Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ''Michel blogue avec Nicole /Devenir la mémoire de l'autre''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4030
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: ''Michel blogue avec Nicole /Devenir la mémoire de l'autre''   Jeu 15 Déc 2016 - 0:11



Nicole a écrit : je partage votre réflexion
pourtant je voudrais oublier et être comme mes résidents atteints d alzheimer certain passage de ma vie ou ce que je vis actuellement et comme vous le dites si bien dans tout cela ce que je vis avec vous virtuellement est tellement beau je ne pensais pas que cela pouvait exister non ce n est pas un déversoir c est l acceptation sans pudicité de l'autre. 


Michel partage: Bonjour chère Nicole, si mon coeur comprend bien, vous vivez dans une résidence où il y a des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer sans que vous en soyez atteinte vous-même. Vous savez le mot mémoire rime avec espoir alors sans trop le vouloir je veux presque dire qu'il est possible d'être la mémoire de celui ou de celle qui n'en n'a presque plus ou d'autres qui l'ont presque toute perdue, sans trop connaître les raisons profondes qui ont fait fuir la mémoire. Être la mémoire de l'autre c'est être proche de l'autre sans prendre la place de l'autre, mais tout simplement être assez proche de l'autre pour que l'autre sente qu'il ou elle est aimé(e) et compris(e) à chaque moment ou il est en contact avec la vie qui se révèle dans chaque ami(e). 

Mettre notre main sur la main d'une personne qui n'a presque plus de mémoire, c'est comme mettre notre main sur son coeur où la main laisse une trace d'amour au présent de sa vie. J'ai accompagné un homme pendant 5 ans atteint de la maladie de 
parkinson et une dame de 86 ans qui était atteint de la maladie d'Alzheimer avancée. La présence proche, > > la présence du toucher, est très importante pour les personnes qui perdent la mémoire car toucher le corps c'est comme toucher la mémoire quand les deux regards se rencontrent, où celui ou celle qui a encore sa mémoire dit à l'autre ''je suis là'', et parfois l'autre soit répondra avec son regard au ralenti ou bien dira avec une certaine hésitation ''qui es-tu?" Il y a certains moments où on a l'impression que la mémoire est en train de renaître à la vie car la personne exprime des souvenirs qui refont surface, la personne les raconte avec autant de plaisir que celui qu'elle ressent quand elle mange son dessert préféré.

Mais très malheureusement cette expérience est de courte durée, cependant il est important de vivre l'expérience en profondeur avec la personne que l'on accompagne, mais surtout que l'on aime avant de l'accompagner pour que cette démarche d'accompagnement soit vécue dans l'immense respect de l'autre avec l'autre pour que la communion des coeurs devienne la mémoire de la personne qui est atteinte de la maladie d'Alzheimer. 

C'est beaucoup de souffrance auprès de ces personnes dans les débuts de cette maladie, surtout quant elles sont encore capables de s'apercevoir de certains oublis qui ne leur paraissent pas normaux. C'est pour cette raison que le toucher avec discernement est très important dans ces moments où la personne doit malgré elle se détacher de sa mémoire comme si elle devait se détacher d'une personne qui lui apprendrait son départ pour toujours. 

Nicole a écrit : dans tout cela ce que je vis avec vous virtuellement est tellement beau je ne pensais pas que cela pouvait exister non ce n est pas un déversoir c est l acceptation sans pudicité de l autre...

Michel partage: Vous avez raison d'exprimer cette joie qui est possible dans le monde du virtuel, mais il n'y a qu'un seul et unique chemin pour parvenir à cette joie qui est la vôtre comme c'est la mienne aussi, c'est d'écrire avec son coeur. C'est tellement important de découvrir ce chemin de la communication qui commence dans le coeur pour entrer dans un autre coeur comme quand on entre dans une église sans trop faire de bruit avec la crainte de déranger tous les autres déjà au rendez-vous du silence. Je me réjouis de votre joie très facilement, car votre joie est en communion avec ma joie qui fait votre joie.

Colette Lacaille a écrit : pourtant je voudrais oublier et être comme mes résidents atteints d alzheimer certain passage de ma vie ou ce que je vis actuellement...

 Michel partage:Chère Colette, il est possible que mon pauvre coeur se trompe car je ne suis pas Dieu, je ne sais pas tout, mais dans cette citation ci-dessus j'ai l'impression qu'il se cache une souffrance très profonde en lien avec votre passé concernant le sujet du pardon. Je ne sais pas si c'est écrivable sur ce blog du pardon, mais à supposer que non n'hésitez pas à m'écrire en privé si vous croyez que mon pauvre coeur peut faire quelque chose pour votre coeur. 


Nous avons juste une vie à vivre alors il faut bien la vivre et si possible la vivre ivre d'amour au contact de la vie qui donne la vie par la vie, et cette vie se transmet par le coeur. Pas de coeur pas de vie, pas de coeur pas d'ami, car c'est tellement important la vie quand elle passe par le courant de deux coeurs qui font communion au coeur de l'amitié.

Voilà chère amie Colette, c'est avec un grand plaisir que je vous ai répondu en passant par cette nouvelle construction de blog quand je me rends compte qu'un sujet attire mon attention sur certains points particuliers comme dans votre cas. J'espère que ma réponse apportera un peu de joie à votre coeur. 



En toute amitié Michel...
Revenir en haut Aller en bas
 
''Michel blogue avec Nicole /Devenir la mémoire de l'autre''
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: