Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ''Michel Bernatchez blogue avec le père René Larocque''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Père René Larocque
Invité



MessageSujet: La sclérose en plaque   Lun 10 Fév - 16:25


Crying or Very sad Je suis désolé d'avoir mis cet article sur mon mur. Je venais d'apprendre qu'encore une fois un membre de ma famille en était atteint. Les plus intelligents comprendront ma colère et les autres nous ne pourrons rien faire pour eux. Le dépanneur du coin ne vend pas de bon jugement et pas davantage d'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16015
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: ''Michel Bernatchez blogue avec le père René Larocque''   Sam 15 Avr - 12:57




Père René Larocque a présenté une l'image ci-dessus sur sa page Facebook où il est écrit : Cette sclérose en plaques!...Cette maudite maladie!Je me demande si tout le monde pourrait mettre ce message sur son statut pendant 1 heure ou pourquoi pas pour la journée.Je suis sure que je connais ceux qui le feront...Pensez à quelqu'un que vous connaissez qui a la Sclérose en placques.Mon souhait est qu'en 2013 un remède soit trouvé.Auriez-vous la gentillesse de le mettre 1 heure afin d'honorer ceux qui se battent!!!

Michel réagit : Bonjour père René, quand je lis cette citation sur la sclérose en plaques, elle me renvoie à la première fois où j'ai commencé à lire le livre de Job. Je me suis aperçu que Job souffrait beaucoup plus de l'attitude de ses amis qu'il pouvait souffrir de sa propre souffrance. Personnellement en parcourant le livre de Job, à un moment j'ai cessé de lire parce que j'étais révolté de l'intérieur de voir l'attitude des amis de Job. Comme j'ai toujours accompagné des personnes vivant de très grandes souffrances j'avais une raison de ne pas être content. J'ai été très longtemps, plusieurs années, sans vouloir poursuivre ma lecture du livre de Job.

Mais un jour Dieu m'a permis de rencontrer d'autres amis de Job dans notre monde moderne, dans les Centres Hospitaliers, et très souvent dans mes visites à domicile. Combien d'hommes et de femmes ont été abandonnés par leur époux(se) le jour où une maladie comme la sclérose en plaques, "
Sclérose Latérale Amyotrophique''. la maladie de Parkinson ou la dystrophie musculaire est venue frapper à leur porte?

Un jour un homme m'a dit : J'ai beaucoup plus souffert de l'abandon de mon épouse que j'ai souffert de la maladie de Parkinson. Un autre jour, un homme atteint de gangrène m'a ouvert son coeur en me racontant que sa femme l'avait abandonné quelques jours après que son docteur lui avait appris qu'il était atteint de cette maladie. Quelques années plus tard, un spécialiste lui a fait essayer une nouvelle médication et l'homme a repris ses activités et semblait sur le chemin de la guérison. 

Son épouse apprit cette bonne nouvelle par leurs enfants et elle voulut reprendre la vie commune avec son mari qu'elle avait abandonné depuis plusieurs mois. Voici la réponse de l'homme : Tu m'as déjà fait souffrir en m'abandonnant une fois ; si tu reviens pour partir de nouveau si ma maladie refait surface, alors tu vas me faire souffrir davantage ; pourquoi dirais-je oui pour souffrir plus? Vous comprendrez sûrement pourquoi je réponds à votre citation sur la sclérose en plaques. J'ai écrit une réflexion sur la souffrance et l'accompagnement des personnes qui souffrent, et vers la fin de ma réflexion, je vous laisse une autre réflexion sur le livre de Job par un dominicain, Jean-Michel Maldamé op,dominicain, professeur à l'Institut catholique :

''Se laisser toucher par le feu de l'Esprit Saint !''

Michel partage sa réflexion : Notre mission, nous ne la choisissons pas de nous-mêmes, mais elle nous est choisie par Dieu Lui-Même. Dieu donne la vie, Dieu choisit, Dieu séduit et Dieu nous guide selon le désir de Son Esprit.

Dieu nous demande ''d'être présent à Sa Présence seulement'', pour ''Lui permettre de transparaître à travers tout notre être''. Dieu veut embarquer dans notre coeur pour voyager avec nous dans le monde de la misère afin de faire connaître sa miséricorde aux pauvres et aux misérables de ce monde. Il veut nous conduire là où Il veut, quand Il veut, à son heure à Lui. 


Dieu veut voyager en nous avec nous, et nous avec Lui, mais en nous laissant libres de Le suivre ou non. Notre coeur est l'auto de Dieu et conduire notre vie sans Dieu c'est comme conduire notre auto sans permis. Quand Dieu conduit notre coeur, en plus d'avoir Son Permis Il en est le Créateur, alors Il sait comment fonctionne le coeur de tous les hommes, Il en Est l'Auteur. Chaque coeur humain porte la ''Signature Amour'' de Son Auteur Divin, lui donnant à chaque instant Son Souffle de Vie un jour à la fois. Le désir de Dieu est de librement Diviniser chaque coeur humain en lui offrant individuellement l'oxygène de la foi en cheminement sur le chemin de la Croix, pour faire éclater notre joie de vivre dans la Vie du Ressuscité où notre liberté deviendra Éternité. 

Amour entre les humains, Amour divin ; c'est toujours Dieu qui
nous propose de faire chemin avec nous en nous accompagnant sur le chemin de notre vie terrestre pour que notre Joie puisse se fondre en Lui . Être accompagné par Dieu pour soulager la souffrance des hommes blessés par la vie, les préparant à accueillir les dons de Son Esprit.

Accompagner des hommes et des femmes qui souffrent sans que leur souffrance nous coupe de la grande Joie d'être des fils et des filles de Dieu. Pour que Dieu soit Dieu en nous, il faut que nous, nous soyons pauvres devant Lui, car Dieu est riche et Il cherche des coeurs de pauvres pour y déposer ses trésors.

La présence de Dieu dans un coeur de pauvre lui donne une Joie de transparence où sa pauvreté disparaît pour laisser transparaître La Joie de la Présence de Dieu. La Personne de Dieu transparaît dans la personne du pauvre surtout quand le pauvre fait communion de son coeur blessé au Coeur du Ressuscité, comme l'ont vécu les disciples qui marchaient avec Jésus sur le chemin d'Emmaüs. Quand le Visage de Jésus rencontre le visage du pauvre, celui-ci devient tout rayonnant et ses yeux deviennent tout lumineux de Dieu.

Oui, la proposition de Dieu est très intéressante, Il nous propose de nous accompagner pour nous apprendre à accompagner les autres, tous les autres sans exception, nos frères et nos soeurs qui cherchent Dieu sur le chemin des grandes souffrances de la vie. Certains cherchent Dieu sans même savoir qu'ils Le cherchent. C'est à partir d'une petite lumière que nous avons le goût de commencer à marcher vers une plus grande Lumière. 


La petite lumière, c'est vous comme c'est moi et tous les autres qui acceptent que Dieu soit La Lumière qui éclaire de l'intérieur chacune de nos vies, sous la mouvance de son Esprit d'Amour. Il veut répandre sur chacun de nous les dons de son Esprit pour nous préparer à partir en mission selon son désir à Lui. Un prêtre missionnaire disait : Toute souffrance est porteuse de grandeur, qu'elle soit physique ou morale la souffrance ramène à Dieu beaucoup plus d'êtres qu'elle n'en détourne, surtout si elle rencontre sur son chemin une présence aimante. 

Certaines personnes ont besoin de sentir la Présence de Dieu dans une présence humaine pour activer leur recherche de Dieu. Elles ont besoin de goûter et de voir Dieu pour activer leur désir de rechercher et d'accueillir Dieu dans leur pauvre vie, où très souvent il ne reste qu'une petite lumière qui se cache derrière leur âme en détresse. Il faut que ces âmes en détresse rencontrent des âmes pleines de la compassion de Dieu pour y mettre le Feu de Dieu là où Dieu le veut et quand Il le veut.

Notre mission est simple, mettre le feu dans les coeurs, être les pyromanes de Dieu et mettre le Feu de la Parole de Dieu dans les coeurs de celles et ceux qui cherchent Dieu. Mais avant tout, moi comme vous et tous les autres qui sentons le désir de cette mission, il faut être certains que le Feu de Dieu brûle en nous avant de mettre le feu dans le coeur des chercheurs(ses) de Dieu. 

À chaque instant de notre vie, nous devons nous demander et nous redemander sans cesse : Avons-nous le feu de la compassion de Dieu en nous, dans notre coeur de disciple? Si le feu de notre compassion est trop faible, il y a le grand danger que notre feu dégage trop de fumée et que nous allions nous étouffer en étouffant les autres. Oui, la question du disciple de Jésus avant de partir en mission c'est : Est-ce que le Feu de la Parole de Dieu brûle au-dedans de moi selon le désir de Dieu?

Suis-je capable de répandre le doux feu de la compassion de Jésus-Christ qui nous enseigne les Béatitudes dans l'Évangile de St-Luc 6,20-26? Nous devons lire les Béatitudes avant de partir en mission, mais plus encore nous devons vivre les Béatitudes en nous préparant avant de partir en mission.Je crois que pour une dernière fois je pourrais dire encore mieux, nous devons devenir Béatitude avant d'arriver sur le terrain de la mission pour y mettre le feu de la Compassion de Dieu pour faire naître le monde de la Nouvelle Évangélisation.

Je sais d'expérience que certaines personnes âgées qui vivent seules sont tellement seules depuis si longtemps déjà, qu'elles ont perdu le goût de tout. Elles ne parlent presque plus, ne mangent presque rien, mais elles dorment beaucoup en espérant ne plus se réveiller un jour. Ces personnes abandonnées ont une soif énorme de la compassion de Dieu qu'il est possible de recevoir par un(e) donneur(se) de compassion ivre de la Compassion du Christ. Dieu cherche des donneurs(ses) de compassion pour mettre le Feu dans les âmes en détresse afin de les conduire sur le chemin de Sa Compassion.

Chère amis(es) de Facebook, vous comme moi et tous les autres, celles et ceux qui ont à coeur de suivre le Christ sur le chemin de Sa Passion, Dieu a soif de notre soif, alors, nous devons nous abreuver à la source de la Parole de Dieu pour devenir une copie du Fils de Dieu, pour projeter le visage du Christ sur le visage du pauvre. Voilà chers(ères) amis(es), notre mission, voilà notre vocation de fils et filles de Dieu dans le monde de la virtualité ainsi que dans notre quotidien, selon le bon vouloir de Notre Dieu. 


Le livre de Job et l'expérience spirituelle
Revenir en haut Aller en bas
doucecolombe

avatar

Féminin Nombre de messages : 16015
Age : 61
Réputation : 10
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: ''Michel Bernatchez blogue avec le père René Larocque''   Sam 15 Avr - 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
''Michel Bernatchez blogue avec le père René Larocque''
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: