Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Michel blogue avec Joseph/Sujet/Derrière la tronche il y a un visage de tendresse en forme de coeur/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 4074
Age : 60
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Michel blogue avec Joseph/Sujet/Derrière la tronche il y a un visage de tendresse en forme de coeur/   Mar 7 Juin - 13:20




Joseph a écrit:Ma tronche versus cru 2016...


Michel partage avec Joseph et tous les autres, bonjour cher (ami Joseph) et tous les autres Facebookois... Cher Joseph, quelle que soit votre tronche versus cru de 2016, moi je vais toujours au-delà de la tronche. Quelle que soit l'apparence du visage qui forme le physique corporel d'une personne, moi je pense que  parfois l'apparence est triplement trompeuse ; je suis plus que convaincu que vous le savez autant que moi. Certains visages comme le vôtre sont beaucoup plus révélateurs que d'autres, mais très souvent cela dépend de qui nous regarde et aussi de la raison pour laquelle les gens nous regardent.


Selon moi si nous ne pouvons pas nous émerveiller d'une étoile solitaire dans le firmament, surtout quand il fait noir, noir, très noir..., je crois pour moi comme pour tous les autres, que notre regard risque de manquer le meilleur qui se cache derrière la tronche de chaque individu. Il y a une étoile en chacun de nous, pour ne pas écrire qu'il y a une beauté de coeur en chacun de nous, qu'il nous est possible de décrire soit par notre visage physique soit par notre visage intérieur qui est comme une douce petite lumière du coeur qui a la responsabilité d'être le reflet en lien avec la transparence de notre vraie personnalité. C'est le coeur qui transmet à notre visage les richesses ou la pauvreté de notre vie intérieure, chacun en a la responsabilité comme chacun doit prendre soin de son jardin intérieur.



Personnellement je n'ai pas encore eu le privilège de vous parler sur Skype, mais le contenu de votre page Facebook me donne gratuitement une minime partie de la richesse de votre profil d'internaute. Montre-moi le contenu de ta page Facebook et je te dirai  grandement qui tu es. Avec humour je vous dirai que vous avez votre tronche dans le ciel de votre coeur qui semble être à son plus grand naturel ; alors votre tronche devient votre jardin intérieur qui exprime la transparence d'une partie de votre vraie personnalité, à moins que vous soyez acteur mais je ne crois pas qu'il en soit ainsi pour vous.


Lire la beauté dans les coeurs est un art spécial qui n'est pas donné à tout le monde. Cela ressemble un peu à tous les regards contemplatifs qui sont toute admiration devant l’immense beauté du firmament ou des fonds marins , qui  permet à ces regards de s'enrichir pour rendre actifs des bonheurs qui très souvent se cachent derrière des montagnes de multiples malheurs. Plusieurs de ces visages affichent une tronche avec un visage triste et malheureux, comme vous l'affirmez à votre manière, mais en êtes-vous convaincu pour vous?


 Très souvent (le visage) chez plusieurs personnes qui portent de multiples blessures dans leur coeur d'enfant blessé, donne une apparence qui n'est pas toujours celle que leur coeur désire donner, mais beaucoup plus celle que leur souffrance intérieure leur impose.


Je sais de longue expérience que même si un regard cache les lourds fardeaux  de son passé, il ne peut toute une vie cacher l'immensité de sa souffrance à un coeur qui l'aime et qui l'écoute avec un amour de compassion. La vie est un grand Mystère parmi les grands comme les petits mystères qu'il ne nous sera jamais possible de comprendre à 100% avec seulement un simple regard passager. Mais plus encore et encore, il nous faut regarder très longtemps pour comprendre, comme il nous faut regarder trois fois plus longtemps pour mieux comprendre qu'il existe un langage mystère où seul l'amour nous donne accès à une demi-compréhension de ce que nous regardons, même si notre regard atteint un degré de contemplation au-dessus de la normale.




En passant par notre regard contemplatif où les mots se fondent dans notre contemplation, il ne nous serait pas possible de tout comprendre sans passer par le langage de l'amour puisé au coeur de nos silences, provoqué par notre admiration qui nous ouvre un chemin silencieux et mystérieux nourrissant notre source  d'émerveillement. Je crois que nous avons été créés pour comprendre à petite dose, mais ceux qui veulent tout comprendre en peu de temps finissent par ne rien comprendre. La raison en est plus que simple, c'est l'amour qui trace un chemin de compréhension à notre intelligence et qui permet à l’inaccessible de devenir accessible quand le coeur aime au présent.


 Que ce soit dans la beauté du firmament, dans les fonds marins ou dans les profondeurs d'un coeur qui souffre, le silence est beaucoup plus fécond que nos paroles maladroites. Notre coeur a cette capacité de l'émerveillement, de sorte qu'il peut se passer des mots au point d'en oublier le temps, car l'amour ne pense pas au temps, l'amour oublie le temps.


Parfois, des souvenirs greffés en profondeur au-dedans de nous, nous font comprendre le sens profond et la richesse du silence. Un jour un homme nous apprend que sa femme est aux soins intensifs, invitant chacun à aller lui rendre visite s'il en a le désir. Alors comme je visitais des personnes en fin de vie, je me suis dit : Pourquoi pas? car elle est hospitalisée à peu de distance de chez moi. Je me présente aux soins intensifs et je me rends au chevet de la dame qui a les yeux fermés. Je m'approche en me disant intérieurement :  Elle est peut-être morte ou dans un profond coma , qui sait, alors je vais attendre ; et je priais pour le repos de son âme en pensant : J'espère que son mari saura accepter cette épreuve sans se laisser écraser par cette séparation, personne ne sait quand cela va arriver, chacun son destin, chacun sa fin, mais personne ne sait l'heure ni le jour.


J'avais les deux yeux fermés mais à ma très grande surprise, j'entends la dame pleurer, et tellement que je pensais que c'était ma présence qui provoquait ses pleurs ; alors je lui ai demandé si elle voulait que je quitte. Elle me répondit : Non, au contraire, approchez et mettez votre main dans ma main. Comme j'étais un habitué de l'accompagnement des personnes en fin de vie ou des personnes qui portent en elles de lourds handicaps, c'est comme si la traduction de cette phrase voulait dire : Mettez votre coeur sur les blessures de mon coeur et cela me suffira


Je me suis approché tout doucement et j'ai déposé ma main sur sa main, et elle me regarda dans un long silence, puis elle repartit à pleurer tellement que je craignais qu'une infirmière ou un médecin entre en pensant que j'étais la cause de ses pleurs. Elle me regarda en me serrant la main très fort et en me disant : J'ai confiance en vous et je voudrais vous raconter mon histoire avant de partir, en vous demandant de prier pour moi mais surtout pour mon mari.


Depuis que nous sommes mariés il a toujours été très agressif envers moi et jamais je n'ai eu le droit d'une parole libre, je devais toujours penser et dire comme lui. La pauvre dame repartit à pleurer encore plus fort en disant : Ma vie a été un enfer sur terre, j'espère que Dieu va m'accueillir à bras ouverts, ça fait tellement longtemps que je lui demande à tous les jours de venir me chercher. 


Voilà proche trois mois que je les rencontrais, son mari et elle, dans un groupe de partage, et je pouvais lire à coeur ouvert sur le visage de cette dame qui très souvent essayait de prendre la parole, mais malheureusement son mari la coupait toujours, même après plusieurs interventions des responsables du groupe. 


En me servant de votre expression je trouvais que sa "tronche" dégageait beaucoup trop de souffrance et j'avais grandement hâte de me retrouver seul avec elle un jour pour écouter sa souffrance. Mais j'étais loin de penser que ma rencontre se ferait aux soins intensifs. Dieu nous attend là où l'on s'y attend le moins, c'est une réalité à laquelle nous ne pensons guère. 


Avant de partir j'ai prié avec elle et je lui ai dit que je reviendrais la voir si son coeur le désirait. Elle me regarda en souriant paisiblement et je suis parti. Quelques jours après, elle est décédée. Je n'ai jamais oublié cette dame et son histoire qui n'était que souffrance et désespérance, sans oublier son mari avec son manque de communication au sein de leur couple qui dégageait un regard d'autoritarisme.


Citation à retenir : Je sais de longue expérience que même si un regard cache les lourds fardeaux de son passé, il ou elle ne peut toute une vie  cacher l'immensité de sa souffrance à un coeur qui l'aime et qui l'écoute avec un amour de compassion. Verbaliser sa souffrance c'est déjà faire quelques pas sur le chemin de la guérison, surtout quand nous avons le courage de faire les premiers pas pour permettre à nos paroles de devenir des actions concrètes. En passant de la parole à l'action comme du passé au présent, c'est comme passer du monde de la souffrance à un monde d'espérance et de guérison. 
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue avec Joseph/Sujet/Derrière la tronche il y a un visage de tendresse en forme de coeur/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: