Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Rachel Desjardins/Sujet/La tristesse < ''ou'' > l'Évangile de la Joie/

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 61
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue avec Rachel Desjardins/Sujet/La tristesse < ''ou'' > l'Évangile de la Joie/   Mer 20 Aoû - 16:47



Rachel Desjardins écrit : « Existe-t-il un bon usage de la tristesse? Dans ses Lettres à un jeune poète, Rainer Maria Rilke conseille à son correspondant : « Ne pas vous effrayer quand une tristesse se lève en vous. » Oui, nous pouvons nous appauvrir en refusant d'accueillir la tristesse. Tout comme nous pouvons nous fragiliser en lui faisant la part trop belle...

Ce que nous apprend Rilke, c'est qu'il existe un art de s'observer triste, ce qui n'est pas la même chose que d'observer le monde en étant triste.

Michel partage : Si nous observons le monde selon l'esprit du monde tout en étant triste, nous allons  certainement attrister le monde en lui laissant un souvenir triste de nous. Pourtant le meilleur souvenir de nous puissions laisser comme héritage à notre entourage comme croyant(e), n'est-ce pas la joie qui a la capacité de nous communiquer un langage joyeux de Dieu? Saint Jean Chrysostome disait : Le meilleur moyen de se débarrasser de la tristesse c'est de ne point l'aimer. François de Sales disait aussi : Un saint triste est un triste saint.

Rachel Desjardins dans la réflexion qu'elle présente écrit : Qu'il y a une énorme différence entre penser « je suis malheureux » et observer la pensée « je suis malheureux ». C'est l'art de regarder passer ses pensées sombres comme on regarde passer les gros nuages noirs dans le ciel.


Michel partage : Je ne pense pas me tromper en écrivant qu'il y a une triple  différence entre vivre sa tristesse dans l’isolement d'une solitude non-désirée, et vivre avec la même tristesse dans une vie relationnelle, en présence de Dieu, sous son Regard, où Dieu en nourrissant notre tristesse de Sa Joie la fait disparaître en quelques instants. Je crois que Dieu est le remède à nos tristesses et à tout ce qui dysfonctionne au-dedans de nous. 

Moi je vous dis avec un cri du  coeurmeteo : ''Ne nous laissons pas détruire par nos tristesses'' qui trop souvent nous conduisent sur le chemin du désespoir. Laissons-nous aimer et combler par le Christ qui Est notre seule et unique joie de vivre. Je trouve que parler de la tristesse sans passer par le chemin de l'Évangile nous manquons le meilleur de notre vie car l'Évangile de la joie fait fuir la tristesse de chacune de nos vies.


L'Évangile de Jean dit: "En vérité, en vérité, Je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira : Vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie." Jean 16, 20.

Michel partage : Avoir un regard de tendresse sur cet Évangile de Jean permet à notre tristesse d'être changée en joie quand nous déposons notre coeur triste dans le Coeur du Christ pour lui faire prendre un bain d'espérance en plongeant notre  :coeur2:  au  coeurmeteo  de Sa Parole.

Rachel Desjardins écrit : Si on cultive patiemment cet art, alors, la tristesse pourra être une amie, qui nous rappelle doucement nos limites, nos fragilités, qui rabote nos illusions ou nos orgueils. Et qui nous chuchote doucement à l'oreille : réjouis-toi et savoure cette vie, sinon...c'est trop triste ! »

Christophe André (médecin psychiatre et psychothérapeute)
Les états d'âme, un apprentissage de la sérénité

Michel partage : Si on accueille l'Évangile dans notre coeur de disciple avec amour, confiance et abandon, c'est Dieu Lui-Même qui cultivera la Semence de Sa Parole qu'Il a déposée dans notre coeur de disciple, ''si'' on revient librement nous présenter devant Lui avec le désir de devenir une Bonne Nouvelle dans le monde de La Nouvelle Évangélisation. Je vous assure que notre joie pour le Christ fera fuir la tristesse de notre coeur pour faire place aux Dons de l'Esprit-Saint. Le jour où j'ai trouvé votre réflexion sur Facebook je lisais la parabole de l'Évangile du jeune homme riche.

L'Évangile dit  :  Quelqu'un s'approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? » Jésus lui dit : « Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ? Il n'y a qu'un seul être qui soit bon ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. - Lesquels ? » lui dit-il. Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d'adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l'ai observé : que me manque-t-il encore ? » Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » A ces mots, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens. Saint Matthieu 19, 16-22. 
 

Michel partage avec Rachel et tous les autres, Dieu soit notre joie comme notre joie est en Dieu. Avant de vous lire j'ai médité avec mon épouse l'Évangile du jour, comme nous le méditons chaque soir pour entretenir la Joie du Seigneur que nous avons reçue le jour où nous avons célébré le sacrement de notre mariage. Pour nous ce fut le sacrement de la joie de partager notre vie à trois avec Dieu.La Parole de Dieu est la Source de toute joie que nous avons reçue dans notre coeur comme tout les disciples qui se nourrissent de La Parole de Dieu empêchant la tristesse de faire sa demeure dans nos deux coeurs devenus un seul coeur dans l'Amour du Christ Sauveur et Rédempteur du monde.

''La tristesse ou l'Évangile de la  joie''

Dans l'Évangile de la parabole du jeune homme riche, on s'aperçoit que le jeune homme riche  a beaucoup de connaissance sur l'application des commandements, mais il n'a pas encore vécu l'expérience profonde de la vraie rencontre d'un coeur à coeur  avec le Christ qui est toute Joie. Jésus lui offre de vendre tout ce qu'il possède pour le donner aux pauvres, en lui disant qu'en échange il aura un trésor dans les cieux ; Jésus termine en lui disant : Puis viens, suis-moi. L'Invitation de Jésus dans le "viens, suis moi", ne l'oublions pas, c'est une invitation pour chacun(e) de nous à prendre le chemin de la joie de l'Évangile qui nous conduira un jour sur l'autoroute d'une joie indescriptible, ''Celle de Dieu puisée au coeur de  la Source de  La Bonne Nouvelle.'' 
Le jeune homme riche n'a pas compris en profondeur que Jésus lui offrait un centuple de  joie qui était supérieure à la joie de tous ces biens qu'il possédait, car il avait de grands biens. Jésus lui demande d'abandonner ces biens aux pauvres pour devenir plus pauvre que les pauvres ; car en donnant tous ces biens aux pauvres, les pauvres deviendront matériellement plus riches que lui. Mais ne l'oublions pas, quand Jésus nous offre à faire le partage de nos biens avec les pauvres ce n'est pas pour nous appauvrir mais pour nous rendre les mains et le coeur plus libres afin de recevoir le centuple de Lui.


Jésus invite librement le jeune homme riche et chacun(e) de nous à Le suivre les mains et le coeur libres de tout attachement, pour nous apprendre à plonger avec confiance et abandon au coeur de Sa Joie qui surpasse toute la valeur des richesses de ces biens qui donnaient dans l'imagination du jeune homme riche un  résultat utopique, où il voyait dans son imaginaire que la séparation d'avec ses biens lui donnerait comme résultat la pauvreté et la tristesse. Ce n'est pas pour rien que l'Évangile termine comme ceci : A ces mots, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens. 


Tristesse rime avec richesse mais ne l'oublions pas, le mot joie rime avec foi. Je crois que si l'on met la prière entre la joie et la foi, il est possible d'éviter que la tristesse et la souffrance nous conduisent sur le chemin de la désespérance. Je trouve plus utile l'usage d'un surplus de joie pour rencontrer les personnes qui sont attristées, pour leur communiquer cette joie transformatrice - pour ne pas écrire transfiguratrice - qui fait naître dans notre  coeur un bonheur qui fait fuir la tristesse.

Selon moi je crois que nous n'avons pas besoin de faire usage de la tristesse si nous avons le privilège d'entendre l'Appel de Jésus ''Viens, Suis-Moi''. La tristesse nous utilise tellement trop souvent pour attrister les autres que nous devons lire et méditer l'Évangile de la Joie pour devenir des disciples joyeux dans l'espérance en suivant le Christ sur le chemin de la Croix.  
Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4733
Age : 61
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Michel blogue avec Rachel Desjardins/Sujet/La tristesse < ''ou'' > l'Évangile de la Joie/   Ven 17 Aoû - 1:37



Rachel Desjardins présente une citation réflexion sous forme de question : « Existe-t-il un bon usage de la tristesse?

Michel partage : Je peux vous répondre selon mon expérience de plusieurs années, sans mettre trop l'accent sur le nombre d'années mais sur la qualité de ma vie relationnelle avec Dieu. Si nous marchons sur le chemin de la prière, Dieu  conduit notre vie mystérieusement au coeur de l'oraison sans que nous puissions tout comprendre du comment cela se passe. Aujourd'hui je crois qu'un croyant en devenir de disciple de Jésus devrait faire l'option de ''l' usage de la prière'' qui surnaturellement nous conduit toujours sur le chemin de la joie en Dieu, la joie avec Dieu. Quand Dieu entre dans un coeur humain il nous est possible d'avoir accès à une source de joie assez profonde pour éviter que la tristesse prenne le gouvernail de notre vie.  

Cette joie de Dieu, elle fait des miracles dans le coeur des hommes et des femmes qui cherchent Dieu avec un coeur de pauvre et un coeur simple  et sincère. Connaître le Pardon de Dieu, c'est aussi connaître la Joie de Dieu. Connaître la Joie de Dieu, c'est tellement grand et merveilleux que, sans nous en rendre compte, nous devenons Joie et Pardon avec Dieu. Si je copie  ma vie sur une autre personne autour de moi, la jalousie comme la tristesse éclatent autour de moi. Si je copie ma vie sur la personne du Christ, Sa Joie éclate en moi et autour de moi.



Pourquoi ne pas plonger notre regard dans l'Évangile pour comprendre que le but de la Parole de Dieu  c'est de nous faire découvrir qu'un disciple de Jésus doit passer de la tristesse à la joie de vivre quand il entend dans son coeur le "Viens, suis-Moi" de Jésus, "Viens, demeure avec Moi"...



'' Voici quelques citations Bibliques.''
 :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 

L'Évangile de Matthieu dit : Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. Matthieu 26, 37

L'Évangile de Luc dit : Après avoir prié, il se leva, et vint vers les disciples, qu'il trouva endormis de tristesse. Luc 22, 45 

L'Évangile de Jean dit : Mais, parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre coeur. Jean 16, 6

L'Évangile de Jean dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira : vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie. Jean 16, 20

L'Évangile de Jean dit : La femme, lorsqu'elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue ; mais, lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde. Jean 16, 21

La Parole de Dieu dit : Je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance ; car vous avez été attristés selon Dieu, afin de ne recevoir de notre part aucun dommage. 2 Corinthiens 7, 9

La Parole de Dieu dit :  En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort. 2 Corinthiens 7, 10

La Parole de Dieu dit : Et voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n'a-t-elle pas produit en vous! Quelle justification, quelle indignation, quelle crainte, quel désir ardent, quel zèle, quelle punition! Vous avez montré à tous égards que vous étiez purs dans cette affaire. 2 Corinthiens 7, 11 


La Parole de Dieu dit : Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. 2 Corinthiens 9, 7 
 :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 


''Voici quelques-unes de mes citations sur la joie''

:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Citation 1
 :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 

Quand le pardon se marie avec l'amour c'est pour accueillir sa joie, quand l'amour se marie avec le pardon c'est pour lui permettre d'exprimer son trop plein de joie...

:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Citation 2
:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 

Nous sommes appelés à être les enfants de Sa Joie et à communiquer cette joie de vivre aux chercheurs(ses) de Dieu. La joie est un don de Dieu puisé dans le Coeur de Dieu pour rendre ses enfants heureux.

:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Citation 3
:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 

Parfois les joies les plus amusantes en ce monde nous éloignent de l'autre monde, (le monde de Dieu). Plusieurs joies dites amusantes sont parfois les plus déshumanisantes et les plus décevantes. Pour redonner vie à ce monde il ne faut pas vouloir sauver tout le monde car nous ne sommes pas Dieu, mais nous sommes des petits de Dieu. Les petits se doivent de vouloir sauver le monde un coeur à la fois en commençant par le nôtre, et les autres suivront bien selon la volonté de notre Dieu d'Amour.

:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Citation 4
:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 

J'ai commencé à aimer le Mercredi des Cendres quand j' ai commencé à comprendre le sens profond de cette belle démarche qui pour moi est une démarche de joie et non de tristesse : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle."

:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Citation 5
:titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  

(Marc 1, 15). Cette parole de l'Évangile m'éloigne de la poussière et me rapproche de la vie ; je parle de la Vie avec Dieu en ce monde ; pour nous préparer à la Vie en Dieu dans l'autre Monde.L'autre vie, vous le savez autant que moi, c'est le monde de Dieu, où il y aura absence de poussière, absence de souffrance, absence de mal et de haine. Plus de poussière, plus de misère, plus de mystère, enfin nous serons dans le Coeur du Père, où il n'y aura que de la Lumière, et de la Joie en Dieu.

 :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Citation 6
 :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
Mon cheminement spirituel m'a fait comprendre que pour alléger notre souffrance, pour mieux l'accueillir, si notre cheminement spirituel nous permet de le faire, il nous faut aller rencontrer quelqu'un qui souffre plus que nous et qui, à travers ses souffrances, a rencontré le Dieu de la joie.

Ce Dieu de la joie est un Dieu qui nous donne la grâce de ressentir une joie très profonde de l'accueil de Sa Parole et nous permet de comprendre l'utilité de suivre le Christ sur le chemin de la croix ; Il nous permet de comprendre que cette joie a pour Source le Christ Ressuscité, qui habite notre coeur souffrant. 


Quand nous avons vécu une première fois cette expérience de la joie du Christ Ressuscité, le Seigneur nous prépare et nous apprivoise à vivre et à accepter des moments d'absence de cette joie. Mais quand elle revient en nous, elle devient une double joie. Jacques Lebreton, que vous devez connaître, disait : Quand Dieu donne de la joie, il en donne toujours trop. 


  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 
''Citation à retenir''

L'Évangile de Jean dit : Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse ; mais je vous reverrai, et votre coeurmeteo se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie. Jean 16, 22

 :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs:  :titscoeurs: 

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Rachel Desjardins/Sujet/La tristesse < ''ou'' > l'Évangile de la Joie/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: