Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton coeur
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Michel blogue /Sujet/Un médecin suit 3532 patients/C'est payant pour le médecin/Mais...mais...mais...

Aller en bas 
AuteurMessage
doucecolombe

doucecolombe

Féminin Nombre de messages : 20796
Age : 61
Réputation : 11
Date d'inscription : 07/05/2008

Michel blogue /Sujet/Un médecin suit 3532 patients/C'est payant pour le médecin/Mais...mais...mais... Empty
MessageSujet: Michel blogue /Sujet/Un médecin suit 3532 patients/C'est payant pour le médecin/Mais...mais...mais...   Michel blogue /Sujet/Un médecin suit 3532 patients/C'est payant pour le médecin/Mais...mais...mais... Icon_minitimeVen 3 Nov - 0:58

Michel blogue /Sujet/Un médecin suit 3532 patients/C'est payant pour le médecin/Mais...mais...mais... 160921_8m57y_plaintes-ciusss_sn635


L'article du journal de Montréal dit au sujet du (Clique ici Arrow pour voir la photo du  Arrow   Dr Marcel Guilbault,) qu'il suit 3532 patients : « Personne ne pourra dire que je n’ai pas fait ma part pour qu’on arrive­­ à notre but! », souligne le Dr Marcel Guilbault, rencontré avant Noël au GMF de Gatineau. « J’essaie de ne pas trop prendre de nouveaux patients. Mais, avec le défi qu’on a, j’essaie d’aider. J’en prends quand même un peu », avoue le médecin de 56 ans.

Michel explique : Dans cet article du Journal de Montréal, il est trop facile pour les médecins - surtout le Dr Marcel Guilbault - de dire qu'il a 3532 patients, tout en gardant le silence sur le temps qu'il accorde à chaque patient, en plus de ne pas préciser la catégorie des 3532 patients qu'il rencontre. Est-ce des patients avec des maladies chroniques, ou simplement des patients qui viennent uniquement pour chercher leur prescription annuelle? Selon moi il y a un manque de crédibilité dans l'approche du Dr Marcel Guilbault quand il dit qu'il ne peut pas  prendre trop  de nouveaux patients alors qu'il en a déjà 3532.

Il est plus facile pour le Dr Marcel Guilbault de se vanter d'avoir 3532 patients que d'expliquer le temps qu'il accorde à chaque patient. Personnellement j'aurais le goût de demander à chaque médecin qui  à l'exemple du Dr Marcel Guilbault prend en charge 3532 patients, de nous donner la chance de lire les témoignages de satisfaction des consultations de ses patients.

Je crois qu'il faut être réaliste ; c'est bien beau d'être entouré de plusieurs secrétaires et infirmières, mais le médecin a quand même besoin de connaître les 3532 dossiers des patients, en plus d'écouter ces 3532 patients pris en charge, pour connaître les changements survenus depuis la dernière consultation. Selon moi ces médecins ne sont pas des exemples à proposer aux jeunes qui étudient pour devenir médecins.

Tout pour écrire que quand un médecin accepte de prendre en charge 3532 patients, il n'est plus en (contact écoute) avec la personne de chaque patient à cause de (ce choix  de prendre en charge 3532 patients) ; il a trop peu de temps pour consulter les dossiers, et encore moins pour écouter attentivement chaque patient. On peut comprendre, sans beaucoup d'effort, que dans l'article aucun des médecins ne mette l'accent sur le temps qu'il accorde à chaque patient. Moi je dis : Montre-moi les réactions des 3532 patients, et je te dirai si tu es réellement un vrai médecin.

 Dr Marcel Guilbault  dit : « Tu ne décides pas d’inscrire 3500 patients. Un moment donné, tu dis : oups, j’en ai beaucoup!, souligne le médecin, qui a ajouté 1000 patients depuis 10 ans. Mais on arrive­­ à s’organiser. »

Michel explique : Je trouve que l'approche du Dr Marcel Guilbault  manque de crédibilité, on a l'impression qu'il travaille dans un salon mortuaire auprès de 3500 morts, auxquels il ajoute 1000 morts de plus en les déposant dans le frigidaire ; eux, ils sont morts, mais les 3500 patients sont bien vivants et chaque personne a besoin d'une écoute attentive de la part de son médecin. Moi je me dis que quand on se présente chez un vétérinaire on est surpris de voir jusqu'à quel point le contact se fait facilement entre le vétérinaire et l'animal, alors que chez les médecins la communication passe de moins en moins entre le médecin et les patients.

Ce pauvre médecin se vante d'avoir  3500 patients comme certains internautes se vantent d'avoir le même nombre d'amis sur leur page Facebook, et pourtant il n'y a aucun écrit qui prouve que l'amitié existe. Si l'approche du Dr Marcel Guilbault  est aussi bonne qu'il le prétend, qu'il mette à la disposition des 3500 patients une page sur les groupes sociaux, pour permettre aux patients de donner leur avis sur la qualité des soins qu'ils reçoivent de sa part.

Certains médecins mettent leur énergie beaucoup plus sur la quantité des patients que sur la qualité des soins accordés aux patients, sans même donner la chance aux patients de faire connaître leur avis sur la qualité des soins qu'ils reçoivent. Je serais surpris et heureux que le Collège des Médecins oblige tous les médecins dans la catégorie du Dr Marcel Guilbault, à faire remplir un formulaire de satisfaction aux 3500 patients, pour avoir leur avis et non juste celui de ces médecins qui semblent avoir perdu le vrai sens du contact humain avec le  nombre de patients qu'ils s'imposent et qui prouve qu'il y a un manque de jugement de leur part.

Je crois qu'il faut faire la différence entre une auto et un patient ; un mécanicien qui a 3500 autos à réparer durant une année, et un médecin qui a 3500 patients à rencontrer sur la même période de temps. Si on se guide sur l'article du Journal de Montréal concernant ces médecins qui préfèrent la quantité de patients à la qualité des soins, certains auraient dû faire le choix de devenir garagistes. 

Je me souviens de m'être présenté dans un Centre Hospitalier quatre jours de suite : Les trois premiers médecins m'ont renvoyé chez moi en me disant qu'il n'y avait aucune urgence et que ma vie n'était aucunement en danger. Le quatrième m'a dit : Comme vous êtes asthmatique sévère, je ne prendrai pas de chance et je vais vous faire passer un examen pour voir vos poumons.

Après l'examen, le quatrième médecin me dit que j'avais une pneumonie avancée. Ensuite il me donna comme conseil de ne jamais attendre aussi longtemps avant de me présenter à l'urgence car cela pouvait mettre ma vie en danger. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand je lui répondis que je m'étais présenté à l'urgence quatre jours de suite, et qu'il était le quatrième médecin que je rencontrais. Cela veut dire me présenter à l'urgence à tous les jours, parfois la nuit, pendant quatre jours, pour y passer de 10 à 15 heures d'attente à chaque fois, pour me faire dire au quatrième jour que j'avais une pneumonie avancée par le quatrième médecin, et que je ne devais pas attendre aussi longtemps avant de me présenter à l'urgence!

J'ai eu vraiment une remise en question concernant le formation des trois pseudo-médecins qui m'ont fait passer dans leur bureau juste pour me dire qu'il ne fallait pas m’inquiéter, et que je pouvais m'en retourner tout doucement à la maison.

  À suivre dans les semaines à venir  Arrow  
Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue /Sujet/Un médecin suit 3532 patients/C'est payant pour le médecin/Mais...mais...mais...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Sauter vers: