compassion de Dieu, notre raison prend le chemin d'une oraison en floraison ; seulement ''si'' on répond au "Viens, Suis -Moi" du Christ par un oui du coeur, j'allais pour écrire par un cri du coeur comme l'aveugle de Jéricho : Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! Son cri du coeur a porté beaucoup de fruit, il a bondi de Joie ; ensuite à la différence du jeune homme riche il a suivi Jésus sans revenir en arrière, il est devenu disciple de Jésus au nom de Bartimée. Le cri du coeur vers Jésus n'est jamais perdu. 

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Rosario18

 Quand nous avons dit notre oui à Jésus, notre vie se résume en cette courte phrase : ''(Aimer (Comme) Jésus)'' en suivant l'exemple de Marie qui choisit la meilleure place en venant s'asseoir aux pieds de Jésus pour L'écouter de tout son coeur.

  Il n'est possible à personne en ce monde d'analyser de tels changements qui se vivent dans l'intimité et l'invisibilité de notre coeur avec Jésus, et qui fait partie de l'Amour Mystère de chacune de nos vies, connue de Dieu Seul.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ 500px-Jan_Vermeer_(attr.)_-_Christ_in_the_House_of_Martha_and_Mary_-_National_Gallery_of_Scotland

Quand on se sert du marteau comme instrument de travail il nous rend bien service,>> mais fait-t-il la différence quand celui qui s'en sert frappe sur un plus gros clou à la différence d'un plus petit clou? La réponse est non, alors pour nous il en va de même avec Dieu. Nous sommes dans La Main de Dieu comme ces instruments, Dieu se sert de nous comme instruments d'amour quand on se laisse nourrir par Lui, comme le mendiant qui vient mendier sa nourriture de tous les jours dans une oeuvre de charité. 

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Elemosina

Vous avez dû remarquer que très souvent je prends comme exemple un couple, un homme et une femme, pour faire la comparaison de notre communion entre nous et Dieu comme entre Dieu et nous.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2Fcoeurcouple

Si je nous prends pour exemple moi Michel et France mon épouse à partir de notre propre expérience de couple, c'est parce qu'''il est possible  d'expliquer une petite parcelle de notre expérience spirituelle en me basant sur la pratique de la prière  que nous vivons moi et mon épouse tous les soirs. Nous avons eu le privilège de connaître Dieu chacun de notre côté avant même de vivre notre projet de mariage.


Il m'est possible d'expliquer notre cheminement de vie spirituel parce que nous sommes mariés depuis 7 ans. Même dans un couple il existe un aspect  d'intimité entre moi et Dieu comme entre mon épouse et Dieu, qu'il m'est impossible d'aborder car je ne connais pas tout de mon épouse comme mon épouse ne connaît pas tout de moi, mais Dieu Lui, connaît tout et sait tout de chacun de nous.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2Fcoeurmariage1

Ne soyez  pas surpris si je vous dis que j'ai rencontré Dieu le jour même de mon départ de la maison à 15 ans 1/2, et pourtant encore aujourd'hui, je n'ai pas les mots exacts pour expliquer en profondeur cette rencontre mystérieuse mais combien merveilleuse entre Dieu et moi comme entre moi et Dieu.

''Avant notre mariage''

Comme j'ai vécu proche 30 ans avec des religieux en tant que laïc dans la vie communautaire, nous nous connaissions beaucoup puisque nous vivions ensemble 7 jours sur 7. On se rencontrait trois fois par jour pour prier à la chapelle. Avec les années on s'apercevait presque malgré soi de ceux qui venaient à la chapelle par habitude et ceux qui y revenaient en dehors des habitudes horaires quotidiennes. Personnellement j'aimais beaucoup me retrouver à la chapelle pour faire oraison, c'était pour moi un besoin indispensable, beaucoup plus que manger et dormir. En vivant avec 30 religieux, avec les années on finissait par savoir qui était qui et qui faisait quoi.


Exemple : Il était possible de savoir ou se trouvait tel ou tel frère en le nommant, bien qu'ils soient 30.
Personnellement je les classais en deux catégories. Un certain nombre de frères quand on les cherchait, on savait qu'ils étaient à écouter la télévision dans les salons communautaires. L'autre catégorie était à écouter la télévision du Bon Dieu dans la chapelle devant le Saint-Tabernacle, où il était possible d'ouvrir la petite porte pour faire de l'adoration.


Personnellement j'étais beaucoup moins à l'aise avec les frères qui aimaient beaucoup écouter la télévision, mais en revanche je me sentais comme au Ciel quand je partageais sur des sujets spirituels avec les frères qui fréquentaient la chapelle sans modération, en dehors des exercices spirituels communautaires habituels que l'on appelle l'office divin. Je mets ci-dessous l'explication liturgique de l'office divin tel qu'il se vit dans la vie communautaire ; il suffit de cliquer sur le lien suivant en rouge,>> office divin.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Moines-chantent-500x333

Même quand nous partageons la vie communautaire et que nous nous connaissons très bien les uns les autres, même assez pour connaître nos défauts mignons, malgré cette connaissance que nous avons pu acquérir au fil des années par l'expérience de la vie communautaire,  il n'est pas possible ni avant ni après la communion de voir la différence qui s'opère dans les personnes.


Selon ma pauvre expérience spirituelle, quand Louise écrit : Se regarder avant et après la Communion pour voir la différence qui s'opère en nous...


Michel explique : Votre phrase est sans doute maladroitement exprimée puisqu'on a l'impression qu'il est possible de passer notre vie spirituelle au scanner pour voir notre état d'âme, afin de faire la différence entre  l'avant et l'après communion. Selon moi il faudrait revoir votre phrase avec un de vos amis prêtre et lui demander ce qu'il en pense. Personnellement je reprendrais votre phrase en changeant par exemple quelques mots, comme je vais le faire ci-dessous .

Louise Cardin a écrit : On devrait se regarder avant et après avoir communié...

Michel partage : On devrait >>se laisser aimer et séduire par le Christ avant et après avoir communié...>>pour aimer et séduire comme Le Christ nous a séduits.''

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ 5_memory-verse

En quelques mots simples, pour rencontrer le Christ dans notre coeur et lui dire notre premier oui afin d'accueillir les Dons de Son Esprit, il faut s'apprivoiser très lentement, tout doucement à fermer nos yeux sur le monde extérieur qui nous entoure, pour nous préparer à notre première rencontre avec Lui dans un coeur à coeur où commence la grande aventure intérieure qui conduit notre raison au coeur d'une oraison en floraison.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2FRencontreleSeigneur

Michel partage : Votre approche me fait penser à la rencontre de Jésus avec Pierre.


Michel explique à Louise comme à tous les autres : Ce n'est qu'après la Résurrection que Pierre comprend qu'il ne doit plus analyser et comptabiliser le pardon mais aimer comme Jésus l'Aime.


Pierre me fait penser un peu à votre citation,>>il voudrait connaître la différence des événements qui vont arriver à Jean>>>L'Évangile de Jean dit :...voyant Jean proche de lui, il demande à Jésus : « Seigneur, et lui ? » (Jn 21, 21). Mais Jésus, devant ces tentations, lui répond : « Que t’importe ? Toi, suis-moi » (Jn 21, 22).


L’amour de Jésus doit suffire à Pierre, comme l'amour de Jésus doit nous suffire à nous aussi avant comme après la communion... Comme Jésus l'a dit à Pierre : « Que t’importe ? Toi, suis-moi » (Jn 21, 22)
Pour nous aujourd'hui, on pourrait reprendre la même citation de Jésus dans (Jn 21, 22) quand Pierre a regardé Jean, voulant savoir la différence de ce qui lui arriverait, puis l'écrire en lien avec votre citation en écrivant...
Que t'importe >> Se regarder avant et après la Communion pour voir la différence qui s'opère en nous...? À chacun de nous Jésus répond : « Que t’importe ? Toi, suis-moi. »

''Je mets ci-dessous la citation du pape François''


L’amour de Jésus doit suffire à Pierre. Il ne doit pas céder à la tentation de la curiosité, de l’envie, comme lorsque, voyant Jean proche de lui, il demande à Jésus : « Seigneur, et lui ? » (Jn 21, 21). Mais Jésus, devant ces tentations, lui répond : « Que t’importe ? Toi, suis-moi » (Jn 21, 22). Cette expérience de Pierre constitue un message important aussi pour nous, chers frères Archevêques. Le Seigneur aujourd’hui me répète à moi, ainsi qu’à vous, et à tous les Pasteurs : Suis-moi ! Ne perds pas de temps en questions ou en bavardages inutiles ; ne t’arrête pas sur les choses secondaires, mais regarde l’essentiel et suis-moi. Suis-moi malgré les difficultés. Suis-moi dans la prédication de l’Évangile. Suis-moi dans le témoignage d’une vie qui correspond au don de la grâce du Baptême et de l’Ordination. Suis-moi en parlant de moi à ceux avec lesquels tu vis, jour après jour, dans l’effort du travail, du dialogue et de l’amitié. Suis-moi dans l’annonce de l’Évangile à tous, spécialement aux derniers, afin qu’à personne ne manque la Parole de vie, qui libère de toute peur et donne confiance dans la fidélité de Dieu. Toi, suis-moi !
Lire plus
 
Citation à retenir : L'Amour de Dieu fait naître en nous le  désir de nous laisser séduire de l'intérieur pour nous apprendre à  bien conduire notre vie selon le bon plaisir de l'Amour Divin. C'est par la nourriture de la Parole de Dieu qui s'enracine dans les profondeurs de notre coeur humain, que Jésus veut nous apprendre à Aimer comme Lui mais jamais sans Lui. 

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ TOI-SUIS-MOI

''Conclusion''


Que ce soit au balcon de l'église ou dans le choeur de l'église, avant ou après la communion, l'important n'est pas de chercher à connaître les différences qui s'opèrent avant ou après la communion, mais ''(c'est d'Aimer comme Jésus.)'' Si nous Aimons comme Jésus nous deviendrons des instruments et nous ferons ce qui est possible, et Dieu Lui, fera l'Impossible.

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Imgserver.php?file=.%2Fimgtest%2Fcommunion

Citation Biblique en lien avec la réflexion ci-dessous
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 21108
Age : 62
Réputation : 12
Date d'inscription : 07/05/2008

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Empty
MessageSujet: Re: Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/   Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Icon_minitimeJeu 11 Juin - 16:22

Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/ Liturgie-la-parole-et-le-christ


Évangile de Matthieu dit:

« A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer. Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés : "C'est un fantôme", disaient-ils, et pris de peur ils se mirent à crier.
Mais aussitôt Jésus leur parla en disant : "Ayez confiance, c'est moi, soyez sans crainte."

Sur quoi, Pierre lui répondit : "Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir à toi sur les eaux" -- 

"Viens", dit Jésus. Et Pierre, descendant de la barque, se mit à marcher sur les eaux et vint vers Jésus.Mais, voyant le vent, il prit peur et, commençant à couler, il s'écria : "Seigneur, sauve-moi!"
Aussitôt Jésus tendit la main et le saisit, en lui disant : "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?" » Mt 14, 25-31

Évangile de Matthieu dit:

« "Seigneur, combien de fois mon frère pourra-t-il pécher contre moi et devrai-je lui pardonner? Irai-je jusqu'à sept fois?"
Jésus lui dit : "Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à 77 fois." » Mt 18, 21-22

Évangile de Luc dit :

« Prenez garde à vous! "Si ton frère vient à pécher, réprimande-le et, s'il se repent, remets-lui.
Et si sept fois le jour il pèche contre toi et que sept fois il revienne à toi, en disant : Je me repens, tu lui remettras." » Lc 17, 3-4

(Remarque : Le sept fois n'est pas sept fois par semaine, par mois ou par année, mais>> le même jour!!) Qui dit mieux?


Évangile de Matthieu dit :

« A dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter.

Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner en disant : "Dieu t'en préserve, Seigneur! Non, cela ne t'arrivera point!" Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes!"

Alors Jésus dit à ses disciples : "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renie lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive." » Mt 16, 21-24

Évangile de Jean dit :

« Quand ils eurent déjeuné, Jésus dit à Simon-Pierre : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci?" Il lui répondit : "Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime." Jésus lui dit : "Pais mes agneaux."

Il lui dit à nouveau, une deuxième fois : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu" - "Oui, Seigneur, lui dit-il, tu sais que je t'aime." Jésus lui dit : "Pais mes brebis."

Il lui dit pour la troisième fois : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu?" Pierre fut peiné de ce qu'il lui eût dit pour la troisième fois : "M'aimes-tu", et il lui dit : "Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t'aime." Jésus lui dit : "Pais mes brebis.

En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais jeune, tu mettais toi-même ta ceinture, et tu allais où tu voulais ; quand tu auras vieilli, tu étendras les mains, et un autre te ceindra et te mènera où tu ne voudrais pas."Il signifiait, en parlant ainsi, le genre de mort par lequel Pierre devait glorifier Dieu. Ayant dit cela, il lui dit : "Suis-moi." » Jn 21, 15-19

Évangile de Jean dit :

« Se retournant, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait, celui-là même qui, durant le repas, s'était penché sur sa poitrine et avait dit : "Seigneur, qui est-ce qui te livre?"
Le voyant donc, Pierre dit à Jésus : "Seigneur, et lui?"

Jésus lui dit : "Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi." » Jn 21, 20-22
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Louise Cardin/Sujet/2/Le regard de Jésus ou les regards des autres/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: