Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Fanny/Sujet/Le figuier,c'est bien mystérieux.../

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4016
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue avec Fanny/Sujet/Le figuier,c'est bien mystérieux.../   Dim 7 Aoû - 20:21



Chère Fanny, s'il arrive que chacun de nous ait faim et attende tout de Dieu, il est tout à fait normal que Dieu en retour ait faim de notre faim et attende tout de chacun de nous en mettant sur notre route des pauvres qui auront faim de Lui. Comme si Dieu avait du plaisir à se faire plaisir en se servant de nous comme de simples instruments, pour nous donner à manger à satiété afin que nous puissions reproduire chez tous les autres ce qu'aura produit Dieu en nous donnant à manger  gratuitement. Mais au point de départ il faut que ce soit nous les premiers qui ayons faim de Dieu.   

Mais attention, attention >>> soyons prudents et vigilants, il faut savoir discerner entre les acclamations (sans fin) (sans avoir vraiment le désir profond de recevoir cette nourriture spirituelle  venant de Dieu). Il faut être bien nourri des Dons de Dieu si nous voulons nourrir nos frères et soeurs de la même nourriture qui est Parole de Dieu. Un peuple non converti donne trop souvent le résultat de multiples acclamations qui ne sont que des apparences, comme celle du feuillage du figuier que Jésus regarde de loin.

C'est comme les croyants(es) qui ne cessent d'Acclamer ceux qui proclament La Parole de Dieu, mais avec l'absence d'un coeur qui refuse de prendre le chemin qui conduit au coeur d'une vraie conversion ;trop souvent  ils sont proches physiquement, mais leur coeur présente le feuillage d'un figuier qui ne porte pas de fruit parce qu'ils prennent seulement le chemin des acclamations en absence de toute conversion du coeur. 

Dieu a faim d'un vrai repentir qui permet à notre coeur d'enfant de laisser Dieu cultiver le figuier de notre jardin intérieur, tout en accueillant sa Parole de Vie qui transforme notre coeur en un jardin produisant des Figuiers, où les fruits dépendent uniquement de notre confiance et de notre abandon en La Divine Providence de Dieu.

Dans notre monde déchristianisé, il serait possible de comparer le beau feuillage du figuier à de grandes cérémonies religieuses où plusieurs personnes habillées sur leur 31 occupent la première place au-devant de l'église, pour des raisons politiques,ou artistiques, etc. C'est comme dans l'apparence de la Parabole du figuier : si derrière ces beaux habits il n'y a que de beaux feuillages sans fruits,mais n'ayons pas peur ouvrons tout grande nos porte au Christ car Dieu Seul le Sait,Dieu Seul connait tout de chacun de nous, (heureusement qu'il en est ainsi Dieu Merci) ...

L'acclamation de la foule pour Jésus,quand les pèlerins ne sont pas assez proche de Lui, cela représente le beau feuillage extérieur du figuier qu'Il voit de loin quand nous donnons l'impression d’être proches de Jésus physiquement tout en ayant le coeur vide et loin de Sa Présence. 

Tout comme les vendeurs du Temple représentent ceux qui ont du plaisir à faire divers pèlerinages dans plusieurs Sanctuaires un peu partout dans le monde, pour prendre des photos des Sanctuaires en plus d'alimenter les lieux de pèlerinage de leurs paroles sans même se convertir au Christ en écoutant attentivement Sa Parole. 


Et même très  souvent, au moment de l'élévation, les pseudo pèlerins continuent de photographier sans aucune vénération de leur part au moment où le prêtre fait la consécration du pain et du vin pour qu'ils deviennent le Corps et le Sang du Seigneur. Les paroles de ces touristes  pèlerins font beaucoup de bruit dans ces lieux de  pèlerinage, mais elles ne portent aucun fruit  tout au long de ces "pèlerinages flash Kodak".

Oui, Dieu a faim (de notre vrai oui aux quatre saisons), un oui qui est le fruit d'une conversion  se poursuivant d'un riche dialogue de chaque jour ; pour accueillir les Dons de Son Esprit qui donne des fruits des quatre saisons quand notre coeur de disciple est réellement proche de Lui, surtout quand l'écoute permet à  Sa Parole de prendre racine au-dedans de nous. Le figuier comme les fruits d'abondance, c'est toujours Dieu avec nous,Dieu au dedans de nous, quand nous laissons Dieu être Dieu dans notre vie de chaque jour. 


Celui qui mange de ce fruit, c'est toujours Dieu enraciné en chacun de nous  qui passe par les mendiants  pour les conduire vers notre figuier, soit uniquement avec un beau feuillage sans fruit, ou avec  fruit quand nous nous rendons triplement présents aux Dons de Son Esprit. 


Ne l’oublions jamais, Dieu nous laisse comme Il nous laissera toujours libres d'avoir seulement une apparence de beau feuillage en ne mettant notre confiance qu'en nous-mêmes, à moins de nous laisser cultiver par Lui pour porter beaucoup de fruits en vivant proche de Lui, en  suivant Son Fils Jésus sur le chemin de l'Évangile. Le chemin de l'Évangile, c'est le chemin de La Vérité, le Chemin de Vie, Chemin de Jésus-Christ en un seul et unique chemin qui nous conduira à La Demeure de Notre Père Des Cieux. N'est-ce pas là une merveille à nos yeux d'enfants de Dieu ?


Jésus est Notre École de Vie, Il  veut nous rappeler qu'à chaque fois que l'on entre dans le Temple (dans une église) pour écouter Sa Parole, Il alimente notre coeur des Dons de l'Esprit-Saint, d'une véritable Présence où notre corps devient le Temple de l'Esprit-Saint. Cela nous explique un peu le mystère de Jésus face au figuier, face au Temple, face à nous-mêmes : Dieu avec nous qui partage les fruits en proclamant La Bonne Nouvelle en Se manifestant au-dedans de nous. Comme il est possible aussi de proclamer cette Bonne Nouvelle par nous-mêmes, sans Dieu, avec nos beaux discours habillés de notre beau feuillage sans fruits, ce qui veut dire sans Dieu. 


Ceci dit, pour être de vrais proclamateurs de la Bonne Nouvelle nous devons avant tout, monter sur la montagne pour nous retrouver  seuls dans un lieu silencieux avec Dieu, (comme Jésus) l'a vécu à plusieurs reprises tout au long de Sa Vie terrestre.

Si je ne fais qu'acclamer sans proclamer, ou si celui qui proclame ne fait que proclamer pour être acclamé, je suis comme le figuier avec son beau feuillage sans fruits. Mais si moi ou vous nous répondons à l'appel du Christ par une vraie rencontre avec Lui dans une conversion avec un coeur sincère, nous  passons de l'acclamation à une proclamation en profondeur de la Parole de Dieu ; alors nous devenons Celui que nous accueillons au coeur de Sa Parole, pour devenir un figuier cultivé par la Parole de Dieu qui a séduit notre coeur d'enfant de Dieu car enfant de Dieu nous le sommes. 

Chacun(e) témoigne selon les charismes qui nourrissent son désir de vivre en La  Présence de Dieu, pour devenir un figuier cultivé par les Dons de l'Esprit-Saint et rendre témoignage de cette rencontre Mystère avec Dieu. Cette nourriture spirituelle porte des fruits qui se multiplient à chaque saison quand ma raison passe de l’acclamation à une oraison en profondeur dans un coeur à Coeur avec le Christ.  <


"Après son arrivée au milieu des acclamations de la foule, Jésus entra à Jérusalem, dans le Temple. Il parcourut du regard toutes choses et, comme c’était déjà le soir, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze. Le lendemain, quand ils quittèrent Béthanie, il eut faim."

Dans les quatre Évangiles il y a de tout pour nous aider à comprendre notre mission qui nous permet de vivre (comme le Christ) (d'aimer et de pardonner comme le Christ) pour devenir Son Modèle. Parfois on se retrouve avec Jésus qui donne à manger, une autre fois c'est Lui qui a faim, mais il y a aussi ses disciples qui sont dépassés par un très grand nombre de personnes qui suivent Jésus, à un tel point qu'ils demandent à Jésus de les faire s'en retourner chez eux parce qu'ils n'ont rien à leur donner comme nourriture, à cause du nombre trop élevé de pèlerins. Jésus dit aux disciples comme Il le dit aujourd'hui à chacun de nous : Donnez-leur vous-mêmes à manger des fruits de votre figuier.
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 15685
Age : 60
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Michel blogue avec Fanny/Sujet/Le figuier,c'est bien mystérieux.../   Sam 17 Sep - 20:59


''Citation réflexion: sujet/''Vivre comme le Christ )''

Philippe Fernandez a écrit:Et bien, je veux volontier me rompre pour Jésus, mais pas pour les assassins et les anti-christ qui nous entourent. Dieu me pardonne


Cher ami Phillippe, quand nous avons fait un long passage sur les multiples sentiers de la souffrance humaine, on ne peut rester indifférent à la souffrance de tous les autres humains de tous les pays du monde, quelles que soient leur race, leur culture et leur religion.


Quand je vois un frère ou une soeur souffrir ou encore pleurer, je ne m'arrête pas à sa nationalité ou à la couleur de sa  peau, je ne lui demande pas de quelle religion il est, je le ou la regarde avec un regard compassionnel, j'écoute son coeur et je l'aime ; tout est là. Oui,tout est là dans cette communion en profondeur avec le Christ Présent dans la personne de chaque pauvre sans exception qui cherche Dieu sans même savoir qu'il Le cherche.


La Parole de Dieu dit:Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, il est menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas? ... 1 Jean 4 …


La compassion et la miséricorde, celle que nous recevons du Christ quand on reçoit la gratuité de Son Pardon, cette compassion elle ne pose jamais de question, elle aime seulement, en faisant confiance à l'Agir du Christ quand nous Lui donnons notre coeur pour en faire Sa Demeure afin d'en faire ce qu'Il Veut.

La Parole de Dieu dit:Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruits, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. (Jn 15,4-5)

Dieu Fait ce qu'Il veut de notre coeur au moment même où nous Lui disons dans la foi et l’abandon : oui je le veux, je veux être tout à Toi, mais augmente en moi ma foi, Seigneur Mon Dieu! 

1/Fais que mes oreilles écoutent comme Toi, Seigneur, 
3/Fais que mon coeur aime comme Toi, Seigneur. 


Le mot le plus important de cette citation c'est le mot (comme), car le jour où je délaisse ce mot, je perds le sens profond de cette communion profonde avec le Christ Notre Sauveur et Notre Dieu. 


La Parole de Dieu dit:Et l'un d'eux frappa le serviteur du grand-prêtre et lui coupa l'oreille droite.Mais Jésus dit : « Laissez, cela suffit. » Il toucha l'oreille de cet homme et le guérit.Luc 22 50 51


Les oreilles ne sont pas faites pour être coupées mais pour écouter et pour accueillir La Parole de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Fanny/Sujet/Le figuier,c'est bien mystérieux.../
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: