Écoute Partage Parole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton cœur
 
PortailAccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMer 1 Avr - 16:00

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03

« Lazare, viens dehors »  

« Lazare, viens dehors ! » Couché dans la tombe, tu as entendu cet appel retentissant. Y a-t-il une voix plus grande que celle du Verbe ? Alors tu es sorti, toi qui étais mort, et pas seulement depuis quatre jours, mais depuis si longtemps. Tu es ressuscité avec le Christ (...) ; tes bandelettes sont tombées. Ne retombe pas maintenant dans la mort ; ne rejoins pas ceux qui habitent les tombeaux ; ne te laisse pas étouffer par les bandelettes de tes péchés. Car pourrais-tu ressusciter une autre fois ? Pourrais-tu sortir de la mort d'ici la résurrection de tous, à la fin des temps ? (...)

           Que l'appel du Seigneur résonne donc à tes oreilles ! Ne les ferme pas aujourd'hui à l'enseignement et aux conseils du Seigneur. Si tu étais aveugle et sans lumière en ton tombeau, ouvre les yeux pour ne pas sombrer dans le sommeil de la mort. Dans la lumière du Seigneur, contemple la lumière ; dans l'Esprit de Dieu, fixe les yeux sur le Fils. Si tu accueilles toute la Parole, tu concentres sur ton âme toute la puissance du Christ qui guérit et ressuscite. (...) Ne crains pas de te donner du mal pour conserver la pureté de ton baptême et mets dans ton cœur les chemins qui montent vers le Seigneur. Conserve avec soin l'acte d'acquittement que tu as reçu par pure grâce. (...)

           Soyons lumière, comme les disciples l'ont appris de celui qui est la grande Lumière : « Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5,14). Soyons des luminaires dans le monde en tenant bien haut la Parole de vie, en étant puissance de vie pour les autres. Partons à la recherche de Dieu, à la recherche de celui qui est la première et la plus pure lumière.


Saint Grégoire de Nazianze (330-390)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMer 1 Avr - 16:02

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03

« Lui qui était dans la condition de Dieu (...)
se dépouilla lui-même en prenant la condition
 de serviteur » (Ph 2,6-7)  

Le Seigneur Jésus, Sauveur de tous, « se fait tout à tous » (1Co 9,22), de manière à se révéler plus petit que les petits, plus grand que les grands. Pour sauver une âme surprise en adultère et accusée par les démons, il s'abaisse jusqu'à écrire du doigt sur la terre (...). Il est lui-même cette sainte et sublime échelle que le voyageur Jacob a vue dans son sommeil (Gn 28,12), l'échelle dressée de la terre jusqu'à Dieu et tendue par Dieu à la terre. Quand il le veut, il monte jusqu'à Dieu, parfois accompagné de quelques-uns, parfois sans qu'aucun homme puisse le suivre. Et quand il le veut, il rejoint la foule des hommes, guérit les lépreux, mange avec les publicains et les pécheurs, touche les malades pour les guérir.

           Bienheureuse est l'âme qui peut suivre le Seigneur Jésus partout où il va, montant dans le repos de la contemplation et d'autre part descendant par l'exercice de la charité, le suivant jusqu'à s'abaisser dans le service, à aimer la pauvreté, à supporter la fatigue, le travail, les pleurs, la prière, et finalement la compassion et la passion. Car il est venu pour obéir jusqu'à la mort, pour servir, non pour être servi, et donner, non de l'or ou de l'argent, mais son enseignement et son assistance à la multitude, sa vie pour la multitude (Mc 10,45). (…)

           Que ce soit donc pour vous le modèle de la vie, frères : (…) suivre le Christ en montant vers le Père, (…) suivre le Christ en descendant vers le frère, ne refusant aucun exercice de charité, se faisant tout à tous.


Isaac de l'Étoile (?-v. 1171)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMer 1 Avr - 16:05

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, 
alors vous comprendrez que moi, Je Suis »  

L'émerveillement est la source à laquelle les philosophes puisent leur grand savoir. Ils rencontrent et contemplent les prodiges de la nature, comme par exemple les tremblements de terre, le tonnerre (...), les éclipses du soleil et de la lune, et touchés par ces merveilles, ils en recherchent les causes. C'est ainsi que par des recherches patientes et de longues investigations, ils parviennent à un savoir et à une subtilité remarquables, que les hommes appellent « la philosophie naturelle ».

           Mais il existe une autre forme de philosophie plus élevée, qui est au-dessus de la nature, et à laquelle on parvient également par l'émerveillement : c'est la philosophie des chrétiens. Et, sans aucun doute, de tout ce qui caractérise la doctrine chrétienne, il est particulièrement extraordinaire et merveilleux que le Fils de Dieu, par amour pour l'homme, ait consenti à être crucifié et à mourir sur la croix. (...) N'est-il pas étonnant que celui pour qui nous devons avoir le plus de crainte respectueuse ait ressenti une peur telle qu'il eut une sueur d'eau et de sang ? (...) N'est-il pas étonnant que celui qui donne la vie à toute créature ait enduré une mort si ignoble, cruelle et douloureuse ?

           Ainsi ceux qui s'efforcent de méditer et d'admirer ce « livre » si extraordinaire qu'est la croix, avec un cœur doux et une foi sincère, parviendront à un savoir plus fécond que bien d'autres qui étudient et méditent quotidiennement des livres ordinaires. Pour un vrai chrétien, ce livre-ci est un objet d'étude suffisant pour tous les jours de sa vie.


Saint John Fisher (v. 1469-1535)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMer 1 Avr - 16:16

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03

Vainqueurs du monde par la Parole  

Par la foi, nous nous attachons au Christ, et l’édifice de notre vie surnaturelle devient, par lui, ferme et stable ; le Christ nous fait participer à la stabilité du roc divin contre lequel ne peuvent prévaloir les furies mêmes de l’enfer (Mt 16,18).

           Aussi divinement soutenus, nous sommes vainqueurs des assauts et des tentations du monde et du démon, le prince du monde (1 Jn 5,4). Le démon, et le monde dont le démon se sert comme de complice, nous violentent ou nous sollicitent ; c’est par la foi en la parole de Jésus que nous sortons victorieux de ces attaques. (…) Le démon est « le père du mensonge et le prince des ténèbres » (cf. Ep 6,12), tandis que Dieu est « la vérité et la lumière sans ténèbres » (cf. Jn 14,6 ; 1 Jn 1,5). Si nous écoutons toujours Dieu, nous serons toujours vainqueurs. Quand Notre-Seigneur, qui est en toutes choses notre modèle, a été tenté, qu’a-t-il fait pour repousser la tentation ? À chaque invitation du malin il a opposé l’autorité de la parole de Dieu. Nous devons faire de même, et repousser les attaques de l’enfer par la foi en la parole de Jésus. (…)

           Ce qui est vrai du démon, l’est du monde : c’est par la foi que nous en sommes vainqueurs. Quand on a une foi vive dans le Christ, on ne craint ni les difficultés, ni les contradictions, ni les jugements du monde, parce qu’on sait que le Christ habite en nous par la foi et qu’on s’appuie sur lui.


Bienheureux Columba Marmion (1858-1923)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMer 1 Avr - 16:29

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Offrons au Seigneur nos témoignages d’amour  

Comme on lisait dans l’évangile : « Tu as un démon » (Jn 8,52), Gertrude, émue jusqu’au fond des entrailles de l’injure faite à son Seigneur, et ne pouvant supporter que le bien-aimé de son âme entende des outrages si immérités, du plus profond sentiment de son cœur, elle lui disait en compensation ces paroles de tendresse : « (…) Jésus très aimé ! Ô toi, mon suprême et unique salut ! »

           Et son amant voulant dans sa bonté la récompenser, comme de coutume, d’une manière surabondante, lui prenant le menton de sa main bénie, s’inclina vers elle avec tendresse et laissa tomber dans l’oreille de son âme, en un murmure infiniment suave, ces mots : « Moi, ton Créateur, ton Rédempteur et ton amant, à travers les angoisses de la mort, je t’ai recherchée au prix de toute ma béatitude. » (…)

           Efforçons-nous donc, de toute l’ardeur de notre cœur et de notre âme, d’offrir au Seigneur nos témoignages d’amour toutes les fois que nous entendons qu’on lui adresse une injure. Et si nous ne pouvons le faire avec la même ferveur, offrons-lui du moins la volonté et le désir de cette ferveur, le désir et l’amour de toute créature pour Dieu, et ayons confiance en sa généreuse bonté : il ne méprisera pas la modeste offrande de ses pauvres, mais plutôt, selon les richesses de sa miséricorde et de sa douceur, les acceptera-t-il, en les récompensant bien au-delà de nos mérites.


Sainte Gertrude d'Helfta (1256-1301)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeJeu 2 Avr - 9:17

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Saisir le Christ  

« Si la Loi appelle ceux à qui la parole de Dieu s'adresse des dieux, (...) pourquoi dites-vous à celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde : Tu blasphèmes ! parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? » De fait, si Dieu a parlé aux hommes pour qu'ils soient appelés des dieux, comment la Parole de Dieu, le Verbe qui est en Dieu, ne serait-il pas Dieu ? Si les hommes, parce que Dieu leur parle, sont rendus participants de sa nature et deviennent des dieux, comment cette Parole, par où leur vient ce don, ne serait-elle pas Dieu ? (...) Toi, tu t'approches de la Lumière, et tu la reçois, et tu comptes parmi les enfants de Dieu ; si tu t'en éloignes, tu deviens obscur, et tu comptes parmi les fils des ténèbres (cf 1Th 5,5). (...)

           « Croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez et vous croirez que le Père est en moi et moi dans le Père. » Le Fils de Dieu ne dit pas « le Père est en moi et moi dans le Père » dans le sens où les hommes peuvent le dire. En effet, si nos pensées sont bonnes, nous sommes en Dieu ; si notre vie est sainte, Dieu est en nous. Lorsque nous participons à sa grâce et que nous sommes éclairés par sa lumière, nous sommes en lui et lui en nous. Mais (...) reconnais ce qui est propre au Seigneur et ce qui est un don fait à son serviteur. Ce qui est propre au Seigneur c'est l'égalité avec le Père ; le don accordé au serviteur, c'est de participer au Sauveur.

           « Ils cherchaient donc à le saisir. » Si seulement ils l'avaient saisi, mais par la foi et l'intelligence, et non pour le tourmenter et le faire mourir ! En ce moment où je vous parle (...), tous, vous et moi, nous voulons saisir le Christ. Saisir, qu'est-ce à dire ? Vous avez saisi quand vous avez compris. Mais les ennemis du Christ cherchaient autre chose. Vous avez saisi pour posséder, eux voulaient le saisir pour s'en débarrasser. Et parce qu'ils voulaient le saisir ainsi, que fait Jésus ? « Il échappa de leurs mains. » Ils n'ont pas pu le saisir, parce qu'ils n'avaient pas les mains de la foi. (...) Nous saisissons vraiment le Christ si notre esprit saisit le Verbe.


Saint Augustin (354-430)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeVen 3 Avr - 14:30

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple »  

Notre bon Seigneur m'a dit une fois : « Toutes choses finiront bien » ; une autre fois, il a dit : « Tu le verras toi-même : tout tournera en bien. » En ces deux paroles, mon âme a compris (…) qu'il veut que nous sachions qu'il prête attention non seulement aux choses nobles et grandes, mais aussi à celles qui sont humbles, petites, peu élevées, simples. C'est ce qu'il signifie lorsqu'il dit : « Toute chose, quelle qu'elle soit, finira bien. »

           Il veut que nous comprenions que même la chose la plus minime ne sera pas oubliée. Et il veut que nous comprenions que beaucoup d'actions sont si mauvaises à nos yeux et causent de si grands maux qu'il nous paraît impossible qu'elles aient jamais une bonne fin. Et donc nous nous affligeons et nous nous lamentons tellement que nous ne trouvons plus la paix dans la bienheureuse contemplation de Dieu, comme nous le devrions. Car ici-bas nous raisonnons de façon si aveugle, si basse, si simpliste qu'il nous est impossible de connaître la haute et merveilleuse sagesse, puissance et bonté de la bienheureuse Trinité. (…) C'est comme si Dieu disait : « Prenez garde maintenant de croire et de me faire confiance, et à la fin vous verrez tout dans la vérité et donc la plénitude de la joie » (…)

           Il y a une œuvre que la très sainte Trinité accomplira au dernier jour, d'après ce que je vois. Quand cette œuvre sera faite et comment elle sera faite, nulle créature en dessous du Christ ne le sait et ne le saura avant son accomplissement. (…) Si Dieu veut nous faire savoir qu'il fera cette œuvre, c'est pour que nous soyons plus à l'aise, plus paisibles dans l'amour, que nous cessions de fixer notre regard sur toutes les tempêtes qui nous empêchent de nous réjouir en lui vraiment. Telle est la grande œuvre ordonnée par notre Seigneur de toute éternité, trésor profondément caché en son sein béni et connu de lui seul. Par cette œuvre, il fera en sorte que tout finisse bien, car de même que la très sainte Trinité a créé toutes choses de rien, de même elle rendra bonnes toutes choses qui ne le sont pas.


Julienne de Norwich (1342-après 1416)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 5 Avr - 16:03

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Christ Dieu et homme  

On se demandera peut-être avec étonnement comment le Christ notre Sauveur, étant vrai Dieu égal au Père tout-puissant, a pu connaître la tristesse, la souffrance et le chagrin. Assurément, il ne l'aurait pu si, étant Dieu, il eut été seulement Dieu, sans être en même temps homme. (...)

           Mais en vérité, puisqu'il ne fut pas moins vrai homme qu'il ne fut vrai Dieu, j'estime, quant à moi, qu'il ne faut pas plus s'étonner qu'il ait éprouvé les sentiments ordinaires du genre humain (pourvu que le péché en soit absent) en tant qu'homme, que de s'étonner des miracles immenses qu'il a accomplis en tant que Dieu. (...)

           Car si nous nous étonnons que le Christ éprouve peur, dégoût et chagrin, alors que, évidemment, il était Dieu, comment ne pas nous étonner tout autant qu'il ait eu faim, qu'il ait eu soif, qu'il ait dormi ? En se pliant à ces contraintes, il n'en était pas moins Dieu. (...)

           Toutefois, pour le moment, le Christ ne manquait pas de raisons de vouloir éprouver crainte, tristesse et chagrin. « Vouloir », dis-je, non « y être contraint ». Car qui aurait pu contraindre Dieu ? Mais cela, comme je le disais, le Christ, dans sa merveilleuse bonté, l'a voulu pour de nombreux motifs. (...)

           Il vint en effet pour rendre témoignage à la vérité. Il ne manquait pas de gens qui nièrent qu'il soit vraiment homme. Afin donc de remédier à cette maladie si mortelle, notre excellent et tendre médecin voulut montrer qu'il était vraiment homme.


Saint Thomas More (1478-1535)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 5 Avr - 16:07

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Donner l’hospitalité au Seigneur  

Au souvenir de la condescendance du Seigneur qui à la fin de ce jour alla, est-il dit, à Béthanie (cf. Mc 11,11) chez Marie et Marthe, Gertrude fut enflammée d’un vif désir de donner l’hospitalité au Seigneur.

           Elle s’approcha donc d’une image du crucifié et, baisant avec un sentiment profond la plaie de son côté très saint, elle fit totalement pénétrer en elle le désir du Cœur plein d’amour du Fils de Dieu, et le supplia, grâce à la puissance de toutes les prières qui purent jamais jaillir de ce Cœur infiniment doux, de daigner descendre dans la toute petite et très indigne hôtellerie de son cœur. Dans sa bénignité, le Seigneur, toujours proche de ceux qui l’invoquent (cf. Ps 144,18), lui fit sentir sa présence si désirée et lui dit avec une douce tendresse : « Me voici ! Que vas-tu donc m’offrir ? » Et elle : « Qu’il soit le bienvenu, celui qui est mon unique salut et tout mon bien, que dis-je ? mon seul bien. » Et elle ajouta : « Hélas ! mon Seigneur, dans mon indignité je n’ai rien préparé qui puisse convenir à votre divine magnificence ; mais j’offre tout mon être à votre bonté. Pleine de désirs, je vous prie de daigner préparer vous-même en moi ce qui peut agréer davantage à votre divine bénignité. » Le Seigneur lui dit : « Si tu m’accordes d’avoir en toi cette liberté, donne-moi la clef qui me permette de prendre et de remettre sans difficulté tout ce qu’il me plaira tant pour mon bien-être que pour ma réfection. » À quoi elle ajouta : « Et quelle est donc cette clef ? » Réponse du Seigneur : « Ta volonté propre. »

           Ces mots lui firent comprendre que si quelqu’un désire recevoir le Seigneur comme hôte, il doit lui consigner la clef de sa propre volonté, s’en remettant complètement à son parfait bon plaisir et faisant une confiance absolue à sa douce bénignité pour opérer son salut en toutes choses. Le Seigneur entre alors en ce cœur et en cette âme pour y accomplir tout ce que peut exiger son divin plaisir.


Sainte Gertrude d'Helfta (1256-1301)  
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMar 7 Avr - 15:28

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Dieu relève ceux qui sont renversés  

Si l’on est vaincu après avoir vaillamment lutté, qu’on ne se décourage absolument pas, qu’on ne renonce pas, mais qu’on se redresse, qu’on reprenne confiance en écoutant les paroles d’Isaïe, et qu’on les chante :  « Vous qui étiez forts, vous avez été vaincus, ô malins démons. Et si de nouveaux vous revenez en force, de nouveau vous serez vaincus. Si vous avez des projets, le Seigneur les dispersera. Car Dieu est avec nous » (cf. Is 8,10), Dieu qui relève ceux qui sont renversés (cf. Ps 144(145),14 LXX) et qui est toujours prêt à briser nos ennemis dès que nous nous repentons. (…)

           Pierre reçoit d’abord les clefs (cf. Mt 16,19). Puis Dieu permet qu’il tombe dans le reniement (cf. Mt 26,70), pour que cette chute lui soit une leçon de prudence. Donc si toi aussi, après avoir reçu les clefs de la connaissance, tu tombes en toutes sortes de pensées, ne soit pas surpris. Mais glorifie le seul sage, notre Seigneur, lequel par ces accidents met un frein à la présomption qui veut s’ajouter à la connaissance divine. Car les tentations sont un frein. Elles peuvent réfréner l’orgueil humain, par la providence de Dieu. (…)

           Désespérer est plus funeste que pécher. Ainsi Judas le traître était faible et n’avait pas l’expérience du combat. L’ennemi se jeta sur lui qui désespérait, et lui passa la corde au cou (cf. Mt 27,5). Mais Pierre, cette pierre solide, renversé après une terrible chute, ne se laissa pas aller ni ne s’abandonna au désespoir, car il avait l’expérience du combat. Il se reprit. D’un cœur affligé et humilié, il versa des larmes fort amères (cf. Mt 26,75). Voyant cela, notre ennemi, les yeux brûlés comme des flammes très vives, recula aussitôt et s’enfuit au loin en poussant de grands cris.


Jean Carpathios (VIIe s.)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeMar 7 Avr - 15:56

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Que voulez-vous me donner, dit le traître ? » (Mt 26,15)  

Voici ! Celui qui donne la liberté aux prisonniers est livré ; la gloire des anges est tournée en dérision, le Dieu de l’univers est flagellé, le « miroir sans tâche et le reflet de la lumière éternelle » (Sg 7,26) est conspué, la vie de ceux qui meurent est tuée. Que nous reste-t-il à faire sinon aller et mourir avec lui ? (cf. Jn 11,16) Tire-nous, Seigneur Jésus, de la vase des grands fonds (cf. Ps 39,3) avec le crochet de ta croix pour que nous puissions courir après, je ne dis pas le parfum, mais l’amertume de ta Passion. Pleure amèrement, ô mon âme, sur la mort du Fils unique, sur la Passion du Crucifié.

            « Que voulez-vous me donner, dit le traître, et je vous le livrerai ? » (Mt 26,15). Ô douleur ! On met à prix une chose qui est inestimable. Dieu est trahi, vendu pour un vil prix ! « Que voulez-vous me donner ? dit-il. Ô Judas, tu veux vendre le Fils de Dieu comme s’il était un vil esclave, comme un chien mort ; tu ne cherches pas à connaître le prix que toi tu donnerais, mais celui des acheteurs. « Que voulez-vous me donner ? » S’ils te donnaient le ciel et ses anges, la terre et ses hommes, la mer et tout ce qu’elle contient, pourraient-ils acheter le Fils de Dieu « en qui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science » (Col 2,3) ? Le Créateur peut-il être acheté ou vendu par une créature ?

           Dis-moi : en quoi t’a-t-il offensé ? Quel mal t’a-t-il fait pour que tu dises : « Je vous le livrerai » ? Aurais-tu oublié l’incomparable humilité du Fils de Dieu et sa volontaire pauvreté, sa douceur et son affabilité, son agréable prédication et ses miracles, le privilège par lequel il t’a choisi comme apôtre et fait son ami ?... Combien de Judas Iscariote encore de nos jours, qui en échange de quelques avantages matériels, vendent la vérité, livrent leur prochain et se pendent à la corde de la damnation éternelle !


Saint Antoine de Padoue (v. 1195-1231)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: « Si je ne te lave pas, tu n'auras point de part avec moi »    Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 12 Avr - 15:49

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Si je ne te lave pas, tu n'auras point de part avec moi »  

« Jésus, sachant que le Père avait tout remis entre ses mains, et qu'il était sorti de Dieu et retournait à Dieu, se lève de table. » Ce qui n'était pas entre les mains de Jésus auparavant est remis entre ses mains par le Père : non certaines choses et pas d'autres, mais toutes. David avait dit : « Le Seigneur dit à mon seigneur : Siège à ma droite jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis comme un escabeau sous tes pieds » (Ps 109,1). Les ennemis de Jésus faisaient partie, en effet, de ce tout qu'il savait que son Père lui donnait. (...) À cause de ceux qui s'étaient écartés de Dieu, il s'est écarté de Dieu, lui qui de nature ne veut pas sortir du Père. Il est sorti de Dieu afin que tout ce qui s'est écarté de Dieu revienne avec lui, entre ses mains, auprès de Dieu, selon son dessein éternel. (...)

           Qu'est-ce que Jésus faisait donc en lavant les pieds des disciples ? En les lavant et en les essuyant à l'aide du linge dont il était ceint, Jésus ne rendait-il pas beaux leurs pieds au moment où ils allaient avoir à annoncer la bonne nouvelle ? C'est alors que s'est accompli, à mon avis, la parole prophétique : « Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent les bonnes nouvelles ! » (Is 52,7 ;Rm 10,15). Mais si, en lavant les pieds des disciples, Jésus les rend beaux, comment exprimer la beauté véritable en ceux qu'il plonge tout entiers « dans l'Esprit Saint et le feu » (Mt 3,11) ? Les pieds des apôtres sont devenus beaux afin (...) qu'ils puissent poser le pied sur la route sainte et cheminer en celui qui a dit : « Moi, je suis le Chemin » (Jn 14,6). Car quiconque a eu les pieds lavés par Jésus, et lui seul, suit ce chemin vivant et qui mène au Père ; ce chemin n'a pas de place pour des pieds souillés. (...) Pour suivre ce chemin vivant et spirituel (He 10,20) (...), il faut avoir les pieds lavés par Jésus qui a déposé ses vêtements (...) afin de prendre en son propre corps l'impureté de leurs pieds avec ce linge qui était son seul vêtement, car « c'est lui qui porte nos infirmités » (Is 53,4).


Origène (v. 185-253)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 12 Avr - 15:51

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Le signe de la croix paraîtra  

« Vraiment, tu es un Dieu caché ! » (Is 45,15) Pourquoi caché ? Parce qu’il ne lui restait ni éclat ni beauté, et que pourtant la puissance était dans ses mains. C’est là qu’est cachée sa force.

           N’était-il pas caché, lorsqu’il remettait ses mains à des brutes et que ses paumes subissaient les clous ? Le trou des clous éclatait dans ses mains, et son flanc innocent s’offrait à la blessure. Ils soumirent ses pieds aux entraves, le fer traversa la plante de ses pieds, et ses pieds furent fixés au poteau. Telles sont ses blessures que, dans sa propre maison et de la main des siens, Dieu a souffertes pour nous. Oh ! qu’elles sont donc nobles, ses plaies qui ont guéri les plaies du monde ! Qu’elles sont victorieuses, ses plaies par lesquelles il a tué la mort et mordu l’enfer ! (...) Tu as, ô Église, tu as, ô colombe, les creux du rocher et le trou de la muraille où te reposer. (...)

           Et que feras-tu (...) lorsqu’il viendra sur les nuées avec grande puissance et majesté ? Il descendra dans l’embrasement des cieux et de la terre, et les éléments se dissoudront à la terreur de son avènement. Quand il sera venu, le signe de la croix paraîtra dans le ciel, et le Bien-Aimé montrera les cicatrices des blessures et la place des clous par lesquels, dans sa propre maison, tu l’as cloué.


Saint Amédée de Lausanne (1108-1159)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 12 Avr - 15:54

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Il a triomphé de la mort  

À l’aurore du troisième jour du repos sacré du Seigneur dans le sépulcre (…) la puissance et la Sagesse de Dieu, le Christ, ayant abattu l’auteur de la mort, triompha de la mort elle-même, il nous ouvrit l’accès de l’éternité et ressuscita d’entre les morts par sa puissance divine pour nous indiquer les voies de la vie.

            Alors se fit un grand tremblement de terre, l’Ange du Seigneur, vêtu de blanc, rapide comme l’éclair, descendit du ciel et se montra doux aux bons et sévère aux méchants. Aussi il épouvanta les cruels soldats et rassura les femmes effrayées, auxquelles le Seigneur ressuscité apparut en premier, car elles le méritaient par leur vif sentiment d’affection. Il apparut ensuite à Pierre et aux autres disciples en route pour Emmaüs, puis aux apôtres sans Thomas. Il offrit à Thomas de le toucher, alors celui-ci s’exclama : « Mon Seigneur et mon Dieu ». Il apparut durant quarante jours de diverses manières aux disciples, mangeant et buvant avec eux.Il éclaira notre foi par des preuves, il élève notre espérance par des promesses pour enflammer enfin par des dons célestes notre amour.


Saint Bonaventure (1221-1274)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 12 Avr - 15:57

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Le premier jour de la vie nouvelle  

Voici une sage maxime : « Au jour du bonheur on oublie tous nos maux » (Si 11,25). Aujourd'hui est oubliée la première sentence portée contre nous – mieux, non pas oubliée, mais annulée ! Ce jour a entièrement effacé tout souvenir de notre condamnation. Autrefois l'enfantement se passait dans la douleur ; maintenant notre naissance est sans souffrance. Autrefois nous n'étions que chair, nous naissions de la chair ; aujourd'hui ce qui naît est esprit né de l'Esprit. Hier, nous naissions simples enfants des hommes ; aujourd'hui, nous naissons enfants de Dieu. Hier, nous étions rejetés du ciel sur la terre ; aujourd'hui celui qui règne dans les cieux fait de nous des citoyens du ciel. Hier, la mort régnait à cause du péché ; aujourd'hui, grâce à la Vie, c'est la justice qui reprend le pouvoir.

           Un seul homme nous a ouvert jadis les portes de la mort ; aujourd'hui, un seul homme nous ramène à la vie. Hier, nous avons perdu la vie à cause de la mort ; mais aujourd'hui la Vie a détruit la mort. Hier, la honte nous faisait nous cacher sous le figuier ; aujourd'hui, la gloire nous attire vers l'arbre de vie. Hier, la désobéissance nous avait chassés du Paradis ; aujourd'hui, notre foi nous y fait entrer. De nouveau, le fruit de la vie nous est offert afin que nous en jouissions autant que nous le voulons. De nouveau la source du Paradis dont l'eau nous irrigue par les quatre fleuves des évangiles (cf Gn 2,10), vient rafraîchir la face entière de l'Église. (...)

           Que devons-nous faire dès lors, sinon imiter dans leurs bondissements joyeux les montagnes et les collines des prophéties : « Montagnes, sautez comme béliers ; collines, comme des agneaux ! » (Ps 113,4) Venez donc, crions de joie pour le Seigneur ! (Ps 94,1) Il a brisé la puissance de l'ennemi et dressé le grand trophée de la croix (...). Disons donc : « Grand est le Seigneur notre Dieu, un grand roi par toute la terre ! » (Ps 94,3 ;46,3) Il bénit l'année en la couronnant de ses bienfaits (Ps 64,12), et il nous rassemble en un chœur spirituel, en Jésus Christ notre Seigneur, à qui soit la gloire dans les siècles des siècles. Amen !


Saint Grégoire de Nysse (v. 335-395)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie des saints
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 12 Avr - 16:00

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Exultez dans le Seigneur en tremblant  

Autant est éternel le roi de l’univers, dont le Royaume n’a ni commencement ni fin, autant il arrive que soit récompensé l’effort de ceux qui choisissent de peiner pour lui et pour les vertus. Car les honneurs de la vie présente, si grande que soit leur splendeur, s’évanouissent totalement avec cette vie. Mais les honneurs que Dieu délivre à ceux qui en sont dignes, ces honneurs qui sont donnés avec l’incorruptibilité, demeurent à jamais. (…)

           Il est dit : « Je vous annonce une grande joie, qui sera pour tout le peuple » (Lc 2,10), non pour une partie du peuple. Et « Que toute la terre t’adore et te chante » (Ps 65(66),4 LXX). Il n’est pas dit une partie de la terre. Et il ne le faut pas. Chanter n’est pas le fait de ceux qui appellent au secours, mais de ceux qui sont dans la joie. Si donc il en est ainsi, ne désespérons pas du tout, mais parcourons réjouis la vie présente, en pensant à cette joie et à cette réjouissance qu’elle nous apporte. Cependant mêlons à la joie la crainte de Dieu, ainsi qu’il est dit : « Exultez dans le Seigneur en tremblant » (cf. Ps 2,11 LXX). C’est ainsi, emplies de crainte et de grande joie, qu’en courant, les femmes qui entouraient Marie partirent au tombeau (cf. Mt 28,8 ). Nous aussi, un jour, si nous joignons la crainte à la joie, nous nous élancerons du tombeau intelligible. Je m’étonne qu’on puisse ignorer la crainte. Car nul n’est sans péché, fût-il Moïse, fût-il l’apôtre Pierre. Chez ceux-là cependant, l’amour divin a été le plus fort, il a banni la crainte (cf. 1Jn 4,18 ) à l’heure de l’exode. (…)

           Qui veut être appelé sage, prudent et ami de Dieu, afin de présenter au Seigneur son âme telle qu’il l’a reçue de lui, pure, intacte, toute irréprochable ? Qui le veut, afin d’être pour cela couronné dans les cieux et dit bienheureux par les anges ?


Jean Carpathios (VIIe s.)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:02

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03

Soyons en-haut avec Lui, montant vers le Père  

Celui qui considère que le Seigneur est seulement le Créateur des êtres qui sont dans le devenir et la corruption, ne le reconnaît pas : il voit en lui le jardinier, comme Marie-Madeleine. C’est pourquoi, pour son bien, le Maître évite le contact d’un tel homme. Il lui dit : « Ne me touche pas », car il ne peut pas encore monter auprès de lui vers le Père (cf. Jn 20,15-17). Il sait que celui qui vient à lui en le présumant plus bas qu’il n’est, se fait du mal.

           Ceux qui, venus de la Galilée, ont, par crainte des Juifs, fermé les portes et se sont assis dans la chambre haute (cf. Jn 20,19-20), c'est-à-dire ceux qui, venus du pays des révélations, sont allés, par crainte des esprits du mal, se mettre à l’abri dans la hauteur des contemplations divines et ont fermé leurs sens comme on ferme les portes, reçoivent Dieu le Verbe de Dieu, qui est venu à eux sans qu’ils sachent comment, qui leur est apparu en dehors de la perception des sens, qui leur donne l’impassibilité par la paix, qui leur partage l’Esprit Saint par le souffle, qui leur accorde le pouvoir de chasser les esprits mauvais et qui leur montre les symboles de ses mystères. Pour ceux qui cherchent à connaître dans la chair le Verbe de Dieu, le Seigneur ne monte pas vers le Père. Mais pour ceux qui le cherchent dans l’Esprit par les hautes contemplations, il monte vers le Père.

           Donc, ne maintenons pas continuellement en bas Celui qui, pour nous, est venu en bas, dans son amour de l’homme, mais soyons en-haut avec lui, montant vers le Père, laissant la terre et les choses de la terre, afin qu’il ne nous dise pas, à nous aussi, ce qu’il a dit aux Juifs qui ne s’étaient pas laissés conduire : « Où je vais, vous ne pouvez venir » (Jn 8,21). Car sans le Verbe, il est impossible d’aller vers le Père du Verbe.


Saint Maxime le Confesseur (v. 580-662)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:04

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Notre cœur n'était-il pas brûlant ? »  

Frères, réalisons ce qu'ont été les apparitions du Christ à ses disciples après sa résurrection. Elles ont d'autant plus d'importance qu'elles nous montrent qu'une communion de ce genre avec le Christ reste encore possible ; c'est ce genre de contact avec le Christ qui nous est donné actuellement. Dans cette période de quarante jours qui suivit la résurrection, Jésus a inauguré sa nouvelle relation avec l'Église, sa relation actuelle avec nous, le genre de présence qu'il a voulu manifester comme assurée.

           Après sa résurrection, comment le Christ était-il présent à son Église ? Il allait et venait librement ; rien ne s'opposait à sa venue, pas même les portes fermées. Mais lui présent, ses disciples ne réalisaient pas d'évidence qu'il était là. (...) Les disciples d'Emmaüs n'eurent conscience de sa présence qu'après coup, en se rappelant quelle influence il avait exercée sur eux : « Notre cœur n'était-il pas brûlant ? » (...)

           Remarquons bien à quel moment leurs yeux s'ouvrirent (...) : à la fraction du pain. Telle est en effet la disposition actuelle de l'évangile. Si on reçoit la grâce de saisir la présence du Christ, on ne le reconnaît que plus tard ; ce n'est plus désormais que par la foi qu'on saisit sa présence. À la place de sa présence sensible, il laisse le mémorial de sa rédemption ; il se rend présent dans le sacrement. Quand s'est-il manifesté ? Lorsque, pour ainsi dire, il fait passer les siens d'une vision sans vraie connaissance à une authentique connaissance dans l'invisible de la foi.


Saint John Henry Newman (1801-1890)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:07

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« C'est vous qui en êtes les témoins »  

Après sa résurrection, le Seigneur est apparu à ses disciples et les a salués en disant : « La paix soit avec vous ! » C'est vraiment la paix, cette salutation qui sauve, car le mot « salutation » vient de « salut ». Que pourrait-on espérer de meilleur ? L'homme reçoit la salutation du salut en personne, car notre salut c'est le Christ. Oui, il est notre salut, lui qui a été blessé pour nous et cloué au bois, puis descendu du bois et mis au tombeau. Mais du tombeau il est ressuscité ; ses blessures sont guéries, mais gardent pourtant leurs cicatrices. Il est utile à ses disciples que ses cicatrices demeurent afin que les blessures de leur cœur soient guéries. Quelles blessures ? Les blessures de leur incrédulité. Il est apparu à leurs yeux avec un corps véritable et « ils croyaient voir un esprit ». Ce n'est pas là une blessure légère dans leur cœur. (...)

           Mais que dit le Seigneur Jésus ? « Pourquoi ce trouble, et pourquoi ces doutes qui s'élèvent dans votre cœur ? » Il est bon pour l'homme non que sa pensée s'élève dans son cœur, mais que ce soit son cœur qui s'élève — là où l'apôtre Paul voulait établir le cœur des fidèles, à qui il disait : « Du moment que vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les choses d'en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu. Tendez vers les réalités d'en haut, non celles de la terre. Car vous êtes morts et votre vie est désormais cachée avec le Christ en Dieu. Quand le Christ sera manifesté, lui qui est votre vie, alors vous aussi serez manifestés avec lui pleins de gloire » (Col 3,1s). Et quelle est cette gloire ? La gloire de la résurrection. (...)

           Nous, nous croyons à la parole de ces disciples, sans qu'ils nous aient montré le corps ressuscité du Sauveur. (...) Mais à ce moment-là, l'événement paraissait incroyable. Le Sauveur les a donc amenés à croire non seulement par la vue, mais aussi par le toucher, pour que par le moyen des sens la foi descende dans le cœur et puisse être prêchée dans le monde entier à ceux qui n'avaient pas vu ni touché, mais qui pourtant croiraient sans hésitation (cf Jn 20,29).


Saint Augustin (354-430)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:10

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03

Je vous invite à la joie de la Résurrection  

Mangez, mes amis ; buvez et enivrez-vous, mes bien-aimés (Ct 5,1). Je vous invite à la table de la Sagesse et aux libations du vin qu’elle vous a préparées dans sa coupe ( Pr 9,5). Heureux celui qui, admis à un tel banquet, brillera devant les convives dans la robe nuptiale (Mt 22,11).

           Le pain de vie lui sera servi, qui fortifie, comble et rassasie d’une merveilleuse douceur, avec le vin de l’allégresse, vin jailli du fruit de la vigne, vrai vin de la résurrection, exprimé de l’arbre de la passion du Seigneur. (…) De plus, ce convive mangera, paré de sa plus belle robe et de l’anneau de paix, le veau gras tué par le Père (cf. Lc 15,22). Les reins ceints de la ceinture de la foi et de la chasteté, les pieds chaussés de sandales pour être prêt à toute œuvre bonne (2 Tm 3,17), il mangera les chairs de l’Agneau pascal rôties au feu (Ex 12,9). (…) Ayant pris le poisson qui fut trouvé sur des braises au bord de la mer, lorsque le Seigneur apparut aux disciples après sa résurrection (Jn 21,9), il goûtera en même temps le rayon de miel. Alors il dira, répétant le poème du Cantique des Cantiques : « J’ai mangé mon rayon avec mon miel, j’ai bu mon vin avec mon lait. » Regorgeant donc de toutes les délices, il invitera ainsi au festin les autres avec lui : « Mangez, mes amis ; buvez et enivrez-vous, mes bien-aimés. » (Ct 5,1)

           Et moi aussi, mes frères, je vous invite à ce festin : « Mangez, mes amis ; buvez et enivrez-vous, mes bien-aimés. » Mangez le pain de vie, buvez le vin de l’allégresse, enivrez-vous de la joie de la résurrection. Cette ivresse est la suprême sobriété, elle efface le souvenir du monde, et imprime sans cesse dans l’esprit l’idée de la présence de Dieu. Quiconque en est ivre oublie tout et ne se souvient plus que de la charité divine. (…) Réjouissez-vous de sa joie, vous qui avez souffert de sa souffrance.


Saint Amédée de Lausanne (1108-1159)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:12

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Allez dans le monde entier. Proclamez la
 Bonne Nouvelle à toute la création »  

‘Duc in altum’ ! « Avance en eau profonde ! » (Lc 5,4) Allons de l'avant dans l'espérance ! Un nouveau millénaire s'ouvre devant l'Église comme un vaste océan dans lequel s'aventurer, comptant sur le soutien du Christ. Le Fils de Dieu, qui s'est incarné il y a deux mille ans par amour pour les hommes, accomplit son œuvre encore aujourd'hui : nous devons avoir un regard pénétrant pour la voir, et surtout nous devons avoir le cœur large pour en devenir nous-mêmes les artisans. (...) « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » (Mt 28,19). Ce commandement missionnaire nous introduit dans le troisième millénaire et en même temps nous appelle au même enthousiasme que celui qui a caractérisé les chrétiens de la première heure : nous pouvons compter sur la force de l'Esprit lui-même, qui a été répandu à la Pentecôte et qui nous pousse aujourd'hui à reprendre la route, soutenus par « l'espérance qui ne déçoit pas » (Rm 5,5).

           Au début de ce nouveau siècle, notre marche doit être plus alerte en parcourant à nouveau les routes du monde. Les routes sur lesquelles marche chacun de nous, chacune de nos Églises, sont nombreuses, mais il n'y a pas de distance entre ceux qui sont étroitement unis dans l'unique communion, la communion qui chaque jour se nourrit à la table du Pain eucharistique et de la Parole de Vie. Chaque dimanche est un peu comme un rendez-vous au Cénacle que le Christ ressuscité nous redonne, là où, le soir du « premier jour de la semaine » (Jn 20,19), il se présenta devant les siens pour « souffler sur eux » le don vivifiant de l'Esprit et les lancer dans la grande aventure de l'évangélisation.


Saint Jean-Paul II (1920-2005)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:14

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Jésus brûle du désir d'être aimé  

Jésus [aux disciples craintifs et stupéfaits] confie le don de “remettre les péchés”, un don qui naît des blessures de ses mains, de ses pieds et surtout de son côté transpercé. C'est de là qu'une vague de miséricorde se déverse sur l'humanité tout entière.

           Nous revivons ce moment avec une grande intensité spirituelle. Aujourd'hui, le Seigneur nous montre à nous aussi ses plaies glorieuses et son cœur, fontaine intarissable de lumière et de vérité, d'amour et de pardon. Le Cœur du Christ ! Son “Sacré Cœur” a tout donné aux hommes:  la rédemption, le salut, la sanctification. (…)

           À travers le mystère de ce cœur blessé, le flux restaurateur de l'amour miséricordieux de Dieu ne cesse de se répandre également sur les hommes et sur les femmes de notre temps. Ce n'est que là que celui qui aspire au bonheur authentique et durable peut en trouver le secret. “Jésus, j'ai confiance en Toi”. Cette prière, chère à tant de fidèles, exprime bien l'attitude avec laquelle nous voulons nous aussi nous abandonner avec confiance entre tes mains, ô Seigneur, notre unique Sauveur.

           Tu brûles du désir d'être aimé, et celui qui se met en harmonie avec les sentiments de ton cœur apprend à être le constructeur de la nouvelle civilisation de l'amour. Un simple acte de confiance suffit à briser la barrière de l'obscurité et de la tristesse, du doute et du désespoir. Les rayons de ta miséricorde divine redonnent l'espérance de façon particulière à celui qui se sent écrasé par le poids du péché.


Saint Jean-Paul II (1920-2005)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 13:16

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


Renaître de l'eau et de l'Esprit  

Par ta puissance invisible, Seigneur,
tu accomplis des merveilles dans tes sacrements,
et au cours de l'histoire du salut,
tu t'es servi de l'eau, ta créature,
pour nous faire connaître la grâce du baptême.

Dès les commencements du monde,
c'est ton Esprit qui planait sur les eaux
pour qu'elles reçoivent en germe
la force qui sanctifie.
Par les flots du déluge,
tu annonçais le baptême qui fait revivre,
puisque l'eau y préfigurait également
la mort du péché et la naissance de toute justice.
Aux enfants d'Abraham,
tu as fait passer la mer Rouge à pied sec
pour que la race libérée de la servitude
préfigure le peuple des baptisés.

Ton Fils bien-aimé,
baptisé par Jean dans les eaux du Jourdain,
a reçu l'onction de l'Esprit Saint.
Lorsqu'il était en croix,
de son côté ouvert
il laissa couler du sang et de l'eau ;
et quand il fut ressuscité, il dit à ses disciples :
« Allez, enseignez toutes les nations,
et baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit » (Mt 28,19).

Maintenant, Seigneur, regarde avec amour ton Église
et fais jaillir en elle la source du baptême.
Que l'Esprit Saint donne, par cette eau, la grâce du Christ
afin que l'homme, créé à ta ressemblance,
y soit lavé par le baptême
des souillures qui déforment cette image,
et renaisse de l'eau et de l'Esprit
pour la vie nouvelle d'enfant de Dieu.

Nous t'en prions, Seigneur
Par la grâce de ton Fils,
que la puissance de l'Esprit Saint
vienne sur cette eau,
afin que tout homme qui sera baptisé,
enseveli dans la mort avec le Christ,
ressuscite avec lui pour la vie.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.


Le Missel romain  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeLun 20 Avr - 14:20

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Nul n'est monté au ciel sinon celui
 qui est descendu du ciel »  

Le Pasteur de tous est descendu,
Il a cherché Adam, brebis perdue,
Il l'a porté sur ses épaules et est remonté.
Il s'est fait lui-même sacrifice offert au Maître du troupeau (Lc 15,4; Jn 10,11).
Bénie soit sa descente vers nous !

Il s'est répandu, rosée et pluie vivifiante,
Sur Marie, cette terre assoiffée.
Grain de blé, il est descendu dans la terre ;
Il en est remonté, gerbe et pain nouveau (Jn 12,24).
Bénie soit son offrande ! (...)

De la hauteur, la puissance est descendue pour nous,
Du sein de la Vierge, l'espérance a brillé pour nous,
Du tombeau la vie est apparue pour nous,
À la droite du Père, il siège en roi pour nous.
Béni soit son honneur !

De la hauteur il a coulé comme un fleuve ;
De Marie il est sorti comme un rejeton ;
Du bois il a pendu comme un fruit,
Et il est monté au ciel, offrande des prémices.
Bénie soit sa volonté !


Saint Éphrem (v. 306-373)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 26 Avr - 12:29

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« La lumière est venue dans le monde »  

« Le commandement du Seigneur est limpide, il clarifie le regard » (Ps 18,9). Reçois le Christ, reçois la capacité de voir, reçois la lumière, afin de connaître Dieu et l'homme. (…) Recevons la lumière afin de recevoir Dieu (…), recevons la lumière et devenons les disciples du Seigneur (…), chassons l'ignorance et les ténèbres qui voilent notre regard comme un brouillard, contemplons le Dieu véritable (…) Alors que nous étions ensevelis dans les ténèbres et prisonniers de l'ombre de la mort (Mt 4,16; Is 42,7), du ciel une lumière plus pure que le soleil, plus douce que la vie d'ici-bas, a resplendi pour nous. Cette lumière est la vie éternelle, et tout ce qui y participe a la vie. La nuit redoute cette lumière ; de peur, elle disparaît, et fait place au jour du Seigneur ; tout est devenu lumière sans déclin.

           L'occident s'est changé en orient ; c'est « la création nouvelle » (Ga 6,15; Ap 21,1). Car le « Soleil de justice » (Ml 3,20), qui passe partout dans sa course, visite tout le genre humain sans distinction. Il imite son Père qui « fait lever son soleil sur tous les hommes » (Mt 5,45) et il répand sur tous la rosée de la vérité. (…) En crucifiant la mort, il l'a transformée en vie ; il a arraché l'homme à la perdition et l'a fixé dans les cieux ; il a transplanté ce qui était périssable pour le rendre impérissable ; il a changé la terre en ciel. (…)

           Il donne la vie de Dieu aux hommes par son enseignement divin, en « mettant ses lois dans leur pensée et en les inscrivant dans leur cœur (…) : tous connaîtront Dieu, des plus petits jusqu'aux plus grands, et je pardonnerai leurs fautes, dit Dieu, je ne me rappellerai plus leurs péchés » (Jr 31,33s). Accueillons donc les lois de la vie, obéissons à l'enseignement de Dieu, apprenons à le connaître.


Saint Clément d'Alexandrie (150-v. 215)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 26 Avr - 12:35

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous » (Jn 3,31)  

Comment convaincre l’incroyant, ou l’homme de peu de foi, que la fourmi peut avoir des ailes, qu’une chenille peut se mettre à voler, et que nombre d’autres choses paradoxales se font dans la création, afin que, se dégageant ainsi de la maladie de l’incrédulité et du désespoir, lui aussi devienne ailé, et, comme un arbre, se couvre des fleurs de la sainte connaissance ? Il est dit en effet : « C’est moi qui fais fleurir l’arbre mort et qui rend la vie aux os desséchés » (cf. Ez 17,24 ; 37,1-11). (…)

           À l’âme qui se réprouve elle-même, tant sont nombreuses ses tentations et tant est grand l’essaim des péchés, et qui dit : « Notre espérance est détruite, nous sommes perdus » (Ez 37,11), il a été répondu, de par Dieu qui ne désespère pas de notre salut : « Vous vivrez et vous saurez que je suis le Seigneur » (Ez 37,6). Et à l’âme qui se demande comment elle pourra bien enfanter le Christ par ses grandes vertus, il a été dit : « L’Esprit Saint, viendra sur toi » (Lc 1,35). Or là où se trouve l’Esprit Saint, ne cherche plus l’ordre et la loi de la nature et de l’habitude. En effet le Saint-Esprit que nous adorons est tout puissant, et il te soumet ce que tu ne pouvais porter, pour que tu t’émerveilles. Il signifie aussi maintenant la victoire de l’intelligence, qui naguère était vaincue.

           Car le Consolateur qui d’en-haut vient sur nous dans sa miséricorde, est au-dessus de tout. Il est au-dessus de tous les mouvements naturels.


Jean Carpathios (VIIe s.)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 26 Avr - 12:39

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Rompant les pains, il les donna aux disciples,
 qui les donnèrent aux foules » (Mt 14,19)  

L'Église « en sortie » est une Église aux portes ouvertes (…); l'Église est appelée à être toujours la maison ouverte du Père. (…) Tous peuvent participer de quelque manière à la vie ecclésiale, tous peuvent faire partie de la communauté, et même les portes des sacrements ne devraient pas se fermer pour n'importe quelle raison. Ceci vaut surtout pour ce sacrement qui est « la porte », le baptême. L'eucharistie, même si elle constitue la plénitude de la vie sacramentelle, n'est pas un prix destiné aux parfaits, mais un remède généreux et un aliment pour les faibles. (…) L'Église n'est pas une douane, elle est la maison paternelle où il y a de la place pour chacun avec sa vie difficile.

           Si l'Église entière assume ce dynamisme missionnaire, elle doit parvenir à tous, sans exception. Mais qui devrait-elle privilégier ? Quand quelqu'un lit l'Évangile, il trouve une orientation très claire ; pas tant « les amis et voisins riches, » mais surtout « les pauvres et les infirmes », ceux qui sont souvent méprisés et oubliés, « ceux qui n'ont pas de quoi te le rendre » (Lc 14,12s). Aucun doute ni aucune explication qui affaibliraient ce message si clair ne doivent subsister ; aujourd'hui et toujours, « les pauvres sont les destinataires privilégiés de l'Évangile » (Benoît XVI). (…) Il faut affirmer sans détour qu'il existe un lien inséparable entre notre foi et les pauvres. Ne les laissons jamais seuls.

           Sortons, sortons pour offrir à tous la vie de Jésus Christ. (…) Si quelque chose doit saintement nous préoccuper et inquiéter notre conscience, c'est que tant de nos frères vivent sans la force, la lumière et la consolation de l'amitié de Jésus Christ, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sens et de vie. (…) Dehors, il y a une multitude affamée, et Jésus qui nous répète sans arrêt ; « Donnez-leur vous-mêmes à manger » (Mt 14,16; Mc 6, 37; Lc 9,13).


Pape François 
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 26 Avr - 12:42

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Allez dans le monde entier. Proclamez
 la Bonne Nouvelle à toute la création »  

« Redonnez de la vigueur aux mains défaillantes et aux genoux chancelants » (He 12,12; Is 35,3). (...) Pris par Barnabé et Paul lors de leur premier voyage apostolique, saint Marc les a abandonnés assez rapidement pour rentrer à Jérusalem (Ac 15,38 ). Or, dans la suite, il a été l'assistant de saint Pierre à Rome (1P 5,13). C'est là qu'il a composé son évangile, principalement d'après ce que cet apôtre lui avait raconté. Enfin, il a été envoyé par Pierre à Alexandrie en Égypte, où il a fondé une Église, l'une des plus strictes et des plus puissantes de ces temps des débuts. (...) Celui donc qui a abandonné la cause de l'Évangile face aux premiers dangers s'est montré par la suite (...) un serviteur très résolu et fidèle de Dieu (...), et l'instrument de ce changement paraît être saint Pierre, qui a su admirablement rétablir ce disciple timide et lâche.

           Une leçon nous est donnée à travers cette histoire : par la grâce de Dieu, le plus faible peut devenir fort. Donc, il ne faut pas mettre notre confiance en nous-mêmes, ni jamais mépriser un frère qui fait preuve de faiblesse, ni jamais désespérer à son sujet, mais porter son fardeau (Ga 6,2) et l'aider à aller de l'avant. (...) L'histoire de Moïse nous montre l'exemple d'un tempérament fier et impétueux que l'Esprit a dompté au point d'en faire un homme de douceur exceptionnelle. (...) : « l'homme le plus humble que la terre ait porté » (Nb 12,3). (...) L'histoire de Marc démontre un cas de changement encore plus rare : le passage de la timidité à la hardiesse. (...) Admirons donc chez saint Marc une transformation plus étonnante que celle de Moïse : « Grâce à la foi, de faible qu'il était, il a été rendu vigoureux » (cf He 11,34).


Saint John Henry Newman (1801-1890)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 26 Avr - 12:59

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« Reste avec nous »  

Frères, quand est-ce que le Seigneur s'est fait reconnaître ? Quand il a rompu le pain. Nous en sommes donc assurés nous-mêmes : quand nous rompons le pain, nous reconnaissons le Seigneur. S'il n'a voulu être reconnu qu'à cet instant, c'est pour nous, nous qui ne devions pas le voir dans la chair, et qui pourtant devions manger sa chair. Toi donc qui crois en lui, qui que tu sois, toi qui ne portes pas en vain le nom de chrétien, toi qui n'entres pas par hasard dans l'église, toi qui écoutes la parole de Dieu dans la crainte et l'espérance, le pain rompu sera pour toi une consolation. L'absence du Seigneur n'est pas une vraie absence. Aie confiance, garde la foi, et il est avec toi, même si tu ne le vois pas.

         Quand le Seigneur les a abordés, les disciples n'avaient pas la foi. Ils ne croyaient pas en sa résurrection ; ils n'espéraient même pas qu'il puisse ressusciter. Ils avaient perdu la foi ; ils avaient perdu l'espérance. C'étaient des morts qui marchaient avec un vivant ; ils marchaient, morts, avec la vie. La vie marchait avec eux, mais en leur cœur, la vie n'était pas encore renouvelée.

         Et toi, désires-tu la vie ? Imite les disciples, et tu reconnaîtras le Seigneur. Ils ont offert l'hospitalité ; le Seigneur semblait résolu à poursuivre sa route, mais ils l'ont retenu. (…) Toi aussi, retiens l'étranger si tu veux reconnaître ton Sauveur. (…) Apprends où chercher le Seigneur, où le posséder, où le reconnaître : en partageant le pain avec lui.


Saint Augustin (354-430)  

Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 25592
Age : 66
Réputation : 13
Date d'inscription : 07/05/2008

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Empty
MessageSujet: Re: Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/   Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ Icon_minitimeDim 26 Avr - 13:07

Outil/Commentaires  des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/ 206640364E57B95223FD03


« L'œuvre de Dieu c'est que vous 
croyiez en celui qu'il a envoyé »  

C'est à toi d'exaucer notre prière, c'est à toi de faire aboutir notre quête, c'est à toi d'ouvrir la porte où nous frappons (Lc 11,9). Car, de nature, tu nous vois engourdis par je ne sais quelle paresse spirituelle ; la faiblesse de notre esprit (...) nous empêche de comprendre tes mystères. (...) Telle est donc notre attente : tu encourageras les débuts de cette entreprise redoutable, tu affermiras les progrès de notre démarche et tu nous appelleras à participer à l'Esprit qui a guidé tes prophètes et tes apôtres ; ainsi, nous n'entendrons pas leurs paroles dans un sens autre que celui qu'ils avaient en vue (...).

           Nous confirmerons, en effet, ce qu'ils ont proclamé dans leur enseignement sacré : toi, le Dieu éternel, tu es le Père du Dieu éternel, le Fils Unique. Toi, tu es le seul à ne pas être né, et le Seigneur Jésus Christ est le seul à être né de toi par une naissance éternelle, sans pourtant être différent de toi au point de suggérer la réalité de deux dieux. Oui, il nous faut proclamer qu'il est engendré de toi qui es le Dieu Unique ; nous devons le déclarer : il n'est pas autre que le vrai Dieu, né de toi, vrai Dieu et Père.

           Accorde-nous donc de donner aux mots leur sens véritable, prodigue la lumière à notre esprit, (…) et établis notre foi dans la vérité. Accorde-nous de dire ce que nous croyons ; (...) que tu es un seul Dieu le Père et qu'il y a un seul Seigneur Jésus Christ. Donne-nous de te célébrer (...), donne-nous de te révérer, toi, Dieu unique mais non solitaire, donne-nous de le proclamer, lui, Dieu véritable.


Saint Hilaire (v. 315-367)  

Page de Retour/Abécédaire/Réflexion/Méditation/Vie
Revenir en haut Aller en bas
 
Outil/Commentaires des saints(es)/À partir des 4 Évangiles/Nouvelle Évangélisation/
Revenir en haut 
Page 1 sur 37Aller à la page : 1, 2, 3 ... 19 ... 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour Nouvelle Évangélisation
» Carême/ Nouvelle Évangélisation/Année de la foi/+
» Citation/Réflexion/Nouvelle Évangélisation/
» Michel blogue La Nouvelle Évangélisation/
»  Mgr Fisichella Entretien sujet/Nouvelle Évangélisation

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: