Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Samuel et Françoise/Sujet/Oraison/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4541
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue avec Samuel et Françoise/Sujet/Oraison/   Jeu 29 Sep - 22:51




Samuel a écrit : "J’en suis convaincu, j’aimerais faire oraison mais je ne sais pas comment faire ; pouvez-vous me guider ? ! Merci.

Michel répond : Dites-moi, Samuel, si le coeur vous en dit, avez-vous réussi à faire oraison? Avec un brin d'humour, je vous dis que faire oraison est la meilleure façon de ne pas perdre la raison, et faire oraison nous donne une raison de vivre pour quelqu'un, qui est plus grand que notre coeur. Vous savez sûrement que ce quelqu'un est Dieu.

 
Françoise réagit : Cher Michel, qui n’a jamais désiré avoir une raison de vivre, et de vivre pour quelqu’un ? N’est-ce pas l’amour qui donne son plein sens à la vie ? Sans amour, que sommes-nous ?? Et si cet Amour est plus grand que nous, oh là là ! quelle merveille dans notre vie… !

Michel : pour moi faire oraison c'est me laisser accueillir et me laisser apprivoiser par ce Dieu d'Amour qui s'est fait connaître à moi par Sa grande Joie. Je vous souhaite, Samuel comme Françoise, de découvrir cette Joie du coeur qui conduit au coeur de l'oraison.N'ayez pas peur de demander à Dieu de vous faire connaître Sa Joie. Moi je le Lui ai demandé avec mes mots simples, comme ceci :

Seigneur, je ne sais vraiment pas qui vous êtes, je ne vous connais pas du tout, et regardez-moi, comme je suis pauvre et malheureux, je souffre et je pleure, je suis seul, abandonné de tous(tes). Je ne vous demande ni or ni argent, mais je veux connaître la joie de vivre.

Si vous le pouvez et le voulez, faites-moi connaître la joie de vivre en votre Présence. Parfois, Samuel, les plus belles prières du coeur se font dans les larmes, afin de se préparer à accueillir la Joie de Dieu.

 
Françoise : En effet, Michel, si Dieu aime tant les pauvres de cœur, c’est bien parce qu’ils reconnaissent qu’ils n’ont rien et ne sont rien… sans Lui. Ils le savent en profondeur : voilà pour la « science » des petits, leur sagesse… Il semble que tant qu’un homme riche de biens matériels ou de ses propres vanités n’a pas réussi à ressentir combien il est nu devant Dieu, cet homme n’a pas connu Dieu… Comme le jeune homme riche de l’Évangile, qui, quoique très vertueux – Jésus se met à le regarder et Il l’aime !! -, ne parvient pas à orienter sa vie vers le seul Trésor en ce monde : le Cœur de Dieu. Comme le souligne saint Paul, tout le reste est balayures (Phil. 3, 7-8 ).

Michel répond : Pour moi, c'est bien simple l'oraison, c'est la Joie de Dieu qui m'y a conduit avec son Coeur de Père. Je pense que la meilleure façon d'expliquer l'oraison, c'est de vivre l'oraison avec son coeur et dans son coeur. L'oraison, c'est plus simple que l'on ne pense, mais il faut pour commencer ouvrir la porte de notre coeur, car l'oraison est une affaire de coeur entre notre coeur et le Coeur de Dieu. Ensuite il est très important de trouver le chemin de l'oraison en essayant de connaître quelqu'un qui en fait l'expérience avec persévérance et fidélité.

 
Françoise : Comme c’est beau, ce que tu écris : «…l'oraison, c'est la Joie de Dieu qui m'y a conduit avec son Coeur de Père. » Parce que c’est Dieu qui agit en nous : il suffit de Le laisser faire – tout comme l’enfant se laisse guider et aimer par ses parents… C’est Dieu qui a l’initiative : Il nous a aimés le premier, dans la plus totale gratuité et la plus profonde Tendresse…, comme celle d’une mère : « De là-bas, tu rechercheras Yahvé ton Dieu, et tu le trouveras si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme. » (Deut. 4,29).

Michel : Pour commencer à entrer dans le monde de l'oraison, il faut d’abord nous demander quelle est notre raison de vivre? Qui m’a donné la vie? Pour quoi et pour qui je vis? Quand nous finissons par savoir pour qui nous vivons et qu'un jour nous retournerons dans le Coeur de celui qui est le grand Artiste de notre vie, ainsi que de la vie de tous les autres, alors notre raison de vivre se tourne vers Celui qui a fait de nos vies l'Oeuvre de sa Création. Et l'Amour avec un grand A nous conduit petit à petit sur le chemin de l'oraison.

Moi, je ne suis pas peintre mais vous ne croiriez pas combien j'aime visiter les galeries d'Art. Et puis quand je vois certains tableaux, parfois je les trouve tellement beaux que j'ai de la difficulté à bouger mes pieds pour poursuivre ma visite des autres tableaux. Certains tableaux sont tellement beaux que mon premier désir serait bien d'en rencontrer les auteurs. À la fin du parcours, j'aurais bien le goût de revenir sur mes pas pour revoir les tableaux qui m'ont le plus émerveillé.

Entre vous et moi, Samuel, en regardant, pour ne pas dire en contemplant la Création de Dieu et tout son Univers et tout ce qu'il contient, pensez-vous que je n'aie pas le désir de rencontrer son Auteur qui est Dieu? "Oh Seigneur, que oui !", j'en ai le feu du désir le plus profond. Je comprends un peu mieux pourquoi Sainte Thérèse d'Avila disait : Je veux voir Dieu, je veux voir Dieu. 

Quand nous commençons à faire oraison, nous voulons connaître Dieu, et à petits pas dans l'oraison, nous finissons par en vouloir un peu plus et encore plus++. En plus de connaître, nous voulons voir, ensuite comme Marie-Madeleine, nous voulons toucher. En plus et encore plus++, quand nous finissons par bien connaître le Christ, nous voulons vivre du Christ, pour devenir ivres de Dieu afin de vivre de Dieu.

 
Françoise : Au fond, la rencontre avec Dieu s’apparente à une rencontre comme on en fait sur cette terre, à ceci près qu’elle a lieu dans l’invisible du cœur sensible ? Comme tu le conseilles, il est possible de ressentir Sa Présence, pour peu que nous multipliions les rendez-vous. S’Il fait peu à peu Sa Demeure en nous, nous saurons de mieux en mieux Le rencontrer… et Le connaître.

Michel répond : En attendant la grande rencontre, je me prépare par des petites rencontres et je demande à Dieu, par la prière et l'oraison, d'apprivoiser mon coeur à Son Coeur, mon esprit à Son Esprit, pour que mon corps s'apprivoise à vivre en Sa Présence Affectueuse et Amoureuse, jusqu'au jour où mon coeur deviendra Amour dans le coeur de l'Amour du Coeur de notre Dieu.

Pour moi, il ne peut y avoir d'oraison s'il n'y a pas d'Amour, et l'Amour est un don gratuit qui nous vient de Dieu. L'Amour avec un grand A conduit à la vraie Joie, et la vraie Joie est un chemin qui nous conduit au coeur du Grand Artiste de nos vies : Dieu.

 
Françoise: Cela est vrai, cher Michel : Dieu est Amour, dit saint Jean ; Il n’est pas l’Amour, non, Il est Amour : pure substance d’Amour… Le Cœur de Dieu même est Amour, Tout-Amour, sans la moindre ténèbre ; Il saura nous transfigurer grâce à Son Amour.

Michel : Quand nous lisons les quatre Évangiles, le Seigneur Lui-même nous conduit sur le chemin de la PRIÈRE et de l'ORAISON. Chose certaine, mon ami Samuel, il y a plusieurs chemins qui conduisent à l'oraison, mais il n’y en a qu'un seul qui conduit au coeur de l'Amour de notre Dieu : C'est le Christ que nous avons commencé à suivre, de la crèche à la Croix. Alors chacun de nous a une croix, et pour certains la croix est plus lourde, plus difficile à porter que pour d'autres.

 
Françoise : Oui, le Christ récapitule (rassemble en Sa Personne) toute la Création et tout l’Homme : c’est pourquoi Il est le seul Chemin conduisant au Cœur de la Sainte-Trinité.

Michel : Chemin de vie, chemin de croix, mais est-ce possible qu'il y ait de la joie sur un chemin de croix? Je ne pense pas que oui, mais je fais beaucoup plus que penser oui, je dis oui c'est plus que possible, car les témoins du passé et même plusieurs témoins d'aujourd'hui sont la preuve de mon oui à la joie sur le chemin de la croix.

Mais c’est en suivant le Christ pas à pas, avec Amour et fidélité. Lui saura nous conduire sur le chemin de la résurrection, qui sera pour nous plus que joie, ce sera l'extase de la joie au Feu de la Joie dans notre coeur branché sur le coeur de notre Dieu d'Amour ; chacun de nous se retrouvera dans la demeure du Coeur de notre Dieu qui embrassera nos coeurs de son Coeur, par le Feu de son Saint-Amour.

 
Françoise : Il nous comblera au-delà de toute mesure, au-delà de la plus folle des espérances… Dès maintenant, par la prière, nous pouvons en éprouver un peu l’incomparable saveur, la Joie sans mélange, celle des Noces !!

Michel : Le chemin de l'oraison est une belle aventure entre Dieu et sa créature. Dans l'oraison Dieu prend bien soin de sa créature, si pauvre et si petite qu'elle soit. L'oraison à petits pas derrière le Fils de Dieu nous fait découvrir le monde merveilleux de notre Dieu d'Amour ; le Fils de Dieu qui se fait nourriture pour nos âmes, pour faire de nos vies des flammes d'Amour afin d'éclairer les chercheurs(ses) de Dieu.

 
Françoise : C’est cela, Michel ; l’Amour de Dieu brûle en nous, au cœur de la prière, comme un Feu de Joie, une ardente Charité – Celle qui flamboie au cœur même de la Sainte-Trinité… Et ce Feu-là, il peut embraser le monde entier !

Michel : Je pense que chaque personne a sa raison très personnelle de faire oraison. Pour moi je fais oraison parce que je me sens aimé de Dieu, et ma raison de vivre est de vivre pour Dieu ; et faire oraison me rapproche de Dieu, en attendant qu'il vienne me chercher pour que ma raison de vivre soit d'être ivre dans le Coeur du Père, pour enfin contempler tout l'Univers de son Univers, contempler l'Éternité de son Éternité, contempler l'Amour de son Amour. Oh comme c'est Grand, Dieu ! Ce n’est jamais fini, c'est infini de partout et en tout, et l'oraison est un chemin qui nous conduit sur le chemin de l'Infini de Dieu.

 
Françoise : Comme c’est beau ! Merci. Si nous L’aimons à notre tour, il est certain que nous désirerons ces rencontres si joyeuses que la prière nous permet, nous ne pourrons plus nous en passer… Nous aspirerons au vin enivrant de l’Amour, comme celui de Cana.
 
Michel : L'oraison est le long chemin d'un parcours où il y a plein de beaux paysages habillés de la beauté et de la majestueuse tendresse de Dieu, qui transforme nos regards pleins de tristesse en une seule joie, la Joie de savoir que Dieu est Notre Père et qu'IL nous attend dans les Cieux qui sont notre seule et unique demeure.

Pourrait-on dire que l'oraison a pour raison d'être de nous apprendre à demeurer auprès de Dieu, pour que Dieu par l'oraison nous conduise à sa Demeure Céleste qui est le lieu du rendez-vous de la tendresse avec Notre Père du Ciel ? L'oraison commence auprès de Dieu pour se poursuivre en Dieu. Je termine cette réflexion sur l'oraison qui est le chemin de toute Nouvelle évangélisation en invitant des internautes à poser quelques questions sur le sujet de l'oraison, de vous à moi comme de moi à vous.

 
Moi je me demande ceci : Avez-vous de la difficulté à sentir que Dieu est présent dans votre vie de croyant(e)? Avez-vous de la difficulté à prier quand vous êtes seul(e)? Comment faites-vous oraison? Est-ce difficile de faire oraison dans votre couple? Le fait d'être croyant(e) vous rend-il  heureux(se)? Répondre à une seule de ces questions pourrait être une source d'inspiration pour d'autres internautes croyants(es). Bonne méditation à tous les internautes qui naviguent sur le site Nouvelle Évangélisation!
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Samuel et Françoise/Sujet/Oraison/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: