Écoute Partage Parole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Écoute Partage Parole

Ecoute et partage la Parole avec ton cœur
 
PortailAccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 

 Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..."

Aller en bas 
AuteurMessage
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 12747
Age : 67
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Empty
MessageSujet: Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..."   Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Icon_minitimeMar 17 Oct - 18:44

Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." 375112bf


Chers(ères) amis(es) internautes de notre Diocèse de Trois-Rivières, y compris de tous les autres diocèses, il y a des souvenirs inoubliables qui resteront greffés dans notre coeur d'enfant, à cause de cet amour compassion qui nous habille le coeur de (l'Amour compassion) de Jésus-Christ. J'en ai plusieurs, de ces souvenirs, dans mes rencontres voulues par Jésus-Christ, mais je voudrais vous en partager un, qui m'a fait découvrir qu'en voulant évangéliser les enfants dans une école, Dieu m'a fait comprendre que les enfants aussi m'évangélisaient, sans même que je m'en rende compte lors de mes rencontres avec eux en 1990.

Le fait inoubliable que je voudrais vous raconter, ça s'est passé dans une école privée pour jeunes filles, je les rencontrais par groupes de 30. Dans plusieurs rencontres, les échanges se sont faits verbalement. Je ne sais vraiment pas comment cela m'est venu à l'esprit, mais vers les trois dernières rencontres, j'ai suggéré à l'animatrice de pastorale de faire un ajout d'échange par écrit, à l'aide d'une feuille où il était écrit : (cette rencontre m'a permis de... : ). Comme j'ai été 15 années 1/2 sans avoir droit de parole, et que, dans les années qui ont suivi, je suis devenu malentendant, alors je suis une personne qui apprend beaucoup plus par son sens de l'observation que par son sens de l'écoute. Comme si mon coeur était devenu mes Arrow oreilles, où l'écoute de Arrow mes deux pauvres oreilles sont devenue l'écoute de mon coeur passionnée par le monde de la nouvelle évangélisation.

Ensuite, comme je suis un grand passionné pour évangéliser à partir de faits vécus, à chaque fois que je raconte un fait vécu, j'observe les réactions, autant chez les enfants que chez toutes les autres catégories de personnes. Dans cette école privée, je remarquais que certains fait vécus faisaient couler des larmes sur le visage de plusieurs étudiantes. Mais à la fin de chaque rencontre, il y avait une période de partage avec la possibilité de poser des questions. La mémoire de mon coeur avait mémorisé tous les visages où des larmes coulaient. Ce qui m'inquiétait beaucoup, c'est que la plupart des partages comme des questions venait des visages où je n'avais pas vu de larmes. 

Cette forme d'observation m'a rappelé ma propre expérience quand je fréquentais le primaire et le secondaire, où les professeurs se demandaient le pourquoi de mon silence sans fin. Un jour, un de mes professeurs pensait avoir trouvé une formule magique pour me faire parler. Elle me demanda, avec une voie autoritaire, de venir me mettre debout devant les élèves de ma classe. Ensuite, elle me dit une première fois, avec une voix forte : (((Michel, dis : A))) ; je n'ai pas réagi du tout, et je voyais des élèves qui riaient... Le professeur recommença, avec une voix plus forte : ((((((Michel, dis : A)))))) ; je me suis mis à pleurer et je me suis sauvé dans le bureau de la directrice, une religieuse qui pour moi a été un petit ange de protection.

Vous comprendrez qu'à partir du moment où j'ai vu des larmes qui coulaient sur le visage des jeunes filles, je me suis dit qu'il fallait proposer aux étudiantes une deuxième possibilité, celle de poser des questions par écrit tout en leur laissant la liberté de mettre leur nom ou de ne pas le mettre. Vous comprendrez qu'en arrivant chez les frères où je demeurais, j'ai fait la lecture des commentaires, qui m'ont fait beaucoup souffrir, surtout les 7 commentaires où les jeunes filles abordaient le sujet du suicide. Quelques semaines plus tard, l'animatrice avait surpris une jeune fille qui avait réussi à prendre mon adresse dans sa sacoche. Quand l'animatrice m'a appelé, elle voulait que je lui fasse parvenir une copie des commentaires des 70 jeunes filles que j'avais rencontrées dans les trois derniers groupes de 30 jeunes par groupe. 

Un frère, qui lui aussi travaillait auprès des jeunes, m'a proposé de faire appel à une ligne téléphonique, Sos suicide Montréal, pour avoir leur avis. Ce que je viens d'écrire dans ma présentation, c'est ce que j'ai partagé avec une personne responsable de  (Sos suicide Montréal). La dame m'a expliqué que la méthode que j'avais adoptée du partage par écrit, était une méthode parfaite pour permettre à des jeunes de s'ouvrir sur le sujet du suicide de la maltraitance ou toutes les autres les formes de négligence, de violence ou d'abus susceptibles de nuire à l'intégrité physique et psychologique et au développement de l'enfant. Ensuite elle m'a expliqué que si aucune des jeunes filles n'avait abordé le sujet du suicide verbalement, c'est parce qu'elles ne voulaient pas que les professeurs, les étudiantes et leurs parents le sachent : Elles vous ont choisi comme confident.

Le troisième sujet où elle a réagi, c'est la demande que j'ai reçue de l'animatrice de pastorale, de lui remettre une copie des commentaires des étudiantes. Elle m'a conseillé de ne pas les lui remettre, car à partir soit de la signature des noms soit de l'écriture, on pourrait retracer très facilement les 7 jeunes filles qui s'étaient confiées à moi sur le sujet du suicide. Le fait de remettre des copies de leurs confidences, elles se sentiraient trahies par leur confident, et cette trahison pourrait provoquer une tentative de suicide chez les plus fragiles d'entre elles. Comme il y avait une travailleuse sociale et une infirmière dans cette école privée, si les 7 jeunes m'avaient choisi comme confident, c'est qu'elles n'étaient pas prêtes à se confier sur un sujet aussi sensible que le suicide auprès des employées de leur école. Elle m'a expliqué que si je remettais les témoignages des 7 jeunes filles à la direction, et qu'une jeune fille sur les sept passait à l'acte d'une tentative de suicide, cela pourrait m'affecter d'avoir remis les témoignages à la direction. Ensuite, elle m'a assuré que dans la situation de ces jeunes filles qui m'avaient choisi comme confident, la direction ne pouvait pas m'obliger à leur remettre la copie des témoignages des 7 jeunes filles qui avaient voulu se confier à moi, et non au personnel de la direction de l'école.

Cette femme du Sos suicide de Montréal a été pour moi une vraie belle petite école de vie, par ses conseils sur le sujet du suicide, qui était nouveau pour moi. Quand j'ai offert aux jeunes étudiantes d'écrire leur témoignage, je ne m'attendais pas du tout à ce que 7 jeunes filles sur 90 me parlent de suicide. Aujourd'hui, je me demande : Si j'avais fait ma proposition du témoignage par écrit au tout début de ma première rencontre, quel aurait été le nombre de jeunes filles qui auraient abordé le sujet du suicide? Selon ma longue expérience en relation d'aide, que ce soit des jeunes ou des adultes, plusieurs personnes ont plus de facilité à écrire leur souffrance, parce qu'elles n'ont pas l'énergie pour exprimer leur souffrance verbalement, surtout en public. 

Voici deux citations en lien avec l'écoute du coeur

L'écoute du coeur, c'est comme deux Arrow oreilles proches l'une de l'autre, elles forment un coeur quand elles écoutent toutes deux en même temps. C'est ce que l'on appelle faire une écoute avec des Arrow oreilles en forme de coeur, là où le Christ Lui-même écoute à travers nous.

Il y a un inaperçu impossible à percevoir dans les dons reçus de Dieu, car c'est le grand secret de Dieu. Arrow L'oreille humaine peut percevoir les bruits qui existent, mais il lui est impossible d'entendre le doux silence de Dieu sans passer par Arrow l'oreille silencieuse du coeur, là où il nous est beaucoup plus que possible de percevoir, mais aussi de goûter à cette Présence mystérieuse de Dieu, dans une communion mystère où nous passons de l'étape du percevoir à celle du recevoir tout de Dieu en restant petit devant Dieu.
Arrow Passe ton curseur  Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Lumiere-image-animee-0054sur chaque 
mot Arrow écoute/Arrow oreille/ il y a plein de vie 
dedans.


Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Ligne-gif-019


Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Ligne-gif-019


Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Ligne-gif-019


Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Ligne-gif-019

Tu as besoin d'aide? clique sur Arrow  Aide suicide Canada
Page d'aide pour les personnes qui ont
des pensées suicidaires Arrow A Arrow B Arrow C


Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Ligne-gif-019

Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Images?q=tbn:ANd9GcQfeIurrUIET6Y0fgUjlyoRuWmnHk1GUip0P1XTT5qH2yHL9FPDq93_ZdhmKc15FY84xlw&usqp=CAU
Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre
Admin
coeurtendre

Masculin Nombre de messages : 12747
Age : 67
Localisation : Trois-Rivières
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/02/2007

Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Empty
MessageSujet: Re: Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..."   Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..." Icon_minitimeDim 29 Oct - 21:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel blogue la présentation sujet/ : "Aujourd'hui, en 2023,/ les enfants que mon coeur a rencontrés en 1990..."
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel blogue/Aujourd'hui, en 2023, très malheureusement la tentation est beaucoup plus en dehors du désert qu'au coeur du désert.
» Michel blogue/Sujet/Le Web n'a pas de coeur
» Michel blogue/Sujet/1/ la beauté du corps/Sujet/ou/2/ La richesse du coeur/
» Michel blogue Sujet/Beauté corporelle/Ou richesse du coeur/
» Michel blogue/Ce n'est pas arrivé cette semaine/Sujet pédophilie/Un prêtre abuse de 30 enfants/

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Écoute Partage Parole :: Forum de Partage-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: