Écoute Partage Parole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton cœur
 
PortailAccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 12069
Age : 66
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Empty
MessageSujet: Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/   Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Icon_minitimeLun 28 Sep - 21:48

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 1235233_710672215650658_1070907146_n


Synthia a écrit : Cher Coeurtendre.... je t'écris pour te donner quelques nouvelles...Ma mère m'à dit que vous aviez appréciez mon texte sur le témoignage d'une enfant malade;moi aussi,je m' intéresse à tout ce qui est en rapport à l'humain.Je ne sais pas si je vais pouvoir trouver facilement, mais je sais que je ferais tout pour y arriver!....Voilà,je te donnes quelques nouvelles, j’espère que tu me diras ce que tu en penses....
A bientôt Synthia  

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 97224155_o

Michel partage : Bonjour chère Synthia de mon :coeur2: , n’ayez pas peur de cette expression sensible car elle veut dire simplement que même si je n'ai guère de nouvelles de vous je vous porte dans mon :coeur2:  depuis le premier jour comme si j'avais toujours reçu des nouvelles de vous, de notre premier contact par écrit jusqu'à aujourd'hui.


Quand votre mère me donne des nouvelles de vous c'est très différent des nouvelles que je recevais directement de vous, car les mots utilisés par votre mère ne passent pas par la porte des sentiments en provenance de la source de votre :coeur2: , qui est vôtre. 

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Sevgililer-gc3bcnc3bc-gc3bcl-buket-15-tl

J'ai tardé un peu à vous écrire pour la simple raison que vous n'êtes pas la seule à qui j'écris ; ensuite quand il y a une trop longue coupure de plusieurs mois dans un dialogue par écrit, ce n'est pas toujours évident de reprendre la dialogue, surtout quand nous avons abordé plusieurs sujets sensibles concernant votre vie de tous les jours, votre milieu de vie au quotidien où je ne sais réellement plus où vous en êtes rendue.

1/Au tout début vous avez abordé plusieurs sujets assez personnels concernant votre vie commune avec votre compagnon...

2/Vous êtes partie de chez votre compagnon, puis vous êtes revenue et les quelques nouvelles reçues par écrit me semblaient plus négatives que positives. 

3/Mais depuis votre retour, avant votre entrée à l’hôpital et jusqu'à votre courriel récent, je suis surpris qu'il n'y ait eu aucune nouvelle particulière à savoir où vous en êtes rendue dans votre vie relationnelle avec votre compagnon ou votre conjoint. 

Si je reviens sur ces sujets intentionnellement, c'est un bon signe que ma (mémoire :titscoeurs: ) retient facilement ce que vous m'écrivez, pour ne pas écrire que c'est un signe visible et très positif pour vous que je ne fais pas semblant de vous lire et de vous relire plusieurs fois avant de vous répondre généreusement avec respect et délicatesse de :coeur2: . 

Chose certaine, quand on fait de la relation d'aide gratuite, même si cette approche est gratuite il faut que la personne la désire de tout son :coeur2: , sinon ça ressemble à quelqu'un qui écoute un beau film de trois heures attendu depuis très longtemps mais interrompu par de multiples pannes de courant, alors le film est moins intéressant à suivre que de le voir du début jusqu'à la fin. 

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Aucoeurr

''Un avis personnel à partir de plusieurs expériences en relation d'aide'' 


Une relation d'aide en passant par le chemin de l'écriture, c'est bon surtout si vous êtes en contact avec une personne qui a consacré sa vie à la relation d'aide sur le terrain de la vie. D'une certaine manière vous avez été chanceuse car votre mère me connaissait depuis longtemps. 


Mais comme la technologie est de plus en plus performante je crois qu'il faudrait franchir l'étape du chemin de l'écriture à une relation d'aide verbale en passant par Skype. La raison en est simple, on apprend beaucoup plus par une communication verbale que par une communication  passant seulement par les touches de notre clavier.


La communication verbale en voyant la personne, c'est beaucoup plus constructif, surtout quand une personne se sent écoutée ; il est alors possible de faire naître un dialogue quand la personne se sent écoutée, avec la possibilité d'intervenir à volonté, sans modération, où il n'y a pas un semblant d'écoute comme ça se passe dans plusieurs institutions publiques trop bureaucratisées, où la théorie l'emporte trop facilement sur la pratique de terrain.Comme si la souffrance humaine était déshumanisée par notre système de santé publique qui fonctionne sur la haute vitesse.  

''Pour vous aider à mieux comprendre mon approche mais surtout ma proposition, je vais vous donner un exemple concret dont j'ai été le témoin pendant plusieurs années de ma vie.''


J'ai connu une femme qui vivait avec un homme qui la contrôlait dans tous les petits gestes de son quotidien, à un tel point que quand le téléphone sonnait c'est elle qui répondait et c'est l'homme qui lui intimait quoi dire et quoi ne pas dire ; ensuite quand elle raccrochait le téléphone il la critiquait à de multiples reprises en lui faisant des reproches parce que ce n'était pas cela qu'il lui avait demandé de dire, bien que cette femme ait répété mot pour mot ce qu'il lui dictait sans que ce soit lui qui écoutait l'interlocuteur(trice) qui parlait avec sa conjointe.

Dans une telle situation, quand une personne venait à la maison de cette dame ou qu'elle se rendait dans un lieu public avec son mari, elle ne parlait jamais devant d'autres personnes, saisie par une forme de paralysie de la peur d'être interrompue violemment par son conjoint. Les seules réponses qui sortaient de la bouche de cette femme apeurée étaient celles-ci >>>Tu as raison, oui c'est vrai, ou encore oui ou non, sachant à l'avance ce qui ferait plaisir à son conjoint. On pourrait appeler cela une conversation programmée à partir du programme paralysie de la peur, connaissant à l'avance l'attitude contrôleuse de son pauvre conjoint.  

Quand cette femme a eu son premier cancer du sein et par la suite le cancer du poumon, elle n'avait plus la santé de vivre dans une telle situation d'esclavagisme, alors elle a dû divorcer pour apprendre à connaître en quoi consiste la vraie liberté de vivre en ayant le droit de marcher librement dans sa demeure, de bouger librement et de prendre la parole sans dépendre d'une ou des personnes qui l'obligeaient à être la copie d'elles-mêmes.

Cette femme que j'ai accompagnée de longues années par téléphone était une personne très affectueuse, mais elle n'avait pas le droit de le montrer à ses enfants quand elle vivait avec son conjoint qui était alcoolique et souffrait de cruauté mentale. 


Un certain nombre de mois après son divorce, elle s'est aperçu qu'elle avait un talent de communication au point que plusieurs personnes se rendaient chez elle pour se confier à elle ; même que certaines de ces femmes ne savaient plus partir, et cette femme qui avait été blessée et rabaissée toute sa vie ne savait pas comment s'y prendre pour les faire partir, par crainte de les blesser en leur demandant de la quitter parce qu'elle souffrait lourdement de ses deux cancers. Quand elle vivait avec son conjoint et qu'il lui parlait c'était presque toujours pour lui dire des expressions vulgaires ou pour la rabaisser.

Un jour elle me racontait que son conjoint s'était brisé une côte, alors il ne pouvait plus conduire l'auto pour une période assez longue ; c'est pourquoi il a fallu que sa conjointe apprenne à conduire avec lui comme passager, il devait lui montrer comment conduire. La dame me dit : Il me critiquait tellement, en plus de sacrer après moi, que j'ai dû lui demander d'aller s'asseoir à l'arrière sinon je refusais d'apprendre à conduire par crainte de provoquer un accident sur la route tellement il me faisait peur. En toute franchise je dois vous écrire que je ne sais comment cette femme a réussi à apprendre à conduire une auto avec un homme aussi violent et contrôleur. Selon moi c'est proche du miracle.La dame finit par obtenir son permis de conduire et pendant plus de 20 ans elle n'a jamais eu d'accident, mais son conjoint en a eu plusieurs en plus de réussir à fuir la police un certain nombre de fois.

Cette longue expérience d'accompagnement avec cette dame a été pour moi une école de vie ; elle m'a permis d'acquérir une très belle expérience de terrain pour comprendre que si une femme veut réussir (dans la vie) (et dans sa vie) comme vous semblez vouloir le faire, il faut avant tout que cette femme sorte de son piège, je veux dire de son milieu de vie qui met plusieurs obstacles à la réalisation de ses projets ; sinon elle demeure dans un lieu où elle se sent femme objet, femme rabaissée, femme traitée par un homme qui lui fait croire qu'elle ne réussira jamais à faire quoi que ce soit de sa vie excepté dépendre de lui qui sait tout, connaît tout, pour la simple raison qu'il ressent un plaisir malsain à exercer un contrôle qui brime la liberté de cette femme vivant dans une telle situation, comme l'histoire de cette dame mentionnée ci-dessus.

Comme vous m'en avez raconté beaucoup au sujet de votre compagnon et que vous me demandez mon avis, je pense que s'il vous traite toujours de la même manière que vous me l'avez expliqué de par le passé, je serais extrêmement surpris que vous ayez l'énergie de trouver un travail et de le conserver longtemps en vivant dans un tel climat de dévalorisation.



Parfois j'ai comme l'impression, si je me guide sur ce que vous m'avez écrit au sujet de votre conjoint, que c'est comme s'il avait peur d'être témoin de vos réussites avec la crainte de vous entendre lui dire un jour : >>> Si tu m'avais donné cette même chance dans le passé au lieu de me dire et redire que je ne pourrais jamais rien faire dans la vie, mes projets auraient réussi bien avant aujourd'hui... Ne soyez pas surprise de cette citation que je dis très importante ci-dessus car je me guide sur ces femmes qui ont eu le courage de sortir du piège d'un conjoint contrôleur pour concrétiser leur projet qui a cessé d'être un rêve en le faisant passer à l'étape de la réalisation.   

''En relation d'aide les petits mots simples sont plus importants que les mots trop longs et compliqués''

''Maintenant parlons de quatre mots qui très souvent font des petits, et même des grands miracles dans la vraie relation d'aide quand il y a une bonne coopération entre la personne en besoin d'écoute et celle qui écoute.''

L'amourl'écoutele dialogue et la tendresse sont quatre mots indissociables l'un de l'autre. Ces quatre mots forment une famille de (mots doux et tendres) où chaque lettre a le pouvoir de se détacher tout doucement l'une de l'autre pour s'infiltrer sous la forme d'une douce flamme d'amour dans toutes les autres lettres de l'abécédaire de A à Z ; on dirait que les lettres dansent au rythme orchestré de l'amour  pour créer de nouveaux mots qui enrichissent la valeur du dialogue quand celui-ci accouche dans chaque coeur humain >> qui est le doux lit de l'amour et de la tendresse.

(Amour et tendresse), deux mots qui forment un couple  enraciné dans le coeur de chaque humain, qui ont la capacité de nous guérir de tous nos maux quand nous choisissons de prendre le chemin de l'écoute en forme de :coeur2: .Quand il y a une écoute en forme de :coeur2:  c'est la raison qui commande à l'intelligence de faire descendre chaque mot dans le :titscoeurs:  avant de créer un dialogue riche avec la personne en besoin d'une écoute attentive

Je crois, mais comme toujours je me donne le droit de me tromper, je pense que si vous aviez eu l'occasion d'avoir une écoute plus attentive de la part de votre compagnon ou de votre conjoint, votre chemin aurait été très >>> très >>> très >>> différent de celui qui vous a conduite à l’hôpital. J'ai souvent dit à votre mère que si nous avions la possibilité de communiquer par Skype il vous serait possible d'éprouver une certaine joie de communiquer qui donnerait un autre sens à votre vie. L'écriture comme la richesse du dialogue ne résolvent pas tous les problèmes de notre quotidien, mais très souvent la vraie richesse de ces deux outils que l'on appelle la communication nous évite plusieurs problèmes impossibles à éviter si nous n'avions pas le second outil du dialogue verbal qui selon moi est indispensable pour enrichir notre vie de chaque jour.

Que ce soit l'écoute ordinaire entre deux personnes qui vivent sous le même toit, l'écoute dans les milieux hospitaliers, ou dans tout autre endroit public, je sais de longue expérience de terrain que si l'écoute à trois dimensions n'est pas présente, il n'y a pas d'écoute réelle mais un semblant d'écoute guidé par un titre professionnel, là où une ou plusieurs personnes sont à peine à demi-présentes à l'autre, quel que soit le grand besoin d'écoute de la personne assise devant elles. ''Quand le :coeur2:  écoute, la raison comme l'intelligence se reposent pour donner la chance au coeurmeteo  d'aimer pour trois.''  


Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 53000812

''Nous avons tous besoin un jour ou l'autre d'un contact humain, je veux dire d'un ami ou d'une amie qui connaît tout de nous et qui nous aime quand même.'' 

Le premier but d'un(e) ami(e), c'est d'apprivoiser un :coeur2:  qui souffre pour lui permettre d'exprimer ses douleurs avec son cœur et faire communion avec le :titscoeurs:  de celui ou de celle qui a la mission d’apprivoiser, d'écouter ; pour établir un vrai dialogue et détecter le chemin à prendre afin de guérir plusieurs maux avec des (mots doux) en provenance de l'abécédaire de l'amour enraciné dans le :coeur2: de celui qui souffre comme de celui qui écoute.

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Ecoute-ton-coeur-Idee1

Si je prends l'exemple de votre mère que j'accompagne tous les jours depuis presque 8 ans sur Messenger puis sur Skype, ça ne change pas tout dans sa vie quotidienne, mais ça lui permet d'aller chercher des outils de communication par le moyen de Skype ; elle va chercher une source de dialogue qu'il ne lui est pas possible de trouver dans son milieu de vie, je parle de son couple.

Quand j'écris à Synthia, je trouve qu'il y a plusieurs points communs entre vous deux (Synthia et votre mère), vous qui rencontrez des obstacles, où le manque d'un vrai dialogue et d'une véritable écoute vous empêche de faire naître vos riches talents qui sommeillent au-dedans de vous deux.


Il n'est possible à aucun talent de naître et de grandir si nous vivons dans un milieu de vie où sont absents l'amour, le dialoguel'écoute, la compréhension sous forme de compassion, où l'amour et la tendresse font éclore les talents selon l'ouverture du :titscoeurs:  de chaque personne, où le tout des bons résultats dépendra de la bonne volonté de chacun(e).

Exemple 1/ > Il existe des personnes qui écoutent beaucoup et parlent peu, et d'autres qui ne parlent pas du tout. Exemple /2 > comme il existe des personnes qui parlent beaucoup et écoutent peu, et d'autres qui n'écoutent pas du tout.Quand une telle situation existe dans un couple il faut que la personne qui en souffre le plus commence à demander un accompagnement pour partager son expérience, pour voir s'il y a possibilité de passer à la deuxième étape ; mais avant, il faut écouter longtemps la première personne qui a pris la décision de demander de l'aide pour éviter de détruire toute sa vie en vivant trop longtemps sous le régime du mauvais silence.Je vous écris à partir de plusieurs expériences que vivaient les  femmes dans le passé parce qu'elles vivaient sous le régime du chantage, du rabaissement, de la violence physique et psychologique. Très souvent c'est la peur qui paralysait leur goût de monter des projets qui auraient été réalisables dans un environnement sain, où l'amour, l'écoute et la tendresse auraient été au rendez-vous sur le terrain de leur vie.

''La pire des choses qui puisse arriver dans un couple c'est que l'un des conjoints soit ouvert au dialogue et que l'autre y soit fermé, alors que faire?''

Normalement il est important de le détecter avant de vivre en couple, mais pour certaines personnes dans le passé ce n'était pas toujours facile et même parfois impossible de le savoir ; aujourd'hui c'est différent, la psychologie a évolué ; mais nous avons encore du chemin à faire.


Cela ressemble un peu au monde du virtuel : Le temps que l'on invente de bons outils pour protéger les utilisateurs, il y a des sites cybercriminels qui inventent d'autres outils encore plus performants afin de piéger les utilisateurs, ceci malgré les outils déjà existants qui leur assurent une protection maximum. Alors nous vivons dans un monde où l'on est toujours en perpétuelle évolution, tant du côté du bien que de celui du mal.   

''Mon expérience personnelle''

Si je prends un exemple à partir de ma propre expérience, je ne voulais pas me marier parce que j'avais vécu le syndrome de l'enfant battu et que

 le mariage me faisait peur ; je ne voulais pas me retrouver avec une femme qui aurait pu avoir le même profil que feu mon père.'Ma longue expérience en relation d'aide m'a permis de découvrir le contenu de plusieurs :titscoeurs:  humains, pour apprendre comment on fait pour découvrir l'âme soeur qui permet à deux :titscoeurs:  de former un seul :coeur2:  dans l'amour, non pas pour quelques jours, quelques mois ou quelques années, mais pour former un seul :titscoeurs:  dans l'amour pour toujours.   Comme j'ai travaillé trois ans et plus avec France qui est devenue mon épouse 20 ans après, j'ai eu de multiples occasions de voir France écouter plusieurs personnes qui avaient besoin d'une écoute attentive, et j'avais du plaisir à recevoir les témoignages des personnes qui avaient eu la chance d'être écoutées de France.

Très souvent sur notre lieu de travail, j'ai été témoin que certaines personnes avaient eu une communication pas trop charitable entre elles, ou avec France, et l'attitude de France était toujours positive, son coeur établissait toujours une communication attentive à tous et chacun dans le but de désamorcer les conflits que les membres travailleurs pouvaient créer entre eux.

Parfois au-dedans de moi, sans le lui dire, je pensais qu'il y avait un point commun entre moi et France. De son côté France pensait la même chose car très souvent moi aussi je me retrouvais dans des situations où il fallait désamorcer des conflits tant au travail dans le foyer qu'à l'extérieur du foyer.Parfois je me disais intérieurement : C'est le genre de femme avec qui j'aimerais partager ma vie pour toujours. France de son côté, sans me le dire, pensait la même chose que moi. Cela fait 7 ans que nous sommes mariés et on dirait que l'on vient tout juste de se rencontrer.

Dans notre couple, le dialogue se fait des deux côtés ; si on enlevait le dialogue d'un seul côté, notre couple n'existerait plus, nous serions seulement deux personnes vivant sous le même toit sans former un couple amoureux, ce qui veut dire deux :titscoeurs:  humains qui forment un seul :coeur2:  dans l'amour, où l'amourl'écoutel'attentionle respect et la tendresse sont présents non pas juste d'un seul côté, mais présents au coeurmeteo  de notre couple. 

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 3076641919_1_3_ti7YwnoO

Synthia a écrit : Oui, l'amour ne meurt pas, il n'à ni fin, ni limites, et il est plus fort que la mort.... ou est la mort, il n'y à pas de mort,lorsque l'amour est là, il ne vous laisse jamais tomber, ni seul, il est là non-stop, tenacemagnifique de douceur, de tendresse, de patienced'admiration, débordant de respect.... 

Michel partage : Oui, j'apprécie votre texte au-delà de toute appréciation, mais avec beaucoup de sincérité au coeur comme c'est le cas depuis la première fois que vous m'avez écrit, où je vous réponds toujours avec le meilleur de mon expérience.

Votre citation m'interroge, surtout si je me guide sur toutes les confidences que je connais de vous depuis  nos premiers partages jusqu'à aujourd'hui. Cette citation ci-dessus qui est la vôtre, est-ce qu'elle vous a été inspirée à partir de  l'expérience que vous vivez entre vous et votre compagnon comme moi je la vis avec mon épouse depuis 7 ans de vie commune? Il est possible aussi que cette citation qui vous a été inspirée, ait un rapport avec la réalisation de votre rêve pour vous recréer un avenir, en faisant l'option de vivre dans un environnement plus sain vous permettant de passer du rêve à la réalisation de vos projets de vie.  

Je suis certain que vous allez comprendre mes interrogations entre cette (si belle citation) et les confidences si différentes sur votre situation personnelle au sein de votre couple. Je suis presque convaincu que si vous étiez de mon côté vous auriez sûrement les mêmes interrogations que moi. Qu'en pense Synthia?

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 20120722-180157

Synthia a écrit : ...non, moi non plus, la mort ne me fais plus peur quand je pense à l'amour de ma famille;Je crois en cette chose là aussi fort que j'aime ma famille, mais ce n'est pas qu'une croyance, c'est une certitude; on peux détruire beaucoup de choses, mais l'amour est indestructible, invincible, et si on l'à, alors on à tout.... On à tout, parce qu'avec de l'amour, on peux faire beaucoup de choses, on peux cent fois faire ce qu'un être puissant est capable de faire..... Aimer vraiment, c'est avoir de l'or dans son coeur, c'est un immense privilège.....
Oui, l'amour ne meurt jamais.....
Très joli témoignage.....
Synthia


Michel partage : Quand on écoute une personne avec notre :coeur2: , verbalement ou par écrit, rien n'échappe au :coeur2:  en amour avec l'amour de la vie, surtout quand ce :coeur2:  se fait le défenseur, quelles que soient les formes de vie, car toute vie n'a pas de prix tellement la vie c'est beau comme c'est grand en dedans. 

J'écrirai que le :coeur2:  qui est vraiment  amoureux de la vie possède une mémoire plus performante et plus puissante que la mémoire de notre raison qui permet à notre intelligence de se développer, surtout quand nous participons à une étude qui nous passionne et qui nous fascine du dedans comme du dehors. Quoi de plus beau, quoi de plus grand que d'aimer avec son :coeur2: , pour développer en nous cette merveilleuse passion pour la vie, pourvu que chacun ait son espace de liberté afin de concrétiser un projet de vie qui le passionne dans son :coeur2: ?Ce qui me surprend beaucoup dans votre merveilleuse citation c'est ceci : .non, moi non plus, la mort ne me fais plus peur quand je pense à l'amour de ma famille;Je crois en cette chose là aussi fort que j'aime ma famille, <<

<<Michel explique à Synthia : Je suis surpris en parlant de cet amour faisant partie de votre belle citation,>> que vous n'ayez pas inclus votre compagnon ou conjoint, c'est lui qui selon moi, semble être le plus proche de vous, mais en me guidant sur tout ce que vous m'avez écrit depuis ma première réponse jusqu'à aujourd'hui, j'ai de la difficulté à me situer en lien avec cette personne ; je ne sais plus si vous demeurez avec lui comme colocataire, ou en couple avec un désir d'avenir. Mon désir de le savoir n'est pas juste une simple curiosité mais surtout pour mieux vous comprendre.

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 846330069

 Synthia a écrit :  ...je suis toujours sans emploi, mais ce que j'aimerais, c'est de pouvoir travailler dans une communauté religieuse, faire du ménage, ou bien de la cuisine.... croix petite 
Je ne sais pas si je vais pouvoir trouver facilement, mais je sais que je ferais tout pour y arriver!....Voilà, je te donnes quelques nouvelles, j’espère que tu me diras ce que tu en penses....
A bientôt Synthia  

Michel partage : Premièrement chère Synthia, je vous aime vous comme si vous étiez ma petite soeur, comme j'aime votre mère comme si elle était ma grande soeur.

''(''Votre mère'')''
Si vous voulez que je vous dise le fond de la pensée de mon :coeur2:  à partir de tout ce que vous m'avez écrit depuis le début jusqu'à aujourd'hui, alors voici, je commence avec l'exemple d'une personne que vous connaissez mieux que moi ''(''votre mère'')''.

Quand votre mère a quitté votre père pour quelques mois dans le passé parce que la vie était trop difficile à vivre à cause d'un dialogue inexistant,  etc., peu de temps après son départ, votre mère m'a écrit un message en me disant : Comme ça fait drôle pour moi de pouvoir parler librement aux personnes que je rencontre sur ma route, sans avoir peur d'être interrompue négativement.

Votre mère était toute joie de pouvoir découvrir la liberté de s'exprimer mais aussi d’être écoutée ; tout ceci pour vous écrire que votre mère était méconnaissable dans ses écrits tellement elle avait la joie au :titscoeurs: :coeur2: :titscoeurs: .

Quelque temps après c'est vous qui êtes partie, et pour beaucoup plus longtemps que votre mère, vous séparant d'avec celui que je crois être votre conjoint, mais à vrai dire je ne sais plus vraiment sur quel pied danser concernant son statut de conjoint ou de colocataire, si je me guide sur vos écrits passés ; parce que je sais de mes longs accompagnements avec des couples éprouvant des difficultés en ressemblance aux vôtres, que ça ne peut pas se régler sans accompagnement. 

Personnellement si j'avais été à la place de votre compagnon ou conjoint, qui sait que vous vous entendez très bien avec votre mère, ça ferait longtemps que je vous aurais fait installer Skype pour vous permettre de ne pas trop vous sentir dans l’isolement. En réfléchissant en profondeur sur vos écrits au sujet de votre compagnon ou conjoint, je me demandais si votre expérience avec lui vous avait permis de savoir la raison principale qui l'avait mis dans l'obligation de se séparer de sa première conjointe? Avez-vous l'impression qu'il reproduit avec vous ce qu'il a vécu avec sa première conjointe concernant les expressions qu'il a eues envers vous dans les années passées, surtout quand vous l'avez quitté?

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Page_image!10401

Exemple 1/J'ai ma maison
2/J'ai mon auto
 4/Depuis que vous êtes ressortie de l’hôpital,
avez-vous l'impression qu'il peut se servir du fait que les Gendarmes sont venus vous chercher malgré vous, pour exercer un contrôle sur vous?

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Violence-conjugale-pretexte-maxppp-630420-14.06_scalewidth_630


Si je vous pose cette question c'est que j'ai accompagné des femmes qui ont vécu quelque chose de semblable. La phrase qui revenait le plus souvent était : Si tu ne m'écoutes pas, tu vas retourner à l’hôpital...

''Votre travail''

1/Si je me guide sur votre désir de travailler, ''(j'y crois mais à une seule condition)'' (si vous vivez dans un milieu de vie où la vie est vivable).

2/Mais au contraire si vous vivez dans un environnement malsain où la personne qui demeure avec vous ne cesse de vous rabaisser et se mettant toujours au-dessus de vous pour exercer une forme de contrôle, là où lui-même n'est pas conscient qu'il exerce un contrôle sur votre personne, alors moi je me dis comme je vous l'écris, vous n'aurez pas la capacité de réaliser votre projet de travailler dans un tel environnement.Cette remarque ne s'adresse pas juste à vous mais à toutes les femmes qui vivent avec des hommes qui ne cessent de les rabaisser en exerçant un certain niveau de violence et de chantage, sans oublier les multiples expressions vulgaires qui étouffent et détruisent les riches talents que certaines femmes ne peuvent pas réaliser en restant piégées dans leur environnement ; en effet les multiples souffrances répétitives de chaque jour étouffent la beauté de leurs multiples talents cachés en-dessous de la montagne de leur (:coeur2: souffrant).

Ma longue expérience en relation d'aide me permet de vous écrire avec beaucoup de délicatesse et de franchise, que votre projet serait réalisable mais pas avec les deux pieds dans un piège, si la personne avec qui vous vivez, qu'il soit conjoint ou colocataire, ne cesse de vous rabaisser en vous expliquant à sa façon à lui que vous ne pourrez rien faire dans la vie sans lui ; ne pensez pas alors à la réalisation de votre projet.

D'ailleurs c'est pour cette raison que depuis presque deux ans j'ai expliqué à votre mère qu'il serait intéressant que vous puissiez avoir le programme Skype, pour communiquer avec elle et si possible à trois avec moi. Cette forme de dialogue virtuel vous permettrait de développer et d'enrichir votre communication avec d'autres personnes en dehors de votre milieu de vie.

Quand vous êtes en dialogue avec des personnes qui vous aiment, cela vous permet de mieux discerner les projets réalisables et les non-réalisables, tout dépend de l'énergie que vous avez ; car l'important pour vous, c'est d'établir de bons contacts avec des personnes qui seront égales à côté de vous, et non au-dessus de vous ou supérieures à vous.

Quand je suis en dialogue avec votre mère, si France mon épouse est présente elle vient lui dire un petit bonjour en passant. France a son Skype. Moi je ne conduis pas l'auto car je n'ai jamais aimé les autos, j'aime beaucoup plus marcher pour rencontrer des personnes sur la rue. Quand je veux aller quelque part, je m'arrange avec mon épouse et elle m'y conduit dans ses temps libres. Mon épouse m'a déjà offert de suivre des cours de conduite mais ma santé physique ne me le permet pas.

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ 3066427117_1_7_FfDW71kM

Si je me guide sur votre hyper belle citation, je sens comme je ressens en vous lisant que si vous aviez plus de possibilité de communiquer avec des personnes qui vous aiment réellement, cela ferait naître en vous des richesses nouvelles qui vous conduiraient sur des chemins nouveaux. Un jour j'ai demandé à votre mère si je pouvais lui poser une question qui me paraissait très importante parce qu'un jour elle m'a appris que votre compagnon avait trouvé une chienne pour que son chien ne s'ennuie pas durant son absence. Je trouvais qu'il était très humain, très bon pour les animaux.

Mais comme je le disais à votre mère, la chienne il lui a fallu la payer (ou du moins la chercher) ; j'ai poursuivi la conversation en lui demandant pourquoi il avait autant de souci et d’inquiétude pour que son chien ne s'ennuie pas, et pourquoi concernant sa conjointe, une personne humaine, pourquoi il n'avait pas les mêmes soucis en vous mettant en communication avec Skype afin de vous permettre de voir votre mère et ne pas trop vous retrouver seule,<< cela depuis deux ans et il n'y a encore rien de fait. Moi et mon épouse on n'y comprend rien, rien, rien. Mon épouse va visiter sa mère 4 à 6 fois par semaine et je me réjouis de sa joie.

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ ?format=500w

Je ne veux pas me vanter mais je suis un spécialiste du dialogue, surtout si une personne comme vous est prête à essayer de voir si par le dialogue verbal sur Skype avec votre mère il serait possible de découvrir votre potentiel de communication, pour détecter certaines richesses qui se cachent au-dedans de vous et que votre environnement vous empêche de découvrir à cause de la lourdeur de votre quotidien où  manquent l'amour, l'écoute  et la confiance.

Les premiers mois, si vous préférez communiquer sans la présence de votre conjoint, cela vous regarde car c'est vous qui le connaissez, c'est vous qui savez si vous seriez à l'aise en sa présence pour une communication de groupe. Pour moi ce n'est pas un problème, je suis à l'aise avec tout le monde et je sais mettre les gens à l'aise avec moi comme avec d'autres. J'ai été animateur de groupe et rien ne me rend mal à l'aise avec les personnes, quels que soient les sujets que nous abordons.

Voilà, j'ai pris presque trois jours pour composer ce message avec tout mon cœur, en espérant qu'il vous conviendra. Si vous avez des questions à me poser ou des propositions réalisables à me soumettre, je suis prêt à vous répondre avec la gratuité de mon :titscoeurs: :coeur2: :titscoeurs: . Je veux vraiment vous aider comme je l'ai fait avec votre mère depuis presque 8 ans. Je crois qu'il existe des moyens mais il faut travailler ensemble pour les découvrir dans un esprit de partage et de dialogue en passant par le doux chemin du coeurmeteo .
Revenir en haut Aller en bas
Synthia



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2009

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Empty
MessageSujet: Re: Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/   Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Icon_minitimeMer 18 Nov - 11:48

Cher coeurtendre... Donner vaut plus que recevoir, c'est vrai ; donner c'est plus fort dans le ressenti... Même si on a la chance de recevoir en retour, donner c'est à la base de l'amour.L'amour c'est donner gratuitement des deux côtés, pas besoin de demander à l'autre, c'est un échange normal, naturel.Quand on donne on reçoit automatiquement, si vraiment il y a de l'amour. Tout le monde n'a pas cette chance...Vivre une vie normale, c'est être heureux les ¾ du temps. Le bonheur, c'est vivre librement (pas comme dans une secte). Mais dans ma vie actuelle je ne vois pas des gens normaux, qui vivent des choses normales ; ma vie est pleine de mauvaises surprises, c'est cela...Je voulais te répondre par un long message, mais le courage m'a manqué ; ma mère m'a alors aidée à chercher les interrogations que tu soulèves dans ton message, et elle a corrigé mon orthographe, autant qu'elle a pu. Elle m'a aussi conseillé de présenter tes questions comme tu le fais souvent toi-même. Voilà...

Michel a écrit : Où en êtes-vous rendue dans votre vie relationnelle avec votre compagnon ?

Synthia répond : Le dialogue avance un tout petit peu, dans l'écoute ; je ressens qu'il m'écoute davantage, du moins dans mes besoins concrets. Pour mes projets, il m'encourage ; dans notre vie amoureuse, ce n'est pas ça... C'est vrai que ma mère m'a fait remarquer qu'on se dit « je t'aime », dans une vie de couple, mais ce n'est pas notre cas.Depuis mon retour du foyer où je suis restée environ dix mois (après avoir quitté mon compagnon), je trouve la vie commune plus difficile. ; à cause de l'isolement, et de la solitude, alors qu'on vit à deux. Et je me sens moins seule quand il est là, de retour du travail. Dans la journée il m'appelle avec son portable, parfois pour me demander si tout se passe bien, parfois pour me donner de ses nouvelles.

Michel demande : Désirez-vous de tout votre cœur une relation d'aide gratuite, avec un dialogue suivi (sans interruption de plusieurs mois) ?Du chemin de l'écriture à une relation d'aide verbale et visuelle, dans l'écoute, on apprend beaucoup plus.

Synthia répond : J'en pense du bien. C'est un ressenti plus spontané que dans l'écriture. On peut prendre le temps de se parler. Quand on écrit, on est dans ses propres pensées. Le dialogue est direct, ce peut être plus intéressant. Mais je suis plus à l'aise dans le texte, l'écriture, parce que je ressens une espèce de gêne, de pudeur ; et puis sur Skype, ce n'est pas physique, comme dans la vie, on ne peut pas toucher la personne. Dans l'écriture, il y a un laps de temps où on se retrouve soi-même ; pour le dialogue, le ressenti n'est pas du tout le même.Dans l'écrit, on pense au texte ; on a un ressenti, et on imagine la personne d'après ses messages.J'aime écrire, j'ai ainsi l'impression de ne pas trop me mettre à nu. Je suis plus dans la pudeur, je me révèle mieux dans l'écriture, j'ai moins de crainte, de difficulté ; c'est de l'ordre de l'intimité. J'ai plus de liberté dans l'expression écrite.Et je suis heureuse de prendre connaissance de ce qui m'est répondu. Si je réponds moins de mon côté, c'est peut-on dire, parce que ma situation est pire qu'avant ; je me sens moins satisfaite.


Michel interroge : Votre milieu de vie est-il selon vous un obstacle à la réalisation de vos projets ? Votre compagnon vous traite-t-il toujours de la même manière que par le passé (climat de dévalorisation ; ma maison, mon auto..., des menaces de vous mettre à la porte) ?Depuis votre sortie de l'hôpital, se sert-il du fait que les gendarmes sont venus vous chercher malgré vous pour exercer un contrôle sur vous ?

Synthia répond : La difficulté, ce n'est pas qu'une question de dialogue avec mon compagnon ; matériellement et financièrement, il faut y arriver ; comme pour obtenir le permis de conduire. Or je n'ai pas de vie sociale ni professionnelle. Je pense que dans un bourg , la vie serait différente. Je me sens coupée du monde, et je n'ai pas choisi, comme par exemple une religieuse ou un moine qui vivent librement dans la solitude. Et puis je vis toujours un peu dans ce climat de dévalorisation, avec les mêmes menaces, mais à mots couverts, subtilement ; il sous-entend plus qu'il ne dit clairement. Celles que tu mentionnes : Ma maison, mon auto, mon argent, menace de me mettre à la porte (il n'y a pas encore très longtemps)...Je participe aux dépenses communes, et j'y tiens ; à la mesure de mes ressources, bien sûr. Dans les disputes, il peut arriver qu'il me reproche d'être à charge, de dépenser..., mais seulement lors de nos disputes.
C'est bien d'avoir une certaine indépendance financière...

Concernant les gendarmes qui m'ont fait hospitaliser, il n'y fait jamais allusion (il ne les aime pas) ; il faut dire qu'il a été choqué par ce procédé, de même que je l'ai moi-même été : C'est excessif. Je ne suis pas une criminelle. Ils devraient avoir des comportements plus respectueux et plus doux. Ils auraient dû me convoquer à la gendarmerie, tout simplement.C'est vrai que si je me trouvais dans une autre atmosphère, je serais plus indépendante.

Michel a écrit : Dans quelles circonstances votre compagnon a-t-il dû se séparer de sa première conjointe ? Pensez-vous qu'il reproduit avec vous ce qu'il a vécu avec elle ? (dans le verbal, les expressions...)

Synthia réagit : Sa première conjointe était alcoolique, même avant leur rencontre, et elle vivait dans la rue, comme les sans-domicile-fixe. Il y avait de la violence entre eux. Ils ont eu un enfant, mais elle ne s'en occupait pas, ne le changeait pas, le laissait seul... Son compagnon l'a confié à sa sœur (à lui), qui s'en est chargée ; la mère l'a mal pris (sous l'emprise de l'alcool), mais elle n'avait pas le choix. L'enfant, très tôt, a été soigné et élevé par deux des sœurs de son conjoint.J'ai connu sa première conjointe, qui était d'une grande gentillesse quand elle ne buvait pas. Il faut ajouter que la garde de l'enfant a été confiée à son père.Il est possible qu'il reproduise avec moi, en partie au moins, ce qu'il a vécu ; elle le tapait, et parfois il le lui rendait, c'était violent. Elle vivait chez lui, dans une relation de dépendance.Ils se sont séparés assez tôt, l'enfant était encore petit. Elle a pris un appartement, et elle pouvait voir son enfant, mais pas seule.

Cher Coeurtendre, je te remercie d'avoir passé autant de temps à me répondre, à réfléchir, et à m'encourager. J'espère que tu me diras par quels moyens résoudre mes problèmes. Je te remercie par avance de ton aide,
Synthia

Revenir en haut Aller en bas
Synthia



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/01/2009

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Empty
MessageSujet: Re: Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/   Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Icon_minitimeMer 18 Nov - 12:31

Synthia a écrit: Cher coeurtendre; je te réponds en ce qui concerne la suite de ma réponse à la vidéo que tu m'à envoyé; je pense que l'absence de communication et de dialogue détruit carrément la relation à deux, et Est-ce une question de fuite par rapport à l'autre, ou bien une question d'orgueil personnel, ou bien une peur de communiquer avec l'autre?

Personnellement, je suis une personne qui privilégie le dialogue et la communication, et que par rapport à mes exs compagnons, je suis assez déçue; il y à beaucoup de personnes qui communiquent et s'expriment à travers de la violence verbale, physique et ou sexuelle, hélas, ce sont pour moi des moyens et des attitudes peu évoluées, et qui bien souvent, n'aboutissent à aucune solution; si la violence, comme moyen de communication, résolvait tout les problèmes, ça ferait une éternité que les guerres et que la violence dans ce monde n'existerait déjà plus! heureusement qu'il existe des personnes qui ont compris cela, sinon, le respect que l'on utilise dans notre societé aurait déjà disparu!


Je pense que la violence, comme moyen de communication et de dialogue, est une façon "préhistorique" de s'exprimer, car c'est bien une "solution" de facilité, une fuite lâche et immature de communiquer avec l'autre, ou bien une peur qui s'exprime....Si pour moi, cette période préhistorique est innexistante, pour d'autres personnes, elle est, hélas, bien présente. Le respect est la clée de toutes les solutions, s'il demeure absent, alors rien n'est possible; mais je pense que le respect est une notion qui s'apprend, et qu'il faut parfois beaucoup de temps pour qu'il s'installe enfin, car c'est souvent la violence qui prends le dessus, et tant que les gens s'exprimeront à travers de la violence, il n'y aura que des problèmes. 

Je reste dans l'incompréhension totale en ce qui concerne l'absence de respect envers les autres? Comment peux t'on autant manquer de respect à une personne humaine? Je suis loin d'être parfaite, mais j'ais du mal à comprendre les personnes qui adoptent des comportements violents pour exprimer quelque chose!.... Voilà, je t'envoies la suite de ma réponse sur les relations dans le couple, et merci encore pour toutes tes réponses....
Synthia 

Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 12069
Age : 66
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Empty
MessageSujet: Re: Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/   Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Icon_minitimeJeu 28 Avr - 23:15

Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 12069
Age : 66
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Empty
MessageSujet: Re: Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/   Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/ Icon_minitimeSam 30 Sep - 10:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Tant que notre coeur bat il faut garder espoir et croire en l'avenir au présent/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel blogue son témoignage /On ne met pas L'Enfant-Dieu dans une boîte pour un an, quand Il Est Présent dans notre coeur d'enfant/
» Michel Blogue/Sujet:Avortement/ ''tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir''
» Michel blogue/L'Idéal Du Divin c'est de croire en Dieu.../Croire en l'Évangile/Croire en Son Église/
» ''L'espoir de l'humanité commence dans le coeur''
» ''Une des plus belles pages de la Bible pour conduire notre coeur au coeur de la miséricorde''

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: