Écoute Partage Parole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton cœur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
 

 Michel blogue avec Justin Trudeau et Sophie Grégoire/Sujet/Avortement/Aide à mourir/drogue/+/

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 6262
Age : 63
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Michel blogue avec Justin Trudeau et Sophie Grégoire/Sujet/Avortement/Aide à mourir/drogue/+/ Empty
MessageSujet: Michel blogue avec Justin Trudeau et Sophie Grégoire/Sujet/Avortement/Aide à mourir/drogue/+/   Michel blogue avec Justin Trudeau et Sophie Grégoire/Sujet/Avortement/Aide à mourir/drogue/+/ Icon_minitimeVen 19 Juin - 12:47

Michel blogue avec Justin Trudeau et Sophie Grégoire/Sujet/Avortement/Aide à mourir/drogue/+/ JustineTrudeauquipleure


Chers(ères) amis(es) internautes, vous remarquerez dans ma réflexion que je ne m'adresse pas à Mme Sophie Grégoire ou Justin Arrow Trudeau, mais au couple Arrow Trudeau ; car je m'adresse à une famille pro-vie quand cela concerne la vie du couple Arrow Trudeau, mais quand cela concerne les enfants à naître de toutes les autres familles canadiennes, je m'adresse à Justin et Sophie pro-choix. En toute sincérité, je crois que le fait d'avoir des enfants n'est pas tellement une question d'être des adultes pro-choix ou pro-vie, mais une question d'amour responsable pour accueillir le fruit de notre amour.

Quand nous suivons le parcours familial de Justin Arrow Trudeau et Sophie Grégoire, on aurait le goût d'utiliser la citation de feu Claude Blanchard (Cé t'y assez fort) ; oui, (Cé t'y assez fort) de voir un couple avec trois enfants, n'ayant aucune compassion pour les 100.000 enfants  avortés annuellement au Canada! Oui vraiment, (Cé t'y assez fort!). Allez donc comprendre pourquoi Justin Arrow Trudeau et Sophie Grégoire n'encouragent pas les couples à devenir plus responsables par rapport au sujet de la natalité. Ma question est bien simple : Pourquoi être pro-vie quand cela concerne leur vie de famille, mais pro-choix pour le reste du Canada?

Quand un premier ministre tel que Mr Justin Arrow Trudeau permet l'avortement dans un pays comme le Canada, un pays en manque d'avenir à cause du manque d'enfants (la dénatalité), cela prouve qu'il y a un manque de jugement de la part du premier ministre qui fait option pour l'avortement sans limite, en donnant l'impression de vouloir protéger les femmes, pour attirer beaucoup plus l'attention de celles-ci sur la beauté de son enveloppe corporelle à lui, tout en cachant une montagne de pauvreté à l'intérieur de cette même enveloppe.

Certains me diront qu'il n'y a personne de parfait sur cette terre, mais il y a toujours de la place pour devenir meilleur, surtout si on se guide sur l'évolutivité de la science concernant la naissance, et sur l'article du Professeur Jérôme Lejeune ci-après dans ma réflexion. 

Citation importante

Si on se guide sur l'approche qu'impose le Arrow dictateur Justin Arrow Trudeau à ses députés(es) selon son option personnelle de pro-choix, je suis convaincu que même si le Professeur Jérôme Lejeune apparaît comme un scientifique reconnu dans le monde entier, pour le couple Arrow Trudeau cet homme n'aura aucune influence ; le couple Arrow Trudeau baigne dans l'ignorance, si l'on compare avec les travaux de cet homme de science.

Je crois que même si Justin Arrow Trudeau donne une bonne apparence au niveau de sa personnalité qui semble positive quand il est en contact avec le public, il est possible que cet homme ait un côté dictateur caché, si on se guide sur son approche quand il impose à ses députés(es) son choix de pro-choix. J'aurais le goût d'écrire cette citation que voici au premier ministre Arrow Trudeau : Dites-moi quelle liberté de choix de conscience vous donnez à vos députés(es) selon la démocratie canadienne, et je vous dirai qui vous êtes.

Démocratie en/Navigation libre/clique sur moi et clique sur le premier lien/

Si je me guide sur l'approche du couple Arrow Trudeau et leur manque de compassion à l'égard des 100.000 avortements annuels qui se pratiquent au Canada, mis à part les avortements sélectifs, je n'ai pas le choix de reconnaître que le plus important pour vous comme pour votre conjointe c'est votre salaire de fonction de 167 400 $  en plus de votre montant de 2 000 $ d'allocation pour votre automobile. Paie annuelle : 336 800 $.

(Lien ci-dessous pour en savoir plus...)
Ps: Si le lien ci-dessous ne fonctionne pas, mettre dans le Navigateur Google la citation (1) ci-dessous.

1/ Arrow Fécondation  Arrow in vitro : Québec devrait considérer un critère d'admissibilité selon l'âge, dit une étude. 2/Clique sur recherche. 3/ Clique sur le premier lien qui a pour titre :

Chers Justin Trudeau et Sophie Grégoire, est-ce normal que le Gouvernement paye pour faire avorter 100.000 enfants qui auraient pu naître, pour ensuite faire payer au contribuable des fécondations in vitro, encore appelées FIV, qui consistent à reproduire la vie en laboratoire, où chaque enfant né d'une femme âgée de 40 ans ou plus par des techniques de conception in vitro, coûte environ de 45 000 $ à plus de 100 000 $ au contribuable?

Ps: Si le lien ci-dessous ne fonctionne pas, mettre dans le Navigateur Google la citation (1) ci-dessous.

1/ Avortement au canada.
2/Clique sur le premier lien.
(Deuxième lien référence ci-dessous, pour en savoir plus...)

Surtout quand on sait que les avortements dans les hôpitaux constituent plus de la moitié des avortements pratiqués au Canada ; nous avons pris la moyenne entre le coût (plutôt minimal) de 500 $ d’un avortement en clinique et l’estimation (également plutôt minimale) de 1 000 $ pour les avortements dans les hôpitaux. Le coût moyen de 800 $ par avortement est en fait une estimation très modeste, et le chiffre de 75 millions de dollars par année est probablement inférieur au montant dépensé par les contribuables pour des avortements qui ne sont pas médicalement nécessaires.

Citation importante

Comment un Gouvernement peut-il affirmer qu'il est juste envers ses contribuables quand d'un côté il leur impose une facture pour faire avorter de 100.000 enfants conçus naturellement par année, et que d'un autre côté les mêmes Canadiens(nes) auront à payer une autre facture salée pour donner la vie par des techniques de reproduction artificielles, alors que dans votre couple vous avez eu le privilège d'être un couple pro-vie en donnant naissance à vos enfants en respectant le processus de naissance naturelle? 

Moi je me dis parfois que si on privait de nourriture et d'eau chaque personne qui est pour l'avortement en les donnant à ceux qui sont pour la vie, ça coûterait moins cher aux contribuables en plus de sauver des vies. 

Citation importante

Il me semble pourtant que pour un homme politique c'est très facile à comprendre :Si vos parents à vous, Justin Trudeau, s'étaient servis d'une loi semblable à votre loi sur l'avortement, avant même votre naissance vous n'auriez jamais pu avoir la chance d'être premier ministre du Canada et de vivre en couple avec Sophie Grégoire. Alors moi je vous le demande à tous les deux : Pourquoi priver tous ces enfants avortés d'un si beau privilège auquel votre couple a eu droit?

Je me souviens qu'autrefois, pour qu'un homme occupe le poste de premier ministre, de député ou encore de maire d'une ville, il fallait que cet homme se montre assez responsable pour bien s'occuper de sa propre famille, sinon impossible pour lui d'avoir accès aux fonctions publiques mentionnées ci-dessus. Pour ce qui est de vous et votre famille, tout semble être le contraire, si je me guide sur ce que nous rapportent les Médias journaux et télévisions. Entre moi et vous, si vous êtes un dictateur antidémocratique, vous ne comprendrez jamais, mais qui paie la facture? Les Canadiens.

Moi comme citoyen canadien, je me demande où est votre compassion comme couple envers tous ces enfants qui ne peuvent pas naître à cause de la carence d'une loi pour les protéger? Pourquoi ne pas investir dans des projets éducatifs afin d'apprendre à nos jeunes à aimer la vie en protégeant la vie, à commencer par les plus petits qui vivent dans l'attente de naître pour rencontrer leur papa et leur maman, au lieu de créer des budgets pour financer les avortements ? 

Du moins soyez vrais comme couple responsable Mr Justin Arrow Trudeau et Mme Sophie Grégoire, et faites une loi en expliquant qu'il  n'est pas  permis aux femmes trop pauvres de donner la vie selon la loi du couple Trudeau, même après que l'enfant a presque atteint son terme dans le sein de sa mère ; c'est ainsi que la Loi Trudeau et Sophie Grégoire vous donnent la permission de  supprimer les enfants des autres couples avant même leur naissance, même si ces derniers sont en santé. 

Citation importante

Mr Justin Trudeau donne comme fausse raison qu'il faut respecter la liberté des femmes pro-choix, mais qu'en est-il de la liberté des femmes  pro-vie qui sont contre l'avortement? Où est votre respect envers elles, et pourquoi faits-vous le choix d'avoir plus de respect pour celles qui avortent que pour celles qui respectent la vie en accueillant la vie de chaque enfant? Si votre mère et celle de Sophie Grégoire avaient avorté de vos personnes, vous ne seriez pas premier ministre, ni pro-choix, ni en couple.

Citation importante

Est-ce normal comme premier ministre, de vouloir  protéger les femmes des fausses libertés voulant tuer leur enfant directement dans leur sein, au détriment de celles qui accueillent leur enfant avec le sens de la responsabilité maternelle? Pourquoi ne pas inverser votre choix fautif de pro-choix en pro-vie, afin de devenir le premier des premiers ministres à protéger la vie de la même façon que votre mère vous a protégé, et que vous et Sophie avez protégé vos trois enfants?

 On pourrait poser au premier ministre  Arrow Trudeau la même question qui a été posée au Dr Jean Guimond dans un article de Campagne Québec-Vie, ci-dessous.

À sa mort, en mai dernier, le Dr Henry Morgentaler a reçu de grands éloges pour son combat pour l’accès à l’avortement. Mais son décès a aussi fait réagir des militants pro-vie, qui ont dénoncé son œuvre. Quand on lui demande s’il a l’impression d’être le «nouveau Morgentaler», le Dr Guimond affiche un sourire. «Je poursuis le combat qu’il a entrepris pour les femmes, dit-il. La question ne sera jamais réglée, il faut demeurer alerte.» «Certains croient qu’il faut que le fœtus ait une reconnaissance. Je leur dis bonne chance. Pourquoi les femmes ont-elles toujours remporté la décision? Parce qu’il est impossible de donner un statut au fœtus sans réduire celui des femmes. C’est aussi clair que ça.» 
Juste à la fin de cet article il est écrit : Et les femmes qui vous disent que l'avortement est un meurtre, vous les entendez celles-là, Dr Guimond?


Dans une interview, le Dr Jean Guimond dit : La phrase la plus fréquente de mes patien­tes est : «J’ai toujours été contre [l’avortement], mais pour moi, c’est différent aujourd’hui.»

*La question au couple Trudeau*

Alors moi Michel Bernatchez, je demande au couple Trudeau : Et les femmes qui vous disent que l'avortement est un meurtre, vous les entendez celles-là, Mr le premier ministre Justin Trudeau, ainsi que  Sophie Grégoire la mère de vos enfants? 

Il me sera toujours difficile de comprendre que le couple Trudeau a été pro-vie pour leur famille et pro-choix pour le reste de tous les autres enfants du Canada. Il faudra bien qu'un jour quelques  journalistes plus intelligents que d'autres posent la question ci-dessus à votre couple. La question mérite autant une réponse du côté de Justin Trudeau que de celui de Sophie Grégoire

« Nelson Mandela a déclaré : Un pays, une société qui ne se soucie pas de ses enfants n’est pas une vraie nation ».

En agissant ainsi au nom de votre couple, vous allez faire connaître votre vrai visage d'homme public qui n'a aucune compassion pour les enfants à naître, excepté les vôtres seulement. Je me demande avec plusieurs autres personnes comme moi, comment il est possible pour un homme public d'être pro-vie pour sa propre famille et pro-choix pour toutes les autres familles. Il me semble qu'à travers votre propre expérience de vie familiale, vous devriez avoir une réponse à cette question qui interroge l'ensemble de la société canadienne.

''Je cherchais un couple pour faire une comparaison avec le vôtre, et expliquer ceci : Qu'une personne soit député, maire ou ministre, gouverneur général, etc., je crois que l'écoute, la simplicité, l'accueil et le respect pour la vie, surtout celle des enfants à naître, sont des valeurs indispensables'' : J'ai pensé au couple Georges Vanier-Pauline Archer.

Si on réfléchit sur la différence entre le couple Justin Trudeau-Sophie Grégoire et  Georges Vanier-Pauline Archer, c'est le jour et la nuit ; le pauvre Justin présente ses oeuvres de mort alors que  Georges Vanier et Pauline Archer présentent leurs oeuvres sous la lumière du jour. Le couple Georges Vanier et son épouse Pauline Archer avait beaucoup d'intérêt pour l’immigration, en plus de respecter minutieusement les  valeurs de toutes les formes de vie en lien avec les valeurs  familiales, à la différence du couple Justin Trudeau-Sophie Grégoire qui sont des magnats s'affichant dans les magazines populaires comme Vogue et Châtelaine, sans oublier les autres formes de Médias.

Concernant le couple Georges Vanier-Pauline Archer, oh que non, il n'avait pas de temps à perdre comme le fait le couple Justin Trudeau-Sophie Grégoire pour parader dans les revues, surtout depuis votre élection comme premier ministre du Canada avec votre  style centré sur le vedettariat. Je trouve que c'est beaucoup de temps perdu pour un premier ministre qui attire beaucoup plus l'attention  sur sa personnalité avant tout, au lieu de mettre toute son attention sur les multiples problèmes de société. 

Justin Arrow Trudeau encourage la destruction de la famille en encourageant l'avortement et la légalisation de la drogue, sans même comprendre les enjeux à double tranchant pour l'avenir du peuple canadien ; sans oublier l'appui du pipeline d’Énergie-Est par le gouvernement de Justin Trudeau, ce qui serait aller contre l’engagement du Canada à combattre le changement climatique.


Moi qui demeure à Trois-Rivières, à 3 heures 16 minutes de Cacouna, est-ce que Mr Justin Trudeau pense que j'ai du plaisir à savoir que vous approuvez un projet de pipeline à quelques heures de chez moi quand moi-même il m'est impossible de sortir à cause de la pollution importante qui existe déjà dans notre Ville de Trois-Rivières?

Dites-moi, Mr Justin Arrow Trudeau et Mme Sophie Grégoire, le saviez-vous que la Ville de Trois-Rivières arrive au sommet des villes québécoises affichant les pires taux de pollution atmosphérique, suivie par Montréal, ce que révèle le palmarès de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)?

Moi qui suis asthmatique sévère, il m'est impossible de sortir de la maison à cause de la pollution que m'impose la Ville de Trois-Rivières, alors je suis un homme libre avec ma demeure comme prison. J'ai perdu mon travail à cause de cette pollution. Si vous, Mr Justin Arrow Trudeau, vous étiez à ma place, si vous étiez asthmatique sévère ainsi que vos enfants et votre femme, seriez-vous heureux que votre famille entende parler d'un projet de pipeline à 3 heures 16 de votre demeure? Si vous étiez à ma place, quelle serait votre réaction ?


Pour revenir à la famille, le couple Justin Arrow Trudeau et Sophie Grégoire  sont deux personnalités assoiffées d'une façon maladive et excessive, de paraître en public, sans que leurs raisons d'agir ainsi soient en lien sérieux avec le titre de premier ministre du Canada. Justin Arrow Trudeau est un homme assez intelligent pour se cacher derrière son semblant d'ignorance afin de se déresponsabiliser, parce qu'il est conscient que chaque femme qui avorte d'un ou plusieurs enfants représente pour lui des votes assurés à la prochaine élection. Autrement dit, au diable les 100.000 avortements par année au Canada, ce sera 100.000 votes de plus pour ma prochaine élection ; sans oublier les milliers de votes  que Justin Arrow Trudeau ira chercher avec la légalisation de la drogue. Je suis absolument convaincu que le couple Justin Trudeau -Sophie Grégoire n'aura pas pris le temps de lire sérieusement l'article du Professeur Jérôme Lejeune, scientifique reconnu dans le monde entier, membre de l'Institut, de l'Académie de Médecine, de l'Académie Pontificale des Sciences, de  l'American Academy of Arts and Sciences, qui a écrit de son vivant la citation réflexion ci-dessous.

"La génétique humaine se résume à un credo élémentaire qui est celui-ci : Au commencement il y a un message, ce message est dans la vie, ce message est la vie. Et si ce message est un message humain, alors cette vie est une vie humaine. La vie a une très longue histoire mais chacun de nous a un début très précis, le moment de la conception.

A l’âge réel d’un mois, l’être humain mesure 4 millimètres et demi. Son cœur minuscule bat déjà depuis une semaine, ses bras, ses jambes, sa tête, son cerveau sont déjà ébauchés. A deux mois d’âge, il mesure de la tête à la pointe des fesses quelques 3 centimètres. Il tiendrait replié dans une coquille de noix. A l’intérieur d’un poing fermé, il serait invisible, et ce poing fermé l’écraserait par mégarde sans qu’on s’en aperçoive. Mais ouvrez votre main, il est quasiment terminé, mains, pieds, tête, organes, cerveau, tout est en place et ne fera plus que grossir. Regardez de plus près encore, avec un microscope ordinaire, et vous déchiffreriez ses empreintes digitales. Tout est là pour établir dès maintenant sa carte d’identité nationale.

On entend dire : « Les maladies génétiques coûtent cher. Si l’on excluait très tôt ces sujets, on ferait des économies énormes. » Il faut reconnaître que les maladies coûtent cher, en souffrance individuelle comme en charge pour la société. Et je ne parle pas des souffrances des parents ! Mais ce prix, nous pouvons l’évaluer : c’est exactement celui qu’une société doit payer pour rester pleinement humaine.

Les adversaires de la vie savent que si l’on veut détruire la civilisation chrétienne, il faut d’abord détruire la famille, dans ce qu’elle a de plus faible, c’est-à-dire l’enfant. 

Et parmi les plus faibles il faut choisir le moins protégé, celui que personne n’a vu, celui que personne ne connaît et n’aime encore, au sens habituel du terme, celui qui n’a même pas encore vu la lumière, celui qui ne peut même pas encore crier sa détresse.

Pour ne pas passionner le débat, je remonterai beaucoup plus loin et je citerai les Spartiates, qui furent les seuls à éliminer à la naissance les enfants qu’ils estimaient incapables de porter les armes ou d’engendrer de futurs soldats. Sparte fut la seule cité grecque à pratiquer un tel eugénisme, une exclusion aussi systématique. Or de Sparte il ne reste rien. Elle ne nous a laissé ni un poète, ni un musicien, pas même une ruine ! Sparte est la seule cité grecque qui n’a rien apporté à l’humanité ! Est-ce fortuit ou directement lié ? Les généticiens se posent la question : 

Sont-ils devenus stupides parce qu’en tuant leurs petits qui n’étaient pas beaux ils ont tué leurs futurs penseurs, leurs futurs artistes ?

Les initiales IVG ont une signification terrible : Interruption d’une Vie Gênante. Et l’âge n’y fait rien. Les vieillards sont aussi menacés que les plus jeunes.

La constitution génétique de l’homme est achevée dès la fécondation, et j’ajouterai qu’aucun scientifique n’en doute. Ce dont certains voudraient discuter, c’est du respect que l’on doit à un individu en fonction de son degré de développement. Un être qui mesure un centimètre de long est-il respectable ? S’il en mesure cinquante, devient-il vingt-cinq fois plus respectable que le précédent ? 

Les gens qui comptent en années et kilogrammes le respect qu’ils doivent à une personne ne sont pas animés de bonnes intentions."

Michel explique:Je suis plus que convaincu que ce pauvre couple Trudeau-manie n'a pas assez de bonnes manies, pas assez de temps pour lire un article aussi sérieux que celui du Professeur Jérôme Lejeune, préférant donner de son temps pour paraître dans les magazines Vogue et Châtelaine, y compris tous les autres Medias. 

Les mauvaises manies du couple Trudeau consistent à vouloir ignorer la beauté et la grandeur de la vie quand le sujet de l'avortement ne concerne pas leur famille, comme si cela revenait à lancer un message à toutes les femmes canadiennes, leur disant : *Faites tout ce que vous voulez, avortez autant de fois que vous le désirez, droguez-vous à volonté, l'important c'est de voter pour la Trudeau-manie aux prochaines élections.*

Avec l'acceptation du mariage pour tous, l'avortement, la légalisation de la drogue, les transgenres, les groupes Lgbt, sans oublier certaines nouvelles lois qui nous attendent par surprise dans les années à venir, Justin Trudeau est l'homme de la fausse démocratie, pour la seule et unique raison qu'il a peur de ne pas se faire réélire.

Dans un article du Journal Le Devoir, il est dit : C’est au nom du droit absolu des femmes au libre-choix que Justin Trudeau refuse que le gouvernement fédéral s’immisce d’une quelconque façon dans l’encadrement des avortements au Canada. Le débat sur les avortements sélectifs ou tardifs ne relève pas d’Ottawa, dit ainsi le chef libéral.
 
« Ma position est très claire : le Parti libéral du Canada [PLC] ne croit pas que c’est la job du Parlement d’imposer des limites au choix des femmes, a soutenu Justin Trudeau en entretien avec Le Devoir, samedi. Je sais que le milieu médical est déjà préoccupé par cette question [des avortements sexo-sélectifs]. Mais pour moi, le choix d’une femme informée par son médecin est un droit à défendre. »

La citation à retenir ne fait pas partie de ma réflexion mais de celle du professeur, car moi au contraire de vous je ne veux pas attirer l'attention sur ma pauvre personne, mais sur celle du professeur Jérôme Lejeune qui a écrit : "Les adversaires de la vie savent que si l’on veut détruire la civilisation chrétienne, il faut d’abord détruire la famille dans ce qu’elle a de plus faible, c’est-à-dire l’enfant."

Si je me guide sur la citation du professeur Jérôme Lejeune, Justin Trudeau et Sophie Grégoire sont les adversaires, les ennemis de la vie des enfants à naître, et les amis de la drogue, sans comprendre le grand danger de vouloir la légaliser, en faisant semblant de ne pas connaître les réels dangers de cette légalisation.

J'ai travaillé de longues années auprès des enfants de la rue, et certains d'entre eux auraient pris de meilleures décisions que vous concernant l'avortement, la légalisation de la drogue et le "suicide assisté". 

Citation importante

Je comprends pourquoi certains Médias journaux vous appellent  "Justin Trudeau, l'avocat du suicide assisté". 

Moi je me demande pourquoi un homme aussi jeune que vous, et de surcroît père de famille avec beaucoup de talent en communication,< pourquoi ne défend-il pas la femme, oui, mais aussi l'enfant à naître (?).

Tout pour vous écrire que vous (votre couple), vous n'êtes pas de vrais défenseurs de la vie, vous ne faites que défendre vos valeurs personnelles sans valeur aucune, en regard de la vie des plus petits, ceux que l'on appelle les sans-défense. Un vrai gouvernement ne défend pas uniquement la cause des adultes, comme c'est votre cas en défendant les femmes pour attirer leur regard sur votre personnalité anti-démocratique.

Un jour vous aurez des comptes à rendre pour votre refus de protéger tous ces petits enfants assassinés dans le sein de leur mère. Un vrai premier ministre ne défend pas juste les femmes, mais il défend aussi chaque enfant dans le sein de chaque femme, de la même façon que vous-même avez été protégé quand vous étiez dans le sein de votre mère. Est-ce que vous et votre épouse Sophie, vous l'auriez oublié, par hasard?

Citation importante

Oui, regardez-vous tous les deux et rappelez-vous que si vous êtes en couple aujourd'hui, c'est parce que vos parents vous ont permis de naître ; alors pourquoi ne faites-vous pas pour tous les enfants à naître ce que vos parents ont fait pour vous? 

Entre moi et vous, quand la plupart des pro-choix sont pour l'accessibilité à l'avortement pour toutes les femmes, ils oublient que si leurs parents avaient pensé comme eux, ils ne seraient pas de ce monde aujourd'hui. Cette approche nous oblige bien malgré nous à nous demander pourquoi nous voulons empêcher des enfants de naître en déresponsabilisant les femmes, alors que nous, nous avons eu le privilège de naître sans aucun obstacle des pro-choix.

Dites-vous chanceux de ne pas avoir eu à faire partie des milliards d'enfants avortés dans tous les pays du monde. Si je me guide sur votre façon de gouverner, vous êtes premier ministre de titre seulement, avec un coeur qui dégage la froideur des igloos du Pôle-Nord. 

Un vrai premier ministre défend la cause de tous les petits enfants à naître ; non seulement vos enfants de sang, mais aussi tous les enfants de tous les pays du monde. Si je compare ma vie à votre vie, vous avez été trop chanceux et trop gâté-pourri par la vie, à un tel point que vous et votre femme vous ne vivez qu'en fonction de vos besoins matériels au lieu de vivre en fonction des besoins de protéger la vie des plus petits qui n'ont pas eu la même chance que vous : Celle de naître pour vivre pleinement sa vie.

Je n'en veux pas à votre couple, Mr Justin Trudeau, mais je préfère être un pauvre citoyen défenseur de la vie sous toutes ses formes, et non pas juste de celle des femmes comme cela fait partie de vos contre-valeurs anti-démocratiques. Un premier ministre qui a trois enfants ne doit pas juste protéger les femmes et les adultes, mais il doit surtout et avant tout protéger tous les enfants à naître, sans oublier toutes les autres catégories d'enfants exploités partout dans le monde, à commencer par notre pays le Canada. 

Que ce soit vous ou votre femme, et même vos enfants, ni l'un ni l'autre n'a choisi de naître, et pourtant vous semblez être heureux d'être vivants parce qu'il n'y avait pas de lois pour faire obstacle à votre venue au monde. Pourquoi ne  pas donner la même chance que celle que vous avez eue de naître, à  tous les enfants à naître, en ne mettant aucun obstacle à leur désir de naître?

Chers Mr Justin Trudeau et Mme Sophie Grégoire, si pendant quelques heures vous aviez la possibilité de voir quel avenir auraient eu un certain nombre d'enfants si votre anti-loi ne les avait pas empêchés de naître, je suis presque certain que vous passeriez de pro-choix à pro-vie en prenant l'option de protéger la vie en général, à moins que vous soyez un couple obsédé uniquement par l'argent et la gloire.

Si on réfléchit avec le coeur décongelé, à votre semblant de protection en voulant protéger juste le droit des femmes déjà vivantes, sans vous en rendre compte vous supprimez parmi les enfants à naître des vies en devenir de futures femmes. 

Citation importante
Tout pour vous écrire que comme premier ministre vous devez protéger autant les femmes qui vivent au présent que celles qui se préparent à naître. Sinon je me demande qui vous êtes pour décider que vous devez seulement protéger les femmes qui vivent aujourd'hui, en vous donnant le droit de supprimer des vies d'enfants qui deviendront de futures femmes dans le monde à venir. 

Ce que j'essaie d'expliquer à votre couple, c'est de faire aux enfants à naître ce que vos parents on fait pour vous et votre femme ; vos parents vous ont permis de naître sans vous mettre d'obstacles avec des lois vous empêchant d'avoir accès à la vie.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Justin Trudeau et Sophie Grégoire/Sujet/Avortement/Aide à mourir/drogue/+/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: